Jable : définition de jable


Jable : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

JABLE, subst. masc.

A. − Rainure creusée aux extrémités des douves d'un tonneau pour y encastrer les fonds. On perce le tonneau au moyen d'un vilbrequin [sic] à 2 doigts du jable inférieur; on s'arrête sitôt que le vin paraît (Audot, Cuisin. campagne et ville,1896, p. 550).
B. − Extrémité des douves qui dépasse cette rainure. (Dict. xixeet xxes.).
REM. 1.
Jablage, subst. masc.Action de creuser le jable dans les douves d'un tonneau. (Dict. xxes.).
2.
Jabler, verbe trans.Creuser le jable (dans les douves d'un tonneau). (Ds Chesn. 1857). Jabler les douves; jabler un tonneau (DG).
3.
Jableuse, subst. fém.Machine servant à creuser le jable dans les douves d'un tonneau. (Dict. xxes.).
4.
Jabloir, subst. masc.Outil servant à creuser le jable dans les douves d'un tonneau. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth. : [ʒ ɑ:bl] ou [-a-]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1397 « chanlatte » (Comptes de Nevers, CC 5, fo8 vo, Arch. mun. Nevers ds Gdf.); 2. a) 1443 « partie des douves qui dépasse la rainure » (texte ds R. de Lespinasse, Métiers et corporations de la ville de Paris, t. 3, p. 515); b) 1564 « rainure pratiquée aux extrémités des douves d'un tonneau » (Thierry). Du b. lat. gabulum « gibet, potence » (v. gable).

Jable : définition du Wiktionnaire

Nom commun

jable \ʒabl\ masculin

  1. (Tonnellerie) Rainure qu’on fait aux douves des tonneaux pour y loger les pièces constituant le fond.
    • En termes de tonnellerie, on appelle […] jable, la rainure pratiquée vers les extrémités des douves pour arrêter les fonds. — (Antoine Dominique Eysséric et Joseph Casimir Pascal, Géométrie, Delagrave, 1880, page 257)
  2. (Par extension) Partie extérieure des douves dépassant les deux fonds et formant la circonférence extérieure de chaque extrémité.
  3. Par analogie, partie inférieure d'un vase.

Forme de verbe

jable \ʒabl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de jabler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de jabler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de jabler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de jabler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de jabler.

Nom commun

jable \Prononciation ?\ masculin

  1. Gâble, fronton d’une maison.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. Latte bombée.
  3. Entaille, rainure dans la douve dans laquelle on enchâsse les fonds d’une pièce.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Jable : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JABLE. n. m.
T. de Tonnellerie. Rainure qu'on fait aux douves des tonneaux pour arrêter les pièces du fond.

Jable : définition du Littré (1872-1877)

JABLE (ja-bl') s. m.
  • 1 Terme de tonnellerie. Feuillure qu'on fait aux douves des tonneaux, pour arrêter les pièces de fond.
  • 2 Terme de verrier. Jonction du fond d'un pot avec la flèche.

HISTORIQUE

XVIe s. …Tenus prendre du jaulgeur du lieu eschantillon, selon l'ancienne jaulge du dit lieu ; le quel en leur baillant les advertira du jable que les vaisseaux doivent avoir… Les fustailles ne se trouvans de jaulge, bouge et jable raisonnable, elles seront confisquées, Édit, fév. 1596.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Jable : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

JABLE, s. m. terme de Tonnelier, c’est la partie des douves d’un tonneau qui excede les fonds des deux côtés, & qui forme en quelque façon la circonférence exterieure de chacune de ses extrémités.

Le jable se prend depuis l’entaille ou rainure dans laquelle sont enfoncées & assujetties les douves du fond de la futaille, jusqu’au bout des douves de longueur. Cette entaille ou rainure se nomme aussi quelquefois le jable.

Pour jauger les tonneaux, il faut d’abord appuyer un des bouts du bâton de jauge sur le jable du tonneau ou futaille qu’on se propose de jauger, faisant attention cependant que quand le jable d’une piece est plus court qu’il ne doit l’être, cette diminution du jable donne nécessairement un excédent de jauge. Voyez Jauge & Tonnelier.

On appelle peignes de jable de petits morceaux de douves taillés exprès, qu’on fait entrer par force sous les cerceaux pour rétablir les jables rompus.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « jable »

Étymologie de jable - Wiktionnaire

Du latin gabalus.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de jable - Wiktionnaire

Du latin gabalus (« croix, potence »), du gaulois *gabalos « fourche » (→ voir gaol en breton moderne). (→ voir gabhal en irlandais moderne). (→ voir gafl en gallois moderne).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « jable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jable ʒabl play_arrow

Images d'illustration du mot « jable »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « jable »

Langue Traduction
Corse jable
Basque jable
Japonais 寓話
Russe жабле
Portugais jable
Arabe جابل
Chinois 杰布尔
Allemand jable
Italien jable
Espagnol jable
Anglais jable
Source : Google Translate API

Synonymes de « jable »

Source : synonymes de jable sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires