La langue française

Mathurin

Sommaire

  • Définitions du mot mathurin
  • Étymologie de « mathurin »
  • Phonétique de « mathurin »
  • Citations contenant le mot « mathurin »
  • Traductions du mot « mathurin »

Définitions du mot mathurin

Trésor de la Langue Française informatisé

MATHURIN1, subst. masc.

Religieux de l'ordre des Trinitaires ou ordre de la Rédemption des captifs. Rue des Mathurins. Le pape Innocent III se servit de lui [l'évêque Eudes] pour donner une règle aux religieux de la Rédemption des captifs, dits mathurins, qui s'établissaient alors (Sainte-Beuve, Port-Royal, t.1, 1840, p.43).Il (...) fit venir Jean Halbourd de Troyes, ministre général des trinitaires ou mathurins (A. France, J. d'Arc, t.1, 1908, p.320).Sous l'Ancien Régime, les trinitaires étaient appelés à Paris, les mathurins, du nom du patron de leur première maison (Encyclop. univ., t.201975, p.1940).
Prononc.: [matyʀ ε ̃]. Étymol. et Hist. Fin xives. matelins (Le Dit du Boudin, éd. P. Meyer ds Romania t.40, p.78); 1410 (Journal d'un Bourgeois de Paris, éd. A. Tuetey, p.9: Et ung pou devant, avoit presché devant le roy le ministre des Mathurins). De saint Mathurin, saint auquel était dédiée la maison des religieux Trinitaires, dont l'ordre fut fondé en 1198 par St Jean de Matha, pour le rachat des captifs. Bbg. Migl. 1968 [1927] p.133.

MATHURIN2, subst. masc.

Arg., vieilli. Matelot. Après la première rasade, la procession [des matelots] dédoublée, accrue d'autant de femmes qu'il y avait de mathurins, s'était reformée dans l'escalier (Maupass., Contes et nouv.,t.1, Port, 1889, p.1332).Une dizaine d'hommes (...) se disputent l'honneur de le porter [le saint], et aux fortes encolures (...) j'en fais des mathurins, des hommes de mer (Lorrain, Heures Corse, 1905, p.73).
P. méton. Argot des marins. Parler mathurin. Je ne suis pas de ces vieux frères premier brin Qui devant qu'être nés parlaient jà mathurin, Au ventre de leur mère apprenant ce langage (Richepin, Mer, 1886, p.117).
Prononc.: [matyʀ ε ̃]. Étymol. et Hist. 1. 1847 «marin» (La Landelle, Frise-Poulet, I, 132 cité par G. Esnault ds Fr. mod. t.19, p.305-306); 2. 1886 parler mathurin (Richepin, loc. cit.). De mathurin1*: les Trinitaires voués au rachat des captifs, au cours de leurs voyages en mer participaient à la vie des marins; de cette vie communautaire, les matelots ont hérité le patron, la fête et le surnom de mathurin (Esnault, loc. cit.). Fréq. abs. littér.: 31. Bbg. Pauli 1921, p.48.

Wiktionnaire

Nom commun

mathurin \ma.ty.ʁɛ̃\ masculin

  1. (Religion) Religieux de l'ordre des Trinitaires.
    • Ils raillèrent sans pitié les deux prêtres qui envoyaient une armée de frères mathurins à la rédemption des captifs. Les mathurins étaient un ordre spécialement consacré au rachat des prisonniers faits par les corsaires barbaresques. — (Albert de Broglie, Frédéric II et Louis XV, Calmann Lévy, 1887, t. I, p. 57)
  2. (Vieilli) (Populaire) Matelot.
    • Il acheva sa soirée dans l’orgie, en société de vieux mathurins, d’anciens camarades de bord. — (Alphonse Allais, « Fausse manœuvre », Le Chat Noir, Paris, 1887)
    • Nous autres les troubades nous regardions manoeuvrer les mathurins. — (Paul Vibert, « La Mort », dans le recueil Pour lire en automobile, 1981, Slatkine Genève-Paris, réimpression de l’édition de Paris-Nancy de 1901, page 94.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MATHURIN (ma-tu-rin) s. m.
  • 1Membre d'un ordre institué par Innocent III, pour racheter les esclaves des mains des infidèles.
  • 2 Fig. Devoir une chandelle à saint Mathurin, être attaqué de folie. Mon fils est fou ; le pauvre enfant doit une belle chandelle à saint Mathurin, Cyrano de Bergerac, Pédant joué, I, 6.

    Des tranchées de saint Mathurin, des accès de folie.

HISTORIQUE

XVIe s. Envoyer à St Mathurin [envoyer aux petites maisons], Oudin, Dict.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

MATHURIN. Ajoutez :
3Nom que les marins, par plaisanterie, donnent aux navires en bois. Est-ce que vous voudriez rétablir ces vieux mathurins, comme nous les appelons, pour remplacer les bateaux à vapeur ? Amiral Saisset, Journ. offic. 26 janv. 1872, p. 598, 1re col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « mathurin »

St Mathurin, qu'on invoquait pour la guérison des fous.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De Mathurin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « mathurin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
mathurin matyrɛ̃

Citations contenant le mot « mathurin »

  • La situation inquiète la population autant que les élus mathurinois. , Saint-Mathurin : un nouveau centre médical mais toujours pas de médecin ! | Le Journal des Sables

Traductions du mot « mathurin »

Langue Traduction
Anglais mathurin
Espagnol mathurin
Italien mathurin
Allemand mathurin
Chinois 马修林
Arabe ماثورين
Portugais mathurin
Russe mathurin
Japonais マチューリン
Basque mathurin
Corse mathurin
Source : Google Translate API
Partager