La langue française

Mixture

Sommaire

  • Définitions du mot mixture
  • Étymologie de « mixture »
  • Phonétique de « mixture »
  • Citations contenant le mot « mixture »
  • Traductions du mot « mixture »
  • Synonymes de « mixture »

Définitions du mot « mixture »

Trésor de la Langue Française informatisé

MIXTURE, subst. fém.

A. −
1. Mélange, homogène ou non, obtenu après mixtion de diverses substances (chimiques, pharmaceutiques notamment) le plus souvent liquides. Synon. mixtion.Composer, doser, préparer une mixture; absorber, avaler, boire, goûter une mixture. Mixture frigorifique (Littré). Mixture magnésienne (Duval 1959, Quillet 1965). Je ne sais pas avec quelle mixture de fleurs ou d'herbes elle avait lavé pendant huit jours son visage et ses mains (Sand, Pte Fad., 1849, p.195).Il paria une chopine qu'il prendrait à poignée les charbons ardents de la cheminée. De fait, il les prit comme si c'eût été des noix fraîches, ayant eu soin d'oindre sa main d'une mixture d'alun et de blanc d'oeuf (Pourrat, Gaspard, 1922, p.75):
1. ... le capitaine (...) prend ses précautions contre le vent du sud si la mixture a un aspect de sucre fondu, et contre le vent du nord si la mixture s'exfolie en cristallisations... Hugo, Travaill. mer, 1866, p.321.
DROGUERIE, PHARMACOL. Préparation pharmaceutique, généralement sous forme liquide, constituée par le mélange dosé de deux ou plusieurs médicaments très actifs, et qui s'administre le plus souvent à faible dose par voie orale. Synon. drogue, potion, solution.Cuillerée, goutte d'une mixture; composer, doser, préparer une mixture. Il n'a pas touché à son narcotique. Je suis sûre que c'est cette affreuse mixture qui lui donne tous ces vilains rêves (G. Leroux, Roul. tsar, 1912, p.37):
2. ... fioles et bouteilles de médicaments, lorsqu'il y restait quelque peu de mixture, que la sainte économie interdisait de jeter: la mixture s'était pourrie depuis longtemps, qu'on la conservait encore. Montherl., Célibataires, 1934, p.888.
Mixture + adj.Mixture antispasmodique, calmante, catharique, diurétique, drastique, pectorale, purgative. Une mixture saline, composée de suc de citron et de sel volatil de corne de cerf (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p.114).Il fit triompher l'Huile Céphalique de la pâte de Regnauld, de la Mixture Brésilienne (Balzac, C. Birotteau, 1837, p.259).
P. ext. Mélange quelconque. À mon retour il m'offrit une cigarette d'une mixture à sa façon (Arnoux, Rhône, 1944, p.273).
Mixture de + subst + et de + subst.Un simple colmatage ou badigeonnage qu'on effectue à l'aide d'une mixture d'asphalte et de sable (Bourde, Trav. publ., 1929, p.170).
2. P. anal., fam. souvent péj. Nourriture ou boisson peu appétissante, ou suspecte, ou dont les composants sont difficilement identifiables. Synon. bibine (pop.), breuvage, drogue, mélange, potion.Abominable, affreuse, étrange, horrible, innommable, sale mixture; avaler, absorber, boire, goûter une mixture; composer, préparer une mixture; quelle mixture! Bertille Carmélie, beaucoup plus popote que son uniforme Saint-Germain ne le laisserait croire (...) versant une mixture rougeâtre dans dix verres dépareillés (H. Bazin, Lève-toi, 1952, p.67).V.ersatz ex. de Cendrars:
3. Ce qu'il s'est inventé de mets hasardeux et combiné de recettes (...). De quels mélanges inédits de farines fabriquais-tu, Colson, ces mixtures garnies de pain noir grillé dont tu nous régalais? Ambrière, Gdes vac., 1946, p.158.
3. P. métaph. ou au fig. Mélange complexe, souvent surprenant. Synon. association, combinaison, composé.Mixture étrange. L'institutrice élabore une mixture parfaite: leçon de choses, travail manuel, dessin, morale (Frapié, Maternelle, 1904, p.204).Ils essayaient sur eux-mêmes les mixtures les plus atroces: vertu chrétienne, ascétisme révolutionnaire, bonté tolstoïenne, sarcasme libertaire (J.-R. Bloch, Dest. du S., 1931, p.107):
4. Outre le goût du romanesque moderne (mixture de théâtral et de cancans) à quoi les biographies échappent rarement tout à fait, elles satisfont celui d'un déterminisme élémentaire. Malraux, Voix silence, 1951, p.415.
4. TECHNOLOGIE
a) CÉRAM., GRAV., GALVANOPLASTIE (pour désigner une teinture, un enduit). Synon. mixtion.La mixture employée [pour appliquer le cuivre sur les tôles] se compose de cuivre en poudre ou d'oxyde de cuivre et d'une huile asphaltique mexicaine (Gasnier, Dépôts métall., 1927, p.135).
b) COSMÉTOL. La barbe teinte au moyen d'une mixture persane (Nerval, Voy. Orient, t.2, 1851, p.128).La morisque avait enseigné à Adamas divers secrets orientaux pour la confection des mixtures cosmétiques (Sand, Beaux MM. Bois-Doré, t.2, 1857, p.1).
c) AGRIC. ,,Mélange de graines de céréales et de légumineuses destinées à être ensemencées ensemble`` (Fén. 1970).
B. − MUS., souvent au plur. Jeux d'orgue composés de plusieurs tuyaux à bouche par note (appartenant aux jeux de mutation composés, aux jeux à bouche) (d'apr. Mus. 1976). Synon. jeu* composé, plein-jeu.Jeu(x) de mixture (s). Pas de Gambes, ni de Flûtes harmoniques avec les Mixtures. [Il ne faut pas mélanger les Mixtures de l'orgue aux deux jeux précédents] (Dupré, Improvis. orgue, 1925, p.14).Pour corser au besoin le son [du pédalier d'orgue] on ajoute une trompette de 8 (...) et des mixtures plus ou moins complexes (Bouasse, Instrum. à vent, 1930, p.267).
Prononc. et Orth.: [miksty:ʀ]. Att. ds Ac. dep 1835. Étymol. et Hist.1. a) Fin xiies. misture «mélange» (Sermons St Bernard, 37, 9.13.15 ds T.-L.); ca 1220 mixture (Gui de Cambrai, Barlaam et Josaphat, 12635 ds T.-L.); 2. a) 1530 mixture «mélange quelconque» (Palsgr., p.246); 1545 misture (J. Bouchet, Epistres morales du Traverseur, II, X, 21 ds Hug.); b) 1575 mixture «mélange de certaines substances pharmaceutiques» (Paré, Œuvres complètes, éd. J.-F. Malgaigne, XVIII, 17, p.679); c) 1868 «mélange de céréales qu'on sème» (Littré); d) 1852 mus. jeu de mixture (Coussemaker, Hist. harm. Moy. Âge, p.14); e) 1903 «enduit des graveurs et des céramistes» (Nouv. Lar. ill.). Empr. successifs au Moy. Âge et au xvies. du lat.mixtura «mélange, fusion, accouplement»; cf. l'a. fr. mesture «mélange» (ca 1230, Roman de Silence, éd. L. Thorpe, 2764) d'où «méteil» (ca 1200, Courtois d'Arras, éd. E. Faral, 499), sens conservé dans certains dialectes. Fréq. abs. littér.: 64.
DÉR.
Mixturer, verbe trans.a) Mélanger (diverses substances, le plus souvent liquides, notamment des drogues pharmaceutiques) pour préparer une mixture. Il bénissait ceux des Archipels, dont la journée se passe à mixturer le vin divin, des produits bas de la naphte, pour en augmenter le poids (Kahn, Conte or et sil., 1898, p.18).Mélanger (une mixture). Absinthe-gomme-chablis (...) l'aveugle mixtura sa consommation (D'Esparbès, Demi-soldes, 1899, p.106).b) Au fig. Mêler étroitement (et souvent de façon étrange). La nature des corps (...) est fixe et limitée par Dieu en la mesure et quantité qu'il a voulues. Car, s'il eût jugé à propos qu'il y eût plus de corps ou autrement mixturés, il les eût faits (Renan, Drames philos., Caliban, 1878, IV, 5, p.427).En France, principalement, on n'a jamais pu acclimater cette sorte de spectacle où deux arts se trouvent mixturés à doses égales et réclament une double attention (A. Daudet, Crit. dram., 1897, p.148). [mikstyʀe]. 1resattest. a) 1878 mixturé (Renan, loc. cit.), b) 1898 mixturer (Kahn, loc. cit.); de mixture, d'abord suff. -é* puis dés. -er.

Wiktionnaire

Nom commun

mixture \mik.styʁ\ féminin

  1. Mélange, homogène ou non, de plusieurs substances, plus particulièrement de substances liquides.
    • Ils changèrent de sujet en buvant un avant-dernier godet de la fameuse mixture régionale, car dans cette contrée verdoyante on ne disait jamais le dernier godet, il paraît que cela porte malheur. — (Bernard Freda, Jean-Guy de Brabant : Saga brabançonne, tome 1 (XI-XIIème siècle), Éditions Publibook, p. 127)
  2. (Familier) (Péjoratif) Mélange quelconque.

Nom commun

mixture

  1. Mixture, mélange.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MIXTURE. n. f.
Mélange, homogène ou non, de plusieurs substances, plus particulièrement de substances liquides. Il se dit, familièrement et dans un sens péjoratif, d'un Mélange quelconque.

Littré (1872-1877)

MIXTURE (mik-stu-r') s. f.
  • 1Mélange de certaines substances pour un but déterminé. Mixture frigorifique. J'avais soin d'enfoncer l'instrument dans cette mixture frigorifique, de manière que le grand vase fût complétement submergé, Rumford, Instit. Mém. scienc. t. VI, p. 90.
  • 2 Terme de pharmacie. Médicament liquide qui résulte du mélange de substances diverses, et, en particulier, mélange liquide de médicaments très actifs destinés à être pris par gouttes sur du sucre, ou dans un verre d'eau.
  • 3Mélange de céréales qu'on sème.

HISTORIQUE

XVIe s. Un petit linge trempé en la dite mixture, Paré, XVIII, 17.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MIXTURE, s. f. (Pharmacie.) on trouve sous ce nom dans plusieurs auteurs, plusieurs especes de remedes magistraux. Gaubius distingue trois especes de mixture : la mixture étendue, la mixture moyenne & la mixture concentrée. La qualité commune ou générique de ces sortes de remedes, c’est d’être formés sur le champ & par le simple mélange, c’est-à-dire sans décoction, infusion, &c. & les trois especes sont distinguées entr’elles par la dose sous laquelle chacune opere son effet moyen, la premiere n’agissant qu’à grandes doses & même à doses réitérées ; la seconde à doses beaucoup moindres ; & enfin la derniere à très-petites doses.

La premiere espece n’est autre chose que la composition beaucoup plus connue sous le nom de julep (voyez Julep) ; la seconde est une véritable espece de la préparation beaucoup plus connue sous le nom de potion (voyez Potion) ; & enfin la troisieme n’est autre chose que ce qu’on appelle goutte. Voyez Goutte, (Pharmacie).

Mixtura de tribus, (Phar. Mat. méd.) préparation qu’on trouve encore dans les livres sous le nom de mixtura simplex de tribus, & de spiritus carminativus de tribus. Ce n’est autre chose qu’un mélange d’esprit thériacal camphré & de sel ammoniac, secret de Glauber : & si elle est appellée mélange de trois, & non pas de deux, c’est qu’on compte les deux principes du sel ammoniac avant leur combinaison. La recette de la pharmacopée de Paris est la suivante. Prenez d’esprit thériacal camphré dix onces, d’esprit de vitriol deux onces, d’esprit de tartre rectifié, qui est un alkali volatil assez concentré, six onces, digérez dans un matras bien fermé pendant trois semaines. Les proportions de l’acide & de l’alkali sont ici mal déterminées, car elles ne doivent jamais l’être par le poids ou la mesure. Voyez Sel neutre. Ici donc comme ailleurs, il faut le prescrire au point de saturation, ou prescrire l’excès de l’un ou de l’autre, si par hasard on se propose que l’acide ou l’alkali domine dans cette préparation.

Secondement, il est inutile de digérer pendant si longtems : l’union convenable des trois ingrédiens est operée en très-peu de tems, & il suffit pour la hâter d’agiter pendant quelque tems le vaisseau dans lequel on a fait le mélange.

Cette mixture est un puissant cordial & sudorifique qu’on doit prescrire par gouttes mélées à quelque liqueur aqueuse appropriée. Ce remede est fort peu usité. (b)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « mixture »

Du latin mixtura (sens identique).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du moyen anglais, issu de l’ancien français, lui-même issu du latin mixtura (« un mélange »), du verbe miscere (« mélanger »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. mixtura ; espagn. et ital. mistura ; du latin mixtura (voy. MIXTE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « mixture »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mixture mikstyr

Citations contenant le mot « mixture »

  • Ce qu’on désigne sous le nom d’impartialité n’est souvent qu’une mixture d’apathie, d’intérêt et de distraction. De Alfred Capus / Les Pensées
  • La deuxième soirée de cette mixture estivale en jauge limitée se déroule en trois spectacles. midilibre.fr, Mixture estivale : conte, danse et concert à La Grange - midilibre.fr
  • Il fallait bien une double compilation pour offrir un juste panorama de l’univers musical aussi inclassable que luxuriant de Jimi Tenor. Se lançant en solitaire au mitan des années 1990, après avoir œuvré au sein du groupe Jimi Tenor And His Shamans, le compositeur et multi-instrumentiste finlandais concocte une très savoureuse mixture électronique, souvent teintée de jazz ou d'easy-listening et presque toujours agrémentée d’une douce (auto)dérision, aux confins du kitsch. Les Inrockuptibles, La mixture électronique de Jimi Tenor
  • Samedi soir, trois jeunes hommes âgés de 18 et 23 ans ont loué une chambre dans cet établissement étoilé pour y passer une soirée. Ils ont veillé tard. Selon les premiers témoignages recueillis sur place, les hommes originaires de l'Ouest Toulousain se seraient mis en tête de créer une mixture, peut-être à base de produits stupéfiants, puisque de faibles quantités de drogue ont été retrouvées sur place. Mais contrairement aux héros de la série Breaking Bad, ils n'ont pas réussi à fabriquer leur produit. Un des ingrédients ajoutés aurait malencontreusement fait exploser le mélange.  ladepeche.fr, Ils préparent un mélange de produits et font exploser une chambre d'hôtel près de Toulouse - ladepeche.fr
  • Quelle que soit la mixture utilisée pour piéger les mouches, vous devrez d’abord fabriquer votre support de piège. Binette & Jardin, Comment fabriquer un piège à mouches ?
  • Un piège qui circule que le web et que j’ai pu tester il y a peu consiste à élaborer une mixture avec 20 cl. d’eau, 50 grammes de sucre brun et 1 gramme de levure de bière (levure de boulanger). Faites chauffer l’eau avec le sucre puis laissez refroidir le tout avant de le verser dans la partie basse d’une bouteille en plastique coupée en deux. Même pas mal, 5 remèdes naturels anti-moustiques vraiment efficaces – Même pas mal
  • Sachez qu'il existe désormais dans le commerce une formule de purin qui vous dispense de préparation. Vous pourrez l'acheter prêt à l'emploi sous forme liquide, ou bien en poudre à diluer, pour reconstituer des litres de la précieuse mixture ! , Purin d'ortie : préparation et utilisations
  • La mixture est très efficace, mais pour le chiendent cela est un peu plus difficile. Binette & Jardin, Fabriquer un désherbant naturel et bio : eau, vinaigre et sel

Traductions du mot « mixture »

Langue Traduction
Anglais mixture
Espagnol mezcla
Italien miscela
Allemand mischung
Chinois 混合物
Arabe خليط
Portugais mistura
Russe смесь
Japonais 混合
Basque nahasketa
Corse mistura
Source : Google Translate API

Synonymes de « mixture »

Source : synonymes de mixture sur lebonsynonyme.fr
Partager