La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « joujou »

Joujou

Variantes Singulier Pluriel
Masculin joujou joujoux

Définitions de « joujou »

Trésor de la Langue Française informatisé

JOUJOU, subst. masc.

Dans le lang. enfantin.
A. − Jouet de petite taille (v. jouet A). Joujou mécanique, joujou à ressort, joujou de bois. Un petit enfant traîne un joujou; c'est là une bonne maison où il fait chaud, une maison où l'on s'amuse (Flaub, Champs et grèves,1848, p. 201).La curieuse berline qui avait été exposée (...) était évidemment un jouet d'une fabrication bien plus soignée que le petit joujou du Jura, mais il a été plutôt traité comme automate que comme un jouet (D'Allemagne, Hist. jouets,1902, p. 77):
1. ... ce qui plaît est ce qui convient à nos organes actuellement développés : la métaphysique et la morale ne provoqueront jamais l'attention d'un enfant; les joujoux, les poupées, les jeux, la provoqueront, et seront sans influence sur l'attention de la plupart des adultes... Broussais, Cours phrénol.,1836, 2eleçon, p. 46.
P. anal. Dans l'âge mûr épris des richesses, des titres, Ses joujoux [de l'homme] sont de l'or, des cordons et des mitres (Delille, Œuvres posth.,1813, p. 113).Mon amoureux faisait les honneurs d'une automobile neuve, fleurant le maroquin et la térébenthine : un magnifique joujou de grande personne (Colette, Vagab.,1910, p. 153):
2. ... un des traits les plus frappants du monde actuel est la futilité (...) Nous avons les plus beaux jouets que l'homme ait jamais possédés : nous avons le yo-yo, nous avons la T.S.F. et le cinéma (...) que de divertissements! Jamais tant de joujoux! Valéry, Variété III,1936, p. 226.
P. plaisant. Jeu compliqué, qui s'adresse aux adultes. « Ce joujou, disait l'inventeur, est propre à exercer l'adresse et la patience ». La vogue que le casse-tête chinois rencontra près du public, vers 1818, provoqua l'apparition de nombreuses caricatures (D'Allemagne, Récr. et passe-temps,1904, p. 164):
3. ... chez les de Nittis, j'entends le petit Jacques dire à un gamin qui dîne à côté de lui : « Mais la densité de l'eau? » voilà la génération présente des enfants, ils ne sont plus amusés (...) que par des joujoux scientifiques, de la chimie ou de la physique à portée de leur petite cervelle. Goncourt, Journal,1882, p. 183.
P. anal., fam.
1. [En parlant d'une pers. ou d'une chose concr. qui, par sa petite taille, le raffinement de ses proportions, évoque un jouet d'enfant] M. le marquis achevait à peine de bâtir son château en joli style rocaille (...) quand la Révolution arriva. Cette tempête brisa ce joujou (Arène, J. Figues,1870, p. 27).Embrasse pour moi Martine, ma bonne Martine, et nos quatre charmants joujoux. Si vous saviez comme je vous aime tous! (Hugo, Fr. et Belg.,1885, p. 14):
4. Ces petits êtres-là, surtout les Parisiennes, sont les plus jolis joujoux que l'industrie sociale ait inventés : il manque un sens à ceux qui ne les adorent pas... Balzac, Ptes mis.,1846, p. 195.
2. [En parlant d'une chose concr. qui, par son fonctionnement qui semble merveilleux, évoque un jouet mécanique] De ces deux joujoux [la fontaine d'Héron et l'éolipyle], M. Hachette descend, en franchissant de longs intervalles, aux machines atmosphériques de Papin et de Newcomen (Balzac, Œuvres div., t. 1, 1830, p. 624):
5. Rien n'est plus amusant, plus délicat et plus passionnant que la manœuvre du ballon. C'est un énorme joujou, libre et docile, qui obéit avec une surprenante sensibilité, mais qui est aussi, et avant tout, l'esclave du vent... Maupass., Contes et nouv., t. 2, Voy. Horla, 1887, p. 1323.
Au fig. [En parlant d'une pers. ou d'une chose abstr. que l'on utilise pour se divertir ou que l'on ne traite pas sérieusement] Elle, la fille de portière, le succube de Killiet, l'idole lesbienne de la rue de Lorraine, le joujou du marquis de Donnereux (Péladan, Vice supr.,1884, p. 270).Dadaïsme et expressionnisme sont (...) des joujoux pour adultes (Arts et litt.,1936, p. 52-6):
6. La passivité épeurée du bonhomme l'excitant, il en était venu à ne plus voir en lui qu'une loque bureaucratique, au long de laquelle, volontiers, il eût essuyé ses semelles. Il s'en était fait un joujou; il se divertissait à l'ahurir d'injures... Courteline, Ronds-de-cuir,1893, 2etabl., I, p. 57.
B. − Faire joujou. Jouer (v. ce mot I A). Faire joujou avec une poupée. Faire joujou avec un enfant (Ac.1935).
P. anal. Le baron Octave, sur un plan plus élevé, faisait joujou, lui aussi. Il jouait à l'homme moderne, − à l'homme moderne avec la nuance « genre américain » (Montherl., Célibataires,1934, p. 770).
Au fig., fam. Faire joujou avec qqn/qqc. Ne pas le traiter sérieusement. Et le désir lui venait de railler le petit aspirant, de sauvagement faire joujou avec lui (Montherl., Songe,1922, p. 120):
7. Et pourquoi, aux yeux de certaines gens, Edmond de Goncourt est-il un gentleman, un amateur, un aristocrate qui fait joujou avec la littérature et pourquoi Guy de Maupassant, lui, est-il un véritable homme de lettres? Goncourt, Journal,1887, p. 659.
REM.
Joujoute, subst. fém.Amusement puéril, querelle sans importance. Je suis chargé (...) d'étouffer dans l'œuf ces petits complots absurdes, ces « joujoutes » pour collégiens qui n'ont pour résultat que de faire fusiller des innocents (Vialar, Dansons,1950, p. 119).
Prononc. et Orth. : [ʒuʒu]. Au plur. des joujoux comme des bijoux, cailloux, choux, genoux, hiboux, poux. Att. ds Ac. dep. 1740. Étymol. et Hist. Mil. xves. faire jojo « jouer (d'enfants) » (Ch. d'Orléans, Rondeau, CLXX, 5, éd. P. Champion, t. 1, p. 387); 1721 « jouet d'enfant » (Trév.). Issu de jouer*, jouet* par redoublement hypocoristique. Fréq. abs. littér. : 341. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 214, b) 1 087; xxes. : a) 671, b) 280. Bbg. Gohin 1903, p. 345.

Wiktionnaire

Nom commun - français

joujou \ʒu.ʒu\ masculin

  1. Jouet d’enfant.
    • Voici venir la Saint-Martin et ses brandons, Noël et ses bougies, le jour de l’an et ses joujoux, les Rois et leur fête, le Carnaval et sa marotte. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Sur l’autre rive, le Châlet des Îles, comme verni de la veille, avait des luisants de joujou neuf. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
    • Elle aimait les fleurs, les roses surtout,
      Et le cher bambin, le dimanche,
      Lui apportait des roses blanches
      Au lieu d’acheter des joujoux.
      — (Charles-Louis Pothier, Les Roses blanches, 1926)
    • (Péjoratif)Je revenais, à la date indiquée, de le changer contre un petit bulldog de cinq millimètres, plus transportable, et je l'avais posé sur la table. Eugénie le vit et me dit : « Mais, ce n'est pas une arme, ça, c'est un joujou. » — (Jean Marie Lazare Caubet, Souvenirs : 1860-1889, Éditions L. Cerf, 1893, p. 230)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JOUJOU. n. m.
Jouet d'enfant. Donner des joujoux à un enfant. Fam., Faire joujou, Jouer avec quelqu'un. Faire joujou avec un enfant. Fig., et fam., Faire joujou avec la réputation de quelqu'un.

Littré (1872-1877)

JOUJOU (jou-jou) s. m.
  • Jouet d'enfant. Donner des joujoux à un enfant.

    Par extension. Eh bien, madame, c'est avec ce joujou [un télescope] que nous avons vu de nouveaux cieux, comme c'est avec une aiguille que nous avons connu un nouvel hémisphère, Voltaire, Dial. 13.

    Au plur. Des joujoux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « joujou »

Réduplication enfantine de jou, de jouer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Doublement de la première syllabe de jouet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « joujou »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
joujou ʒuʒu

Fréquence d'apparition du mot « joujou » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « joujou »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « joujou »

  • Le zapping, c'est à domicile et à volonté, le pouvoir absolu : régal des petits chefs, joujou des beaufs, revanche pour les humiliés, les sans-grade.
    Bernard Pivot — Le Métier de lire
  • Bénie soit la providence qui a donné à chacun un joujou : la poupée de l'enfant à la femme, la femme à l'homme, et l'homme au diable.
    Victor Hugo
  • Bravo!!! Le confinement est en passe de devenir le joujou préféré des élus et des médecins sponsorisés...
    L'Obs — Covid-19 : la justice espagnole refuse le reconfinement d’une zone de Catalogne
  • Vous venez récemment de craquer pour une Xbox One S à prix attractif ? Dépensez encore un peu d’argent. Pour aller avec cela, la rédaction vous a déniché un collector pour le prix d’un jeu standard, soit un peu plus de 60 euros. Lancé à 100 euros au prix de base, cette édition « pas spéciale, bien fournie » contient une figurine avec laquelle vous n’hésiterez pas à faire joujou. Ou d’en faire ce que vous voulez, c’est votre acquisition, pas la nôtre après tout. On vous connaît, rappelez-vous.
    Wolfenstein II: The New Colossus - Collector Xbox One à 61,73 € (- 38 %) chez Amazon - Bon plan - Gamekult
  • Patrick : Mon joujou ayant tendance à s’embourber, je préfère de loin les sols bitumeux.
    Le monde du camping car — Pour ou contre : le bitume sur les aires de camping-car - Le Monde du Camping-Car
  • Sur une route, derrière la grille d'un vaste jardin, au bout duquel apparaissait la blancheur château frappé par le soleil, se tenait un enfant beau et frais, habillé de ces vêtements de campagne si pleins de coquetterie. Le luxe, l'insouciance et le spectacle habituel de la richesse rendent ces enfants-là si jolis, qu'on les croirait faits d'une autre pâte que les enfants de la médiocrité ou de la pauvreté. A côté de lui, gisait sur l'herbe un joujou splendide, aussi frais que son maître, verni, doré, vêtu d'une robe pourpre, et couvert de plumets et de verroterie.  Mais l'enfant riche ne s'occupait pas de son joujou préféré, et voici ce qu'il regardait : De l'autre côté de la grille, sur la route, entre les chardons et les orties, il y avait un autre enfant, sale, chétif, fuligineux, un de ces marmots-parias dont un œil impartial découvrirait la beauté, si, comme l'œil du connaisseur devine une peinture idéale sous un vernis de carrossier, il le nettoyait de la répugnante patine de la misère.
    Charles Baudelaire — Petits poèmes en prose

Traductions du mot « joujou »

Langue Traduction
Anglais toy
Espagnol juguete
Italien giocattolo
Allemand spielzeug
Chinois 玩具
Arabe عروسه لعبه
Portugais brinquedo
Russe игрушка
Japonais おもちゃ
Basque jostailu
Corse ghjoculu
Source : Google Translate API

Synonymes de « joujou »

Source : synonymes de joujou sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot joujou au Scrabble ?

Nombre de points du mot joujou au scrabble : 20 points

Joujou

Retour au sommaire ➦