La langue française

Gourgandine

Sommaire

  • Définitions du mot gourgandine
  • Étymologie de « gourgandine »
  • Phonétique de « gourgandine »
  • Citations contenant le mot « gourgandine »
  • Traductions du mot « gourgandine »
  • Synonymes de « gourgandine »

Définitions du mot gourgandine

Trésor de la Langue Française informatisé

GOURGANDINE, subst. fém.

Fam. Femme légère, facile, dévergondée. Synon. catin, coureuse, fille, gaupe, sauteuse, putain.Cette femme impie, mademoiselle des Touches, est venue gâter bien des choses! (...) − Oh! une gaupe, une gourgandine s'écria le curé (Balzac, Béatrix,1839, p. 50).Pendant que le bon Mistral habite chez Mariéton et court les gourgandines, il a remisé sa femme chez ses parents (Goncourt, Journal,1889, p. 1009) :
... la mère est une gourgandine qui s'est frottée pendant des années à tous les uniformes d'Algérie! Elle a eu toutes les aventures possibles! elle vivait avec un capitaine, dont j'ai oublié le nom... Martin du G., Devenir,1909, p. 162.
REM. 1.
Gourgandin, subst. masc.,,Coureur de filles`` (France 1907). Ce grave amateur de mollets, cette espèce de fakir, ce voyeur étrange, est généralement pris pour un gourgandin (Richepin, Pavé,1883, p. 262).
2.
Gourgandinage, subst. masc.Conduite de gourgandine. Les domestiques (...) détestaient cette enfant du ruisseau devenue la femme de leur maître. Que n'auraient-ils donné pour la prendre en gourgandinage! (A. Daudet, Pte paroisse,1895, p. 55).
3.
Gourgandiner, verbe intrans.a) Se conduire en gourgandine. Des drôlesses qui ne font que gourgandiner (Rigaud, Dict. arg. mod.,1881, p. 201).b) Fréquenter les gourgandines; mener une vie libertine. [Le chevalier au comte :] tu auras ta soirée libre pour gourgandiner un brin (Richepin, Glu,1881, p. 135).La Pierronne vint savoir si c'était avec Jeanlin que sa Lydie avait filé. Levaque répondit que ça devait être quelque chose comme ça, car Bébert, lui aussi, avait disparu; et ces galopins gourgandinaient toujours ensemble (Zola, Germinal,1885, p. 1234).
4.
Gourgaud, subst. masc.Canaille, crapule. Le patron s'était esclaffé dès que le jeune homme avait eu le dos tourné : « Il est de mon pays, c'est sûr, avec un nom comme ça! Et vous savez ce que c'est un gourgaud dans mon pays?... c'est tout ce qui ne vaut rien comme homme » (Magnane, Bête à concours,1941, p. 13).
Prononc. et Orth. : [guʀgɑ ̃din]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1640 « prostituée » (Oudin Curiositez). Prob. composé du rad. de gourer*, goret* (cf. m. fr. gorre « syphilis », gorrasse « coquette », dial. gore, goure « femme de mauvaise vie » etc. ds FEW t. 4, p. 198a) et d'un dér. dial. de l'a. fr., a. prov. gandir « s'esquiver » (cf. gandin* et dès la fin xviie-début xviiies. gandine « guenipe »; v. FEW t. 17, p. 502a et 503b). Fréq. abs. littér. : 37. Bbg. Giraud (J.). Variations et chang. de sens. Amis Lex. fr. Ét. lexicogr. 1976, t. 3, no14/15, p. 8.

Wiktionnaire

Nom commun

gourgandine \ɡuʁ.ɡɑ̃.din\ féminin

  1. (XVIIe siècle) (Habillement) Corset qui se lace sur le devant.
  2. (Familier) (Désuet) Coureuse, femme de mauvaise vie, dévergondée.
    • Toi, dit-il à Gabrielle, misérable gourgandine à langue de vipère qui as empoisonné ma maison ! — (Honoré de Balzac, L’Enfant maudit, 1831)
    • Elle est malheureuse, mais c’est une gourgandine, puisqu’elle a un enfant, et les commères ajoutent : « C’est bien fait ! Elle n’avait qu’à mieux se conduire ! » — (Pierre Louÿs, Liberté pour l’amour et pour le mariage, 1900, dans Archipel, 1932)
    • Ah ! si Messelon avait pu vivre un an de plus, ou seulement six mois ! Valtier avait le temps d’oublier sa gourgandine, et tout s’arrangeait. » — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 105.)
    • Il y est question d’un fils acoquiné avec une gourgandine. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 92.)
  3. (Malacologie) Sorte de bivalve.

Forme de verbe

gourgandine \ɡuʁ.ɡɑ̃.din\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de gourgandiner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de gourgandiner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de gourgandiner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de gourgandiner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de gourgandiner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GOURGANDINE. n. f.
Coureuse, femme de mauvaise vie. Il est familier.

Littré (1872-1877)

GOURGANDINE (gour-gan-di-n') s. f.
  • 1 Terme très familier. Femme de mauvaise vie, coureuse.
  • 2Sorte d'habit de femme à la mode en 1694, qui consistait en un corset ouvert par devant et laissant voir la chemise. Enfin la gourgandine est un riche corset, Entr'ouvert par devant à l'aide d'un lacet ; Et, comme il rend la taille et moins belle et moins fine, On a cru lui devoir le nom de gourgandine, Boursault, Mots à la mode, sc. 15.
  • 3Coquille du genre Vénus, la Vénus flexueuse, bivalve.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GOURGANDINE. - ÉTYM. Ajoutez : M. Pihan cite le persan gourgandjé, prostituée, libertine, comme origine de gourgandine ; mais comment ce mot persan aurait-il pu venir en notre langue dans le courant du XVIIe siècle ? Il vaut donc mieux s'en tenir à l'opinion de M. Lehéricher, laquelle s'appuie sur un fait, le verbe normand gourgandir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « gourgandine »

Sans doute du radical de gourer et de l’ancien occitan gandir (« s’esquiver »), ou, comme le propose Antoine-Paulin Pihan, de l’arabo-persan غرغنجة, gharghanja[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Origine inconnue. Lehéricher, s'appuyant sur ce passage de la Muse normande : Pour s'en aller gourgandir sur ces riaux, le tire de gore, prostituée, et gaudir, réjouir (Hist. et Gloss. du normand, p. 381). Le passage de Boursault prouve que gourgandine, vêtement, a été dit d'après gourgandine, femme.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gourgandine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gourgandine gurgɑ̃din

Citations contenant le mot « gourgandine »

  • 11h47 : Vas-y, je demande sur gchat à Antoine s'il a conservé le contact de cette gourgandine qui lui envoyait des nudes BasketSession.com - Le meilleur de la NBA : news, rumeurs, vidéos, analyses, Coronavirus : Journal d'un Baller en plein confinement - Troisième journée
  • Et la femme du gragondin, c’est la gourgandine. AgoraVox, Le ragondin : toujours plus de dégâts - AgoraVox le média citoyen
  • Via son compte Instagram, la gourgandine de Banana Split n’a pas hésité à dénoncer ce qu’elle considère comme un plagiat de l’œuvre des deux célèbres plasticiens français. Elle appuie sa démonstration d’un visuel comparatif montrant la création originale de 1991 de Pierre et Gilles avec Lio et celle de 2019 avec Madonna. Le libelle accusatoire de la chanteuse française, teinté d’humour, a été rédigé en français et en anglais: «Quelqu’un peut demander à la dame de rendre la couronne? Can someone ask this Lady to give the crown back? 1991: «La Madone au cœur blessé» by Pierre et Gilles. 2019: @Madonna not by Pierre et Gilles, en illustration d’un tee-shirt de sa boutique officielle...». Le Figaro.fr, «Demandez l’originale»: Lio accuse Madonna d‘avoir copié l’une de ses anciennes photos

Traductions du mot « gourgandine »

Langue Traduction
Anglais gourgandine
Espagnol gourgandine
Italien gourgandine
Allemand gourgandine
Chinois 高根丁
Arabe غورغاندين
Portugais gourgandine
Russe gourgandine
Japonais グルガンディン
Basque gourgandine
Corse gourgandine
Source : Google Translate API

Synonymes de « gourgandine »

Source : synonymes de gourgandine sur lebonsynonyme.fr
Partager