La langue française

Incurablement

Sommaire

  • Définitions du mot incurablement
  • Étymologie de « incurablement »
  • Phonétique de « incurablement »
  • Citations contenant le mot « incurablement »
  • Traductions du mot « incurablement »
  • Synonymes de « incurablement »

Définitions du mot « incurablement »

Trésor de la Langue Française informatisé

Incurablement, adv.a) Rare. D'une manière incurable. Incurablement atteint, malade. Le vice et l'état morbide qui, en réalité, n'ont pas cessé de peser incurablement sur eux tandis qu'ils berçaient des rêves de sagesse ou de guérison (Proust, Swann,1913, p. 308).b) Au fig., littér. (souvent p. plais.). De façon irrémédiable, définitive. Incurablement bavard, heureux, jeune, paresseux, stupide. Notre raison, incurablement présomptueuse, s'imagine posséder par droit de naissance ou par droit de conquête, innés ou appris, tous les éléments essentiels de la connaissance de la vérité (Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 48).Le timbre sonne au-dessus de nous, et Gonzalez, incurablement en retard, s'envole vers sa loge (Colette, Music-hall,1913, p. 64).Le théâtre d'Henry de Montherlant est incurablement égocentrique, et c'est là sa principale limite (Marcel, Heure théâtr.,1959, p. 51).[ε ̃kyʀabləmɑ ̃]. Att. ds Ac. 1878 et 1935. 1resattest. 1566 (H. Estienne, Apol. pour Her., ch. 12 − I, 161 − ds Hug.), à nouv. 1834 (Boiste); de incurable, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 29.

Wiktionnaire

Adverbe

incurablement \ɛ̃.ky.ʁa.blə.mɑ̃\

  1. D’une manière incurable, d'une façon inguérissable.
    • Il est incurablement malade.
    • (Figuré) Des esprits incurablement faux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INCURABLEMENT. adv.
D'une manière incurable. Il est incurablement malade. Fig., Des esprits incurablement faux.

Littré (1872-1877)

INCURABLEMENT (in-ku-ra-ble-man) adv.
  • D'une manière incurable.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « incurablement »

Dérivé de incurable avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « incurablement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
incurablement ɛ̃kyrablǝmɑ̃

Citations contenant le mot « incurablement »

  • J'étais en bonne santé, populaire parmi mes camarades et pourtant, je me suis débrouillé pour finir nerveux, peureux, trop émotif, claustrophobe, solitaire et incurablement pessimiste. Woody Allen, Soit dit en passant France Culture, Du cinéma à la littérature, Woody Allen, tragi-comique
  • « Débat », c’est beaucoup dire. Le climat hautement émotionnel créé par des groupuscules d’activistes ne permet pas un échange d’arguments rationnels. Et pourtant, c’est de cela qu’on a besoin pour dégager les postulats légitimes de la gangue de démagogie et pour identifier les mesures qu’il faudrait prendre afin qu’ils soient satisfaits autant que possible. Au lieu de quoi, l’on essaie d’imposer par la force, la pression des manifestations et le fait accompli – le déboulonnage et/ou le saccage de statues –, une vraie révolution culturelle : le remplacement d’une mémoire collective plurielle, divisée, incurablement conflictuelle, par une autre qui serait homogénéisée, harmonisée, unifiée, après avoir été expurgée de tout ce dont le rappel risque de déplaire ne fût-ce qu’à une fraction de la population. On veut substituer au passé assumé dans toute sa complexité et son caractère intrinsèquement contradictoire, un autre, réduit à ce que les censeurs auto-proclamés trouvent acceptable, sans se demander si leur opinion est partagée par tous, ou du moins par la majorité. Autrement dit, on cherche à faire par la police de la pensée ce que les régimes totalitaires ont fait par la police tout court. Il s’agit, bien sûr, de liquider les vestiges du colonialisme et d’éradiquer le racisme qui, selon les promoteurs de l’opération, imprègne les sociétés occidentales, leurs institutions, leurs mentalités et en particulier leur rapport à leur passé : leur mémoire et leur histoire. Le Soir Plus, «Une histoire de statues, de mémoire et de violence mémorielle» - Le Soir Plus
  • Apparemment, nous sommes incurablement optimistes. Nous partons du principe que nous ne sommes pas concernés ou que nous y échapperons. Un exemple de cette illusion d’invulnérabilité: durant la pandémie, le premier ministre britannique, Boris Johnson, s’est vanté de continuer à serrer des mains dans tous les hôpitaux. On connaît la suite. Le Temps, Nouveau: la gestion des désastres! - Le Temps
  • Il le fait dans un style très macronien incurablement colonial : « C’est en entendant votre jeunesse que j’ai voulu engager cette réforme ». Il usurpait de fait la place du Président de la côte d’Ivoire, réduit au rôle de docile approbateur à son côté. Pourquoi cette soudaine initiative régalienne alors que le pouvoir français serine depuis des années à propos du CFA que les Africains ont toute latitude d’en faire ce qu’ils veulent. Seul Patrice Talon, Président du Bénin, avait malicieusement dégonflé l’effet de Macron en annonçant, il y a quelques semaines, qu’il retirait les réserves de change de son pays du Trésor français, ce dont il a été sévèrement blâmé. Survie, Franc CFA : le tour de passe passe - Survie
  • Cinéaste cruel, Ruben Östlund déshabille l’homme civilisé et en révèle la nature incurablement simiesque. Brillante satire de l’art contemporain et de la social-démocratie suédoise, son film a remporté la Palme d’or à Cannes Le Temps, Grandes babouineries à Stockholm dans «The Square» - Le Temps

Traductions du mot « incurablement »

Langue Traduction
Anglais incurably
Espagnol incurable
Italien inguaribilmente
Allemand unheilbar
Chinois 难以治愈
Arabe بشكل غير قابل للشفاء
Portugais incuravelmente
Russe неизлечимо
Japonais 確実に
Basque sendaezinak
Corse incurabilmente
Source : Google Translate API

Synonymes de « incurablement »

Source : synonymes de incurablement sur lebonsynonyme.fr
Partager