La langue française

Lingue

Définitions du mot « lingue »

Trésor de la Langue Française informatisé

LINGUE1, subst. masc.

Arg. Couteau, poignard. Coup de lingue; jouer du lingue. Son visage en lame de couteau et son regard gris froid comme le reflet d'un lingue (Barbusse, Feu,1916, p. 253).C'est le couteau qui a gagné la guerre, par le canon! Un poilu qui tiendrait contre un train blindé lâchera à la seule idée que des types s'amènent avec un lingue (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 220).
Rem. Le mot est en voie de disparition, selon Le Breton 1960; on rencontre, au xixes., la forme lingre : Si je savais ça, j'te fourrais mon lingre dans le palpitant jusqu'au manche (Vidocq, Vrais myst. Paris, t. 4, 1844, p. 7).
REM.
Linguer, verbe trans.,arg. Frapper à coups de lingue. (Ds Rob. Suppl. 1970 et Lar. Lang. fr.).
Prononc. : [lε ̃:g]. Étymol. et Hist. 1596 ingre (Pechon de Ruby, La Vie généreuse des mercelots, gueuz et boesmiens ds Sain. Sources arg. t. 1, p. 166); 1612 lingre (Id., La Vie généreuse des mattois, gueuz, boesmiens et cagouz, 31 ds IGLF : cousteau, lingre); 1835 lingue (Raspail ds Le Réformateur, 20 sept., p. 2). Altération du nom de la ville de Langres (Haute-Marne), réputée pour sa coutellerie dès le Moy. Âge. Bbg. Chautard Vie étrange Arg. 1931, p. 596. - Sain. Arg. 1972 [1907], p. 116.

LINGUE2, subst. fém.

ZOOL. Poisson de mer de type merlu, avec deux nageoires dorsales et une nageoire anale, communément appelé colin, julienne. La morue (...) appartient à la grande famille (...) qui comprend d'ailleurs bien d'autres espèces telles que le merlan, le lieu noir, l'églefin, la lingue, le merlu, etc. (Boyer, Pêches mar.,1967, p. 63).
Prononc. : [lε ̃:g]. Étymol. et Hist. 1396 leyngue (Manière de lang., 393 ds T.-L.); 1723 lingue (Savary d'apr. FEW t. 16, p. 463a). Empr. au néerl.leng, de même sens, dér. de lang « long », ou à une autre lang. germ. Dans la 1reattest., le mot est prob. empr. à l'angl. ling, de même sens, cf. Thomas (A.) Essais, pp. 328-329 et P. W. Brosman ds Language t. 40, 1964, pp. 153-156.

Wiktionnaire

Nom commun 1

lingue \lɛ̃ɡ\ féminin

  1. (Ichtyologie) Poisson osseux marin de profondeur, très allongé, à 2 nageoires dorsales et une anale, comestible, vivant principalement dans les mers du nord de l’Europe.
    • La morue […] appartient à la grande famille […] qui comprend d’ailleurs bien d’autres espèces telles que le merlan, le lieu noir, l’églefin, la lingue, le merlu, etc. — (Boyer, Pêches mar., 1967)
  2. (Ichtyologie) Lingue franche.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun 2

lingue \lɛ̃ɡ\ masculin

  1. (Argot) (Couteaux) Couteau.
    • Son visage en lame de couteau et son regard gris froid comme le reflet d’un lingue. — (Barbusse, Feu, 1916)
    • En tout cas, on n'a pas dû se servir d'un lingue ordinaire, mais d'une arme de qualité, une dague, ou peut-être un scalpel. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Démon pourpre, 1932)
    • C’est le couteau qui a gagné la guerre, pas le canon ! Un poilu qui tiendrait contre un train blindé lâchera à la seule idée que des types s’amènent avec un lingue — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 219.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

LINGUE (lin-gh') s. f.
  • Espèce de lotte allongée.

    Poisson du genre gade, que l'on sale comme de la morue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « lingue »

Lat. lingua, langue, à cause de la forme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Ichtyologie) (Date à préciser) Étymologie discutée :
  1. du néerlandais leng[1][2] de même sens, dérivé[1] de lang (« long »), lange en norvégien, Lenge en allemand, långa en suédois, ling en anglais ;
  2. du latin lingua (« langue »)[3], à cause de la forme.
(Couteau) Altération de Langres[1] ville réputée pour sa coutellerie dès le Moyen-Âge.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lingue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lingue lɛ̃g

Citations contenant le mot « lingue »

  • Un achalandage important qui rend fière la fondatrice de l’école. «On vient de terminer notre quatrième année et ça va vraiment bien!, dit Mme Allen. Les enfants sont avec nous depuis l’âge du poupon et quand ils nous quittent, ils sont parfaitement bilingues, avec une base en espagnol qu’on leur offre quelques jours par semaine.» La Voix de l’Est, La prématernelle 4 ans à l’école Bee Lingue | Actualités | La Voix de l’Est - Granby
  • De Londres à Longuenesse, il n’y a qu’un pas, surtout lorsqu’il s’agit de célébrer la naissance du « Royal Baby ». Un an après le « Royal Wedding », la crèche Baby’lingue – structure spécialisée dans l’apprentissage de l’anglais – est de nouveau à la fête. Les enfants ont même envoyé une carte de félicitations à la famille royale. La Voix du Nord, Longuenesse A la Baby’lingue, le seul problème c’est que les enfants n’arrivent pas à dire «Archie»
  • Manger du poisson, c’est sain et c’est bon. Mais d’un autre coté, la surconsommation et la surpêche vident les océans et on craint une pénurie globale de poissons à un horizon assez proche. Continuons le guide des poissons avec cette fois la lingue bleue, poisson des eaux profondes menacé. ConsoGlobe, La lingue bleue, victime de la pêche en eaux profondes

Images d'illustration du mot « lingue »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « lingue »

Langue Traduction
Anglais ling
Espagnol abadejo
Italien ling
Allemand ling
Chinois ling
Arabe لينغ
Portugais ling
Russe вереск
Japonais リン
Basque ling
Corse ling
Source : Google Translate API

Synonymes de « lingue »

Source : synonymes de lingue sur lebonsynonyme.fr

Lingue

Retour au sommaire ➦

Partager