Havane : définition de havane


Havane : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

HAVANE, subst. masc. et adj.

I. − Subst. masc. Tabac provenant de la partie ouest de l'île de Cuba, au sud de La Havane; p. méton. cigare fabriqué à partir de ce tabac. Le havane lui est désagréable, parce qu'elle n'aime pas les mauvaises odeurs; mais le tabac d'Orient est un parfum, vous le savez (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 255).− Eh bien, mon ami, fumez cet excellent cigare... et il me passa un havane de premier choix (G. Leroux, Myst. ch. jaune,1907, p. 110).
II. − Adj. Qui a la couleur marron clair de ce tabac. Couleur havane. Il avait des bottes crevées, des gants havane clair (Zola, E. Rougon,1876, p. 87).Il promenait sur le tapis havane (...) un regard absent et inquiet (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 126).
Emploi subst. Les accords de noirs, de blancs teintés, de havanes, de gris (Arts et litt.,1936, p. 18-10).
Prononc. : [avan] init. aspirée. Étymol. et Hist. 1. 1838 subst. masc. « tabac, cigare » (Le pur havane, Légende d'un « croquis d'expression », in Charivari du 7 nov.); 2. 1865 adj. « couleur marron clair » (Goncourt, Journal, p. 727). Du nom de la capitale de Cuba : La Havane, esp. Habana, célèbre pour ses cigares. Fréq. abs. littér. : 44. Bbg. Dauzat Ling fr. 1946, p. 45. - Quem. DDL t. 4, 16.

Havane : définition du Wiktionnaire

Nom commun

havane (h aspiré)\a.van\ masculin

  1. Cigare cubain.
    • D’excellents havanes.
    • Maxime la suivit, […] tranquille comme s’il se fût attardé chez un ami, cherchant déjà son porte-cigares pour allumer un havane. — (Émile Zola, La Curée, 1871)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Havane : définition du Littré (1872-1877)

HAVANE (ha-va-n') s. m.
  • Cigare de la Havane. D'excellents havanes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Havane : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

HAVANE (la), Géog. grande & riche ville de l’Amérique septentrionale. Elle est située sur la côte du nord de l’île de Cuba, vis-à-vis la Floride, avec un port très-renommé, fortifié, & si vaste, qu’il peut contenir mille vaisseaux. Ce port, ou plûtôt cette baie, s’enfonce une lieue au sud, & forme comme différens bras à l’ouest & à l’est. Le mouillage en est bon, & on y est en sûreté contre les vents les plus violens ; la ville est très-commerçante, & a trois forts pour sa défense. On y compte six maisons de différens ordres, trois monasteres de religieuses, environ trois cens familles espagnoles, & grand nombre d’esclaves ; cette ville est comme le rendez-vous de toutes les flottes d’Espagne, & lui appartient. Long. suivant Cassini, 296. 15. lat. 23. 11. 52. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « havane »

Étymologie de havane - Wiktionnaire

Du nom d’appellation d’origine protégée habano, lui-même issu du nom de la capitale de Cuba, La Havane.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « havane »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
havane avan play_arrow

Citations contenant le mot « havane »

  • Dieu est un fumeur de havanes Je vois ses nuages gris Je sais qu’il fume même la nuit. De Serge Gainsbourg / Dieu Fumeur de havanes
  • Dieu est un fumeur de havanes C’est lui-même qui m’a dit Que la fumée envoie au paradis. De Serge Gainsbourg / Dieu Fumeur de havanes

Images d'illustration du mot « havane »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « havane »

Langue Traduction
Corse l'havana
Basque havana
Japonais ハバナ
Russe гавана
Portugais havana
Arabe هافانا
Chinois 哈瓦那
Allemand havanna
Italien l'avana
Espagnol la habana
Anglais havana
Source : Google Translate API

Synonymes de « havane »

Source : synonymes de havane sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires