La langue française

Loqueteux

Sommaire

  • Définitions du mot loqueteux
  • Étymologie de « loqueteux »
  • Phonétique de « loqueteux »
  • Citations contenant le mot « loqueteux »
  • Images d'illustration du mot « loqueteux »
  • Traductions du mot « loqueteux »
  • Synonymes de « loqueteux »

Définitions du mot loqueteux

Trésor de la Langue Française informatisé

LOQUETEUX, -EUSE, adj.

A. − [En parlant d'une étoffe, d'un vêtement] Qui est en loques. J'ai vu le sort de ces enfants rendu inévitable par l'école : ils attendaient ficelés, prêts à être livrés. Leurs vêtements loqueteux, leur chair creuse et tarée attendaient (Frapié, Maternelle,1904, p. 292).La salle (...) ne montra plus que le loqueteux velours de ses sièges et la poussière talonnée de son sol (Queneau, Pierrot,1942, p. 18):
1. Les croûtes, il les gardait longtemps avant d'y mettre la dent, parce que quand elles sont dures et quasi moisies on en mange moins. Il les mendiait de porte en porte, couvert de guenilles si loqueteuses qu'on ne savait plus que par tradition que ç'avait été des habits. Pourrat, Gaspard,1930, p. 175.
[P. anal. En parlant de papiers, de livres] De vieux bouquins loqueteux d'avoir été souvent feuilletés (Genevoix, Raboliot,1925, p. 58).
B. − [P. méton. En parlant d'une pers.] Vêtu de loques. Je vois passer sur des chevaux fourbus des débris de dragons, tout loqueteux et couverts de boue (Goncourt, Journal,1870, p. 598).Ces deux malandrins loqueteux qui ululent à la porte (Huysmans, Marthe,1876, p. 48):
2. Je traverse une petite pièce et je trouve, assises sur le rebord de la fenêtre, ses deux sœurs qui, toutes loqueteuses, avec leurs couettes de cheveux blancs et leur fanchon de madras, ressemblent à des Parques de la Halle. Goncourt, Journal,1871, p. 738.
Emploi subst. Cette escouade de béquillards et de loqueteux qui geignent pitoyablement, le chapeau tendu, quand l'église s'emplit de monde (Huysmans, Sœurs Vatard,1879, p. 22).Quelques effrayants loqueteux qui ont une fleur fanée à la boutonnière (Morand, Londres,1933, p. 89).
C. − Au fig.
1. Vieilli. Délabré. J'affectionne particulièrement ce ballet loqueteux, poussiéreux (Levinson, Danse,1924, p. 134).
2. [En parlant d'une pers. ou, p. méton., de son esprit, sa pensée] À bout de souffle, sans caractère. C'est, plutôt qu'une œuvre, l'étalage d'un esprit loqueteux où l'on rencontre un peu de tout : de la pitié, de la méchanceté, du déjà dit et du mauvais goût (Renard, Journal,1894, p. 243).
Prononc. et Orth. : [lɔktø], fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1530 [date d'éd.] subst. « individu dont les vêtements sont en loques, misérable » (Contredictz de Songecreux, fo74 vods Gdf.). Dér., à l'aide du suff. -eux*, de loquette « frange » (1461, Jacques du Clercq, Mémoires, éd. Reiffenberg, III, p. 165 ds Gay, s.v. loquet), dimin. de loque1* ou dér., à l'aide du suff. -eux, et d'un t d'intercalation, de loque1*. Fréq. abs. littér. : 56.

Wiktionnaire

Adjectif

loqueteux

  1. Qui est en loques, en parlant des vêtements.
    • Sélem, l’aîné des deux frères, s’écarta de notre groupe et, étendant son burnous loqueteux sur le sable, il commença à prier, grave et comme grandi. — (Isabelle Eberhardt, Dans la dune)
  2. Qui a des vêtements en loques
    • Et bientôt, au milieu d’une foule grouillante où toutes les races se mêlent, assailli par une nuée de gamins loqueteux qui parlent « parisien », l’on débarque sur ce coin de terre chérifienne. — (Wladimir d’Ormesson, La Question de Tanger in « La Revue de Paris » , 1922)
    • Des garnis sans rideaux, des gargotes, des débits grouillants de vermine occupent — entre les loges des filles — la longueur des façades et une humanité malpropre, hébétée, loqueteuse s'y agite machinalement. — (Francis Carco, L’Amour vénal, chapitre I, Éditions Albin Michel, Paris, 1927, page 8)
    • Le serki de Sissy, grand vieillard maigre et loqueteux, arrive essoufflé. Il se déchausse pour m’aborder, esquisse un salut militaire et s’accroupit à l'entrée de ma paillote. — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, page 34)

Nom commun

loqueteux \lɔk.tø\ masculin (pour une femme on dit : loqueteuse) singulier et pluriel identiques

  1. Personne dont les vêtements sont en loques.
    • Il n’était qu’un loqueteux parmi tous ceux qui traînaient dans cette ville en déliquescence. — (Ken Follett, La chute des géants - Le siècle 1, page 755, traduction J.-D. Brèque, O. Demange, N. Gouyé-Guibert, V. Mikhalkov, 2010, Robert Laffont)
    • C'est un gadouilleux, un loqueteux, un panouilleux comme toi... Je sais, tu appelles ça « un homme libre ». Et pourquoi pas, après tout ? Si je le garde avec moi, ça fera un blouson doré, peut-être une petite crapule. — (Christine Ferniot, Les Meilleures nouvelles de l'année, page 18, Syros alternatives, 1990)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LOQUETEUX, EUSE. adj.
Qui a des vêtements en loques. Substantivement, Un loqueteux.

Littré (1872-1877)

LOQUETEUX (lo-ke-teû, teû-z') adj.
  • Terme vieilli. Dont les habits tombent en loques. C'était un pauvre loqueteux, Lesage, dans le Dict. de BESCHERELLE.

HISTORIQUE

XVIe s. Loqueteux, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « loqueteux »

 Composé de loque, loquet et -eux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Loquette.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « loqueteux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
loqueteux lɔktø

Citations contenant le mot « loqueteux »

  • Mais qui donc veut gagner des millions ? En dinars, en pesos, en colones, en guldens, en shekels, en wons ou en ringgits, tout le monde, même le bon Dieu, pour sûr. Quand un gamin issu des bidonvilles de Bombay passe à la télé indienne et termine avec 20 millions de roupies, la réaction est immédiate : jalousie, suspicion, incrédulité. Le Jean-Pierre Foucault local est persuadé qu’il y a eu fraude. Résultat : le héros de « Slumdog Millionaire » (traduction : le loqueteux millionnaire) se fait instantanément arrêter par la police, « à l’heure où même les chiens errants dorment déjà ». Battu, torturé, re-battu, re-torturé, Jamal Malik, 18 ans, est obligé de se confesser : non, il n’a pas triché. Sa culture, il l’a acquise dans les égouts, dans les rues, dans la misère. Sa vie est marrante et tragique, tout comme sa ville, baptisée « Maximum City ». L'Obs, « Slumdog Millionaire », la griffe Danny Boyle
  • C’est dangereux, d’aller dîner sur les Champs-Elysées. Ce soir-là, un jeune clochard chevelu pousse la porte d’une pizzeria. Il a l’air nerveux des junkies en mauvais état. Il prétend avoir rendez-vous avec des amis. On lui dit qu’il n’a pas d’amis par ici, que la sortie est par là. Mais allez expliquer ça à un loqueteux qui ne parle même pas votre langue. Le junkie jette des billets en l’air, sort un revolver, tire au plafond, part en courant. L'Obs, Les derniers jours de Kurt Cobain
  • Hélas pour eux, des hordes de loqueteux opprimés ont quand même réussi à monter à bord du gigantesque train, qui désormais se divise en wagons occupés par le peuple (nécessairement opprimé) et les riches (nécessairement oppresseurs et responsables du changement climatique). Entre les deux classes, des flics dont les uniformes rappellent vaguement ceux de la RDA… ou de la police américaine. Contrepoints, Snowpiercer : Netflix invente le marxisme mou | Contrepoints
  •          Entre temps, l’Opposition dite ‘’plurielle’’, ‘’démocratique’’ ou ‘’largement large’’, sans inspiration aucune, n’arrive pas encore à définir les lignes précises et charpentées de ses actions dans la perspective de la ‘’finalité de l’essentiel’’. Un essentiel qui constitue, à mon avis, à redonner la dignité à ce peuple composé, en majorité, de loqueteux affamés. Ces derniers réclament, avec une colère justifiée, ce qui leur revient de droit, ce qui leur a été toujours refusé.  Malheureusement, l’action unitaire pour un changement réel de paradigmes dans cette société injuste  s’émiette à chaque fois dans une triste compétition de personnages. Il n’y a aucune prise en compte des problèmes du pays profond, aucun système rationnel ni aucune stratégie. Il est impossible à un observateur sérieux de dégager de cette récurrente lutte fratricide (cette chaise musicale)  autre chose que le ‘’chen manje chen’’. L’immobilisme d’une société grabataire. Le Nouvelliste, Le Nouvelliste - Une commission de transition, une haitiannerie, une ânerie de trop !

Images d'illustration du mot « loqueteux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « loqueteux »

Langue Traduction
Anglais ragged
Espagnol harapiento
Italien cencioso
Allemand zottig
Chinois 衣衫agged
Arabe ممزق
Portugais esfarrapado
Russe оборванный
Japonais ボロボロ
Basque zarpail
Corse stracciatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « loqueteux »

Source : synonymes de loqueteux sur lebonsynonyme.fr
Partager