La langue française

Implacablement

Définitions du mot « implacablement »

Trésor de la Langue Française informatisé

Implacablement, adv.D'une manière implacable. a) [Correspond à implacable A] Il haïssait implacablement ses ennemis (Ac.1878-1935).La meilleure chance qui pourrait vous échoir serait que la loi fût si implacablement, si odieusement exécutée, qu'elle devînt par cela même difficile à défendre (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 85).Il avait fait le serment, si jamais il cessait d'aimer celle qu'il ne devinait pas devoir être un jour sa femme, de lui manifester implacablement son indifférence (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 525).b) [Correspond à implacable B] Ce poème de L'Azur (...) m'a donné beaucoup de mal, parce que bannissant mille gracieusetés lyriques et beaux vers qui hantaient incessamment ma cervelle, j'ai voulu rester implacablement dans mon sujet (Mallarmé, Corresp.,1864, p. 103).Savants qui suivent implacablement leur idée (Bourget, Actes suivent,1926, p. 113).c) [Correspond à implacable C] Une côte toute caillouteuse montant dans le ciel implacablement bleu (Goncourt, Journal,1858, p. 534).Lentement, mais implacablement, les poches se forment sous les yeux (Green, Journal,1939, p. 221).[ε ̃plakabləmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1878. 1reattest. 1546 « d'une manière implacable » (Est.); de implacable, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 70.

Wiktionnaire

Adverbe

implacablement \ɛ̃.pla.ka.blə.mɑ̃\

  1. D’une manière implacable.
    • Pour produire un repentir sincère, il faut déraciner les inclinations avec violence, s’indigner implacablement contre les faiblesses, s’arracher de vive force à soi-même. — (Jacques-Bénigne Bossuet, 2e sermon, Divin. de la relig. 3. — cité par Littré)
    • Jamais aucun oncle n’astreignit aussi implacablement ses petits-neveux à écouter le tic-tac de sa grosse montre. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 36 de l’éd. de 1921)
    • Il y a loin des cadences implacablement obsédantes de cette époque aux productions même les plus acérées qu’on entend aujourd’hui ; la qualité était plus médiocre sans doute, à coup sûr plus grossière, et il y avait beaucoup moins d’invention, mais je crois pouvoir affirmer, sans qu’on puisse imputer ce jugement à l’émoussement de mes sensations (c’est-à-dire, en dernière analyse, au fait que depuis lors j’ai vieilli de plus de quinze années), que le jazz se présentait alors avec une frénésie que nous font regretter — quel que soit l’indéniable perfectionnement qu’elles représentent — la plupart des auditions actuelles, si « artistiques » et si guindées sauf dans les cas très rares où s’y donne libre cours le baroque le plus délirant. — (Michel Leiris, L’Âge d’homme, 1939, le Livre de poche, pages 188-189)
    • Il s’oignit de gomina, et traqua plaqua implacablement les touquettes qui rebiquaient. — (Patryck Froissart, La Mise à nu, Mon Petit Éditeur, 2011, page 308)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMPLACABLEMENT. adv.
D'une manière implacable. Il haïssait implacablement ses ennemis.

Littré (1872-1877)

IMPLACABLEMENT (in-pla-ka-ble-man) adv.
  • D'une manière implacable. Pour produire un repentir sincère, il faut déraciner les inclinations avec violence, s'indigner implacablement contre les faiblesses, s'arracher de vive force à soi-même, Bossuet, 2e sermon, Divin. de la relig. 3.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « implacablement »

(Siècle à préciser) Dérivé de implacable avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « implacablement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
implacablement ɛ̃plakablǝmɑ̃

Citations contenant le mot « implacablement »

  • Le Ballon d'Or a souvent été critiqué en Argentine. Messi est implacablement comparé à son compatriote Diego Maradona, qui n'a pas eu autant de succès au niveau des clubs, mais a mené l'Argentine à la gloire de la Coupe du monde en 1986. , "L'Allemagne est prête à donner un passeport à Messi" | Goal.com
  • Ce sont les morales souples et non les morales raides qui exercent les contraintes les plus implacablement dures. Les seules qui ne s'absentent jamais. De Edwy Plenel / Secrets de jeunesse
  • Ces 100 derniers jours, il y a eu des manifestations dans 2500 villes à travers le monde et les États-Unis. Elles ont été dirigées par une jeunesse noire précaire. Cette jeunesse a porté des slogans comme "Black Lives Matter" et "Abolish the police" (Abolir la police). Ces manifestations ont implacablement défié et contesté le racisme de ce système et sa police corrompue. La police est une force d’occupation raciste, corrompue et meurtrière dans les communautés noires. Elle torture, tabasse, tue la jeunesse noire et métisse. La police humilie et attaque aussi les jeunes trans, elle a attaqué des personnes en situation de handicap, des personnes âgées et des jeunes sans-abris. Révolution Permanente, Julia Wallace : « Nous avons besoin d'un parti politique qui soit indépendant des capitalistes et des impérialistes »
  • Ses conseillers évoquent déjà la bataille rangée qui, implacablement, va apparaître à ciel ouvert dans le mouvement dirigé par Julien Bayou, entre les partisans du raisonnable Yannick Jadot et les « gauchistes » de l’aile dure du mouvement. Les Verts, selon eux, seraient marqués depuis vingt ans par cette malédiction de la division. Plus l’élection présidentielle se rapprochera, plus les mauvaises habitudes reprendront le dessus, disent-ils. Dans leur idée, il suffit d’attendre et de laisser faire, tout en occupant le terrain de l’organisation d’une transition écologique à doses homéopathiques, pour éviter un grand chambardement de la machine industrielle, avec son corollaire : le chômage de masse. L'Obs, Macron prépare son remaniement : comment surfer la vague verte ?
  • Si l’on envisage très vite la possibilité qu’il n’y en aura qu’un seul qui sortira vivant de là, si le dépouillement radical du film (nulle psychologie, nul éclairage politique, social, ou simplement humain, sur les faits – terribles – qui se déroulent implacablement devant nos yeux) donne malheureusement souvent l’impression qu’il est plus le fait d’un budget très limité que d’un choix esthétique ambitieux, il est difficile de ne pas se laisser embarquer par la tension extrême que fait naître Vollrath. Benzine Magazine, [Amazon Prime] 7500 : tension dans le cockpit - Benzine Magazine

Traductions du mot « implacablement »

Langue Traduction
Anglais relentlessly
Espagnol implacablemente
Italien senza sosta
Allemand unerbittlich
Chinois 不懈地
Arabe بلا هوادة
Portugais implacavelmente
Russe беспрестанно
Japonais 執拗に
Basque nonahi
Corse implacabilmente
Source : Google Translate API

Synonymes de « implacablement »

Source : synonymes de implacablement sur lebonsynonyme.fr

Implacablement

Retour au sommaire ➦

Partager