La langue française

Jambon

Sommaire

  • Définitions du mot jambon
  • Étymologie de « jambon »
  • Phonétique de « jambon »
  • Citations contenant le mot « jambon »
  • Images d'illustration du mot « jambon »
  • Traductions du mot « jambon »
  • Synonymes de « jambon »

Définitions du mot « jambon »

Trésor de la Langue Française informatisé

JAMBON, subst. masc.

A. − CHARCUT. Cuisse (jambon de derrière) ou épaule (jambon de devant) comestible du porc ou parfois d'un autre animal de haut goût, préparée pour être conservée, soit crue, soit cuite.
1. [Suivi d'un compl. déterminatif désignant un animal] Jambon d'ours, de porc, de renne, de sanglier. On conserva les jambons de cabiai, en les fumant au-dessus d'un feu de bois vert, après les avoir aromatisés avec des feuilles odorantes (Verne, Île myst.,1874, p. 117).
2. [Sans compl. déterminatif désignant un animal] Jambon de porc. Un milicien apportait un magnifique jambon aux tomates, cuit à l'huile d'olive (Malraux, Espoir,1937, p. 601).Nous avons fumé un jambon. Eugénie va vous en couper quelques tranches (Giraudoux, Ondine,1939, I, 4, p. 33):
1. Aux grands dîners, dans la galerie de Diane, Louis-Philippe se faisait apporter un jambon et découpait des tranches minces comme du papier qu'il envoyait à ses hôtes favoris. Maurois, Disraëli,1927, p. 155.
Foire aux jambons. Foire de Paris, célèbre depuis le Moyen Âge, où l'on vend des spécialités de charcuterie et des produits régionaux. Un type (...) qui courait (...) la foire aux puces de Saint-Ouen et a fait ses plus belles trouvailles à la foire aux jambons du boulevard Richard-Lenoir (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 393).La foire aux jambons s'est perpétuée jusqu'à nos jours boulevard Richard-Lenoir et depuis quelques années à la Villette, associée à la brocante (Almanach de la mémoire et des coutumes 1980, Paris, Hachette, 1979).
SYNT. a) Jambon + adj. Jambon braisé, cru, cuit, fumé; jambon blanc; jambon entier; jambon maigre, dégraissé, désossé; jambon haché, coupé en dés; jambon glacé; jambon persillé; un bon, un gros jambon. b) Jambon + compl. déterm. Jambon à l'os, au talon; jambon en tranches; jambon en gelée; jambon à la poêle, au naturel, aux épinards, aux œufs, au madère, sauce madère. c) Subst. + de/au jambon. Couenne, entame, tranche, lard, gras, maigre de jambon; endives, omelette, sandwich au jambon. d) Verbe + jambon. Acheter, découper, entamer, faire cuire, faire dessaler, fumer, saler, suspendre un jambon; acheter, couper, manger du jambon.
3. En partic. [Pour désigner une spécialité région. de jambon cuit ou cru]
a) Jambon de + n. propre de lieu.Jambon de Bayonne (p. ell. du Bayonne), de Mayence, de Parme (p. ell. du Parme), de Westphalie; jambon des Ardennes, d'Auvergne, de Bretagne. Sur le verre noir des tables, la tache jaune des œufs brouillés, le rose tendre du jambon sucré de Virginie et les touffes fraîches du céleri cru (Morand, New-York,1930, p. 199).Les jambons de Parme et de Bayonne sont séchés, les jambons des Alpes fumés. Les jambons de Westphalie sont fumés et désossés (Les grandes recettes de la cuisine légère, Paris, Sélection du Reader's Digest, 1978, p. 487):
2. la cartomancienne : Les demoiselles de New York Ne cueillent que les mirabelles Ne mangent que du jambon d'York C'est là ce qui les rend si belles... Apoll., Tirésias,1918, II, 7, p. 910.
Jambon de Paris. Jambon cuit, peu salé et non fumé, présenté en bloc désossé qui se vend en tranches. Synon. jambon blanc, jambon de régime.Elle a même acheté l'autre jour tout un jambon d'importation américaine, d'un goût bien plus savoureux que celui du jambon de Paris (Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 244).
b) Jambon de campagne, de montagne, de pays. Jambon fumé ou salé à la manière paysanne. − Qu'est-ce qu'il peut bien y avoir à manger chez la Lyonnaise? (...) − Rien. Des tomates, et du jambon de pays (Colette, Naiss. jour,1928, p. 57).
4. [P. réf. à la chair du jambon] Couleur (de) jambon(s), rose de jambon. Canards laqués couleur de jambons (Malraux, Conquér.,1928, p. 31).Un de ces blonds tirant sur le rouquin, qui ont une peau d'un rose de jambon, plus rose au nez, aux paupières et aux oreilles (Pourrat, Gaspard,1930, p. 36).
P. métaph. Yeux bordés, encadrés de jambon. Yeux aux paupières rouges, enflammées. Sa tignasse graisseuse et ces gros yeux chassieux, encadrés de jambon, auxquels on reconnaît un Maltais (Tharaud, Fête arabe,1912, p. 33).
B. − P. anal., pop.
1. Gén. au plur. Cuisse. Exposition de jambons (au soleil). La petite mâtine (...) montrait déjà à qui voulait les voir une superbe paire de jambons (France1907).
2. Arg. mus. Guitare, mandoline; violon. Racler le jambon, du jambon. Je claque des castagnoles Et chatouille le jambon (Corbière, Âm. jaunes,1873, p. 80).Un éculé chevelu vint jouer du violon en souriant de façon servile (...). Le racleur de jambon vint fourrer sa sébile sous le nez des gens (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 176).
C. − Arg. milit., vx. Faire un jambon, façonner son jambon. Briser son fusil par indiscipline ou pour qu'il ne tombe pas aux mains de l'ennemi. Moi j'avais façonné mon jambon, − casser son fusil − (...) le caporal m'avait puni indûment (...) j'ai fait deux morceaux de l'arme (A. Camus, Bohèmes,1863, p. 23).
REM. 1.
Jambonique, adj.,rare. Qui se rapporte au jambon (d'apr. Guérin 1892). À toi, Tyran, cet os jambonique auquel pend encore un lambeau de chair (Gautier, Fracasse,1863, p. 157).
2.
Jambonnard, adj. masc.,hapax. Qui rappelle le jambon. Le maréchal Mugh Bigfort, puissant par la corpulence, et jambonnard par le visage (L. Daudet, Napus,1927, p. 204).
3.
Jambonnerie, subst. fém.,hapax. Charcuterie. En semaine de Pâques (...) même plus besoin de voler, toutes gens ont saigné le cochon et donnent, plutôt que de perdre la jambonnerie! (La Varende, Contes sauv.,1938, p. 11).
Prononc. et Orth. : [ʒ ɑ ̃bɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 2emoitié du xiiies. « cuisse ou épaule de porc, de sanglier, etc., préparée pour être conservée » (Le Flabel d'Aloul, 856 ds Fabliaux, éd. A. de Montaiglon et G. Raynaud, t. 1, p. 283); 2. a) mil. xiiies. [ms.] « haut de la jambe (d'un animal) » (Renaut de Montauban, Quatre fils Aymon, ms. Oxford, Bodl. Douce 14 ds Gdf. Compl.); b) xves. « cuisse » (Gloss. Lille, 15a ds T.-L.); 3. 1852 arg. mus. « guitare » (Gautier, Émaux, p. 37). Dér. de jambe*; suff. -on1*. Le sens 3 s'explique par une analogie de forme. Fréq. abs. littér. : 341. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 214, b) 690; xxes. : a) 438, b) 633.
DÉR.
Jambonné, -ée, adj.,vx. Noirci (comme un jambon fumé). C'est seulement à partir de la Renaissance que la crasse s'est implantée en France. (...) cette délicieuse reine Margot avait le corps macéré de parfums mais jambonné tel qu'un fond de poêle! (Huysmans, Là-bas, t. 2, 1891, p. 28).La couleur du chancre est rouge sombre, jambonnée (Nicolasds Nouv. Traité Méd., fasc. 4, 1925, p. 614).[ʒ ɑ ̃bɔne]. 1reattest. 1891 (Huysmans, loc. cit.); de jambon, suff. -é.
BBG. Quem. DDL t. 16.

Wiktionnaire

Nom commun

jambon \ʒɑ̃.bɔ̃\ masculin

  1. Cuisse (partie supérieure de la patte arrière) d'un suidé (porc ou sanglier), qui a été préparée par cuisson, salage, fumage ou boucanage, comme nourriture.
    • vous pouvez descendre à la cuisine, et dire à tante Chloé de vous donner une tranche du jambon qu’on a desservi aujourd’hui. — (Harriet Beecher Stowe, La Case de l’oncle Tom - Chap. IX)
    • En qualité de munitionnaire de la troupe, je tiens toujours en réserve quelques jambons de Bayonne — (Théophile Gautier, Le Capitaine Fracasse - Chap. II)
    • Mangez d’abord vos œufs au jambon. — (Arthur Conan Doyle, Le Signe des quatre - Chap. 8)
    • Le sénéchal tança d’une verte manière les deux lévriers qui se disputaient un os de jambon. — (Aloysius Bertrand, Messire Jean)
    • Il me quitte ; il doit acheter du jambon et du vinaigre, car les officiers l’ont naturellement chargé de leur cuisine, comme ils en chargent immanquablement tout professeur, tout prêtre, tout poète. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)

Nom commun

jambon [d͡ʒamˈbu] (graphie normalisée) masculin

  1. Variante de cambajon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JAMBON. n. m.
Cuisse ou Épaule d'un porc ou d'un sanglier, qui a été salée et préparée. Jambon de sanglier. Jambon de porc. Jambon fumé. Jambon de Mayence, de Bayonne, d'York. Une tranche de jambon. Pâté au jambon.

Littré (1872-1877)

JAMBON (jan-bon) s. m.
  • 1La cuisse ou l'épaule d'un cochon ou d'un sanglier, qui a été salée. Jambon fumé. Jambon de devant. Jambon de derrière. Jambon de Mayence, de Bayonne, etc. D'un jambon que j'allai déterrer, Je coupai bravement deux tranches succulentes, Dont je sus fort bien me bourrer, Molière, Amph. I, 2. Je me suis aperçue, disait la reine Frédégonde, qu'on a volé dans nos celliers plusieurs jambons ; une bourgeoise, aujourd'hui, éclaterait de rire en apprenant qu'une reine allait dans ses celliers, et savait le compte de ses jambons, Saint-Foix, Ess. Paris, Œuvr. t. IV, p. 379, dans POUGENS. Vous ne trouvez le laurier bon Que pour la sauce et le jambon, Béranger, Gourm.

    Jambon se dit aussi en parlant d'autres animaux. Jambon d'ours.

  • 2 Terme de botanique. Jambon des jardiniers, jambon de Saint-Antoine, voy. ŒNOTHÈRE.

HISTORIQUE

XIVe s. Prens le dextre jambon [du sanglier] devant, et encize le cuir tout entour de ton coustel, Modus, f. XXXVI, verso. Tous les quatre membres [des bêtes noires] sont appelés jambons, comme d'un porc, Ménagier, II, 5. Eschinées et jambons salés aux pois, ib. II, 5.

XVIe s. Bernard lui promit de lui donner le meilleur jambon de Basque [Bayonne] qu'il mangea jamais, Marguerite de Navarre, Nouv. XXVIII. Que fera il, si on le presse de la subtilité sophistique de quelque syllogisme : le jambor faict boire, le boire desaltere, par quoi le jambon desaltere ? Montaigne, I, 190. Au fromage et au jambon l'homme congnoist son compaignon, Génin, Récréat. t. II, p. 235.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

JAMBON, s. m. (Hist. nat. Conchyliol.) nom que quelques auteurs donnent à une coquille de mer bivalve, parce que par sa forme elle ressemble à un jambon ; c’est une espece de pinne marine.

Jambon, en terme de Cuisinier, c’est la cuisse ou l’épaule du porc ou du sanglier, sechée & assaisonnée pour être gardée plus long-tems, & mangée avec plus de goût. On prépare de la maniere qui suit les jambons de Westphalie qui sont si fort en vogue : on les sale avec du salpêtre, on les met en presse pendant huit ou dix jours, on les fait tremper dans de l’eau de genievre, & ensuite on les fait sécher à la fumée de bois de genévrier.

Les meilleurs jambons que nous ayons en France sont ceux qui nous viennent de Bayonne ; on appelle jambonneau ou un petit jambon, la partie inférieure détachée d’un gros jambon.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « jambon »

De jambe avec suffixe -on.[1]
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Jambe ; bourguig. gambion ; picard, gambon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « jambon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jambon ʒɑ̃bɔ̃

Citations contenant le mot « jambon »

  • Le jambon fait boire Or, le boire désaltère Donc, le jambon désaltère. De Michel de Montaigne
  • Une femme c'est comme un jambon, meilleure avec un peu de gras ! De Anonyme
  • 36 millions d'euros pour Cooperl Arc Atlantique, 32 millions pour Les Mousquetaires, 15 millions pour Fleury Michon, 6 millions pour Coop, 2 millions pour Savencia... L'autorité de la concurrence inflige de lourdes amendes à 12 entreprises accusées d'entente sur les prix du jambon et de la charcuterie, pour un montant total de 93 millions d'euros ! Les industriels concernés (les "charcutiers-salaisonniers") "se coordonnaient pour acheter moins cher les pièces de jambon auprès des abatteurs et/ou s’entendaient par ailleurs sur les hausses de prix des produits charcutiers qu’ils entendaient pratiquer auprès des enseignes de la grande distribution, pour leurs marques de distributeurs (MDD) ou "premiers prix", indique l'Autorité de la concurrence dans un communiqué. Capital.fr, Un cartel du jambon et de la charcuterie écope d’une amende salée - Capital.fr
  • Yaourt, compote, poulet, farines… et maintenant le jambon et la charcuterie. L’Autorité de la concurrence clôt une décennie chargée sur le front de la lutte contre les ententes tarifaires dans la filière alimentaire. Jeudi, douze industriels de la charcuterie ont ainsi été sanctionnés à hauteur de 93 millions d’euros, pour s’être entendus sur les prix entre avril 2010 et avril 2013. Dénoncées en 2012 par l’un des acteurs, l’espagnol Campofrio (Aoste, Justin Bridou…), puis un an plus tard par le suisse Coop, ces pratiques avaient donné lieu à l’ouverture d’une enquête en 2013. Le Figaro.fr, Vives protestations après les sanctions contre le cartel du jambon
  • Selon une enquête du magazine ’60 millions de consommateurs’, les fabricants de jambons vendus comme étant « sans nitrites » les ont remplacés par des nitrates d’origine végétale, qui sont ensuite fermentés par des bactéries. ConsoGlobe, Le jambon 'sans nitrites' est... tout sauf un jambon sans nitrites !
  • La Société « FUMAGALLI » procède au rappel de divers produits de charcuterie italienne commercialisés sous la marque Filière Qualité Carrefour, en raison d’un risque de contamination à la listeria. Il s’agit des lots de mortadelle, jambon, salami, prosciutto, antipasto, bresaola et de speck. , Rappel de jambon, coppa et mortadelle vendus par Carrefour pour risque de Listéria 
  • Oui ! Et c’est un produit que vous connaissez forcément dont je vous parle ce matin : le jambon de Paris. Un jambon qui était fabriqué à Paris à l’origine, comme le jambon de Bayonne à Bayonne ou le jambon de Parme à Parme. C’était le lieu de production qui donnait l’appellation au produit. Le jambon s'élabore avec les pattes arrières du porc (avec les pattes avant on fait de l’épaule de porc). Il aurait été inventé par les Gaulois. A l’époque, ils utilisaient du porc, mais aussi du sanglier et même de l'ours, viande qui était souvent fumée et séchée. C’était un plat réservé aux tables des empereurs romains.  Europe 1, Le croque monsieur au véritable jambon de Paris
  • Du bon jambon cuit appelé aussi jambon de Paris ou encore jambon blanc pour une recette toute simple car jambon et framboises font un duo formidable. France Bleu, Jambon braisé aux framboises
  • « charcutiers-salaisonniers »1 pour s’être entendus sur les prix d’achat des « pièces de jambon auprès des abatteurs ou […] sur les hausses de prix des produits charcutiers qu’ils entendaient pratiquer auprès des enseignes de la grande distribution, pour leurs marques de distributeurs (MDD) ou « premiers prix » ». Le verdict a été annoncé le 16 juillet 2020 par l’autorité de la concurrence. La France Agricole, Concurrence : Amende de 93 millions d’euros pour le cartel du jambon
  • Si les compositions du jambon sont revues et que les additifs nitrés disparaissent de la liste des ingrédients, le jambon reste rose. Et pour cause, les industriels utilisent du nitrate d’origine végétale. Obtenu, notamment en faisant “pousser des légumes sous serre”, le magazine explique le subterfuge. “Il suffit alors de faire fermenter ce nitrate grâce à des bactéries : on obtient du nitrite”. Tout aussi dangereux pour la santé. C’est un fait : il reste difficile pour les industriels d’éliminer le nitrite des recettes. Grâce à son pouvoir antiseptique, “il permet d'employer une matière première de moindre qualité, il allonge la durée de conservation et peut autoriser des écarts d’hygiène lors de la fabrication, tout en évitant le botulisme”. Femme Actuelle, 60 millions de consommateurs alerte sur les dangers du jambon dit "sans nitrite" : Femme Actuelle Le MAG

Images d'illustration du mot « jambon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « jambon »

Langue Traduction
Anglais ham
Espagnol jamón
Italien prosciutto
Allemand schinken
Chinois 火腿
Arabe لحم خنزير
Portugais presunto
Russe ветчина
Japonais ハム
Basque ham
Corse ham
Source : Google Translate API

Synonymes de « jambon »

Source : synonymes de jambon sur lebonsynonyme.fr
Partager