La langue française

Madras

Sommaire

  • Définitions du mot madras
  • Étymologie de « madras »
  • Phonétique de « madras »
  • Citations contenant le mot « madras »
  • Traductions du mot « madras »
  • Synonymes de « madras »

Définitions du mot madras

Trésor de la Langue Française informatisé

MADRAS, subst. masc.

TEXT. Étoffe à chaîne de soie et à trame de coton, de couleurs vives. Les étoffes négligées, pour robes, sont: (...) le taffetas à petites rayures, le madras, la mousseline de laine (Femmes,mai 1849, p. 158).Des jeunes filles, à mes pieds, vendaient les percales, les châles, les madras, les bas de coton écru (Arnoux, Paris, 1939, p. 97).
P. méton. Pièce de cette étoffe utilisée comme foulard, fichu, cravate ou mouchoir. Après avoir entouré son cou d'un madras, couvert sa tête grisonnante d'un grand chapeau de paille, il sortit de sa dunette (Sue, Atar-Gull, 1831, p. 2).Il porte une veste d'un beige très clair, laineuse, flottante, et, autour du cou, un madras à fond rouge, qui lui fait un teint blême (Martin du G., Notes Gide, 1951, p. 1394).
En partic. Coiffure formée d'un fichu de cette étoffe noué sur la tête. Leur coiffure [des Bordelaises] est très originale; elle se compose d'un madras de couleurs éclatantes posé à la façon des créoles (Gautier, Tra los montes, 1843, p. 9).Elle était coiffée d'un vieux madras jaune enroulé autour de sa tête et noué sur la nuque à la façon des Arlésiennes ou des Génoises (Ponson du Terr., Rocambole, t. 1, 1859, p. 265).
Prononc. et Orth.: [madʀ ɑ:s], [-dʀas]. Att. ds Ac. dep. 1835. Sans [-s] ds Littré, DG, Martinet-Walter 1973 [-ɑ-]/[-a-] (9/9), [-s] / sans [-s] (14/4). Étymol. et Hist. 1. 1797 «étoffe dont la chaîne est de soie et la trame de coton» (s. réf. ds Bl.-W.2-5); 2. 1798 «mouchoir de madras» (Pièces d'Orgères, II-1-100, ro4: un mouchoir de col, appelé madras); 3. 1812 «coiffure formée d'un foulard de madras» (Jouy, Hermite, t. 2, p. 33). De Madras, nom d'une ville de l'Inde où cette étoffe était fabriquée. Fréq. abs. littér.: 63.

Wiktionnaire

Nom commun

madras \ma.dʁɑs\ ou \ma.dʁas\ masculin

  1. Étoffe dont la chaîne est de soie et la trame de coton, et qui est ainsi nommée parce qu’elle a été fabriquée d’abord à Madras, ville de l’Inde.
    • Un mouchoir de madras ou, simplement,
    • Un madras.
  2. (Antilles) Coiffe traditionnelle des Antillaises faite d’un mouchoir de cette étoffe.
    • Une belle négresse avec un madras traversa l’antichambre, souriant et lui faisant une espèce de petite révérence fort encourageante. — (Jules Supervielle, Le voleur d’enfants, Gallimard, 1926, collection Folio, page 67.)
    • Là, dans cette rue non loin de la grande poste, la boutique d'une chanteuse parisienne en renom efface à tout jamais l'idée du foulard et du madras dans l'esprit des belles Foyalaises. — (Jack Grout, Dans le sillage de la flibuste: Léopard Normand aux Antilles, Éditions Arthaud, 1970, p. 91)
    • La façon dont est noué le madras révèle la disponibilité sentimentale de l’antillaise :
Une pointe : cœur à prendre
Deux pointes : déjà conquise
Trois pointes : mariée
Quatre pointes : mariée mais vous pouvez tenter votre chance (Costumes créoles [1])
  1. Coiffe traditionnelle des Bordelaises.
    • Leur coiffure est très-originale ; elle se compose d’un madras de couleurs éclatantes, posé à la façon des créoles, très en arrière, et contenant les cheveux qui tombent assez bas sur la nuque ; le reste de l’ajustement consiste en un grand châle droit qui va jusqu’aux talons, et une robe d’indienne à longs plis. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)

Nom commun

madras \Prononciation ?\ masculin

  1. Matelas.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MADRAS. n. m.
Étoffe dont la chaîne est de soie et la trame de coton, et qui est ainsi nommée parce qu'elle a été fabriquée d'abord à Madras, ville de l'Inde. Un mouchoir de madras ou, simplement, Un madras. Il se dit aussi d'une Coiffure faite d'un mouchoir de cette étoffe et portée dans les colonies par les femmes de couleur.

Littré (1872-1877)

MADRAS (ma-dras') s. m.
  • Sorte de mouchoirs tissus de soie et de coton qui se fabriquent dans l'Inde et dont les couleurs sont vives et de bon teint ; les imitations en France sont en coton. Une robe de madras. Un mouchoir de madras, ou, simplement, un madras. Le madras sert de coiffure aux femmes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « madras »

(Date à préciser) De Madras, ville de l’Inde, nom qui proviendrait de l’arabe مدرسة, médersa, en raison de l’institut fondé dans cette ville par les conquérants musulmans[1][2].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Madras, ville de l'Inde, où cette étoffe a d'abord été fabriquée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « madras »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
madras madras

Citations contenant le mot « madras »

  • LA CHRONIQUE DE JULIEN SCAVINI - Dès 1897, aux Etats-Unis, les grands magasins Sears vendirent des chemises en madras, mais c’est à partir des années 1930 que ce tartan de coton connut un grand succès. Le Figaro.fr, Étoffe d’été: le madras

Traductions du mot « madras »

Langue Traduction
Anglais madras
Espagnol madras
Italien madras
Allemand madras
Chinois 马德拉斯
Arabe مدراس
Portugais madras
Russe хлопчатобумажная ткань в полоску
Japonais マドラス
Basque madras
Corse madras
Source : Google Translate API

Synonymes de « madras »

Source : synonymes de madras sur lebonsynonyme.fr
Partager