Minéral : définition de minéral


Minéral : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

MINÉRAL, -ALE, -AUX, adj. et subst. masc.

I. − Adjectif
A. −
1. De minerai. Privée de grandes richesses houillères et minérales, elle [la France] se consacrait de préférence au finissage des articles et aux produits de luxe (J.-R. Bloch, Dest. du S.,1931, p.140).
2. Relatif aux corps constitués de matière inorganique. Espèce, matière, particule, substance minérale. Nos ancêtres (...) ont affirmé pendant des siècles l'inertie du monde minéral (Martin du G.,J. Barois,1913, p.525):
1. Le géologue voit les corps minéraux bien plus superficiellement que le chimiste. Il distingue des schistes, des granits, des calcaires qui sont pour lui des éléments qu'il classe et groupe. Cl. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p.83.
Règne minéral. [P. oppos. à règne animal et à règne végétal] Division des corps de la nature qui comprend les substances inorganiques. La symétrie des formes dans le règne végétal et minéral a servi de modèle aux architectes (Staël,Allemagne,t. 5, 1810, p.179).
Chimie minérale. [P. oppos. à chimie organique] Qui a pour objet les corps du règne minéral. [En électrolyse]. Parmi les corps de la chimie minérale, l'ammoniac liquide, l'anhydride sulfureux (...) jouissent de propriétés ionisantes (Gasnier,Dépôts métall.,1927, p.203).
B. − Qui est composé de substances inorganiques; à base de substances inorganiques. Nutrition, solution minérale; sels minéraux. Le lait est composé d'une matière grasse ou beurre, d'une matière azotée ou caséine, et d'une troisième, le sérum: eau, sucre et éléments minéraux (Pesquidoux,Livre raison,1928, p.217).
En partic.
Eau minérale. Eau qui contient des substances minérales en dissolution et qui sert de boisson à des fins thérapeutiques. Ingelby était l'homme (...) le plus austère qu'on pût rêver. Il (...) n'avait ni maîtresses ni chevaux. Il vivait d'eau minérale et de lait, de biscottes et de légumes bouillis (Van der Meersch,Invas. 14,1935, p.310).
P. anal., CHIM. ORGANIQUE. [En parlant d'un hydrocarbure] Dérivé du pétrole. Huile* minérale. Un flacon d'essence minérale presque vide (Barbusse,Feu,1916, p.188).
C. − [Avec valeur caractérisante]
1. Qui a l'immobilité d'un minéral:
2. La Berma avait, comme dit le peuple, la mort sur le visage. Cette fois c'était bien d'un marbre de l'Érechtéion qu'elle avait l'air. Ses artères durcies étant déjà à demi pétrifiées, on voyait de longs rubans sculpturaux parcourir les joues, avec une rigidité minérale. Proust,Temps retr.,1922, p.998.
2. Qui a l'éclat, la froideur d'un métal. Écriture, style minéral(e). Au loin, dans un épaulement des dunes, le bleu minéral de la mer affleurait comme une ligne à peine plus épaisse (Gracq,Syrtes,1951, p.205).
II. − Subst. masc., CHIM., GÉOL. Nom de tous les corps inorganiques qui composent l'écorce terrestre, et plus spécialement des substances inorganiques qui constituent les matériaux de la surface du globe. Échantillons de minéraux; minéraux des argiles, des roches; minéral amorphe, argileux, cristallisé, hydraté, radioactif; minéraux précieux, rares. Le chimiste dira sans hésiter à la première inspection d'un minéral, quel est le nombre, la nature des éléments qui le composent (Maine de Biran,Influence habit.,1803, p.82).Quand tu ris de courir sur l'herbe de la terre, En plein soleil d'avril (...) Songe que, sous ta place étroite, Il y a de la terre (...) Et de la roche et du minéral (Cocteau,Potomak,1919, p.273).
Prononc. et Orth.: [mineʀal], masc. plur. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1516 «qui appartient, qui se rapporte aux minéraux» (Nat. à l'alch. err., 204 ds DG); 1765 règne minéral (Encyclop.); b) 1538 subst. «tout corps inorganique qui se trouve dans l'intérieur de la terre ou à sa surface» (Est., s.v. plumbago); 2. 1679 eau minérale (Rich.). Empr. au lat. médiév. mineralis, dér. de minera «mine» (minière*). Fréq. abs. littér.: 407. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 602, b) 603; xxes.: a) 409, b) 646. Bbg. Mack. t. 2 1939, p.100.

Minéral : définition du Wiktionnaire

Adjectif

minéral \mi.ne.ʁal\

  1. Relatif au minerai.
    • Ce pays est plein de ressources minérales.
    • Privée de grandes richesses houillères et minérales, elle [la France] se consacrait de préférence au finissage des articles et aux produits de luxe. — (Jean-Richard Bloch, Destin du siècle, 1931)
  2. Inorganique.
    • Les huiles « newtoniennes », c'est-à-dire les huiles minérales et synthétiques ne comportant pas d’additif améliorant l’indice de viscosité sont dites « incisaillables ». — (Jean Ayel & ‎Maurice Born, & al., Lubrifiants et fluides pour l’automobile, Éditions Technip, 1998, p. 54)
    1. S’oppose au vivant, animal ou végétal.
      • Le règne minéral, division des corps de la nature qui comprend les substances inorganiques.
    2. Relatif au matières inorganiques, s’oppose à organique, biologique.
      • Chimie minérale.
      • Parmi les corps de la chimie minérale, l’ammoniac liquide, l’anhydride sulfureux […] jouissent de propriétés ionisantes. — (M. Gasnier, Dépôts métalliques directs et indirects, 1927)
    3. Composé de substances inorganiques.
      • Les sels minéraux.
      • L’intima du rectum est perméable à l’eau, aux sels minéraux, aux sucres et aux acides aminés. Avec les tubes de Malpighi, l’iléum et le rectum constituent le système excréteur de l’insecte, excrétant entre autres les urates et l’acide urique. — (Paul-André Calatayud et Yvan Rahbé, Le tube digestif des insectes, chap.6 de Interactions insectes-plantes, Éditions Quae, 2013, p. 119)
    4. Qui contient des matières inorganiques.
      • Il boit de l’eau minérale.
    5. (Œnologie) Qualifie des arômes développant des notes de pierre à fusil, de pétrole.
      • Les rieslings et les chablis possèdent des notes minérales.
  3. Par analogie de forme, d’aspect :
    1. Immobile.
      • La Berma avait, comme dit le peuple, la mort sur le visage. Cette fois c’était bien d’un marbre de l’Érechtéion qu’elle avait l’air. Ses artères durcies étant déjà à demi pétrifiées, on voyait de longs rubans sculpturaux parcourir les joues, avec une rigidité minérale. — (Marcel Proust, Le temps retrouvé, Gallimard, 1922, p. 168)
    2. Froid, métallique.
      • Au loin, dans un épaulement des dunes, le bleu minéral de la mer affleurait comme une ligne à peine plus épaisse. — (Julien Gracq, Le Rivage des Syrtes, 1951)
    3. Rigide, sec.
      • Il a un style minéral.

Nom commun

minéral \mi.ne.ʁal\ masculin

  1. (Géologie) (Biochimie) Corps inorganique, élément ou combinaison naturelle d’éléments inorganiques, ayant une structure physique et chimique définie avec ses propres propriétés cristallographiques, chimiques et physiques.
    • Le jaune d’œuf contient des lipides, des protéines, des glucides, des minéraux, des vitamines et de l'eau. L'eau constitue 48 % de la masse totale du jaune. — (Reproduction des animaux d'élevage, Educagri, 2005, page 348)
  2. Corps inorganique qui se trouve dans l’intérieur de la terre ou à sa surface, tels que les pierres, les métaux, les sels, les pétrifications, etc.
    • J'aurais pu croire qu'ils jouaient au mistigri si je n'avais su que mon père s'était mis en tête d'expliquer au jardinier l’échelle de Mohs qui gradue les minéraux selon leur dureté, de un (le talc) à dix (le diamant). — (Jean-Pierre Milovanoff, Russe blanc, Éditions Julliard, 1995)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Minéral : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MINÉRAL, ALE. adj.
Qui appartient aux minéraux, qui tient des minéraux. Matière, substance minérale. Sel, charbon, cristal minéral. Eau minérale, Eau dans laquelle un ou plusieurs minéraux sont en dissolution. Le règne minéral, L'ensemble des corps compris sous le nom de Minéraux.

MINÉRAL se dit, comme nom masculin, des Corps inorganiques qui se trouvent dans l'intérieur de la terre ou à sa surface, tels que les pierres, les métaux, les sels, les pétrifications, etc. Des échantillons de minéraux. Les animaux, les végétaux et les minéraux.

Minéral : définition du Littré (1872-1877)

MINÉRAL (mi-né-ral)
  • 1 S. m. Tout corps non organisé, qui se trouve dans l'intérieur de la terre ou à sa surface, tels que métaux, pierres, substances combustibles. Les minéraux et les végétaux. Le minéral n'est qu'une matière brute, inactive, insensible, n'agissant que par la contrainte des lois de la mécanique, n'obéissant qu'à la force généralement répandue dans l'univers, sans organisation, sans puissance, Buffon, Hist. anim. ch. I, Œuv. t. III, p. 8. Les caractères ou propriétés communes distinctives des minéraux se réduisent aux deux suivantes : croître par juxtaposition ; être composés de parties similaires, Brongniart, Traité min. t. I, p. 6, dans POUGENS.

    Minéraux accidentels, minéraux dont les gîtes existent dans les roches d'une manière accidentelle et secondaire.

    Terme de géologie. Les minéraux, les éléments constitutifs des roches.

  • 2 Adj. Qui appartient aux minéraux. Les composés minéraux. Une substance minérale.

    Règne minéral, ensemble de tous les corps dépourvus d'organisation.

    Eaux minérales, eaux naturelles, chaudes ou froides, qui sortent de la terre imprégnées de quelques substances minérales, et dont on se sert pour la guérison de diverses maladies. Il abolit des tributs qu'il trouvait établis sur les nominations aux chaires royales de professeur en médecine et sur les intendances des eaux minérales du royaume, Fontenelle, Fagon.

REMARQUE

Minerai n'a point d'accent, et minéral en a un ; l'usage l'a voulu ainsi.

HISTORIQUE

XVIe s. Poudres minerales, Paré, X, 10. De la terre au large sein Tire de soigneuse main Cent sortes de minerailles, Belleau, Poésies, t. I, p. 46, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Minéral : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

MINÉRAL, adj. (Hist. nat.) ce mot se prend ou comme substantif, ou comme adjectif. Comme substantif, on dit un minéral, ce qui est la même chose qu’une substance appartenante à la terre : comme adjectif, le mot minéral se joint à un substantif, & désigne que c’est un corps qui se trouve dans la terre, ou qui lui appartient : c’est ainsi qu’on dit regne minéral, charbon minéral, substance minérale ; les eaux minérales sont des eaux chargées de quelques parties qui leur sont étrangeres, & qui appartiennent au regne minéral. Voyez Minéraux.

Dans la Chimie, on nomme acides minéraux, les dissolvans ou menstrues acides que l’on obtient du vitriol, du sel marin, & du nitre, pour les distinguer des acides qu’on obtient des végétaux. (—)

Minéral, Æthiops. voyez Mercure, Chimie, & Mercure, Mat. med.

Minéral regne, (Hist. nat.) c’est ainsi qu’on nomme l’assemblage total des corps qui appartiennent à la terre, & qui se forment dans son sein. Ces corps s’appellent minéraux, ou substances du regne minéral ; ils font une des trois branches dans lesquelles il a plu aux Physiciens de partager l’histoire naturelle. Le regne minéral est l’objet d’une étude particuliere, qu’on nomme Minéralogie. Voyez Minéralogie & Minéraux. Il est très-difficile de fixer les bornes précises que la nature a mises entre ses différens regnes ; tout nous démontre qu’il y a la plus grande analogie entre les minéraux, les végétaux, & les animaux. En effet, le regne minéral fournit aux végétaux la terre & les sucs nécessaires pour leur accroissement ; les végétaux fournissent aux animaux leur nourriture, & passent ainsi avec les parties qu’ils ont tiré de la terre dans la substance de ces animaux, qui eux-mêmes rendent à la fin à la terre ce qu’ils en ont reçus, & retournent dans la substance d’où ils ont été originairement tirés. Le célebre M. Henckel a fait voir cette circulation perpétuelle des êtres qui passent d’un regne de la nature dans un autre, par l’ouvrage qu’il a publié sous le nom de flora saturnizans, ou de l’analogie qui se trouve entre le regne végétal & le regne minéral. (—)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « minéral »

Étymologie de minéral - Littré

Bas-lat. minerale, dérivé de minera, minière.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de minéral - Wiktionnaire

Du latin mineralis, dérivé médiéval de minae (« mine »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « minéral »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
minéral mɛ̃eral play_arrow

Citations contenant le mot « minéral »

  • Marché mondial Câbles isolés à double noyau minéral chauffage 2020 – Le rapport de recherche sur l’industrie fournit une analyse d’impact (COVID-19), une dynamique du marché au niveau régional et national pour identifier et tous les aspects clés du marché mondial Câbles isolés à double noyau minéral chauffage et des données complètes d’étude commerciale qui améliorent la compréhension. La portée du rapport couvre une vue d’ensemble de la concurrence fournissant des parts de marché aux entreprises ainsi que des profils d’entreprise pour les principales entreprises contribuant aux revenus. Le développement technologique a conduit à des avantages supplémentaires liés à l’utilisation de Câbles isolés à double noyau minéral chauffage Marché, ce qui contribue à augmenter le taux d’adoption parmi les utilisateurs finaux. Le rapport sur le marché mondial Câbles isolés à double noyau minéral chauffage comprend une étude détaillée couvrant les facteurs sous-jacents influençant les tendances du secteur. , Le marché de Câbles isolés à double noyau minéral chauffage se concentre sur la taille, les principaux acteurs, la méthodologie, les bénéfices, la part, la capacité, la production et les prévisions 2026 – InFamous eSport
  • Il consiste à créer au pied du clocher un jardin médiéval avec des céramiques imprimées de vraies plantes qui poussaient à Sauveterre au XIVe siècle et y poussent encore aujourd’hui, selon une technique inventée par notre potière, Marie Claude Lacombe. Ce sont les enfants des écoles qui après une initiation "Patrimoine Sauveterrat du XIVe siècle" et l’apprentissage de la technique d’impression des plantes, ont réalisé le premier carré sur les quatre que comportera ce jardin minéral. ladepeche.fr, Sauveterre-de-Rouergue. Jardin médiéval minéral et expositions diverses à découvrir jusqu’au 20 juillet - ladepeche.fr
  • "Vous verrez, c’est bien minéral ce vin !". Voilà ce que me disent parfois les cavistes. Pour comprendre ce que cela veut dire, j’ai un jour décidé d’ouvrir mon Larousse et j’ai trouvé ça : "Solide naturel homogène, caractérisé par une structure atomique ordonnée et une composition chimique précise". Voilà qui m’a donc posé quelques problèmes en abordant le premier verre... Malgré l’amour que je porte à tous les cavistes du monde, j’aimerais cette semaine vous proposez une définition de "minéral" appliquée au vin, et qui soit compréhensible par tous... Le Figaro - Le Figaro Vin, La chronique du prof : "Minéral ? Comme l’eau ?" Expression et sémantique - Le Figaro Vin
  • Harmonieuse combinaison de l'os, de la chair et du système pileux qui réunit en l'homme le règne animal, le minéral et le règne végétal. De Boris Vian / Les Bâtisseurs d'empire
  • Dieu dort dans le minéral, rêve dans le végétal, s'éveille dans l'animal, pense et aime dans l'homme. De Père Monier

Images d'illustration du mot « minéral »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « minéral »

Langue Traduction
Corse minerale
Basque mineral
Japonais ミネラル
Russe минеральная
Portugais mineral
Arabe المعدنية
Chinois 矿物
Allemand mineral
Italien minerale
Espagnol mineral
Anglais mineral
Source : Google Translate API

Synonymes de « minéral »

Source : synonymes de minéral sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « minéral »


Mots similaires