La langue française

Gruerie

Définitions du mot « gruerie »

Trésor de la Langue Française informatisé

Gruerie, subst. fém.,dr. féod. a) Privilège royal ou seigneurial sur les bois. (Dict. xixeet xxes.). b) Juridiction des eaux et forêts; p. méton. lieu où s'exerce cette juridiction; ressort de cette juridiction. Donner une assignation à la gruerie, pour raison de dommage de bestiaux dans les bois (Ac.1798-1878).C'est avec fondement qu'on attribue à la gruerie, dans bien des cantons, la cherté du bois, le dépérissement des bois (Doc. hist. contemp.,1789, p. 35).La capitainerie des chasses de Fontainebleau, de Vincennes, de Royal-Monceau, de la gruerie du parc de Boulogne (Erckm.-Chatr., Hist. paysan, t. 1, 1870, p. 98).[gʀyʀi]. Att. ds Ac. 1694-1878. 1resattest. a) 1261 (Doc. ling. de la France, série fr., Haute-Marne, 128, 3), b) 1509 (Nouv. coutumier gén., éd. C.A. Bourdot de Richebourg, t. 3, p. 741); de gruyer, suff. -erie*; en lat. médiév., gruaria, griaria est attesté dès 1153 au sens a (Nierm.).

Gruerie, subst. fém.,rare. [Correspond à supra B] Monde des femmes faciles et vénales. Telle qu'on la connaît, elle ne regardera pas à se lancer dans la « haute gruerie » (Léautaud, Journal littér., t. 2, 1907-09, p. 377).

Wiktionnaire

Nom commun 1

gruerie \ɡʁy.jə.ʁi\ féminin

  1. Juridiction féodale qui jugeait les délits se rapportant aux eaux et forêts.
    • L'une consistait à centraliser l'ensemble de la comptabilité de la gruerie en un organisme indépendant avec ses propres receveurs, sous l'autorité directe du gruyer. — (Jean Rauzier, Finances et gestion d'une principauté: le duché de Bourgogne de Philippe le Hardi 1364-1384, 1996)
    • Les archives de ces grueries, puis des maîtrises des Eaux et Forêts qui les remplacèrent partiellement à la fin de l'année 1747, sont riches d'enseignements, à condition de comprendre le vocabulaire très ésotérique qui fait souvent obstacle à leur utilisation. — (Xavier Rochel, Aux origines des forêts bruyéroises, Journées d'études vosgiennes, 2005)

Nom commun 2

gruerie \ɡʁy.jə.ʁi\ féminin

  1. Réunion de prostituées, ensemble de prostituées.
    • Telle qu'on la connaît, elle ne regardera pas à se lancer dans la « haute gruerie » — (Léautaud Paul, Journal littéraire, tome 2, 1907-09, page 377).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GRUERIE (gru-rie) s. f.
  • 1Nom d'une ancienne juridiction subordonnée aux maîtres des eaux et forêts, qui jugeait en première instance de ce qui concernait les bois. Quoique par arrêt du conseil du 14 septembre 1688 très expresses défenses ayant été faites à tous seigneurs, tant ecclésiastiques que séculiers, de se dire propriétaires des droits de verderie, gruerie, grayrie, et de souffrir prendre par les juges ordinaires les qualités de juges verdiers, gruyers, grayers, et juges des eaux et forêts…, Ord. du gr. maître des eaux et forêts du dép. de Paris, du 28 fév. 1719, à la suite de l'arrêt du conseil du 14 sept. 1688 et pour l'exécution d'icelui.

    Lieu où s'exerçait cette juridiction.

  • 2Droit de justice, que le roi avait dans les bois de quelqu'un, et qui, outre les profits de la justice, lui assurait dans les coupes une part appelée tiers et danger.

    Droit de gruerie, permission que les rois accordaient, sous certaines réserves, de laisser croître des bois en haute futaie.

    Gruerie de charbon, droit royal sur les charbons de bois.

HISTORIQUE

XVe s. Cens, rentes, revenus et droiture d'or, d'argent, de bled, d'avoine, de vin, de chapons, de gelines, cire, poivre, porcs et espices, gruries de bois et d'eau…, Godefroy, Obs. sur Charles VIII, p. 490.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gruerie »

Voy. GRUYER 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom commun 1) Dérivé de gruier (« garde-forestier ») avec le suffixe -ie.
(Nom commun 2) De grue dans le sens de prostituée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gruerie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gruerie gryœri

Images d'illustration du mot « gruerie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « gruerie »

Langue Traduction
Anglais crane
Espagnol grua
Italien gru
Allemand kran
Chinois 起重机
Arabe رافعه
Portugais guindaste
Russe кран
Japonais クレーン
Basque garabi
Corse grue
Source : Google Translate API

Synonymes de « gruerie »

Source : synonymes de gruerie sur lebonsynonyme.fr

Gruerie

Retour au sommaire ➦

Partager