La langue française

Huilier

Définitions du mot « huilier »

Trésor de la Langue Française informatisé

HUILIER1, subst. masc.

A. − Fabricant, marchand d'huile. Nous récoltons le colza. La graine, traitée par un huilier du pays, fournit notre consommation d'huile pour l'année (Debatisse, Révol. silenc.,1963, p. 24).
B. − Accessoire de table composé de deux burettes pour l'huile et le vinaigre (et parfois d'une salière et d'un moutardier). J'avais entendu dire que le vinaigre donne des maux d'estomac, et, sans en prévenir M. Goulden, dans ma peur j'avalai tout le vinaigre qui se trouvait dans la petite burette de l'huilier (Erckm.-Chatr., Conscrit 1813,1864, p. 49).La monture en métal de l'huilier est soit massive et repoussée d'ornements, soit ciselée à jour (palmettes sous l'Empire napoléonien, galeries d'ogives à l'époque du « Regency » anglais et du début de la restauration française) (Grandjean, Orfèvr. xixes., 1962, p. 52).
Rem. On relève un emploi au sens de « bateau destiné au transport de l'huile ». Départ de Coquillatville à huit heures sur un petit huilier qui devait nous mener au lac Tomba (Gide, Voy. Congo, 1927, p. 705).
Prononc. : [ɥilje]. Étymol. et Hist. A. 1260 huilier « fabricant d'huile » (E. Boileau, Métiers, éd. G.B. Depping, p. 159). B. 1693 un huilier d'argent (Rich.). Dér. de huile*; suff. -ier*; cf. lat. olearius « fabricant, marchand d'huile ».

HUILIER2, -IÈRE, adj.

Industrie huilière. Relative à la fabrication des huiles. (Dict. xxes.).
Rem. Les dict. du xixes. mentionnent un emploi subst. fém. au sens de « petite cruche servant à conserver l'huile des lampes sur les bateaux ».
Prononc. : [ɥilje], fém. [-jε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1490 « qui contient, fournit de l'huile » poisson huilier (Ord., XX, 248 ds Gdf.), très rare jusqu'au xxes. (Ac. 1935 : industrie huilière). Dér. de huile*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 21.

Wiktionnaire

Adjectif

huilier

  1. Qui se rapporte à la fabrication des huiles.
    • L’industrie huilière de Marseille.
    • Les habitants s’opposent à l’implantation d’un complexe huilier sur la zone humide classée comme étant un site à protéger et donc interdite à tout investissement. — (El Watan, 8 avril 2014)
    • [E]n mai 1981, un petit garçon de la banlieue de Madrid [...] est la première victime du « syndrome toxique » qui causera la mort de 1 200 personnes empoisonnées par de l'huile de colza frelatée. [...] Les ventes d'huile d'olive chutent drastiquement, ne reprenant leur cours normal que deux ans plus tard. En 1992, dix chefs d'entreprise et chimistes du secteur huilier sont condamnés à des peines allant de 4 à 77 ans de prison. — (Le Monde, 7 juin 2011)
  2. Spécialiste de la fabrication et de l'utilisation des huiles comestibles.
    • Il s’est allié à un sommelier, à un chef réputé et à un maître huilier pour mettre au point ces ganaches. — (Voir, 29 novembre 2012)
  3. Commerce spécialisé dans la fabrication et la vente d'huile comestible.
    • Selon Renée Frappier, ce qui distingue l'Expo Manger santé, c'est d'abord la qualité et la variété de l'événement. « En premier, il y a la qualité de nos principaux partenaires, qui sont tous des pionniers dans le domaine. Ce sont des entreprises qui ont aujourd'hui 30 ans et qui sont rendues à maturité. » Ces partenaires sont le Commensal, le Spa Eastman, l'herboristerie Clef des champs et l'huilier Orphée. — (Le Devoir, 14 mars 2007)

Nom commun

huilier \ɥi.lje\

  1. Garniture de métal, de bois, de faïence ou de porcelaine destinée à contenir les burettes où l’on met l’huile et le vinaigre qu’on sert sur la table.
  2. (Par extension) Burette contenant de l’huile qu'on laisse sur la table pour les convives.
    • Le saladier est accompagné d’un huilier et d’un vinaigrier.
    • Mais s'il parlait à M. Simonnot, à ses fils, s'il se faisait servir par ses femmes à table, en désignant du doigt, sans un mot, l'huilier ou la corbeille à pain, j'admirais son autorité. — (Jean-Paul Sartre, Les Mots, 1964, II)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HUILIER. n. m.
Garniture de métal, de bois, de faïence ou de porcelaine destinée à contenir les burettes où l'on met l'huile et le vinaigre qu'on sert sur la table. Huilier d'argent. Huilier d'ébène. Huilier de cristal. Huilier de porcelaine.

Littré (1872-1877)

HUILIER (ui-lié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des ui-lié-z en argent) s. m.
  • Ustensile portant les burettes à l'huile et au vinaigre. Un huilier d'argent, de cristal, de porcelaine.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « huilier »

 Dérivé de huile avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « huilier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
huilier µilje

Citations contenant le mot « huilier »

  • Cet huilier-vinaigrier est constitué d’un plateau de métal de forme navette reposant sur des pieds gaines. Il figure une nef, avec son mât central, sur laquelle viennent s’enchâsser deux burettes en cristal. , Culture - Loisirs | Huilier-vinaigrier poinçonné
  • NB : Les usines sont toutes à l’arrêt. Il n’y a pas que Copéol, les trois autres huiliers privés n’ont strictement rien collecté. L’entreprise étatique à savoir la Sonacos, a tenté de suivre la surenchère des opérateurs chinois, bien que ce ne soit pas viable économiquement. Mais elle n’a réussi qu’à collecter 13 000 tonnes pour ses trois usines. Elle a licencié tous ses saisonniers. Elle ne va probablement pas triturer ses graines et préférer les convertir en semence, car là aussi il y a des inquiétudes, le capital semencier n’a pas été épargné par cette razzia. Il faut aussi préciser que la pénurie n’est pas liée qu’à la distorsion avec les opérateurs chinois, elle vient aussi d’une très faible récolte liée à un hivernage tardif. Mais les services du ministère de l’Agriculture ont choisi d’afficher une production record (1 420 000 tonnes), probablement pour se justifier de ne pas prendre de mesures conservatoires. Quant à nos décisions, elles sont déjà prises. Nous supprimons 120 emplois directs et nous ne conservons qu’une petite équipe de maintenance dans l’espoir de trouver un repreneur pour nos actifs industriels, mais nous ne nourrissons qu’un faible espoir. Agence Ecofin, « Le gouvernement sénégalais a clairement sacrifié les huileries privées au Sénégal » (Nicolas Brugvin, DG de la Copéol)

Traductions du mot « huilier »

Langue Traduction
Anglais cruet
Espagnol vinagrera
Italien ampolla
Allemand menage
Chinois 调味瓶
Arabe إبريق زجاجي
Portugais galheteiro
Russe графинчик
Japonais だれも
Basque cruet
Corse cruet
Source : Google Translate API

Synonymes de « huilier »

Source : synonymes de huilier sur lebonsynonyme.fr

Huilier

Retour au sommaire ➦

Partager