La langue française

Grébiche

Sommaire

  • Définitions du mot grébiche
  • Étymologie de « grébiche »
  • Phonétique de « grébiche »
  • Citations contenant le mot « grébiche »
  • Traductions du mot « grébiche »

Définitions du mot grébiche

Trésor de la Langue Française informatisé

GRÉBICHE, subst. fém.

A. − MAROQUINERIE. Garniture de petits rectangles de métal décorant les bords des objets de maroquinerie. Les carapaces des tortues, les peaux des lézards, étaient plus claires et frottées que des peignes ou des portefeuilles, ceintes aussi de grébiches d'argent et d'or (Giraudoux, Suzanne,1921, p. 96).[Portefeuille] grébiches argent aux coins (Catal. jouets [Trois-Quartiers], 1936).
B. − MODE. ,,Les grébiches! Voici une appellation nouvelle et intéressante, représentant une des fantaisies de notre parure! Les grébiches sont de petites pinces, dorées ou nickelées, formant une sorte de garniture que l'on pose aux bords des coutures de nos robes et de nos manteaux, autour de nos rubans, de nos chapeaux, de nos sacs, etc. Pour la pose, il suffit d'appuyer fortement sur la grébiche pour la fixer au tissu`` (Le Petit écho de la mode, 1926, 3 oct., 17 ds Quem. DDL t. 16).
C. − RELIURE. Sorte de couverture mobile dont les fils tendus le long du dos facilitent l'introduction de brochures minces. (Dict. xixeet xxes.).
D. − TYPOGR. ,,Ligne de pied portant indication de l'origine, de la date et parfois du numéro afférant à l'imprimé`` (Chautard 1937). Cf. E. Leclerc, Nouv. manuel typogr., 1932, p. 274.
Prononc. et Orth. : [gʀebiʃ], [-bi:ʒ]. Rob. et Lar. Lang. fr. enregistrent grébiche, grébige et gribiche [gʀibiʃ]. Étymol. et Hist. 1. 1866 « système de reliure » (Littré); 2. spéc. a) 1921 maroquinerie (Giraudoux, loc. cit.); b) 1932 typogr. (E. Leclerc, loc. cit.). Mot d'orig. très incertaine (v. FEW t. 16, p. 386a, note 1). Par sa forme il peut être rapproché de gribiche*, mais il est difficile de trouver un lien sém. entre ces deux termes.

Wiktionnaire

Nom commun

grébiche \ɡʁe.biʃ\ féminin

  1. (Reliure) Sorte de portefeuille ou reliure volante, avec des fils tendus le long du dos, où l’on passe des cahiers à volonté.
  2. (Reliure) À la fin d’un livre, ligne de pied sur laquelle sont inscrits les nom et adresse de l’imprimeur et parfois du relieur.
  3. (Imprimerie) Numéro d’ordre d’un manuscrit chez un imprimeur.
  4. Bordure métallique d’un article de maroquinerie, de mode, plat, qui empiète sur le bord des faces plates de l’article en une suite de petits rectangles métalliques rabattus.
    • Les aumônières en antilope sont jolies, elles se font plates avec la grébiche et le chiffre d’or. — (J. F., « Les Détails de la toilette », dans Fémina n° 257 du 1er octobre 1911 ; Pierre Lafitte et Cie, 1911, page 566)
  5. (Québec) Mauvaise femme → voir gribiche.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GRÉBICHE (gré-bi-ch') s. f.
  • Sorte de portefeuille ou reliure volante, avec des fils tendus le long du dos, où l'on passe des cahiers à volonté.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « grébiche »

(Date à préciser) Le TLFi [1] le rapproche de gribiche (« femme méchante dont on fait peur aux enfants ») issu du moyen néerlandais kribbich (« grognon ») → voir kribbig : « mais il est difficile de trouver un lien sémantique entre ces deux termes. » Le sens de « bordure » semble correspondre à l’ancien français grebion (« margelle »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « grébiche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
grébiche grebiʃ

Citations contenant le mot « grébiche »

  • 1 Coupez une bande de 45 x 7 cm de feutrine beige pour l’épaisseur de la tarte. Repliez deux fois un une longueur sur 1 cm de hauteur et brodez par-dessus un point de grébiche avec un coton à broder ton sur ton pour former le rebord de la tarte. Entourez une boîte de rangement de 10 CD Ø 13 cm environ avec la bande en tendant la feutrine. Superposez les extrémités et collez-les. Rabattez sous la boîte l’excédent de feutrine. Dans de la feutrine beige, découpez un rond du Ø de la boîte et collez-le en dessous. Marie Claire, Dinette en feutrine : des gâteaux pour jouer à la marchande - Marie Claire
  • «Je trouve que les mitaines avec les poignets tricotés sont plus belles que les autres. Parfois, je les tricote en faisant des rayures de deux ou trois couleurs qui s’agencent avec les tissus. Les mitaines en laine bouillie sont plus longues à fabriquer, parce qu’elles sont assemblées au point de grébiche et que je les brode souvent à la main en ajoutant des fleurs découpées dans du feutre», explique-t-elle. L'Éclaireur Progrès, Andréa Lapointe fabrique de belles mitaines de laine - L'Éclaireur Progrès
  • « C'est (...) un même homme qui s'était fait une spécialité d'observer froidement les femmes qui aimaient trop « le cri de la soie » et qui pouvait énumérer devant la Société d'Ethnographie de Paris les différents points pouvant servir à la confection d'un ourlet : « point de feston, point de boutonnière, point de bride, point de grébiche, point de languette, etc. », développe Bernard de Fréminville dans l'ouvrage collectif intitulé La Passion des étoffes chez un neuropsychiatre, avant d'en tirer une fort intéressante remarque qui interroge la légitimité de tout savoir qui prétend à la pure objectivité : « Parce qu'il faut rappeler avec force que Clérambault a quand même existé. Il n'a pas seulement écrit de fines observations. Il n'a pas seulement bâti une théorie des passions. Il a existé comme passion. Et c'est précisément ce qu'on ne peut admettre dans les traités de psychiatrie. Parce qu'il faut que la psychiatrie soit parfaitement lisse et le personnage du psychiatre opaque et rond, comme elle. Parce qu'il faut croire, si l'on veut que la psychiatrie arrive à se constituer comme science (ce qu'elle essaie désespérément depuis qu'elle s'est créée elle-même), il faut croire qu'elle est indépendante des êtres qui la façonnent et l'enrichissent tour à tour. (...) Elle voudrait que l'on invente sans passion ce qu'est la passion. » Pour aller plus loin : Collectif (Yolande Papetti, Françoise Valier, Bernard de Fréminville et Serge Tisseron), La Passion des étoffes chez un neuropsychiatre, G.G. de Clérambault, Paris, Solin, 1990. Emile Zola, Au bonheur des dames, texte intégral en ligne ici. A propos de la dentelle d'Alençon, voir ici. Le Monde.fr, La Barbe ne fait pas le philosophe... la passion des étoffes, si !

Traductions du mot « grébiche »

Langue Traduction
Anglais grébiche
Espagnol grébiche
Italien grébiche
Allemand grébiche
Chinois 格雷比切
Arabe جريبيتش
Portugais grébiche
Russe grébiche
Japonais グレビッシュ
Basque grébiche
Corse grèbiche
Source : Google Translate API
Partager