La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « incunable »

Incunable

Définitions de « incunable »

Trésor de la Langue Française informatisé

INCUNABLE, adj. et subst. masc.

(Ouvrage) qui date des premiers temps de l'imprimerie (avant 1500). Collection d'incunables; édition, ouvrage incunable. Cet objet [un manuscrit] (...) devait être mis aux enchères, à l'hôtel des Ventes, avec d'autres manuscrits et quelques incunables (France, Bonnard,1881, p. 328):
De très nombreux bibliophiles envisagent le livre comme un monument typographique : tels sont les amateurs d'incunables ou livres imprimés avant 1500 : de ces précieux monuments de la typographie naissante, on connaît une trentaine de mille variétés... Civilis. écr.,1939, p. 14-6.
P. ext. (Lithographie, photographie, copie de film) rare ou datant des premières réalisations de cette technique. Je suis tombé sur une lithographie, une lithographie incunable, le représentant avec une tête d'Andrieux idéologue (Goncourt, Journal,1861, p. 988).Les « incunables », les copies rares, c'est-à-dire des films qu'on n'a pas vus depuis très longtemps ou que parfois on n'a jamais vus (Le Monde,août 1975ds Clé mots).
Prononc. et Orth. : [ε ̃kynabl̥]. Att. ds Ac. 1878 et 1935. Étymol. et Hist. 1802 adj. (Peignot, Dict. rais. de bibliologie, 1, 244 d'apr. FEW t. 4, p. 634a); 1840 subst. (Ac. Compl. 1842). Empr. au lat.incunabula [littéralement « langes, berceau, enfance, origine »] tiré du titre Incunabula typographiæ du catalogue répertoriant les premiers ouvrages imprimés, publié en 1688 à Amsterdam par Beughem, v. DG.

Wiktionnaire

Nom commun - français

incunable \ɛ̃.ky.nabl\ masculin

  1. (Typographie) Livre imprimé aux débuts de l’imprimerie. Note d’usage : par convention, on considère ainsi les documents imprimés avant 1501 ; dans la pratique, on inclut aussi les documents du début du XVIe siècle.
    • On peut voir entre autres le bréviaire manuscrit conservé à la bibliothèque du grand séminaire de Malines, ainsi que plusieurs incunables de Cambrai, de Cologne, 1500, des Prémontrés, 1515, de Tournai, 1527, etc. — (Ed. Speelmanns, Histoire du culte de Marie en Belgique: calendrier belge de la Sainte Vierge, Paris & Tournai : H. Casterman, 1859, page 262)
    • Un jour, un livre unique, un incunable, a disparu de la chambre du conférencier, alors qu'il était venu professer à Oxford. — (Jean Ray, Harry Dickson, X-4, 1934)
    • Mais les types ne sont pas éternels. Ils finissent par s’user – et cette usure sera précieuse par la suite pour dater la chronologie de fabrication d’incunables réalisés avec les mêmes caractères. — (Yves Perrousseaux, Histoire de l’écriture typographique, de Gutenberg au xviie siècle, 2006, p. 58)
    • – Il s’agit d’un incunable, me dit-il et il plante dans mes yeux, que je tâche de rendre vitreux, son regard satisfait de grand propriétaire.
      – Eh bien, grand bien vous fasse, dis-je en prenant un air dégoûté. Je vous l’apporterai dès que le coursier sera là.
      — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 36)

Adjectif - français

incunable \ɛ̃.ky.nabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Imprimerie) Qui date des premiers temps de l’imprimerie.
    • Je m’étais déterminé à prendre la route de Salzburg, afin de voir la Bibliothèque de l’archevêché de cette ville , composée de 21000 volumes ; elle contient un assez grand nombre de raretés en manuscrits et en livres incunables. — (Jean Duchesne, Voyage d’un Iconophile, Paris : Heideloff & Campé, 1834, page 56)
    • Cependant les éditions incunables des Météorologiques, tout comme les autres versions manuscrites et imprimées de ce texte, transmirent dans les commentaires qui les accompagnaient diverses discussions autour de l’alchimie. — (Didier Kahn, Alchimie et Paracelsisme en France à la fin de la Renaissance (1567-1625), Librairie Droz, 2007, page 52)
    • Comment se présente un livre incunable ou post-incunable ? Comme on pouvait s’y attendre, les travaux des historiens du livre ont plus insisté sur les logiques structurelles et sur les facteurs de continuité que sur les processus de différenciation. — (Frédéric Barbier, Histoire du livre en Occident, Armand Colin, 2012, chap.3)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

INCUNABLE. adj.
T. de Bibliophilie. Qui date des premiers temps de l'imprimerie. Édition incunable. Il se dit aussi, comme nom masculin, des Livres imprimés antérieurement à l'an 1500. Un incunable. Une collection d'incunables.

Littré (1872-1877)

INCUNABLE (in-ku-na-bl') adj.
  • Édition incunable, édition qui date des commencements de l'imprimerie.

    S. m. Un incunable, un livre qui date des premiers temps de l'imprimerie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « incunable »

Lat. incunabulum, berceau. La locution vient de ce qu'on a dit : remonter aux incunables, au berceau de l'imprimerie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin incunabula (« commencement », « origine »), terme tiré du titre[1] Incunabula typographiæ (« Origines de la typographie »), catalogue des premiers ouvrages imprimés, publié en 1688, à Amsterdam, par Cornelius Beughem.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « incunable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
incunable ɛ̃kynabl

Citations contenant le mot « incunable »

  • Pour obtenir une autorisation de restauration, la médiathèque Lamartine doit présenter le projet auprès du conseil départemental qui transmet la demande à la Drac (Direction régionale des affaires culturelles). Cette dernière se prononce quant à la pertinence de cette action (l’ouvrage est-il particulièrement rare, menacé, ou contient-il des informations précieuses ?). Si c’est le cas, elle met en œuvre le processus de restauration, qui peut coûter jusqu’à 2 000 €. Une somme qui peut sembler élevée, mais qui est en fait dérisoire en comparaison à celle d’un livre ancien (à lui seul, un incunable coûte environ 5 000 €). midilibre.fr, Mende : une exceptionnelle collection de livres anciens à la médiathèque - midilibre.fr
  • Tout commence au sous-sol par trois Bibles. Une des grandes sources de Martin Bodmer. L’une est un incunable recouvert quelques décennies plus tard d’un parchemin gaufré Le médaillon central, avec le portrait de Martin Luther, annonce la couleur. Réformée. «Celle de gauche est la version calviniste, ornée on ne sait pourquoi d’un profil d’Henri II, grand persécuteur d’hérétiques. L’autre, imprimée chez Plantin à Anvers, incarne la Contre-Réforme. La chose se lit sur le maroquin du plat. Une reliure de ce type constitue aussi un programme religieux et politique.» Le visiteur peut ensuite passé à la vitrine où Nicolas Ducimetière a réuni les grand bibliophiles de la Renaissance. L’observateur reconnaîtra un des ouvrages exécutés pour Jean Grollier de Lyon, toujours sur le même modèle. Mais il y a aussi le Génois Grimaldi ou l’Anglais Whalton. «J’ai aussi tenu à montrer plus loin des bibliothèques de femmes.» Il y a un ouvrage aux armes de la Pompadour (trois tours) et un autre à celles de la comtesse de Verrüe. «Une collectionneuse presque universelle. Les livres, mais aussi les tableaux, les meubles… et les hommes.» Bilan, Reliures. La Fondation Bodmer montre des livres "En habits de lumière" à Cologny - Bilan
  • Le domaine gustatif s’est également vu relu avec des lunettes contemporaines. Il ne s’agit pas de nouvelle cuisine, mais de présenter des œuvres entretenant un rapport plus ou moins lointain avec de domaine de la bouffe, bonne au mauvaise. Le «Mario Banana» (1964) d’Andy Warhol se retrouve ainsi dès l’entrée mis en lien avec «Eating a Banana» (1999) de Sarah Lucas. Matthias Eckoldt ménage ainsi à son public un certain nombre de confrontations. Le public a droit, un peu plus loin, au pain d’épice ingéré en en 1970 dans un incunable (1) de la vidéo par Dennis Oppenheim et au vrai pain (un peu plus frais dans la manière où il date de 2013) mitonné par le Suisse Roman Signer. Côté ensemble, Daniel Spoerri s’est suffi entre-temps à lui-même dans le parcours. «Amuse bouche» propose plusieurs de ses restes de repas, collés à la verticale sur des planches. Un classique de l’art performatif venu des lointaines années 1960. Bilan, Le Museum Tinguely de Bâle traite aujourd'hui du goût avec "Amuse bouche" - Bilan
  • On estime qu'il existe aujourd'hui entre 30 000 et 32 000 éditions d'incunables conservées. Graphiline.com, Combien reste-t-il d'incunables dans le monde ?
  • On retrouve dans ce premier volume les numéro 0 à 9 parus entre 1968 et 1978. Chacune des 472 pages de ces numéros ont été restaurées, traduites, relettrées, et l’ensemble est enrichi de nombreuses interviews et commentaires pour un total de 512 pages : un « incunable » pour votre bibliothèque. , Zap Comix : renaissance d’un "incunable" de la BD Underground - ActuaBD
  • Parmi les 260 ouvrages qui ont tous trouvé preneur, on comptait plusieurs post-incunables (ouvrages imprimés en Europe entre 1501 et 1530) traitant d’astronomie, de médecine, de dévotion ou d’histoire naturelle (Le livre des profits champêtres et ruraux de Pierre des Crescens, adjugé à 19 590 euros (frais compris), ainsi que deux incunables (ouvrages imprimés en Europe avant 1501), adjugés jusqu’à 5 500 euros (frais compris). « Comme c’est souvent le cas, ces deux incunables traitent de théologie. Le plus ancien, daté de 1486 et adjugé à 3 203 euros (frais compris), est un texte du théologien breton, Hervé Nédellec, qui devint maître de théologie au couvent Saint-Jacques de Paris au début du XIVe siècle. Son mandat fut notamment marqué par le procès de canonisation de Thomas d’Aquin, dont il défendit vigoureusement la doctrine. Mais Nédellec fut dans le même temps un penseur original qui s’écarta sur plusieurs points du système thomiste et devint une référence importante dans les débats philosophiques et théologiques de l’époque. » Le magazine des enchères, Une bible en arabe de la collection Brölemann s'envole à plus de 24 000 € à Vannes | Le magazine des enchères

Traductions du mot « incunable »

Langue Traduction
Anglais incunabula
Espagnol incunable
Italien incunaboli
Allemand inkunabel
Chinois 尿壶
Arabe incunabula
Portugais incunábula
Russe инкунабула
Japonais インキュナブラ
Basque incunables
Corse incunabula
Source : Google Translate API

Synonymes de « incunable »

Source : synonymes de incunable sur lebonsynonyme.fr

Incunable

Retour au sommaire ➦

Partager