La langue française

Lendit

Définitions du mot « lendit »

Trésor de la Langue Française informatisé

LENDIT, subst. masc.

A. − HIST. MÉDIÉV. Grande foire qui se déroulait une fois l'an à Saint-Denis, au mois de juin. L'Université avait fait construire, en 1291, un dépôt où était remisé et débité le parchemin acheté à la foire du Lendit (P. Perdrizet, Le Calendrier parisien à la fin du Moy. Âge, Paris, Les Belles Lettres, 1933, p. 256).L'une des plus célèbres de ces grandes foires est, dans la région parisienne, la foire du Lendit. Elle se tient en juin, pendant toute une quinzaine, entre Paris et Saint-Denis, le long de la route qui conduit de l'une à l'autre de ces localités (Faral, Vie temps st Louis,1942, p. 66).
P. méton. Congé dont bénéficiait l'Université à l'occasion de cette foire; honoraires que versaient ce jour-là les écoliers à leurs maîtres. (Ds Littré, DG, Nouv. Lar. ill.-Lar. encyclop.).
B. − Rencontre sportive entre différents établissements scolaires. Lendit scolaire :
À certains qui opposent les adolescents du lendit à ces jeunes analystes repliés sur eux-mêmes et dédaigneux de participer aux luttes du siècle, je réplique simplement que lesdits gymnastes sont une quantité négligeable qui n'a de nom dans aucune classification intellectuelle. Barrès, Renan, Toute licence sauf contre l'amour, 1892, p. 229.
Prononc. et Orth. : [lɑ ̃di]. Att. ds Ac. 1935. Lendit v. landit ds Lar. 19eet Guérin 1892. Parfois avec maj. (voir Perdrizet, loc. cit.). Étymol. et Hist. A. 1remoitié xiies. « notification, commandement » (Ps. Cambridge, 74, 2 ds T.-L. : cume je receverai lendit [cum accepero condictum]), emploi isolé. B. 1. 1176-81 (Chrétien de Troyes, Charrette, éd. M. Roques, 1482. Quant la foire iert plainne au landi); 2. 1690 « vacation accordée au Parlement et aux Universités pour aller à la foire du lendit » (Fur., s.v. Landi). Issu, avec agglutination de l'art. déf., du lat. indictum (part. passé substantivé de indicere « déclarer publiquement, notifier, convoquer, fixer »), attesté en lat. chrét. au sens de « commandement, notification » (Blaise Lat. chrét.), d'où son emploi en lat. médiév. pour désigner des foires publiques [proprement l'annonce, la proclamation, le ban de la foire] (1096, Anjou ds Du Cange, s.v. indictum 3). Indictum désigne en partic. les fêtes − à l'origine, leur proclamation − célébrées le 8 juin 1048 en l'honneur des reliques de la Passion reçues en 1047 par l'abbaye de Saint-Denis, ces fêtes ayant entraîné la création de foires à l'intérieur du bourg. Une foire extérieure, résultat de l'extension de la 1re, fut créée et cédée par Louis VI aux moines : les termes de indictum désignant les fêtes et de nundinae indicti désignant la foire figurent dans cette charte de donation du 3 août 1124 (Arch. nat. K 22, no4, éd. L. Levillain ds R. hist., t. 154, p. 247); indictum désigne peu après la foire elle-même (1138-45 Suger, Vita Ludovici Grossi, éd. A. Waquet, XXVIII, p. 228).

Wiktionnaire

Nom commun

lendit \lɑ̃.di\ masculin

  1. Foire qui, au Moyen Âge, se tenait le deuxième samedi de juin pour une durée de 15 jours, à mi-chemin entre Paris et Saint-Denis sur l’ancien lieu de halte des marchands qui se rendaient en pèlerinage. L’Université de Paris s’y rendait en grande pompe pour faire provision de parchemin pour une année.
    • La foire du lendit.
  2. (Par extension) Jour de congé donné aux écoliers pour cette occasion.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Par extension) Émoluments des maîtres qui étaient payés à cette période.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  4. Ancien concours sportif entre les élèves des divers lycées parisiens au XIXe siècle.
    • Où réapparurent les lendits, le premier se tenant à Paris dès 1889, avec 12 concours - de la course à pied à l’escrime en passant par le bicycle et la paume – et deux classements – individuel et entre écoles. — (sur www.franceolympique.com → lire en ligne)

Nom commun

lendit \Prononciation ?\ masculin

  1. Lendit.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Éducation) Frais de scolarité.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. Péage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LENDIT. n. m.
Foire qui, au moyen âge, se tenait à la foire de Saint-Denis et où l'Université de Paris se rendait en grande pompe pour faire provision de parchemin pour une année.

Littré (1872-1877)

LENDIT (lan-di) s. m.
  • Foire qui se tenait depuis l'an 1444 dans la ville de Saint-Denis, mais auparavant dans un lieu dit champ du lendit, entre cette ville et la Chapelle ; on l'ouvrait le mercredi avant la Saint-Barnabé (11 juin) ; elle durait plusieurs jours.

    Champ du lendit, nom donné autrefois à la partie de la plaine de Saint-Denis où se tenait le lendit.

    Congé qu'avaient les écoliers de l'université le jour du lendit. Le temps de la ligue qui survint, et l'inutilité d'aller acheter des parchemins, depuis que le papier était devenu commun, contribuèrent beaucoup à l'abolissement du lendit ; le nom cependant en est resté, et l'on appelle ainsi le congé que prend encore l'Université le lundi après la Saint-Barnabé, Saint-Foix, Ess. Paris, Œuv. t. III, p. 342, dans POUGENS.

    Honoraire que les écoliers étaient dans l'usage de donner aux maîtres à l'époque du lendit. Vous me direz qu'à ce compte-là vous ne devez rien, ni à votre médecin qui a eu sa pièce d'argent quand il vous est venu voir, ni à votre précepteur, à qui vous avez payé son lendit…, Malherbe, le Traité des bienf. de Sénèque, VI, 15.

HISTORIQUE

XIIIe s. Qui achetera un seul van à son user, ne doit noients se il n'est foire du lendit ; et se il est lendi, si en doit obole, Liv. des mét. 285.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « lendit »

De l’ancien français lendit, mis pour l'endit, du latin indictum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Composé de l’ et de endit par agglutination de l’article.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bas-lat. indictum, foire, du lat. indictus, fixé, déterminé, de in, en, et dicere, dire. On voit que lendit est produit par l'agglutination de l'article avec endit.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « lendit »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lendit lɑ̃di

Citations contenant le mot « lendit »

  • Nostalgie. Dans le parc de Clairgon, sur la pelouse de Chanzy, au Jardin-Vert, sur le Champ-de-Mars ou sur le stade du Gallia à Gond-Pontouvre… Ils sont nombreux, les Angoumoisins et habitants de l’agglo, à se souvenir d’avoir participé à un ou plusieurs "lendits", dans les années 50, 60 ou 70. CharenteLibre.fr, Vous souvenez-vous des lendits d’Angoulême ? - Charente Libre.fr

Traductions du mot « lendit »

Langue Traduction
Anglais said
Espagnol dijo
Italien disse
Allemand sagte
Chinois 说过
Arabe قال
Portugais disse
Russe сказал
Japonais 前記
Basque esan
Corse disse
Source : Google Translate API

Synonymes de « lendit »

Source : synonymes de lendit sur lebonsynonyme.fr

Lendit

Retour au sommaire ➦

Partager