La langue française

Malacie

Définitions du mot « malacie »

Trésor de la Langue Française informatisé

MALACIE, subst. fém.

PATHOLOGIE
A.− Trouble de l'appétence se manifestant par une dépravation du goût, un désir excessif de certains aliments excitants, étranges ou même répugnants. Synon. pica.La malacie est une maladie des femmes grosses (Ac.1798-1878).Il avait touché aux repas charnels, avec un appétit d'homme quinteux, affecté de malacie, obsédé de fringales et dont le palais s'émousse et se blase vite (Huysmans, À rebours, 1884, p. 9).
B. − ,,Ramollissement pathologique d'un tissu ou d'un organe`` (Méd. Biol. t. 2 1971).
Prononc. et Orth.: [malasi]. Att. ds Ac. 1762-1878. Lar. 20e-Lar. Lang. fr.: -cia ou -cie. Étymol. et Hist. I. 1694 malacia «dépravation de l'appétit» (Corneille); 1732 malacie (Rich.). II. 1832 malaxie «ramollissement d'un tissu» (Raymond); 1855 malacie (Littré-Robin ds FEW t. 6, 1, p. 79). I empr. au lat. malacia stomachi, ou malacia seul, «atonie de l'estomac, absence d'appétit» (Pline), lui-même empr. au gr. μ α λ α κ ι ́ α «mollesse, faiblesse, maladie». (Cf. en 1585, Paré, L. 18, chap. 74, éd. J.Fr. Malgaigne, t. 2, p. 780: Les filles qui ont les palles couleurs ont l'appetit non moins corrompu que les femmes grosses: lequel accident les Latins nomment Pica, ou Malacia...). Att. en ital. malacia (milieu xvies., Varchi ds Batt.) et en angl. malacia (1657 ds NED). II empr. au gr. μ α ́ λ α ξ ι ς «amollissement» ou μ α λ α κ ι ́ α «mollesse, faiblesse de constitution». Cf. ostéomalaxie «ramollissement des os» (1808, Boiste), ostéomalacie «id.» (1822, Nouv. dict. de méd. ds Lar. Lang. fr.).

Wiktionnaire

Nom commun

malacie \ma.la.si\ féminin

  1. (Médecine) Dépravation du goût, avec désir de manger des substances qui sont peu alimentaires ou qui ne le sont pas du tout, et qui même répugnent ordinairement.
    • Il avait touché aux repas charnels, avec un appétit d’homme quinteux, affecté de malacie, obsédé de fringales et dont le palais s’émousse et se blase vite. — (Joris-Karl Huysmans, À rebours, 1884, p. 9)
  2. Molesse, ramollissement.
    • La malacie du semi-lunaire ou maladie Kienboeck.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

MALACIE (ma-la-sie) s. f.
  • 1 Terme de médecine. Dépravation du goût, avec désir de manger des substances qui sont peu alimentaires ou qui ne le sont pas du tout, et qui même répugnent ordinairement ; elle ne diffère pas du pica.
  • 2Synonyme de ramollissement, chez quelques auteurs.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

MALACIE, s. f. (Médecine.) μαλάκια, maladie qui consiste dans un appétit dépravé, & où le malade souhaite avec une passion extraordinaire certains alimens particuliers, & en mange avec excès. Voyez Appétit.

Le mot a été formé de μαλακὸς, mal ; car le relâchement des fibres de l’estomac est ordinairement la cause des indigestions & des appétits singuliers.

Plusieurs auteurs confondent cette maladie avec une autre appellée Pica, qui est une dépravation d’appétit, où le malade souhaite des choses absurdes & contre nature, comme de la chaux, du charbon, &c. Voyez Pica.

Le malacie paroît venir d’une mauvaise disposition de la liqueur gastrique, ou de quelque dérangement de l’imagination, qui la détermine à une chose plutôt qu’à une autre.

Ces deux maladies sont très-ordinaires aux filles qui ont les pâles-couleurs, de même qu’aux femmes qui sont nouvellement enceintes ; il est aisé d’appercevoir que la cause éloignée de ces symptômes est l’épaississement du sang qui obstrue les rameaux de la cœliaque, & empêche par conséquent la secrétion aisée de la liqueur stomacale qui doit exciter l’appétit & opérer la digestion. Le meilleur remede à ce mal, est d’emporter la cause par les médicamens qui lui sont propres. Voyez Pales couleurs, Grossesse.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « malacie »

Lat. malacia, défaut d'appétit, proprement mollesse d'estomac, de μαλαϰία, mollesse, de μαλαϰὸς, mou.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Francisation de malacia « manque d’appétit », venant du grec μαλακία, malakia (« mollesse »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « malacie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
malacie malasi

Citations contenant le mot « malacie »

  • Ces études comportaient des évaluations de l'efficacité, de l'innocuité et de la tolérabilité chez divers types de patients, y compris des patients qui n'avaient jamais reçu de méthotrexate (MTX) ou qui n'y avaient pas répondu de façon satisfaisante, des patients qui présentaient une intolérance aux antirhumatismaux modificateurs de la maladie synthétiques classiques (ARMMsc) et des patients qui n'avaient pas répondu ou qui présentaient une intolérance aux antirhumatismaux modificateurs de la malacie (ARMM) biologiques1-5. , AbbVie reçoit l'approbation de Santé Canada pour l'emploi de RINVOQ® (upadacitinib), un médicament à prise orale pour le traitement des adultes atteints de polyarthrite rhumatoïde modérément à fortement évolutive

Traductions du mot « malacie »

Langue Traduction
Anglais malacia
Espagnol malacia
Italien malacia
Allemand malacia
Chinois 软化症
Arabe دهن
Portugais malacia
Russe размягчение
Japonais マラシア
Basque malacia
Corse malacia
Source : Google Translate API

Synonymes de « malacie »

Source : synonymes de malacie sur lebonsynonyme.fr

Malacie

Retour au sommaire ➦

Partager