La langue française

Liturge

Sommaire

  • Définitions du mot liturge
  • Étymologie de « liturge »
  • Phonétique de « liturge »
  • Citations contenant le mot « liturge »
  • Vidéos relatives au mot « liturge »
  • Traductions du mot « liturge »
  • Synonymes de « liturge »

Définitions du mot « liturge »

Trésor de la Langue Française informatisé

LITURGE, subst. masc.

Rare
A. − ANTIQ. GR. Citoyen chargé d'une liturgie. (Lar. 19e-Lar. encyclop.).
B. − Personne chargée de dire ou de chanter des prières. Le prêtre qui chantait les hymnes et les prières, ou préchantre, jouissait d'une estime particulière (...). Les Grecs nommaient ce liturge ou maître de chapelle du culte d'Isis, le chanteur ou le chanteur d'hymnes (Nerval, Filles feu, Cérémonies du culte d'Isis, Paris, Champion, 1931 [1845], p. 409):
Afin d'obtenir un semblable résultat [faire triompher le chant grégorien], il eût été nécessaire, pour parler la langue industrielle, de faire grand, d'exposer une maîtrise impeccable, de dérouler sous d'imposantes voûtes un habile cortège de fastueux liturges. Seul, Solesmes était de taille à réaliser un pareil concept; mais par suite de circonstances désastreuses, indépendantes de sa volonté, l'abbé n'a pu établir un monastère à Paris. Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 102.
Prononc. : [lityʀ ʒ]. Étymol. et Hist. I. 1832 antiq. gr. (Raymond). II. 1854 « chantre » (Nerval, loc. cit.). I empr. du gr. λ ε ι τ ο υ ρ γ ο ́ ς « qui remplit une fonction publique ». II empr. au gr. eccl. λ ε ι τ ο υ ρ γ ο ́ ς « diacre » [Liddell-Scott] (FEW t. 5, p. 381a).

Wiktionnaire

Nom commun

liturge \li.tyʁʒ\ masculin

  1. (Religion) Personne qui effectue la liturgie.
  2. (Antiquité) À Athènes, nom donné aux citoyens les plus riches qui étaient astreints à une liturgie, et devaient exercer divers fonctions et travaux publics à leurs frais.
  3. (Antiquité) À Rome licteur ou esclave public ou encore ouvrier dans une administration ou dans l'armée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « liturge »

Du grec ancien λειτουργός, leitourgós (« même sens »), de λειτος («public») et de ἔργον («travail»).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « liturge »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
liturge lityrʒ

Citations contenant le mot « liturge »

  • Ce fut alors le rôle du Directoire de 2001 de préciser les choses, et le frère Prétot va alors se livrer à une étude rigoureuse et précise des apports sur ce point de ce texte romain, en insistant bien sur le « discernement » qu’il permet au sujet des « pratiques de dévotion populaire » à partir de six principes théologiques. Notre liturge conclut ainsi : « L’articulation entre dévotion populaire et liturgie doit venir de la conviction qu’il s’agit, avec certes des statuts très différents, de modalités d’actualisation dont la source est l’unique mystère sauveur : c’est l’horizon de la Croix et de la Pâque du Christ qui doit donc porter toute pastorale de la dévotion populaire et qui commande ‘l’articulation’ recherchée entre liturgie et piété populaire » ! La Croix, THÉOLOGIE : Le pèlerinage entre théologie, liturgie et piété populaire
  • En cas d'événement exceptionnel, cependant – une guerre, par exemple –, un impôt direct était levé, on l'appelle l'« eisphora » (εiσφορά). Il est fondé sur le capital. Aux très riches revenait aussi la prise en charge de la « liturgie ». Rien de proprement religieux : λειτουργία, c'est littéralement ce qui est « accompli pour le peuple », comme l'organisation des représentations théâtrales (la « chorégie », Périclès fut un célèbre chorège), l'entretien des gymnases ou celle des navires de guerre (c'est la « triérarchie »). Une charge parfois assommante financièrement, mais au moins honorifique : désigné par les magistrats, l'heureux « liturge » avait droit à la reconnaissance éternelle de la Cité… qui entendait néanmoins que ces prestations civiques soient prestement réglées… Le Point, La minute antique #7 : quand les impôts agaçaient déjà les Grecs - Le Point
  • Cette invraisemblable démonstration a suscité un véritable tollé sur les réseaux sociaux. « Raphaël Enthoven en théologien et liturge, c’est tout simplement triste et ridicule », a ainsi réagi Mgr Olivier Ribadeau-Dumas, secrétaire général et porte-parole de la Conférence des évêques de France. La Croix Africa, Raphaël Enthoven croit avoir vu le « message subliminal » du nouveau « Notre Père » - La Croix Africa
  • Des écueils se présentent qui peuvent empêcher ou freiner cette entrée dans le mystère de Dieu avec nous. Un très grand liturge français, le P. Gy, l'exprimait très bien : «On est parfois tenté, dans le commentaire pastoral du rite, de faire passer celui-ci du registre symbolique à celui de l'explication ou du moralisme.» Croire, Comment entrer dans le mystère de la foi ?
  • Cerise sur le gâteau, le 21 novembre 2017, Raphaël Enthoven estimait que la nouvelle traduction du « Notre père » véhiculait un « message subliminal » islamophobe. « Une prière mérite mieux qu’un message subliminal », affirmait-il alors. Une appréciation qui n’a pas été du goût du clergé, en témoigne le tweet de Mgr Olivier Ribadeau Dumas, porte-parole de la Conférence des évêques de France. « Raphaël Enthoven en théologien et liturge, c’est tout simplement triste et ridicule », a-t-il tweeté. Aleteia, Ces bourdes des politiques sur la foi catholique

Vidéos relatives au mot « liturge »

Traductions du mot « liturge »

Langue Traduction
Anglais liturgy
Espagnol liturgia
Italien liturgia
Allemand liturgie
Chinois 礼仪
Arabe الليتورجيا
Portugais liturgia
Russe литургия
Japonais 典礼
Basque liturgia
Corse liturgia
Source : Google Translate API

Synonymes de « liturge »

Source : synonymes de liturge sur lebonsynonyme.fr
Partager