La langue française

Lover

Sommaire

  • Définitions du mot lover
  • Étymologie de « lover »
  • Phonétique de « lover »
  • Citations contenant le mot « lover »
  • Traductions du mot « lover »
  • Synonymes de « lover »
  • Antonymes de « lover »

Définitions du mot « lover »

Trésor de la Langue Française informatisé

LOVER, verbe trans.

A. − TECHNOL. Qqn love qqc.
1. MAR. Rouler en cercles, généralement superposés, pour ranger ou disposer quelque chose prêt à servir. Lover un câble, un cordage, un filin. Une grosse barque, dont le patron love une amarre (Arts et litt.,1935, p. 84-8).
Au part. passé. Un paquet de corde mince, toute neuve, en un rouleau bien lové (T'Serstevens,Itinér. esp.,1963, p. 290).
2. PÊCHE. Lover une ligne. L'enrouler en spirale de manière à ce qu'elle ne s'emmêle pas. Cette nuit, ayant fourré son nez dans le panier où Rolland love ses lignes de pêche (...) il [le cochon] s'est enfoncé dans la gueule une demi-douzaine d'hameçons (Charcot,Expéd. antarct. fr.,1906, p. 128).
Au part. passé. Je lance, vous avez vu, avec ma ligne lovée à terre (Genevoix,Boîte à pêche,1926, p. 85).
B. − P. ext., emploi pronom.
1. [Le suj. désigne un serpent, une anguille, parfois un autre animal] S'enrouler sur soi-même. Des crotales, qui ondulent (...) ou se lovent, en sifflant, sous les mousses roussâtres (Villiers de L'I.-A.,Contes cruels,1883, p. 366).
2. [Le suj. désigne un animal, une pers.] Se coucher recroquevillé. Pistolet comprit aussitôt qu'il [le matelas promis] lui était destiné, et s'y lova incontinent (Queneau,Pierrot,1942, p. 175).
Au part. passé. [La fillette] lovée en rond, pareille à une boule noire, (...) s'était trouvé une cachette, une pauvre et dérisoire cachette d'animal sans défense (Mille,Barnavaux,1908, p. 209).Marcel, lové sur un pouf (Blanche,Modèles,1928, p. 109).
C. − Au fig., littér. Qqc. love qqc.[Le compl. désigne un inanimé abstr.] Installer:
Des haines de ronds de cuir que l'habitude de la station assise lovait à l'aise dans des foies hypertrophiés, se réveillent et frétillent maintenant que les jambes qui se rendent au bureau malaxent les bas-ventres... Giono,Chron.,Noé, 1947, p. 292.
Au part. passé. Ils [les désirs] étaient installés, lovés, lentement ruminés, entretenus par une mémoire sans défaillance (Aymé,Jument,1933, p. 271).
Le plus souvent en emploi pronom. S'installer en occupant le moins de place possible. C'est dans ce «presque» et dans ce «pas tout à fait» que notre espoir s'accroche, se love, et qu'il nous survivra (Mauriac,Bloc-Notes,1958, p. 255).
REM.
Loveur, subst. masc.,pêche. Matelot qui love les palangres ou les filets de pêche à bord d'un navire. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [lɔve]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. 1678 trans. mar. (Guillet); 2. 1722 pronom. «s'enrouler sur soi-même» (Labat, Voyages aux îles de l'Amérique, IV, 97 ds DG). Prob. empr. au b. all. lofen, lufen «tourner», lui-même issu de luven «aller au lof» (EWFS1; FEW t. 16, p. 479b). Fréq abs. littér.: 77. Bbg. La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 343.

Wiktionnaire

Verbe

lover \lɔ.ve\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se lover)

  1. (Marine) (Électricité) Enrouler en spirale (un câble, un cordage, un bout ou une haussière).
    • La manœuvre terminée, les matelots ont lové les cordages pour pouvoir les ranger en attendant une future utilisation.
  2. (Pronominal) S’enrouler sur lui-même, en parlant d’un serpent.
  3. (Pronominal) (Familier) (Par extension) Sembler enroulé sur soi-même.
    • En rentrant, je l’ai surpris, devant la télé, lové sur la banquette !
    • C’est aussi que l’on est bien, les yeux juste voilés, le dos lové contre le sable chaud. — ( Philippe Delerm, La sieste assassinée, Gallimard, coll. Folio, 2001, p. 21.)

Nom commun

lover \ˈlʌv.ɚ\ (États-Unis), \ˈlʌv.ə\ (Royaume-Uni)

  1. Amoureux, amoureuse ; amant, amante.
    • Madame Bovary’s lover is a famous fictional character.
      L’amant de Madame Bovary est un personnage fictif célèbre.
    • To them, and to lovers of adventure, lovers of pure escapism, lovers of unadulterated entertainment, lovers of the ridiculous and the bizarre...

      To funlovers everywhere... this picture is respectfully dedicated.
      — (Batman, 1966)
      À ceux qui combattent le crime, et aux amoureux de l’aventure, amoureux de la pure escapade, amoureux du divertissement loin du monde des adultes, amoureux du ridicule et du bizarre…

      Aux amoureux du fun où qu’ils soient… nous dédions ce film.
    • Fanged immortal protagonists, lycanthropic lovers, and fanciful faeries have become a welcome addition to the bodice-ripping heroines and shirtless, sword-wielding pirates that have traditionally served as the mainstay of romance novel covers. — (Tonya Keyser, Passion for the Paranormal, Skeptical Inquirer, Vol. 34, No. 6, novembre-décembre 2010)
  2. Amateur, amatrice.
    • She is a great lover of fine wines.
      C’est une grande amatrice de bons vins.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LOVER. v. tr.
T. de Marine. Il ne s'emploie guère que dans cette expression : Lover un câble, Le ployer en rond.

SE LOVER se dit d'un Serpent qui s'enroule sur lui-même.

Littré (1872-1877)

LOVER (lo-vé) v. n.
  • Terme de marine. Lover un câble, le mettre en cerceaux, pour se tenir prêt à le filer.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « lover »

(1678) Du bas allemand lofen (« tourner »).

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de love avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lover »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lover lɔve

Citations contenant le mot « lover »

  • Le poète ne peut pas longtemps demeurer dans la stratosphère du verbe. Il doit se lover dans de nouvelles larmes et pousser plus avant dans son ordre. De René Char / Sur la poésie
  • Louis Jourdan était considéré comme le “french lover” des années 50.  l’Hollywood. La particularité de ce dernier était qu’il était davantage connu à l’étranger, que dans son propre pays. Durant son évolution, son charme n’était pas passé inaperçu, car en 1949, l’acteur avait été sacré “Homme le plus beau du monde”.  amomama.fr, La vie et la mort de Louis Jourdan : le "dernier french lover d'Hollywood"

Traductions du mot « lover »

Langue Traduction
Anglais lover
Espagnol amante
Italien amante
Allemand liebhaber
Chinois 情人
Arabe حبيب
Portugais amante
Russe любовник
Japonais 恋人
Basque maitalea
Corse amante
Source : Google Translate API

Synonymes de « lover »

Source : synonymes de lover sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « lover »

Partager