La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « maladrerie »

Maladrerie

Variantes Singulier Pluriel
Féminin maladrerie maladreries

Définitions de « maladrerie »

Trésor de la Langue Française informatisé

MALADRERIE, subst. fém.

Vx. Hôpital pour lépreux. Synon. léproserie.Les maladries ou léproseries de Saint-Lazare, semblent avoir été en Orient les premières maisons de refuges. On y recevoit ces lépreux qui, renoncés de leurs proches, languissoient auparavant dans les rues et les carrefours des cités (Chateaubr.,Génie, t. 2, 1803, p. 505).Chaque matin (...) roulait sur ses gonds la porte de la maladrerie, et les lépreux, semblables aux antiques anachorètes, s'enfonçaient tout le jour parmi le désert (Bertrand,Gaspard,1841, p. 157).
P. ext., péj. Hospice, hôpital. Nous rencontrâmes aussi des maladreries toutes délabrées, pour mettre les pauvres gens en train de mourir (Erckm.-Chatr.,Hist. paysan, t. 2, 1870, p. 53).Des vocables de bas bordels et de maladreries vénériennes (Goncourt,Journal,1892, p. 210).
Prononc. et Orth.: [maladʀ əri]. Ac. 1694: -derie, dep. 1718: -drerie. Maladries (supra ex.): à rapprocher de maladerie (infra étymol. et hist.) avec chute de [ə] intérieur. Étymol. et Hist. Ca 1175 maladerie «hôpital pour lépreux» (Benoît de Ste-Maure, Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 44308); 1572 maladrerie «infirmerie» (Les Mots fr. selon l'ordre des lettres ainsi qu'il les faut escrire, tournez en lat., ap. Chesneau, Paris). Dér. de malade*; suff. -erie* avec infl. de ladre*/ladrerie*. Fréq. abs. littér.: 17. Bbg. Delb. Matér. 1880, p. 195.

Wiktionnaire

Nom commun - ancien français

maladrerie \Prononciation ?\ féminin

  1. Variante de maladerie.
    • Il fesoit donner aus poures esglises, à maladreries, à mesons Dieu, à hospitaulz, et à poures gentilz hommes et gentilz femmes. — (Joinville), XIIIe s.
    • Les maladreries furent fondées sur aumosnes et pour li commun porfit, por dessevrer les sains [bien portants] des enfers [malades] de liepvre. — (Beaumanoir), XIIIe s.

Nom commun - français

maladrerie \ma.lad.ʁə.ʁi\ féminin

  1. Léproserie.
    • Chaque matin […] roulait sur ses gonds la porte de la maladrerie, et les lépreux, semblables aux antiques anachorètes, s'enfonçaient tout le jour parmi le désert. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1841.)
  2. Hospice.
    • Nous rencontrâmes aussi des maladreries toutes délabrées, pour mettre les pauvres gens en train de mourir. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un paysan, troisième partie, quatrième chapitre, 1870.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MALADRERIE. n. f.
Hôpital anciennement affecté aux personnes malades de la lèpre et qu'on appelle aujourd'hui Léproserie.

Littré (1872-1877)

MALADRERIE (ma-la-dre-rie) s. f.
  • Hôpital de lépreux, dit aussi léproserie. Les maladreries ou léproseries de Saint-Lazare semblent avoir été en Orient les premières maisons de refuge, Chateaubriand, Génie, IV, VI, 2.

HISTORIQUE

XIIIe s. Il fesoit donner aus poures esglises, à maladreries, à mesons Dieu, à hospitaulz, et à poures gentilz hommes et gentilz femmes, Joinville, 293. Les maladreries furent fondées sur aumosnes et pour li commun porfit, por dessevrer les sains [bien portants] des enfers [malades] de liepvre, Beaumanoir, LVI, 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MALADRERIE, s. f. (Police.) hôpital public de malades, & particulierement de lépreux :

A sad, noizom place, wherein are laid
Numbers of all diseas’d of all maladies !
Dire is the tossing, deep the groans ; despair
Tends the sick, busy from couch to couch ;
And over them, triumphant death his dart
Shakes, but delays to strike, thó oft invok’d
With vows, as theirs chief good, and final hope.
A sad, noizom place, wherein are laid
Numbers of all diseas’d of all maladies !
Dire is the tossing, deep the groans ; despair
Tends the sick, busy from couch to couch ;
And over them, triumphant death his dart
Shakes, but delays to strike, thó oft invok’d
With vows, as theirs chief good, and final hope.

C’est la peinture qu’en fait le célebre Milton, voyez Infirmerie, Léproserie. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « maladrerie »

Maladerie, ou, avec une r épenthétique attirée par ladrerie, maladrerie, dérivé de malade ; prov. malaudaria. Maladerie s'est, dans certaines provinces, transformé et conservé en maladière.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français maladerie[1], dérivé de malade, avec le suffixe -erie[2] avec épenthèse d'un \r\, sous l'influence de ladre, ladrerie[2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « maladrerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
maladrerie maladrœri

Citations contenant le mot « maladrerie »

  • Ce qui surprend, tout d’abord, en la chapelle de la Magdeleine, c’est son chœur polygonal (fin XVIIe), plus haut que la nef et que l’unique bras Sud. À l’extérieur de la chapelle, se trouve un if centenaire, « arbre des cimetières » qui marque, probablement, l’emplacement de sépultures de lépreux et leurs descendants. Car, avant le XVIIe siècle, en Bretagne, les chapelles dédiées à Sainte-Magdeleine (patronne des exclus) sont d’anciennes chapelles maladreries (léproseries). Le Telegramme, La Chapelle de la Magdeleine, ancienne maladrerie - Langonnet - Le Télégramme
  • Découvrez toutes les activités sur www.maladrerie.fr Unidivers, Un été à la Maladrerie Beauvais mercredi 15 juillet 2020
  • Les signes de la lèpre sont facilement reconnaissables. Visages déformés, atrophie des mains, des doigts de pieds, formation d’écailles sur le corps, ce qui les rend aussitôt repérables. Dénoncé, le lépreux passe devant un jury formé d’un prêtre, d’un prévôt et d’un médecin qui le condamnent à rejoindre une maladrerie. Avant son départ, une messe des morts est célébrée durant laquelle le prêtre verse sur la tête du lépreux de la terre du cimetière pour lui signifier qu’il appartient désormais au royaume des morts. millavois.com, Patrimoine millavois : La Maladrerie
  • maladrerie@beauvaisis.fr +33 3 44 15 67 62 https://maladrerie.fr/ Unidivers, Les Journées Européennes du Patrimoine à la Maladrerie Beauvais samedi 19 septembre 2020
  • Les allées de la maladrerie, son jardin odorant et fleuri, sa mare scintillante aux reflets d’une pyramide faite de pièces de zinc, sa grange si joliment restaurée… tout invite à savourer, sans retenue et sans modération, les surprises de la programmation 2019. » , Beauvais : les arts de rue s'installent à la Maladrerie Saint-Lazare | Actu Oise
  • RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS03 44 15 67 62 maladrerie@beauvaisis.fr , Beauvais : les Innocents en concert le 7 novembre à la Maladrerie | L'Observateur de Beauvais
  • Renseignements : 03 44 15 67 62 ou maladrerie@beauvaisis.fr. Unidivers, Pâques à la Maladrerie Beauvais lundi 13 avril 2020
  • Il n'y a plus de lépreux, aujourd'hui, à la maladrerie Saint-Lazare, aux portes de Beauvais (Oise). Mais leur héritage est bien présent au sein de cet ensemble hospitalier du XIIe siècle, l'un des mieux conservés de France. Le logis, la chapelle et la superbe grange et sa charpente en chêne composée de 700 troncs d'arbres témoignent de ce riche passé. leparisien.fr, Patrimoine dans l’Oise : grands corps malades - Le Parisien
  • La maladrerie mêle béton, verre, terrasses végétalisées et formes angulaires. © Julie Balagué Le journal du Grand Paris - L'actualité du développement économique d'Ile-de-France, Aubervilliers – Regards du Grand Paris : Utopie/Maladrerie 
  • "Il y a obligation pour le lépreux de porter le signe. Il ne doit fréquenter ni taverne ni marché. Il ne s’habillera pas de couleur voyante et ne nourrira pas une abondante chevelure" proclame le synode d’Albigeois en 1340. L’historien Jean Roques écrit : "Il arrive que pour exorciser le mal on se livre à des cérémonies funèbres, comme si les lépreux n’appartenaient déjà plus au monde des vivants. Couverts d’un drap noir, agenouillés devant l’autel, ils assistent à une dernière messe, figure de celle de leurs obsèques. Le prêtre jette sur leurs pieds la poignée de terre qu’on réserve au cercueil, en signe d’adieu définitif. Conduits à la maladrerie, ils n’en sortiront plus" ladepeche.fr, Albi. Hier , la lèpre - ladepeche.fr
  • On sait que, depuis le VIIe siècle, 17 hôpitaux ont existé à Auxerre. Parmi eux, trois établissements étaient dédiés à l’accueil des pestiférés et miséreux souffrant de maladies incurables. "On confinait les gens atteints dans des maladreries et léproseries mais il n’y avait pas de traitements particuliers contre les pestes. On attendait que ça passe. Au XVIIe siècle, il y avait énormément de processions, d’offices", commente l’historien de l’Auxerrois Patrice Wahlen. www.lyonne.fr, Quand les épidémies décimaient Auxerre - Auxerre (89000)
  • Quant au terme de la maladrerie, il fait référence au fait que ce lieu était destiné à accueillir les lépreux et les pestiférés au XIIe siècle. , Andé : ouverture exceptionnelle du parc Sarah Bernhardt de la Maladrerie dimanche 16 juin 2019 | La Dépêche Louviers

Traductions du mot « maladrerie »

Langue Traduction
Anglais clumsiness
Espagnol torpeza
Italien goffaggine
Allemand ungeschicklichkeit
Chinois 笨拙
Arabe الخرقاء
Portugais falta de jeito
Russe неуклюжесть
Japonais 不器用
Basque clumsiness
Corse disgrazia
Source : Google Translate API

Synonymes de « maladrerie »

Source : synonymes de maladrerie sur lebonsynonyme.fr

Maladrerie

Retour au sommaire ➦

Partager