La langue française

Hypocoristique

Sommaire

  • Définitions du mot hypocoristique
  • Étymologie de « hypocoristique »
  • Phonétique de « hypocoristique »
  • Citations contenant le mot « hypocoristique »
  • Traductions du mot « hypocoristique »
  • Synonymes de « hypocoristique »

Définitions du mot hypocoristique

Trésor de la Langue Française informatisé

HYPOCORISTIQUE, adj. et subst. masc.

LING. (Terme) qui exprime une intention caressante, affectueuse, notamment dans le langage des enfants ou ses imitations. Redoublement hypocoristique; usage, valeur hypocoristique d'un mot. Les procédés formels employés pour créer des termes hypocoristiques sont par exemple les suffixes dits « diminutifs » (fillette), le redoublement (chien-chien, fifille), l'abrègement des prénoms (Mado, Alec), ou le choix de termes conventionnellement hypocoristiques (fr. mon petit poulet, mon chou) (Mounin1974).
Prononc. : [ipɔkɔ ʀistik]. Étymol. et Hist. 1893 (DG). Empr. au gr. υ ̔ π ο κ ο ρ ι σ τ ι κ ο ́ ς « caressant » et « propre à atténuer »; cf. l'angl. hypocoristic (1796 ds NED).

Wiktionnaire

Adjectif

hypocoristique \i.po.ko.ʁis.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Linguistique) Qui exprime une intention tendre, affectueuse.
    • Chienchien, maîmaître, frérot, fifille, mémère… sont des formes hypocoristiques de chien, maître, frère, fille, mère
    • Sans même inclure dans le corpus de base les termes proprement argotiques (comme clébard ou clebs pour le chien) ou hypocoristiques (comme minou pour le chat), on constate très vite que le problème se complique du fait que non seulement chaque animal a souvent deux noms, parfois beaucoup plus, mais que le nom d’un animal a pu changer au cours du temps : ….— (Henriette Walter, Les noms des mammifères : motivation et arbitraire in La Linguistique, 2003)
    • La grand-mère Rose avait un surnom, « la Meillot », mais il n’était utilisé que par mes tantes ; l’usage s’en était perdu du temps de ma mère & ce n’était pas tant un sobriquet à usage du village qu’un appellatif hypocoristique, forgé sur la prononciation babillante de « Mère Rose ». — (Lionel Labosse, M&mnoux, Publibook, 2018, p. 433).

Nom commun

hypocoristique \i.po.ko.ʁis.tik\ masculin

  1. (Linguistique) Forme de mot qui exprime une intention tendre, affectueuse.
    • En français, Jeannot est un hypocoristique de Jean.
    • En italien, Geppetto est un hypocoristique de Giuseppe.
    • En anglais, Johnny est un hypocoristique de John[1].
    • En allemand, Fritz est un hypocoristique de Friedrich[2].
    • En russe, Sasha est un hypocoristique de Aleksandr[3].
    • En breton, Yannick est un hypocoristique de Yann[4].
    • En basque, Xabier est un hypocoristique de Etxeberri[5].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « hypocoristique »

Du latin hypocoristicos, du grec ancien ὑποκοριστικός, hypokoristikós (« caressant, propre à atténuer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hypocoristique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hypocoristique ipokoristik

Citations contenant le mot « hypocoristique »

  • Le possessif est très présent (le curry et «son» chutney) tout comme l’hypocoristique le «petit café», le «petit dessert»). Le Figaro.fr, Le curieux langage de la gastronomie
  • Qui se souvient que le terme «hypocoristique» signifie «affectueux»? Qu’«adamantin» veut dire «qui a la dureté, l’éclat du diamant»? Ou encore, qu’une «ploutocratie» traduit le fait d’avoir un «gouvernement par les plus fortunés»? Il y a aussi les expressions anciennes: «faire un trou à la lune» qui signifie «s’en aller furtivement et sans payer ses créanciers». Qui se rappelle qu’«entendre bien chat sans dire minon» désigne le fait d’«entendre à demi-mot, deviner ce que quelqu’un veut dire»? Le Figaro.fr, Connaissez-vous ces mots disparus de la langue française?
  • Que saint Valentin protège ses ouailles! Cette vieille coutume anglo-saxonne est en train de conquérir, par la voie du commerce, notre peuple aimant... Cela dit, j'ai été saisi d'étonnement en découvrant la profusion de tournures affectueuses dont la langue française dispose et qu'elle produit journellement. L'auteur du livre, Marie Treps, a gentiment francisé l'appellation savante des termes hypocoristiques (d'un mot grec qui signifie «caressant»), en les nommant avec une simplicité biblique des mots-caresses. Le Figaro.fr, Quels surnoms affectueux donnez-vous à votre tendre ?
  • Le Winachtsbredele, spécialité alsacienne de Noël, vient du mot bredel, « petit pain » en Alsacien, dérivé du mot allemand brot. Le pluriel est bredle. Le nom de « bredele » est un diminutif hypocoristique, expliquait le pasteur Georges Pfalzgraf. Selon le site Internet bredele.info, les premières recettes de Bredle se trouvent dans un livre de cuisine datant de 1674. Pour Anne Ruolt, enseignante à l’Institut biblique de Nogent, il s’agit davantage de pâtisserie comme symbole de la réjouissance des peuples ayant assez de moyens pour manger plus que du pain. “Il n’a aucune autre valeur religieuse que celle de permettre de se réjouir avec sa famille. Dans la Bible, le culte qui est communion au Dieu vivant est associé à la joie, et le repas festif va avec cette joie”, ajoute Anne Ruolt citant le Deutéronome 14,26 : “Là, tu achèteras avec l’argent tout ce que tu désireras, des bœufs, des brebis, du vin et des liqueurs fortes, tout ce qui te fera plaisir, tu mangeras devant l’Éternel, ton Dieu, et tu te réjouiras, toi et ta famille.” Pour le pasteur Georges Pfalzgraf, “ces gâteaux à base de lait, de sucre ou de miel doivent évoquer la manne qui avait le goût de la galette au miel. Ces évocations de la manne nous disent que la promesse de l’entrée dans “le pays ruisselant de lait et de miel” s’est réalisée en Jésus-Christ, à Noël.” Une bien belle réjouissance.• Reforme.net, Les Winachtsbredele, ces petits gâteaux de Noël, série Avent (3/4) - Reforme.net
  • Non sans se délecter au passage d’oronymes (noms propres relatifs au relief), d’hagionymes (les noms de saints), sans omettre l’hypocoristique et l’aphérèse (1) entre autres gourmandises liées au vocabulaire. SudOuest.fr, D’où viennent nos noms de famille ?
  • La montagne, la verdure, la mer et un climat clément : c’est cette image hypocoristique qu’on aime vendre sans se soucier de l’accessoire. Certes, les commerçants trouvent leur compte, reste à savoir quelles seront les bénéfices pour le budget des collectivités ? Malheureusement, il y a aussi le revers de la médaille. El Watan, Bilan de la saison estivale à Jijel : Un nombre record de vacanciers et des désagréments à la pelle | El Watan
  • Moi tu m’as appris un nouveau mot : hypocoristique ^^ Culture générale, Origine du robinet - Culture générale

Traductions du mot « hypocoristique »

Langue Traduction
Anglais hypocoristic
Espagnol hipocorístico
Italien ipocoristico
Allemand hypokoristisch
Chinois 过度皮质的
Arabe ناقص
Portugais hipocorista
Russe ласкательный
Japonais 偽善的
Basque hypocoristic
Corse ipocoristicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « hypocoristique »

Source : synonymes de hypocoristique sur lebonsynonyme.fr
Partager