La langue française

Harmonique

Sommaire

  • Définitions du mot harmonique
  • Étymologie de « harmonique »
  • Phonétique de « harmonique »
  • Citations contenant le mot « harmonique »
  • Traductions du mot « harmonique »
  • Synonymes de « harmonique »

Définitions du mot harmonique

Trésor de la Langue Française informatisé

HARMONIQUE, adj. et subst.

Relatif à l'harmonie.
A. − MUSIQUE
1. [En parlant du rapport des sons entre eux] Dont l'agencement est fait selon les lois de l'harmonie. Notre conception moderne de la tonalité, basée principalement sur les rapports harmoniques des sons (D'Indy, Compos. mus., t. 1, 1897-1900, p. 41).Le gai jeu contrepointique est plein de finesses harmoniques (Rolland, Beethoven, t. 1, 1937, p. 296).
SYNT. Échelle, écriture, enchaînement, gamme, marche, mélodie, progression, psalmodie harmonique; arrangements, recherches harmoniques.
En partic. ACOUST. Dont la fréquence est un multiple entier du son fondamental. Sons harmoniques. La septième harmonique au contraire présente, par rapport à ce même si b tempéré une différence qui dépasse huit vibrations à la seconde (D'indy, Compos. mus., t. 1, 1897-1900p. 105).
Emploi subst. masc. (gén. au plur.)
ACOUSTIQUE. ,,Multiples d'un son ou d'une onde de fréquence fondamentale. Les harmoniques pairs et les harmoniques impairs n'ont pas la même origine de formation`` (Électron. 1959). Les différences de timbre [dans le son] se ramènent (...) aux harmoniques, c'est-à-dire à des tons plus élevés que le ton fondamental (Hamelin, Élém. princ. représ.,1907, p. 265).
PHYS. ,,Oscillations secondaires qui s'ajoutent en l'altérant à une oscillation principale, et dont la fréquence est un multiple de celle de l'oscillation principale`` (Arnaud 1966).
2. Vieilli. [En parlant d'une voix] Qui sonne bien, mélodieuse. Synon. harmonieuse.De note en note, la voix s'éleva (...). La comtesse avait dans l'organe une clarté vive, une justesse de ton, je ne sais quoi d'harmonique et de vibrant qui pénétrait, remuait, et chatouillait le cœur (Balzac, Peau chagr.,1831, p. 159).
Au fig., emploi subst. fém. plur. Correspondances, résonances dont les échos enrichissent la réalité d'une personne, d'un événement. Les harmoniques de nos sensations, de nos souvenirs. Sensible à toutes les harmoniques du réel et à ses perspectives profondes (Mounier,Traité caract.,1946, p. 587) :
... je recommençais, comme avant de l'aimer, à avoir besoin d'harmoniques d'elle qui fussent interchangeables avec mon souvenir... Proust, Fugit.,1922, p. 553.
B. − [En parlant de formes, de couleurs] Qui forme un ensemble bien proportionné, harmonieux. Opposition harmonique des tons. Une construction en bois de cèdre aussi harmonique avec ce qui l'entoure que le promontoire rocheux de Sunium avec les colonnes qui lui ont valu son nom (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum.,1921, p. 150).
P. métaph. Un raidillon nous mène en moins de rien devant l'évêché, une bien jolie bâtisse du dix-huitième siècle, mélange de grès blond de Salamanque et d'une pierre bleutée qui fait une basse harmonique à cette chanson dorée (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 262).
C. − Au fig.
1. [En parlant d'une pers.] Qui est en harmonie, dont les parties concourent à former une unité. Esprit harmonique; développement harmonique de nos facultés. Le principe de l'unité harmonique de l'organisme et des fonctions dans l'être vivant (Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 207).
Rare. Harmonique à, harmonique avec.En harmonie, en parfait accord avec. Si l'on rencontre une âme harmonique à la sienne comme une sœur (M. de Guérin, Poésies,1839, p. 75).On voit (...) en vertu d'une sorte de dialectique, les êtres harmoniques avec eux-mêmes et avec leur milieu poussés indirectement à subsister et à se développer (Hamelin, Élém. princ. représ.,1907, p. 294).
2. Qui développe l'équilibre, l'aisance du mouvement. Les femmes sont beaucoup plus nombreuses que les hommes (...) dans les écoles et clubs qui leur offrent des activités telles que la gymnastique harmonique, la rythmique ou la danse (Jeux et sports,1967, p. 1302).
D. − Spécialement
1. ASTROL. [P. réf. aux Pythagoriciens qui tenaient les divisions du cercle par 2 et 4 comme disharmoniques et celles par 3 et 6 comme harmoniques] Trigone harmonique. L'aspect harmonique d'une planète « bénéfique » produit des effets bienfaisants avec facilité et abondance (A. Barbault, Traité pratique d'astrol., Paris, éd. du Seuil, 1961, p. 291).
2. GÉOM. Division harmonique d'une ligne. ,,Division telle que les segments soient dans un rapport non fractionnaire`` (Littré). Proportion harmonique. ,,Proportion dans laquelle le premier terme est au troisième, comme la différence du premier et du second est à la différence du second et du troisième`` (Littré). Fonction harmonique. Toute fonction harmonique et régulière à l'intérieur d'une sphère est développable en série de Mac-Laurin (Painlevé, Résist. fluides non visqueux,1930, p. 63).Faisceau harmonique. Considérons un faisceau harmonique. Les points de rencontre A, B, C, D des rayons (...) de ce faisceau avec une sécante quelconque forment une division harmonique (ABCD) (Roux,Miellou, Géom.1946, p. 184).
En partic. ANTIQ. Nombres harmoniques. Des nombres harmoniques, dont le plus parfait étoit le quatre, selon Pythagore, et le cinq, d'après Saint-Pierre, formoient dans les choses une arithmétique mystérieuse, d'où découloient les secrets et les grâces de la nature (Chateaubr., Essai Révol., t. 1, 1797, p. 268).
Rem. Harmonique se distingue de harmonieux par le fait que le premier exprime ce qui fonde l'harmonie, une relation, un rapport congruent, une correspondance cohérente (suff. -ique) et le deuxième le résultat de ce rapport, la satisfaction, l'agrément esthétique (suff. -eux).
Prononc. et Orth. : [aʀmɔnik]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1377 « harmonieux » (N. Oresme, Le Livre du ciel et du monde, éd. Menut et Denomy, p. 478) − 1611, Cotgr.; 2. id. terme de math. (N. Oresme, loc. cit. : toute proporcion est armonique laquelle est entre nombres qui sont de proporcionalité double ou qui sont de proporcionalité treble); 3. 1662 « dont toutes les parties sont en harmonie » (La Rochefoucauld, Mémoires, 26 ds Littré); 4. 1703 terme de mus. division harmonique (Sébastien de Brossard, Dict. de mus., Amsterdam, P. Mortier); 1790 échelle harmonique ici fig. (Saint-Martin, Homme désir, p. 141 : Parcourons l'échelle harmonique que l'homme embrasse dans son cours); 5. 1732 terme d'acoustique, son harmonique (Trév.). Empr. au lat.harmonicus « bien proportionné, harmonieux », empr. du gr. α ̔ ρ μ ο ν ι κ ο ́ ς terme de mus. « conforme aux lois des accords ». Fréq. abs. littér. : 366. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 598, b) 611; xxes. : a) 374, b) 493. Bbg. Quem. DDL t. 10.

Wiktionnaire

Adjectif

harmonique \aʁ.mɔ.nik\ masculin et féminin identiques

  1. (Musique) Qui a rapport à l’harmonie.
  2. (Acoustique) Tons apparentés entre eux, l’un ayant engendré les autres et tous présentant alors entre eux des relations déterminées de hauteur.
    • Sons harmoniques concomitants.
    • Intervalles, rapports harmoniques.
    • Génération harmonique des sons.
    • Les divisions harmoniques du monocorde.
    • Échelle harmonique ou mieux diatonique, la succession des notes de la gamme.
    • Sons harmoniques se dit quelquefois des sons flûtés qu’on tire d’un instrument par divers procédés.
    • Notes harmoniques, celles qui forment entre elles des accords consonants.
  3. (Mathématiques) Trois nombres sont en proportion harmonique quand le quotient entre le premier et le second est égal au quotient entre le second et le troisième.
    • On dit que le second est la moyenne harmonique du premier et du troisième.
  4. (Géométrie) Quatre points distincts alignés A, B, C, D sont en division harmonique si et seulement si .

Nom commun

harmonique \aʁ.mɔ.nik\ masculin

  1. Sons harmoniques engendrés par le son fondamental.
    • Les harmoniques d’un son.
    • Le son fondamental et ses harmoniques, sont entre eux, pour la fréquence des vibrations, comme les nombres 1, 2, 3, 4, 5, 6, etc.
    • La note que l’on entend en premier plan, qui correspond à une certaine fréquence, est accompagnée du même coup, de façon moins audible, par toutes ses fréquences multiples entières, et donc par toutes les notes qui leur correspondent, séparées de la note principale par des intervalles d’octave, puis de quinte, puis de tierce, etc. ; ce sont ces harmoniques qui d’ailleurs servent de repère à l’accordeur de piano. — (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, page 147)
  2. (Mathématiques) (Traitement du signal) Fonctions périodiques simple qui, additionnées, composent un signal complexe.
    • La relation période-luminosité des Céphéides a en fait une certaine dispersion, suivant que la pulsation se fait sur le premier harmonique [...] ou sur le fondamental. — (Evry Schatzman et Françoise Praderie, Les Étoiles, CNRS Éditions, Savoirs actuels, 1990, page 199)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HARMONIQUE. adj. des deux genres
. T. de Musique. Qui a rapport à l'harmonie. Il se dit aussi, en termes d'Acoustique, de Tons apparentés entre eux, l'un ayant engendré les autres et tous présentant alors entre eux des relations déterminées de hauteur. Sons harmoniques concomitants. Intervalles, rapports harmoniques. Génération harmonique des sons. Les divisions harmoniques du monocorde. Échelle harmonique ou mieux diatonique, La succession des notes de la gamme. Sons harmoniques se dit quelquefois des Sons flûtés qu'on tire d'un instrument par divers procédés. Notes harmoniques, Celles qui forment entre elles des accords consonants. En termes de Mathématiques, on dit que trois nombres sont en proportion harmonique quand le premier est au troisième comme la différence entre le premier et le second est à la différence entre le second et le troisième.

HARMONIQUE s'emploie aussi comme nom masculin pour désigner les sons harmoniques engendrés par le son fondamental. Les harmoniques d'un son. Le son fondamental et ses harmoniques, sont entre eux, pour la fréquence des vibrations, comme les nombres 1, 2, 3, 4, 5, 6, etc.

Littré (1872-1877)

HARMONIQUE (ar-mo-ni-k') adj.
  • 1Dont toutes les parties concourent à un même but ou effet. Le temps est venu qu'il faut remettre les anciens ordres et cette relation harmonique qui doit exister entre un commandement légitime et une obéissance raisonnable, La Rochefoucauld, Mém. 26. Un ouvrage ne peut faire impression sur l'esprit du lecteur, il ne peut se faire sentir que par la dépendance harmonique des idées, Buffon, Morceaux chois. p. 5.

    Terme de l'école fouriériste. Qui appartient à l'harmonie, qui est réglé selon les principes harmoniens.

  • 2 Terme d'acoustique. Sons harmoniques, sons produits par la division spontanée d'une corde vibrante, et qui s'accordent avec le son fondamental ; c'est l'octave, la douzième, la double octave, la dix-septième, la dix-neuvième et la triple octave. On peut donner la raison du plaisir que font les sons harmoniques : ils consistent dans la proportion du son fondamental aux autres sons, Buffon, De l'ouïe.

    Substantivement, au masculin. Un harmonique. Un son et ses harmoniques.

    Fig. …Une tête était mal timbrée, si le son principal qu'elle rendait n'avait dans la société aucun harmonique, Diderot, Lett. sur les sourds et muets.

    Substantivement, au féminin. Les harmoniques, les cordes harmoniques.

    Échelle harmonique, succession de sons qui s'engendrent suivant des rapports constants.

    Terme de musique. Qui appartient à l'harmonie. Marche harmonique.

    Sons harmoniques, se dit quelquefois des sons flûtés que l'on tire d'un instrument par divers procédés. Les sons harmoniques se produisent dans les instruments à cordes et à archet en effleurant la corde du doigt, au lieu de la comprimer sur la table du manche comme on fait pour les sons pleins.

    Notes harmoniques, notes formant la série des nombres naturels, 1, 2, 3, 4, 5… c'est-à-dire une série où la deuxième note est deux fois plus aiguë que la première, la troisième trois fois, et ainsi de suite.

  • 3 Terme de mathématique. Division harmonique d'une ligne, division telle que les segments soient dans un rapport non fractionnaire.

    Points harmoniques, points d'une droite déterminant des segments qui donnent lieu à une proportion harmonique.

    Faisceau harmonique, lignes droites partant d'un même point de l'espace et passant par quatre points harmoniques.

    Proportion harmonique, proportion dans laquelle le premier terme est au troisième, comme la différence du premier et du second est à la différence du second et du troisième.

HISTORIQUE

XIVe s. Voix armonique, ce est à dire consonante et melodieuse, Oresme, Thèse de MEUNIER.

XVIe s. …Ains fault faire comme les harmoniques et musiciens, en rebouchant tousjours la pointe des adverses par la recordation des prosperes, Amyot, De la tranq. d'âme, 31.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

HARMONIQUE. Ajoutez : - REM. Voici une définition plus explicite du terme de mathématique : Division harmonique d'une droite, division de cette ligne par deux points C et D, situés l'un sur la droite, l'autre sur son prolongement, de telle façon que le rapport des distances du point C aux points A origine de la ligne et B terminaison de la ligne soit le même que le rapport des distances du point D aux mêmes points A et B.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HARMONIQUE, adjectif, (Musique.) est ce qui appartient à l’harmonie. Proportion harmonique, est celle dont le premier terme est au troisieme, comme la différence du premier au second, est à la différence du second au troisieme. Voyez Proportion.

Harmonique, pris substantivement & au féminin, se dit des sons qui en accompagnent un autre & forment avec lui l’accord parfait : mais il se dit sur-tout des sons concomitans qui naturellement accompagnent toûjours un son quelconque, & le rendent appréciable. Voyez Son. (S)

L’exacte vérité dont nous faisons profession, nous oblige de dire ici que M. Tartini n’est point le premier auteur de la découverte des sons harmoniques graves, comme nous l’avions annoncé au mot Fondamental. M. Romieu, de la société royale des Sciences de Montpellier, nous a appris que dès l’année 1751, il avoit fait part de cette découverte à sa compagnie dans un mémoire imprimé depuis en 1752, & dont l’existence ne nous étoit pas connue.

Nous ignorons si M. Tartini a eu connoissance de ce mémoire ; mais quoi qu’il en soit, on ne peut refuser à M. Romieu la priorité d’invention. Voici l’extrait de son mémoire.

« Ayant voulu accorder un petit tuyau d’orgue sur l’instrument appellé ton, que quelques-uns appellent diapazon ; & les ayant embouchés tous deux pour les faire résonner ensemble, je fus surpris d’entendre indépendamment de leurs deux sons particuliers, un troisieme son grave & fort sensible ; je haussai d’abord le ton du petit tuyau, & il en résulta un son moins grave : ce son, lorsqu’il est trop bas, paroît maigre & un peu bourdonnant ; mais il devient plus net & plus moëlleux, à mesure qu’il est plus élevé.

» Par plusieurs expériences réitérées long-tems après l’observation de ce son grave, faite il y a environ huit ou neuf ans, & que j’ai communiquées à la compagnie le 29 Avril 1751 ; je trouvai qu’il étoit toûjours l’harmonique commun & renversé des deux sons qui le produisoient ; ensorte qu’il avoit pour le nombre de ses vibrations le plus grand commun diviseur des termes de leur rapport. J’observai qu’il disparoissoit, lorsque ces deux sons formoient un intervalle harmonique ; ce qui ne peut arriver autrement, puisque l’harmonique commun se trouvant alors à l’unisson du son le plus grave de l’accord, il n’en devoit résulter rien de nouveau dans l’harmonie, qu’un peu plus d’intensité.

» L’intensité ou sensibilité des sons harmoniques graves varie extrèmement, ainsi que je m’en suis assûré par un grand nombre d’expériences ; on ne les entend point sur le clavessin ; le violon & le violoncelle les donnent assez foibles ; ils se font beaucoup mieux sentir dans un duo de voix de dessus ; les instrumens à vent, les flûtes & les tuyaux à anche de l’orgue, les rendent bien distinctement à la plus haute octave du clavier, & presque point aux octaves moyennes & basses ; ils réussissent encore mieux, si l’on prend les sons de l’accord dans un plus grand degré d’aigu. C’est ce que j’ai observé avec deux petits flageolets, qui sonnoient à la quintuple octave de l’ut moyen du clavessin & même au-delà ; les sons harmoniques graves y ont paru avec tant de force, qu’ils couvroient presque entierement les deux sons de l’accord.

» Toutes ces différences viennent sans doute de l’intensité particuliere des sons de chaque instrument, & de chaque degré d’élévation, soit du son harmonique grave, soit des sons de l’accord : le clavessin a un son foible, & qui se perd à une petite distance ; aussi est-il en défaut pour notre expérience. Au contraire les instrumens à vent, dans leurs sons aigus, se sont entendre de fort loin ; faut-il donc être surpris qu’ils y soient si propres ? Si leurs sons moyens ou graves ne le sont pas, c’est que leurs harmoniques graves tombent dans un trop grand degré de grave, ou que d’eux-mêmes ils n’ont pas beaucoup d’intensité. Pourquoi enfin les sons de l’accord très-aigus sont-ils absorbés par l’harmonique grave lui-même ? Ne seroit-ce pas que leur perception est confuse, à raison de leur trop grande élévation, tandis que l’harmonique grave se trouve dans un état moyen qui n’a pas cet inconvénient.

» La découverte des sons harmoniques graves, nous conduit à des conséquences très-essentielles sur l’harmonie, où ils doivent produire plusieurs effets. Je vais les exposer aussi brievement qu’il me sera possible, pour ne pas abuser plus longtems de l’attention de cette assemblée.

» Il suit de la nature des harmoniques graves, qui nous est à présent connue, 1°. que dans tout accord à plusieurs sons, il en naît autant d’harmoniques graves, qu’on peut combiner deux à deux les sons de l’accord, & que toutes les fois que l’harmonique grave n’est point à une octave quelconque du plus bas des deux sons, mais à une douzieme, dix-septieme, dix-neuvieme, &c. il résulte par l’addition de cet harmonique, un nouvel accord. C’est ainsi que l’accord parfait mineur donne dans le grave un son portant l’accord de tierce & septieme majeures, accompagné de la quinte, & que l’accord de tierce & septieme mineures, aussi accompagné de la quinte, donne dans le grave un son portant l’accord de septieme & neuvieme, tandis que d’un autre côté l’accord parfait majeur, quand même on le rendroit dissonnant en y ajoûtant la septieme majeure, ne donne jamais par son harmonique grave, aucune nouvelle harmonie.

» 2°. Si l’accord est formé de consonnances qui ne soient point harmoniques, ou de dissonnances même les plus dures ; elles se resolvent en leur fondement, & font entendre dans l’harmonique grave, un son qui fait toûjours avec ceux de l’accord un intervalle harmonique, dont l’agrément est, comme l’on sait, supérieur à tout ce que l’harmonie peut nous faire goûter. La seconde & la septieme majeure donnent, par exemple, ce son à la triple octave du-moins aigu, nous avons l’emploi d’une pareille harmonie dans les airs de tambourin, où le dessus d’un flageolet fort élevé, forme souvent avec la basse un accord doux & agréable, quoique composé de ces deux dissonnances, qui seroient presque insupportables, si elles étoient rapprochées, c’est-à-dire, réduites dans la même octave que la basse.

» 3°. Deux ou plusieurs sons qui, chacun en particulier n’ébranloient dans l’air que les particules harmoniques à l’aigu, & qui ne causoient tout-au-plus qu’un leger frémissement aux particules harmoniques au grave, deviennent capables par leur réunion dans les accords, de mettre ces derniers dans un mouvement assez grand pour produire un son sensible, comme il conste par la présence du son harmonique grave.

» 4°. Si les sons d’un accord quelconque sont éloignés entre eux d’un intervalle harmonique, quoiqu’il n’en naisse aucune nouvelle harmonie ; cependant les vibrations du plus grave en sont beaucoup renforcées, & leur résonnance totale n’en acquiert qu’une plus grande intensité. Il y a longtems qu’on s’est apperçû que les sons les plus graves du jeu appellé bourdon dans l’orgue, & qui sont foibles, reçoivent une augmentation notable, lorsqu’ils font accord avec les sons aigus du même jeu ou d’un autre ».

Il paroît qu’en général, suivant les expériences de M. Romieu, l’harmonique grave est plus bas que suivant celles de M. Tartini. Par exemple, on vient de voir que selon M. Romieu, la seconde majeure, ou ton majeur, donnent l’harmonique grave à la triple octave du son le moins aigu ; selon M. Tartini, ce n’est qu’à la double octave ; & ainsi du reste. A cette différence près, qui n’est pas fort essentielle, eu égard à l’identité des octaves, ces deux auteurs sont d’accord.

M. Romieu ajoûte dans une lettre qu’il nous a fait l’honneur de nous écrire, que la fausse quinte donna pour l’harmonique grave la quintuple octave du son le plus aigu des deux ; question que M. Tartini n’avoit pas résolue, & que nous avions proposée au mot Fondamental. il prétend aussi que la distance où l’on doit être des instrumens n’est point limitée, comme M. Tartini le prétend, sur-tout si on fait l’expérience avec des tuyaux d’orgue. Enfin il est faux, selon M. Romieu, que les harmoniques graves soient toûjours la basse fondamentale des deux dessus, ainsi que le prétend M. Tartini. Pour le prouver, M. Romieu nous a envoyé un duo de Lulli, où il a noté la basse des harmoniques & la fondamentale. Ce duo est du quatrieme acte de Roland : Quand on vient dans ce bocage, &c. Les deux basses different en plusieurs endroits, & les harmoniques introduisent souvent dans la basse, selon M. Romieu, un fondement inusité & contraire à toutes les regles, quoique ce duo par sa simplicité & son chant diatonique soit le plus propre à faire paroître la basse fondamentale. Et ce seroit bien autre chose, ajoûte M. Romieu, si on choisissoit un duo où le genre chromatique dominât. Ce dernier point nous paroît mériter beaucoup d’attention. La question n’est pas absolument de savoir si la basse des harmoniques graves donne une basse fondamentale contraire ou non aux regles reçûes ; mais de savoir si cette basse des harmoniques graves produit une basse plus ou moins agréable que la basse fondamentale faite suivant les regles ordinaires. Dans le premier cas, il faudroit renoncer aux regles, & suivre la basse des harmoniques donnée par la nature. Dans le second cas, il resteroit à expliquer comment une basse donnée immédiatement par la nature, ne seroit pas la plus agréable de toutes les basses possibles. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « harmonique »

Provenç. armonic ; espagn. et ital. armonico ; du lat. harmonicus, qui est le grec ἁρμονιϰὸς (voy. HARMONIE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin harmonicus (sens identique), lui-même du grec ancien ἁρμονικός, harmonikos (« relatif à l'harmonie »), dérivé de ἁρμονία, harmonia (« harmonie »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « harmonique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
harmonique armɔnik

Citations contenant le mot « harmonique »

  • La bonne marche harmonique d'un système d'hommes exige que chacun ne soit ni inférieur ni supérieur à sa tâche. De Paul Valéry
  • La vie résulte d'un conflit, d'une relation étroite et harmonique entre les conditions extérieures et la constitution préétablie de l'organisme. De Claude Bernard / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • Une femme est un petit animal doux et malin, moitié caprice et moitié sagesse. C'est un composé harmonique où l'on trouve souvent des dissonances qui en font le charme. De Ghislaine Schoeller / Marie d'Ispahan
  • Filtre harmonique Market 2020 présente une étude détaillée des marchés mondiaux de Électronique industrie. Le rapport fournit des informations clés sur les principaux acteurs du marché, la position concurrentielle et fournit les tendances clés du marché. Filtre harmonique Le rapport sur le marché permet de se concentrer sur la grande région et les principaux pays du monde. Il révèle également les possibilités potentielles et donne un aperçu des principaux acteurs impliqués dans la croissance du marché liée aux revenus. INFO DU CONTINENT, Marché mondial Filtre harmonique 2020 | Analyse d'impact COVID-19 et développements récents - INFO DU CONTINENT
  • L’Ensemble harmonique de Quimper Cornouaille a vu le jour en 1999 sous l’impulsion d’Henri Gravrand, alors directeur du conservatoire et Dominique Delahoche, un professeur de trombone. Lorsque Dominique Delahoche a quitté Quimper, le clarinettiste Michel Noyelle a repris la formation, confiée ensuite au trompettiste Joël Corbet. L’an dernier, Pierre Figaro a pris la relève. Le Telegramme, L’Ensemble harmonique de Cornouaille devient l’Ensemble instrumental de Quimper - Quimper - Le Télégramme
  • Market.us research report analyzing Filtre harmonique triphasé market and includes past and prediction data for Type, Application, regional, and country level.Impact of COVID-19 Outbreak on Filtre harmonique triphasé market Growth & Investment Opportunities.The report concentrates on the Industry Analysis, Growth Opportunities, Risk Analysis, Current Trends, Competitive Landscape, Investment Strategies, and Forecast by 2029. The research is based on Filtre harmonique triphasé business to the evaluation of the trends, which are based on the current, future, and strategies which are used in the past. The report highlights the main market developments including the latest trends, technological advancements, and market players ABB Ltd. (Suisse), Baron Power Limited Comsys AB, Schneider Electric SE, Eaton Corporation Plc (Irlande), Danfoss A / S (Danemark), Siemens AG, Crompton Greaves Ltd. TDK Corporation Schaffner Holding AG (Suisse), MTE Corporation TCILLC Enspec Power Ltd., Larsen et Toubro Limited Arteche (Espagne), AVX Corporation Mirus International Inc., LPI-NZ Ltd. Mesta ElectronicsInc. REO AG. The Filtre harmonique triphasé market report covers the estimates, investigation, and discussion of major industry trends, market volume, value, market share estimates, and profiles of the leading industry players. the walkingdeadfrance, Global Filtre harmonique triphasé Marché Impact sur l'industrie, dernière analyse des tendances, prévisions de revenus jusqu'en 2029 - the walkingdeadfrance
  • Le Rapport sur le marché Oscillateur harmonique a également fourni des données sur l’impact du COVID 19 sur le marché mondial. Le monde fait face à une crise mondiale de la santé sans précédent dans les 75 dernières années. Elle a touché tous les segments de la population et est particulièrement préjudiciable aux membres des groupes sociaux dans les situations les plus vulnérables. Ainsi, l’économie mondiale a beaucoup de prétention face à cette pandémie. Le Rapport comprend des données complètes sur l’impact du COVID 19 sur le marché Oscillateur harmonique pour aider les utilisateurs à prendre des décisions à grande échelle. Instant Interview, Marché Oscillateur harmonique mondial 2020 – Impact du COVID-19, analyse de la croissance future et défis | Analog Devices, ON Semiconductor, Z-Communications, Silicon Labs, Epson – Instant Interview
  • Mondial Oscillateur harmonique marché 2020: le nouveau rapport de recherche ajoute dans la base de données Rapports de précision. Ce rapport de recherche répartis sur les pages, de résumer les entreprises et les supports Top avec des tables et des chiffres. Rapport final ajoutera lanalyse de limpact des Covid-19 sur cette industrie. , Taille du marché mondial Oscillateur harmonique 2020 Affichant une croissance impressionnante par 2026 | Tendances de lindustrie, Partager, Taille, Top joueurs clés Analyse et recherche Prévisions – MillauJournal
  • L’analyse du marché Réducteur harmonique mondial de 2015 à 2017 est un rapport de marché qui a été compilé via l’étude et la compréhension de tous les facteurs qui influent le marché de manière positive comme négative. Certains des facteurs principaux qu’il faut prendre en compte sont : divers rudiments orientant le marché, les opportunités à venir, les freins, les analyses régionales, divers types & applications, l’analyse des impacts du COVID-19 et les principaux acteurs clefs du marché Réducteur harmonique.se connecter à la vente dexperts [email protected] or call us on +1-312-376-8303. Instant Interview, Étude du marché Réducteur harmonique de juin 2020 avec les impacts de l’épidémie de COVID-19 sur la Production et les Ventes pour les meilleurs acteurs gmented into, Single Stage, Two Stage, Complex Wave, By Application Harmonic Reducer has been segmented into – Instant Interview
  • Nous jouons en plein air mais il nous était impossible d’attendre le dernier moment pour confirmer les contrats des musiciens qui viennent de loin. Alors plutôt que de prendre le risque d’une annulation de dernière minute, on a décidé la semaine dernière de décaler à l’an prochain, où on espère proposer la même affiche. Il y aura Sonny Troupé, un prodige de la batterie qui développe un esprit très particulier de la musique gwoka dans le monde. Il est le fils de Georges Troupé, avec qui j’ai débuté à Pointe-à-Pitre à la fin des années 70 dans le groupe Gwakasonné. Le tambour était l’instrument de base autour duquel on a développé un travail harmonique sur les voix et ça a eu un rôle important dans la culture actuelle de l’île, à tel point que des musiciens américains, comme David Murray, viennent y travailler. ladepeche.fr, Entretien avec le musicien Edmony Krater : "Le tambour des esclaves joue aujourd’hui dans le monde entier" - ladepeche.fr
  • Le rapport de recherche sur le marché mondial du marché Filtre passif d’harmoniques 2020 se concentre sur la taille du marché, la part, la croissance, les fabricants et les prévisions jusqu’en 2026. Son vaste référentiel fournit des statistiques et des données analytiques importantes pour donner une compréhension complète du marché. Le rapport est bénéfique pour les stratèges et les acteurs de l’industrie pour planifier leurs futures stratégies commerciales. Le rapport d’étude de marché de Filtre passif d’harmoniques se base principalement sur les facteurs sur lesquels les entreprises se positionnent sur le marché et sur ce facteur utile à l’entreprise. De plus, le rapport présente des graphiques, des chiffres et des tableaux sportifs qui offrent un point de vue transparent sur le marché des cartes commerciales / d’entreprise. , Marché de Filtre passif d’harmoniques 2020 Taille de l’industrie, part, croissance, segments, demande, fabricants, revenus et prévisions jusqu’en 2026 – Derrière-l'Entente.com

Traductions du mot « harmonique »

Langue Traduction
Anglais harmonic
Espagnol armónico
Italien armonico
Allemand harmonisch
Chinois 谐波
Arabe متناسق
Portugais harmônico
Russe гармоника
Japonais ハーモニック
Basque harmoniko
Corse armunica
Source : Google Translate API

Synonymes de « harmonique »

Source : synonymes de harmonique sur lebonsynonyme.fr
Partager