La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « hydragogue »

Hydragogue

Définitions de « hydragogue »

Trésor de la Langue Française informatisé

HYDRAGOGUE, adj.

MÉD., vx. Qui provoque l'évacuation des liquides de l'organisme. Quant aux médicaments on commencera par évacuer le malade avec des purgatifs hydragogues, tels que le jalap, la scammonée, et même quelques grains de gomme gutte, dont on formera des bols purgatifs avec le sirop de noirprun (Geoffroy, Méd. pratique,1800, p. 224).
Emploi subst. masc. On la purgera fréquemment avec des hydragogues plus ou moins forts (Geoffroy, Méd. pratique,1800p. 242).
Prononc. : [idʀagɔg]. Étymol. et Hist. 1. 1575 adj. (A. Paré, Œuvres complètes, VI, 12, éd. J.-F. Malgaigne, t. 1, p. 396b); 2. 1694 subst. (Corneille). Empr. au b. lat.hydragogus « qui conduit, qui amène l'eau; diurétique » (gr. υ ̔ δ ρ α γ ω γ ο ́ ς).

hydragogue « nom s'appliquant à tous les agents capables de provoquer une évacuation de liquides tels que : sudorifiques, purgatifs, diurétiques » (Garnier-Del. 1958)

Wiktionnaire

Nom commun - français

hydragogue \i.dʁa.ɡɔɡ\ masculin

  1. Purgatif puissant.
    • Souvent utilisée comme purgatif, cette drogue est un hydragogue drastique qui engendre des selles liquides. — (Bernard Boullard, Plantes médicinales du monde: croyances et réalités, 2001)

Adjectif - français

hydragogue \i.dʁa.ɡɔɡ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui déclenche l'évacuation des liquides du corps.
    • La teinture hydragogue de Minet, l’oxymel colchique, joint à de doux fondans, furent employés inutilement. Il est vrai qu'elle désenfloit pour quelques jours, & que ces remèdes poussoient prodigieusement par les urines; […]. — (« Observations sur la connoissance du pouls dans les grossesses, qui peut servir à distinguer les mâles, & les femelles, avant l'accouchement », par M. de la Brousse, dans le Journal de médecine, chirurgie, pharmacie, tome 36, Paris : chez Vincent, août 1771, p. 141)
    • Les phénomènes diarrhéiques observés chez le veau, recevant un régime riche en hydrate de carbone, pourraient résulter simplement d'un effet hydragogue consécutif à l'absence de digestion et d'assimilation du glucide. — (Belgium. Ministère de l'agriculture. Service de l'information, Belgium. Administration des services économiques, Revue de l'agriculture: Volume 15, Numéros 6 à 12, 1962)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

HYDRAGOGUE (i-dra-go-gh') adj.
  • Terme de médecine. Qui a la propriété d'évacuer la sérosité.

    S. m. Un bon hydragogue.

HISTORIQUE

XVIe s. Les medicaments hydragogues, c'est-à-dire qui vident l'eau tant par les selles que par les urines, Paré, VI, 12.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HYDRAGOGUE, adj. p. subst. (Médecine.) médicament qui purge & chasse les eaux ; ce mot est composé de ὕδωρ, eau, & de ἄγειν, chasser.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « hydragogue »

Ὑδραγωγὸς, de ὕδρ…, eau, et ἄγειν, chasser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin hydragogus
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « hydragogue »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hydragogue idragɔg

Traductions du mot « hydragogue »

Langue Traduction
Anglais hydragogue
Espagnol hidragoga
Italien hydragogue
Allemand hydragoge
Chinois 凝结物
Arabe هيدروغوغ
Portugais hydragogue
Russe слабительное средство для выделения жидкости
Japonais アジサイ
Basque hydragogue
Corse hydragogue
Source : Google Translate API

Synonymes de « hydragogue »

Source : synonymes de hydragogue sur lebonsynonyme.fr

Hydragogue

Retour au sommaire ➦

Partager