La langue française

Garrulité

Sommaire

  • Définitions du mot garrulité
  • Étymologie de « garrulité »
  • Phonétique de « garrulité »
  • Évolution historique de l’usage du mot « garrulité »
  • Citations contenant le mot « garrulité »
  • Traductions du mot « garrulité »

Définitions du mot garrulité

Trésor de la Langue Française informatisé

Garrulité, subst. fém.a) [En parlant d'un oiseau] Cri. Rien n'était si charmant que cette solitude, Que ces milliers d'oiseaux et leur garrulité (A. Pommier, Océanides,1839, p. 107).b) Au fig. [En parlant d'une pers.] Bavardage immodéré. On pourrait bien me reprocher encore que je laisse quelquefois trop courir ma plume, et que, quand je conte, je tombe un peu dans la garrulité (Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 23).

Wiktionnaire

Nom commun

garrulité \ɡa.ʁy.li.te\ féminin

  1. Envie permanente de bavarder, état de celui qui est bavard.
    • On pourrait bien me reprocher encore que je laisse quelquefois trop courir ma plume, et que, quand je conte, je tombe un peu dans la garrulité. — (Brillat-Savarin, La physiologie du goût, préface, 1826)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GARRULITÉ (ga-rru-li-té) s. f.
  • Envie constante de bavarder.

HISTORIQUE

XVIe s. Une telle garrulité est pour se jouer avec Dieu comme avec un petit enfant, Calvin, Inst. 708.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GARRULITÉ. Ajoutez : On pourrait bien me reprocher que je tombe un peu dans la garrulité, Brillat-Savarin, Phys. du goût, Préface.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « garrulité »

Du latin garrulitas (« bavardage »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. garrulitatem, bavardage, d'un radical qui est dans le grec γαρύειν, parler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « garrulité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
garrulité garylite

Évolution historique de l’usage du mot « garrulité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « garrulité »

  • Le monologue du narrateur est entrecoupé de multiples incises, de digressions, qui noient sans cesse le récit. Une véritable logorrhée, semblable à la garrulité du geai, qui ne cesse de pépier. , Les Ensablés - La Logique du grain de sable : Louis-René des Forêts, Le Bavard (1946), par Carl Aderhold
  • N’est pas Victor Hugo qui veut… Ce livre est une belle déception à bien des égards. Sa garrulité est pathétique et traduit sans doute les nombreux complexes de l’auteur. Sa haine de l’autre rend inaudible le sujet. De type 7 sur l’échelle de Bristol !!! PublikArt - Webzine Culturel, La Purge, le premier roman insoumis d’Arthur Nesnidal (Julliard)
  • Le domaine du militaire c’est « faire » tandis que celui du politique c’est « savoir ce qu’il faut faire ». Tant que l’on sous-estime ces regles de base, le respect des institutions ainsi que leur pouvoir respectif n’est que de la garrulité, et la confusion de genre le precept. En clair, une opposition entre conception et execution. Madagascar-Tribune.com, Le Général Jean Ravelonarivo est nommé nouveau Premier ministre - Madagascar-Tribune.com

Traductions du mot « garrulité »

Langue Traduction
Anglais garrulity
Espagnol garrulidad
Italien loquacità
Allemand geschwätzigkeit
Chinois 乱码
Arabe ثرثرة
Portugais garrulice
Russe болтливость
Japonais 饒舌
Basque garrulity
Corse garrulità
Source : Google Translate API
Partager