La langue française

Homonymie

Sommaire

  • Définitions du mot homonymie
  • Étymologie de « homonymie »
  • Phonétique de « homonymie »
  • Citations contenant le mot « homonymie »
  • Traductions du mot « homonymie »
  • Synonymes de « homonymie »

Définitions du mot « homonymie »

Trésor de la Langue Française informatisé

HOMONYMIE, subst. fém.

A. − LING. Relation entre plusieurs formes linguistiques ayant le même signifiant graphique et/ou phonique et des signifiés totalement différents; formes linguistiques qui ont entre elles cette relation. En dépit de leur homonymie approximative, l'astrologie et l'astronomie sont choses fort différentes (M. Boll, Qq. sciences captivantes,1941, p. 190).Il est souvent délicat de distinguer entre les cas d'homonymie et de polysémie (D.D.L.1976).
Vx. Jeux de mots, calembours, qui utilisent la similitude graphique ou phonique des mots (d'apr. Littré).
Homonymie syntaxique. Ambiguïté d'une phrase qui hors contexte peut avoir des interprétations différentes :
Un paradoxe analogue apparaît avec les phénomènes d'ambiguïté ou d'homonymie : à une même réalité phonique peuvent correspondre des significations radicalement différentes (« cousins » peut désigner des parents ou des insectes, « j'ai fait lire Pierre » peut signifier qu'on a contraint Pierre à lire, ou qu'on a contraint quelqu'un à le lire, etc.). Pour dégager ce qui peut faire problème dans l'homonymie, il faut la distinguer de phénomènes semblables, mais d'une autre nature. Ducrot-Tod. 1972, p. 303.
B. − Fait, pour une/des personne(s) de porter le même nom qu'une/des autre(s) en dehors de tout lien de parenté. Ainsi, quoique de petite noblesse, ils étaient parvenus, sans qu'ils y aidassent, à bénéficier de leur homonymie avec les Orgel dès longtemps éteints, dont le nom se retrouve souvent dans Villehardouin, à côté de celui de Montmorency (Radiguet, Bal,1923, p. 67).
Prononc. et Orth. : [ɔmɔnimi]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1534 « équivoque, calembour » (Rabelais, Gargantua, éd. M. A. Screech, p. 67, 50); 2. 1582 gramm. (E. Du Monin, Nouvelles Œuvres, 8 ds Fr. mod. t. 6, (1938), p. 62). Empr. au lat. de l'époque impér.homonymia « similitude de nom », lui-même empr. au gr. ο ̔ μ ω ν υ μ ι ́ α « similitude de nom; sens ou mot équivoque ». Bbg. Muller (Ch.). Polysémie et homonymie dans l'élaboration du lex. contemp. Ét. Ling. appl. 1962, t. 1, pp. 49-54.
DÉR.
Homonymique, adj.Relatif à l'homonymie; qui repose sur l'homonymie. Si vous pensez trompette, vous ne sortez pas du langage, vous avez pris une autre porte, et bien plus prosaïque encore, qui donne cette fois sur le bruit entendu comme un « langage des choses », frère jumeau quoique défavorisé, langue homonymique quoique déponente, du langage des mots (Schaeffer, Rech. mus. concr.,1952, p. 160).[ɔmɔnimik]. 1reattest. 1952 id.; de homonymie, suff. -ique*.

Wiktionnaire

Nom commun

homonymie \ɔ.mɔ.ni.mi\ féminin

  1. (Grammaire) Relation entre plusieurs formes linguistiques ayant le même signifiant graphique (homographe) ou phonique (homophone) et des signifiés totalement différents.
    • Il est souvent délicat de distinguer entre les cas d'homonymie et de polysémie.
    • Inversement, le signalement intervient quelquefois pour prouver la non identité, à la requête de personnes honorables (victimes soit d’un faussaire, soit d’une homonymie malheureuse), qui demandent que l’on efface de leur casier des condamnations indûment inscrites. — (Alphonse Bertillon, Identification anthropométrique, instructions signalétiques, Imprimerie Administrative, 1893, p. xiii-xvi)
  2. (Par métonymie) Formes linguistiques qui ont entre elles cette relation.
    • Homonymie syntaxique, ambiguïté d'une phrase qui hors contexte peut avoir des interprétations différentes : « cousin » peut désigner un parent ou un insecte. « J'ai fait lire Pierre » peut signifier qu'on a contraint Pierre à lire, ou qu'on a contraint quelqu'un à le lire.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HOMONYMIE. n. f.
T. de Grammaire. Qualité de ce qui est homonyme. L'homonymie des termes.

Littré (1872-1877)

HOMONYMIE (o-mo-ni-mie) s. f.
  • Terme de grammaire. Caractère de ce qui est homonyme.

    Jeux de mots fondés sur la ressemblance des sons.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « homonymie »

(1534) Du latin homonymia (« similitude de nom »), lui-même emprunté au grec ὁμωνυμία, homonymía (« similitude de nom, équivoque »). Le sens initial en français est « équivoque, calembour ». Voir aussi -onyme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du latin homonymia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Homonyme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « homonymie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
homonymie ɔmɔnimi

Citations contenant le mot « homonymie »

  • "Le sot fait un saut quand le sceau tombe dans le seau": bienvenue dans le monde étrange de l'homonymie! Voici un exemple de ces mots homophones qui se caractérisent par une même prononciation mais une orthographe différente. lls font enrager nombre d’écoliers mais l’âge ne fait rien à l’affaire et nous nous laissons régulièrement piéger. Les homographes pour leur part ont une même orthographe mais plusieurs sens ("le mousse mange la mousse"). Quant aux pluriels à l'usage si singulier, ils nous rendent chèvre! Le résultat? Des questionnements sans fin qui nous laissent sur notre faim et prêtent à confusion! Saurez-vous déjouer les pièges de notre belle langue française? NotreTemps.com, Quiz langue française: ça ne s’écrit pas forcément comme on le croit
  • Cette problématique de l’homonymie n’a rien de neuf. Il y a cent ans, déjà, en 1919, c’est carrément un décret national qui a encadré le changement de nom de centaines de communes en France, justement pour ne plus confondre les localités portant le même toponyme. www.lamontagne.fr, Corrèze : votre commune a-t-elle un homonyme ? - Brive-la-Gaillarde (19100)
  • Il était dû à une homonymie. Une dame dénommée Ascension-Simone Martinez (le nom de jeune fille de la Boroillotte), née exactement le même jour qu’elle, le 5 mai 1932, est décédée fin 2019… à Valras-Plage. D’où la confusion, le nom de la Doubienne rayée, par erreur, des fichiers de l’Insee. , Société | Privée de pension de retraite à la suite d’une homonymie
  • Un problème d’homonymie qui a été réglé à grande échelle par un décret, en date du 16 août 1919. Au moins quarante-huit communes corréziennes furent concernées. www.lamontagne.fr, 1793, 1919 : quand les communes de Corrèze (et d'ailleurs) changeaient de nom - Brive-la-Gaillarde (19100)

Traductions du mot « homonymie »

Langue Traduction
Anglais disambiguation
Espagnol desambiguación
Italien disambiguazione
Allemand begriffsklärung
Chinois 消歧
Arabe توضيح
Portugais desambiguação
Russe неоднозначности
Japonais 明確化
Basque argipen
Corse disambiguazione
Source : Google Translate API

Synonymes de « homonymie »

Source : synonymes de homonymie sur lebonsynonyme.fr
Partager