La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « lampiste »

Lampiste

Variantes Singulier Pluriel
Masculin lampiste lampistes

Définitions de « lampiste »

Trésor de la Langue Française informatisé

LAMPISTE, subst. masc.

A. − Vieilli. Ouvrier qui fabrique et vend des lampes (à réservoir). On avait loué des lampes chez le lampiste et des domestiques chez le rôtisseur (Flaub., 1reÉduc. sent.,1845, p. 82).
B. − Personne chargée d'entretenir les lampes à huile ou à pétrole dans une collectivité (monastère, théâtre, pension, p. ex.). Synon. mod. (dans le vocab. du spectacle) éclairagiste.Au fond [de la scène], pour produire le coup de lumière que jetait la forge ardente de Vulcain, un lampiste avait fixé un portant, dont il allumait les becs garnis de verres rouges (Zola, Nana,1880, p. 1205).
CH. DE FER, MINES. Employé qui tient la comptabilité des lampes, les répare et les entretient, s'occupe de l'éclairage. [Les mécaniciens de chemin de fer] ne consentant pas à être assimilés aux lampistes, au bas personnel de la Compagnie (Goncourt, Journal,1893, p. 448).V. éclairage ex. de Hamp :
... il était fier de sa profession de lampiste, une des plus spécialisées, une des plus importantes et des plus compliquées qui soient, contrairement à ce que croient les pauvres étrangers, c'est-à-dire les ignorants, qui s'imaginent qu'un lampiste est le dernier des imbéciles parce qu'ils le voient avec son tablier crasseux, accrocher les lanternes au cul des wagons. H. Vincenot, Mém. d'un enfant du rail, Paris, Hachette, 1980, p. 49.
P. anal. Employé subalterne sur lequel retombe la responsabilité des fautes imputables à ses supérieurs. [Les] instituteurs, ces malheureux lampistes de l'intellectualité (L'Œuvre,7 févr. 1941).Fam. C'est toujours le lampiste qui trinque.
Prononc. et Orth. : [lɑ ̃pist]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1797 « fabricant et installateur de lampes » (Feuilleton des spectacles, Suppl. à la Quotidienne, 6 janv., 1-2 ds Quem. DDL t. 4); 2. 1860 « personne chargée de l'éclairage dans un établissement public » (Montalembert, Moines de l'Occid., t. 1, p. 167 ds Littré : l'aïeule y remplit [dans un monastère] ainsi que sa fille, l'office de balayeuse, de cuisinière, de lampiste); 1934 au fig. (Alain, Propos, p. 1238 : l'armée des lampistes). Dér. de lampe*; suff. -iste*. Fréq. abs. littér. : 32. Bbg. Arveiller (R.). Contribution à l'ét. du lex. fr. In : [Mél. Gamillscheg (E.)]. München, 1968, p. 30.

Wiktionnaire

Nom commun - français

lampiste \lɑ̃.pist\ masculin

  1. (Vieilli) Ouvrier qui fabrique ou personne qui vend des lampes à réservoir.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Celui qui les entretient.
    • Il en connaissait le personnel jusqu’au dernier des lampistes, et les paperasses jusqu’aux notes des blanchisseuses. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • S’il vient quelqu’un, c’est le lampiste qui n’aime pas mon père non plus, je ne sais pourquoi : un vieux qui a une loupe, une casquette de peau de bête et une veste grise comme celle des prisonniers ; il sent l’huile, marmotte toujours entre ses dents, me regarde d’un œil dur, m’ôte brutalement ma chaise de dessous moi, sans m’avertir, met le quinquet sur mes cahiers, jette à terre mon petit paletot, me pousse de côté comme un chien, et sort sans dire un mot. — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
  3. Employé des chemins de fer qui s'occupait des lampes et lanternes de la gare, de la signalisation pour les trains.
    • On arriva à la gare sans anicroche. Grâce à l’obligeant concours d’un lampiste qui avait servi aux hussards, les chevaux furent bientôt installés dans le wagon, dotés de paille fraîche, et solidement amarrés. — (Marcel-E. Grancher, 5 de campagne, Éditions Lugdunum, 1937, page 79)
    • Un lampiste, oui, Madame, un lampiste ! Nous vivons à une époque inouïe ! Ces gens-là ont toutes les prétentions… Oh ! mais, n’ayez crainte, moi vivante on ne donnera pas Gaston à un lampiste ! — (Jean Anouilh, Le Voyageur sans bagage, 1937)
    • Avec les témoignages des corps de métiers, du lampiste au conducteur, du contrôleur à l'aiguilleur,....— (Jean Claude Raspiengeas, Sur les rails, Journal La Croix, page 21, 17-18 janvier 2015)
  4. (Figuré) (Familier) Subalterne que l’on fait passer pour responsable d’une faute, d’une erreur commise par un de ses supérieurs.
    • Ne cherchez pas, dans cette affaire, c’est encore moi qui serai le lampiste !
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

LAMPISTE. n. m.
Ouvrier qui fait des lampes à réservoir. Il se dit aussi de Celui qui les entretient.

Littré (1872-1877)

LAMPISTE (lan-pi-st')
  • 1 S. m. Ouvrier qui fait et vend des lampes.
  • 2 S. m. et f. Celui, celle qui a soin des lampes dans un monastère, dans les lycées, dans les pensions, dans les théâtres. L'aïeule y remplit [dans un monastère de Bethléem], ainsi que sa fille, l'office de balayeuse, de cuisinière, de lampiste, ce qui ne les empêchait pas de reprendre avec persévérance leurs anciennes études grecques et hébraïques, Montal. Moines de l'Occid. t. I, p. 167.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « lampiste »

Lampe. On disait lampier au XIIIe siècle, ce qui valait bien mieux que lampiste.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Dérivé de lampe, avec le suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « lampiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
lampiste lɑ̃pist

Fréquence d'apparition du mot « lampiste » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « lampiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « lampiste »

  • Car.Software est une entité toute récente puisqu’active que depuis le début de cette année 2020 et Christian Senger n’a pris la direction de la division Digital Car & Services que dans le courant de l’année 2019. L’homme n’est donc pas le seul responsable des problèmes de l’ID.3 mais la direction de VW voulait un responsable, un lampiste. C’est donc Senger qui est remercié par Herbert Diess… qui est l’autre grand responsable du fiasco de l’ID.3.
    The Automobilist — Volkswagen Group : Ca bouge à la tête de Car.Software - The Automobilist
  • S'il a au début reconnu avoir agi sans informer la banque, Jérôme Kerviel s'est davantage présenté comme la victime d'un système que comme un de ces opérateurs de marchés avides de bonus. Dix ans plus tard, rien n'a changé: il se présente toujours comme "lampiste de la Société générale", d'après son profil sur Twitter.
    Capital.fr — Jérôme Kerviel, le "lampiste" de la Société générale se bat dans l'ombre - Capital.fr
  • Autrefois, les sorties incendiaires du « fou de Keur Mbarick » contre l’opposition faisaient rire sous cape dans la mouvance présidentielle. Mais cette fois, l’homme à la gâchette facile, qui semait la terreur au conseil régional de Diourbel avec son révolver en 2005, a déchargé son chargeur sur le régime. Ça s’appelle du fratricide. De la tête de gondole, Macky Sall, au plus petit lampiste, personne n’est épargné. Pour cette opération de déballage grandeur nature, le temps de parole à l’Assemblée ne suffisait pas. Le député joue les prolongations le lendemain sur deux pages du journal L’Observateur du 4 décembre.
    Socialnetlink, le lien vers l'actu IT africaine et des startups — Portrait de Moustapha Cissé Lô, un hardi militant de l’APR – Socialnetlink, le lien vers l'actu IT africaine et des startups

Traductions du mot « lampiste »

Langue Traduction
Anglais lamp keeper
Espagnol guardián de la lámpara
Italien custode della lampada
Allemand lampenhalter
Chinois 灯头
Arabe حارس المصباح
Portugais guardião da lâmpada
Russe хранитель лампы
Japonais ランプキーパー
Basque lanpara zaindaria
Corse custodista di lampade
Source : Google Translate API

Synonymes de « lampiste »

Source : synonymes de lampiste sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot lampiste au Scrabble ?

Nombre de points du mot lampiste au scrabble : 12 points

Lampiste

Retour au sommaire ➦