La langue française

Inculture

Sommaire

  • Définitions du mot inculture
  • Étymologie de « inculture »
  • Phonétique de « inculture »
  • Citations contenant le mot « inculture »
  • Traductions du mot « inculture »
  • Synonymes de « inculture »
  • Antonymes de « inculture »

Définitions du mot inculture

Trésor de la Langue Française informatisé

INCULTURE, subst. fém.

A. − Rare. Fait de laisser une terre inculte; état d'une terre inculte. Inculture du sol, d'une terre. Ces terres sont dans un état d'inculture qui afflige (Ac.1835, 1878).La terre est (...) plus résistante dans les couches profondes; toutefois, la couche superficielle d'un sol cultivé échappe à cette règle, après un certain temps d'inculture (Ballu, Mach. agric.,1933, p. 43).
B. − Au fig. Manque de culture, d'instruction. Synon. ignorance.Inculture musicale. Aujourd'hui, au contraire, où l'inculture générale est considérable (Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 47).Le jeune et sympathique sous-gérant (?) de l'hôtel parle avec ironie de la quantité de nouveaux riches égyptiens (...), sensible à leur vulgarité, leur inculture (Gide, Journal,1946, p. 289).
Prononc. et Orth. : [ε ̃kylty:ʀ]. Att. ds Ac. 1798-1878. Étymol. et Hist. 1. 1783 « négligence, manque de soins » (Restif de La Bret., Contemp. mêlées, p. 73); 2. 1789 « état d'une terre non cultivée » (Mémoire présenté à l'Ass. Nat., 24 oct., Arch. Parl., 1reS., t. IX, p. 527, col. 1 ds Brunot t. 9, p. 1124, note 2); 3. 1861 « absence de culture intellectuelle » (Dupont-White, Centralisation, p. 206 ds Littré). Dér. de culture*; préf. in-1*; cf. lat. médiév. incultura « état d'une terre non cultivée » (1394 ds Du Cange). Bbg. Gohin 1903, p. 283.

Wiktionnaire

Nom commun

inculture \ɛ̃.kyl.tyʁ\ féminin

  1. Manque de culture d’une terre, d’un sol, état d'une terre inculte.
    • La terre est (…) plus résistante dans les couches profondes ; toutefois, la couche superficielle d'un sol cultivé échappe à cette règle, après un certain temps d'inculture. — (Ballu, Mach. agric., 1933, p. 43)
  2. Manque, voire absence, de culture.
    • Gros titres suivis d'articles dont vous imaginez le contenu. La crédulité de leurs auteurs était - comme il est habituel - directement proportionnelle à leur inculture scientifique. — (René Cavanhie, Les esprits frappeurs de Vailhauquès, dans Le Québec sceptique, n°24, p.28, décembre 1992)
    • Laideur, agressivité, voyeurisme, narcissisme, vulgarité, inculture, stupidité invitent le spectateur à se complaire dans une image infantilisée et dégradée... — (La machine à abrutir, Le Monde diplomatique, Août 2008)
    • Plus on parle de culture, plus il est facile de vérifier l’inculture montante. — (Philippe Sollers, Éloge de l’infini, Gallimard, p. 404)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

INCULTURE (in-kul-tu-r') s. f.
  • 1Etat de ce qui est inculte. L'état d'inculture où sont ces terres. …sur les terres incultes, vaines et vagues, et sur les marais… qui ne sont ouverts aux usages publics des habitants du territoire, qu'à cause de leur inculture et de l'état d'abandon dans lequel ils se trouvent, Robin, Mémoire sur les marais de Cléville [Calvados], p. 57. Ces plaines [le littoral de la Corse], si bien partagées à tant d'égards, ont un défaut extrême : y séjourner est mortel pendant une partie de l'année ; elles sont donc condamnées à l'inculture, Michel Chevalier, Journ. des Débats, 11 avril 1866.
  • 2 Fig. Absence de culture intellectuelle et morale. Il [Louis XI] ne tint pas son fils dans l'ignorance et dans l'inculture par je ne sais quel ombrage de despote oriental ; la santé de ce fils, frêle et délicat…, Dupont-White, Centralisation, p. 206.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « inculture »

(XVIIIe siècle) De culture, avec le préfixe in-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

In… 1, et culture.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « inculture »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
inculture ɛ̃kyltyr

Citations contenant le mot « inculture »

  • La désertion des auteurs, de notre petit écran, serait tout bénéfice pour la télévision bas de gamme et la propagation de l'inculture. De Bernard Pivot / Le Métier de lire
  • L’inculture et l’ignorance, les deux sont méchantes par nature, ont envahi tous les espaces publics. Le personnel politique n’est que recyclage de soupçonnés de corruption, de gabegies, un jour à toi, un jour à moi. Et la fonction publique, le poste électif comme la haute fonction administrative ne sont que sources de gains indivduels. Le Nouvelliste, Le Nouvelliste - Philoctète, 25 ans déjà
  • Peut être que ces mots rares... montrent l'inculture d'une bonne partie de nos concitoyens... In peto n'est bien sur pas employé tous les jours, mais fait partie à part entière du Français... Il faudrait donc que le président de la république parle le galimatias (en Français dans le texte...) des réseaux sociaux pour être bien vu.... Cela ne prévaut en rien du contenu son discours, mais certains feraient mieux de s'en inspirer (de la manière de parler) que de le railler. ladepeche.fr, Interview du 14 juillet : avez-vous compris les expressions rares d'Emmanuel Macron ? - ladepeche.fr
  • Parmi les causes de l’irrationalisme qui reviennent à la surface, il y a une inculture de masse. Cela peut expliquer que, à l’occasion de la pandémie, des pratiques super­stitieuses apparaissent. On ne prend pas de médicaments, mais on a recours à des invocations à Dieu. On observe ce phénomène dans des pays pauvres, mais également aux États-Unis ou au Brésil. Les gouvernements ne freinent pas cette inculture de masse. Il existe bien une culture scientifique dans les élites, mais il s’agit d’une culture scientifico-technique, technocratique. La culture scientifique ne s’accompagne pas toujours d’une culture rationnelle. Ainsi, il y a des religions qui refusent le darwinisme. Quand la religion catholique a fait l’effort, depuis 1996, de reconnaître enfin l’apport de Darwin, elle s’est comme par hasard arrêtée à l’esprit humain. À l’époque, le pape avait dit que l’esprit avait été créé par Dieu, non par le corps de l’homme… L'Humanité, Entretien. «L’inculture de masse sur le plan scientifique arrange les gouvernements » | L'Humanité
  • Après inculture(s) 1, Franck Lepage revient sur scène pour interpeller le système scolaire. Partant des projets d’éducation émis suite à la révolution de 1792, il nous montre comment l’Éducation Nationale reproduit les hiérarchies sociales, les confirmes, les légitimes et pourquoi il est plus que nécessaire de mettre son nez dans les évolutions à venir. Ménil Info, l'actualité de Ménilmontant, Franck Lepage - Inculture 2 "Une autre histoire de l’école" - Samedi 8 février - Ménilmontant
  • Quand il se sent dominé, quand l’autre est trop fort, il ne reste plus au barbare que le registre de la violence à exploiter. Et parce que la culture de l’excuse permet de toujours s’en sortir à condition de ne jamais prendre ses responsabilités, la «Reductio ad Hitlerum» qu’est la référence à Marine Le Pen est brandie en guise de martingale absolue. Le petit voyou ne s’en est donc pas pris gratuitement à un adversaire plus fort intellectuellement et mentalement que lui. En invoquant la figure de la présidente du RN, il veut faire croire qu’il a lutté contre le fascisme et le racisme avec ses maigres moyens! La justification est pathétique, c’est vrai, mais que fait-il de si différent à son niveau et avec son crachat que n’ont fait des sommités ou des petits marquis poudrés de la sociologie? Eux n’avaient même pas l’excuse de l’inculture et de l’ignorance. Pierre Rosanvallon a ainsi refusé de débattre avec Alain Finkielkraut, en faisant des tonnes pour que nul ne passe à côté de l’expression de son mépris et de ses jugements à l’emporte-pièce. En 2014, c’était Geoffroy de Lagasnerie qui avait réclamé le boycott de Marcel Gauchet accusé de n’être pas assez rebelle à son goût. Avant on avait eu droit à un livre de Daniel Lindenberg fustigeant les intellectuels «réactionnaires», façon polie de les accuser de dériver vers l’extrême droite. Le Figaro.fr, Céline Pina: «L’agression d’Éric Zemmour allie la bêtise à l’inculture et la violence»
  • L’évolution (souhaitable ou non) de la langue est tellement importante et rapide que d’ores et déjà le français des siècles antérieurs est devenu incompréhensible pour la jeune génération. Il ne sert plus à grand-chose d’organiser des représentations théâtrales de classiques pour les élèves des collèges car que peuvent-ils comprendre à des phrases raciniennes du style « Un cœur noble ne peut soupçonner en autrui/ La bassesse et la malice / Qu’il ne sent point en lui “. Cette pensée qui se replie sur elle-même leur est devenue étrangère. Ils n’en soupçonnent même plus l’existence et ne peuvent donc concevoir ce qu’ils ne peuvent exprimer. C’est cela qui définit l’inculture, l’incapacité de formuler ce que l’on ressent au point de ne plus le ressentir. Une chronique politique sans parti pris, La promotion politique de l’inculture – Une chronique politique sans parti pris

Traductions du mot « inculture »

Langue Traduction
Anglais lack of culture
Espagnol falta de cultura
Italien mancanza di cultura
Allemand mangel an kultur
Chinois 缺乏文化
Arabe نقص الثقافة
Portugais falta de cultura
Russe отсутствие культуры
Japonais 文化の欠如
Basque kultura falta
Corse mancanza di cultura
Source : Google Translate API

Synonymes de « inculture »

Source : synonymes de inculture sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « inculture »

Partager