La langue française

Hydrargyre

Sommaire

  • Définitions du mot hydrargyre
  • Étymologie de « hydrargyre »
  • Phonétique de « hydrargyre »
  • Traductions du mot « hydrargyre »

Définitions du mot hydrargyre

Trésor de la Langue Française informatisé

HYDRARGYRE, subst. masc.

CHIM., PHARM. Synon. vx de mercure.Le médecin emploie quelquefois le terme hydrargyre de préférence à celui de mercure (Dorvault, Officine,1844, p. 124).
Prononc. : [idʀaʀ ʒi:ʀ]. Étymol. et Hist. 1548 hidragir (E. Fayard, Galen sur la faculté dez simples medicamans, 8, 218 ds R. Ling. rom. t. 43, 1979, p. 207); 1611 hydrargire (Cotgr.). Empr. au lat.hydrargyrus « vif-argent » (gr. υ ̔ δ ρ α ́ ρ γ υ ρ ο ς).
DÉR. 1.
Hydrargyrique, adj.a) Vx. Mercuriel. b) Qui se rapporte à l'hydrargyrisme (infra). Des accidents d'intoxication hydrargyrique plus ou moins graves ne tardent pas à éclater (Nicolas dsNouv. Traité Méd., fasc. 4, 1925, p. 748).[idʀaʀ ʒiʀik]. 1resattest. a) 1838 préparations hydrargyriques « préparations mercurielles » (Journ. de méd. et de chir. pratiques, IX, 349 ds Quem. DDL t. 8), b) 1866 accidents hydrargyriques (Littré); de hydrargyre, suff. -ique*.
2.
Hydrargyrisme, subst. masc.,méd. Intoxication provoquée par le mercure. Le mercure métallique ayant la propriété de se volatiliser, même à la température ordinaire, ainsi que le démontre cet accident du vaisseau le Triumph, où la rupture d'outres mercurielles amena 200 cas d'hydrargyrisme dont 3 mortels (Macaigne, Précis hyg.,1911, p. 317).[idʀaʀ ʒiʀism] 1resattest. [1856, La Châtre d'apr. Rob. et Dauzat 1964], 1902 (Nouv. Lar. ill.); de hydrargyre, suff. -isme*.
BBG.Quem. DDL t. 8 (s.v. hydrargyrique). - Storost (J.). Mercure - Quecksilber. Beitr. rom. Philol. 1973, t. 12, pp. 367-368.

Wiktionnaire

Nom commun

hydrargyre masculin

  1. (Désuet) Synonyme de mercure[1].
    • Fermentation putride ? Balneum mariae, sublimation de l’hydrargyre mysterium conjuctionis, production de l’Elixir ! — (Umberto Eco, Le Pendule de Foucault, p. 19, Grasset, Le Livre de Poche, 1990.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HYDRARGYRE. n. m.
Nom ancien du mercure, encore en usage dans la Médecine et dans la Pharmacie.

Littré (1872-1877)

HYDRARGYRE (i-drar-ji-r') s. m.
  • Terme de chimie. Ancien nom du mercure.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « hydrargyre »

Ὑδράργυρος, de ὕδρ…, eau, et ἄργυρος, argent : argent liquide.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin hydrargyrus issu du grec ancien ὑδράργυρος, hydrárgyros composé de ὕδωρ, húdôr (« eau »), et ἄργυρος, árgyros (« argent ») : « argent liquide ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hydrargyre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hydrargyre idrarʒir

Traductions du mot « hydrargyre »

Langue Traduction
Anglais hydrargyre
Espagnol hydrargyre
Italien hydrargyre
Allemand hydrargyre
Chinois 液压
Arabe hydrargyre
Portugais hydrargyre
Russe hydrargyre
Japonais アジサイ
Basque hydrargyre
Corse idrargia
Source : Google Translate API
Partager