La langue française

Hérésiarque

Sommaire

  • Définitions du mot hérésiarque
  • Étymologie de « hérésiarque »
  • Phonétique de « hérésiarque »
  • Citations contenant le mot « hérésiarque »
  • Traductions du mot « hérésiarque »
  • Synonymes de « hérésiarque »
  • Antonymes de « hérésiarque »

Définitions du mot hérésiarque

Trésor de la Langue Française informatisé

HÉRÉSIARQUE, subst. masc.

THÉOL. Auteur et propagandiste d'une hérésie; chef d'une secte hérétique. Au château même de la Wartbourg, le souvenir de Luther (...) a détrôné celui de l'humilité et de la charité d'Élisabeth; dans l'antique chapelle où elle a si souvent prié, c'est la chaire du superbe hérésiarque que l'on montre aux voyageurs (Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. 110).
Emploi adj. Mal! je tends vers toi avec un cri, plus puissamment Qu'on dit que l'Ange hérésiarque Ne se précipita vers le supplice comme une pierre! (Claudel, Ville,1893, III, p. 384).
Prononc. et Orth. : [eʀezjaʀk]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1524 erarsiarge (Gringore, Blazon des heretiques, éd. Ch. d'Héricault et A. de Montaiglon, t. 1, p. 312); av. 1630 heresiarque (D'Aubigné, Confession catholique du sieur de Sancy, éd. E. Réaume et de Caussade, livre II, chap. 7, t. 2, p. 353). Empr. au lat. chrét.haeresiarches, gr. α ι ̔ ρ ε σ ι α ́ ρ χ η ς de mêmes sens, dér. de α ι ́ ρ ε σ ι ς (v. hérésie) et de α ́ ρ χ ω « guider, commander ». Fréq. abs. littér. : 32. Bbg. Delb. Matér. 1880, pp. 163-164.

hérésiarque .« Chef d'une secte d'hérétiques » (fréq. abs. littér. : 32)

Wiktionnaire

Nom commun

hérésiarque \e.ʁe.zjaʁk\ masculin

  1. (Religion) Auteur d’une hérésie, chef d’une secte hérétique.
    • …et leur mépris pour les penseurs dissidens et sans pouvoir est à la fois celui de l'orthodoxe pour l'hérésiarque et du fonctionnaire pour l'administré. — (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d'Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)
    • L’hérésiarque n’a donc rien à espérer de nos jours, ni des orthodoxes sévères, qui l’anathématiseront, ni des libres penseurs, qui souriront à la tentative de réformer l’irréformable. — (Ernest Renan, L’Avenir de la science, pensées de 1848, Édition C. Lévy, 1890, chapitre v, pages 104.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HÉRÉSIARQUE. n. m.
Auteur d'une hérésie. Chef ou l'Un des chefs d'une secte hérétique. Luther et Calvin sont des hérésiarques.

Littré (1872-1877)

HÉRÉSIARQUE (é-ré-zi-ar-k') s. m.
  • Auteur d'une hérésie, chef d'une secte hérétique. Comme les hérésiarques sont punis en l'autre vie des péchés auxquels ils ont engagé leurs sectateurs dans lesquels leur venin vit encore, Pascal, Lett. à Perier, 17 oct. 1651. Saint Grégoire de Nazianze ne nous représente pas les hérésiarques comme des hommes sans religion, mais comme des hommes qui prennent la religion de travers, Bossuet, Var. V, § 1. Nous savons en quels abîmes cette dangereuse présomption et cet orgueil a précipité tant d'hérésiarques et leurs sectateurs, Bourdaloue, Instruct. Humilité de la foi, Exhort. Le supplice de cet hérésiarque ne fit que fortifier son hérésie, Fléchier, Hist. de Théodose, III, 44. Heureux les hommes, si tous les disputeurs de ce monde, si les hérésiarques s'étaient soumis avec autant de modération, avec une douceur si magnanime que le grand archevêque de Cambrai, qui n'avait nulle envie d'être hérésiarque ! Voltaire, Dict. phil. Sottise des deux parts.

HISTORIQUE

XVIe s. On m'a dit qu'un vieux heresiarque a leu ce traité avec beaucoup de plaisir, D'Aubigné, Conf. II, 6.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HÉRÉSIARQUE, s. m. (Théolog.) premier auteur d’une hérésie, ou le chef d’un secte hérétique. Voyez Hérétique. Les principaux hérésiarques ont été Cérinthe, Ebion, Basilides, Valentin, Marcion, Montan, Manés, Arius, Macédonius, Sabellius, Pélage, Nestorius, Eutychés, Berenger, Wicklef, Jean Hus & Jérôme de Prague, Luther, Calvin, Zuingle, Servet, Socin, Fox, &c.

Arius & Socin sont appellés hérésiarques, parce qu’ils ont été les chefs des Ariens & des Sociniens. Voyez Ariens & Sociniens. Simon le magicien est le premier hérésiarque qu’il y ait eu dans la nouvelle loi. Voyez Simonien.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « hérésiarque »

(Siècle à préciser) Du latin haeresiarcha → voir hérésie et -arque.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Αἱρεσιάρχης, de αἵρεσις, hérésie, et ἄρχειν, être chef.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hérésiarque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hérésiarque eresjark

Citations contenant le mot « hérésiarque »

  • La révolution symbolique opérée par Manet exige pour être comprise de rompre avec les représentations traditionnelles de l’histoire de l’art — ce qui implique une autre révolution dans les esprits. Derrière le portrait de Manet se profile un autre hérésiarque : Pierre Bourdieu lui-même. , Bourdieu l’hérésiarque - La Vie des idées
  • À la fin du XIXe siècle, un refrain populaire inspire au prêtre Benedetto Orfei l'hérésie des Trois-Vies : " Ils étaient trois hommes/Sur le Golgotha/De même qu'au ciel/Ils sont en Trinité. " Pour Benedetto, les deux larrons deviennent Dieu le Père et le Saint-Esprit. Il est excommunié et passe sa vie entre les châtiments corporels qu'il s'inflige et la plus grande sensualité. " La vérité, conclut Apollinaire, est que l'hérésiarque était pareil à tous les hommes, car tous sont à la fois pécheurs et saints, quand ils ne sont pas criminels et martyrs. " L'hérésiarque et Cie est sans doute un des textes en prose les plus aboutit de celui qui a conduit la poésie moderne " aux frontières de l'illimité et de l'avenir ".La nouvelle "L'hérésiarque" est parue dans La Revue Blanche en 1902. Le recueil complet a été publié pour la première fois en 1910. , L'Hérésiarque et Cie (Apollinaire)
  • Mahomet fascine l’Europe depuis le Moyen Âge. Les caricatures se sont répandus dans les pages des manuscrits, le représentant tour à tour comme un charlatan, un hérésiarque, un personnage lubrique ou l’incarnation de l’Antéchrist. Un personnage était né : le prophète de l’islam vu par les Européens. France Culture, Mahomet l'Européen
  • Aux temps païens, les Celtes honoraient déjà ici leurs divinités Rosmertha et Wotan. Le couvent qui jouxte la basilique fut fondé par le duc de Lorraine François II sur un ancien complexe gallo-romain du IIe siècle. C'est ici qu'au XIXe siècle, les frères Baillard, excommuniés pour s'être ralliés à l'hérésiarque Eugène Vintras, affrontèrent le clergé aux ordres de l'évêque de Nancy. Cette histoire vraie inspira à Maurice Barrès sa Colline inspirée, traversée d'élans lyriques sur la Lorraine. Le Figaro.fr, Haut lieu d'histoire et de culte, Sion la colline inspirée

Traductions du mot « hérésiarque »

Langue Traduction
Anglais heresiarch
Espagnol heresiarca
Italien eresiarca
Allemand heresiarch
Chinois 异族
Arabe heresiarch
Portugais heresiarca
Russe ересиарх
Japonais 異端者
Basque heresiarch
Corse heresiarch
Source : Google Translate API

Synonymes de « hérésiarque »

Source : synonymes de hérésiarque sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « hérésiarque »

Partager