La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gardienne de la paix »

Gardienne de la paix

Définitions de « gardienne de la paix »

Wiktionnaire

Locution nominale - français

gardienne de la paix \ɡaʁ.djɛn də la pɛ\ féminin (pour un homme, on dit : gardien de la paix)

  1. (Police) Agent de police féminin armé qui est chargé de maintenir le bon ordre dans les lieux publics.
    • C'est peut-être pour cela que la gardienne de la paix s'y rendit seule, avec en poche le permis de communiquer transmis par le juge d'application des peines. — (Hervé Jourdain, Sang d’encre au 36, 2010)
    • Une jeune gardienne de la paix terminait de faire son compte rendu, calepin en main. — (Olivier Norek, Territoires, 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « gardienne de la paix »

(Date à préciser) Composé de gardienne et de paix, car elle a pour rôle de maintenir la paix civile.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gardienne de la paix »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gardienne de la paix gardjɛn dœ la pɛ

Évolution historique de l’usage du mot « gardienne de la paix »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gardienne de la paix »

  • Image d'illustration. La gardienne de la paix, à l'époque affectée Place Beauvau au service de sécurité du ministère de l'Intérieur (SSMI), a été violée dans les vestiaires du ministère de l'Intérieur en 2009. Le Point, Le combat d'une policière violée pour réintégrer la police - Le Point
  • La gardienne de la paix a été transportée en urgence à l’hôpital, souffrant de douleurs importantes à la jambe, à la cheville, au pied mais aussi au visage. Dans un premier temps, un médecin lui a délivré 15 jours d’arrêt de travail. actu.fr, Yvelines. Un chauffard roule sur une policière aux Clayes-sous-Bois | 78actu
  • Il s’en prend alors verbalement à la gardienne de la paix présente à l’accueil puis s’introduit dans un bureau et frappe tour à tour deux policiers.Le premier agent reçoit un coup de poing à la lèvre et le deuxième à la pommette. actu.fr, Sarthe : il s'introduit dans un commissariat et agresse des policiers | Actu Le Mans
  • Toutes ces questions, la gardienne de la paix depuis vingt ans affectée à la Direction centrale de la sécurité publique (DCSP) y répond avec Je me porte bien ! traduit par la voix et les gestes de la comédienne Caroline Misbach, seule en scène. France 3 Normandie, Violences conjugales : « Je me porte bien ! » ou la pédagogie par l’émotion
  • Mardi, la présence à ses côtés de la commissaire divisionnaire Sonia Fibleuil, nouvelle porte-parole de la police, ne devait donc rien au hasard ni au protocole, pas davantage que celle de cinq jeunes fonctionnaires que l’on devinait soigneusement sélectionnés pour leur représentativité – 3 hommes et 2 femmes, originaires de la région parisienne, de province ou des territoires d’outre-mer –, venus dire leur satisfaction quotidienne d’exercer, comme l’expliquait Maï, 33 ans, gardienne de la paix en police-secours, « non un métier comme un autre, mais une vocation ». Agent d’une brigade territoriale de contact, policière affectée à la plate-forme de signalement des violences sexuelles et sexistes, fonctionnaire à la BAC (brigade anticriminalité) de nuit à Paris, unanimement « fiers » d’un engagement « à la fois personnel et professionnel » et, pour certains d’entre eux, « ambassadeurs numériques » de leur administration à travers les réseaux sociaux, tous ont insisté sur les grandeurs et les servitudes d’un métier « exigeant », « difficile », tenant de la passion autant que du sacerdoce. « Travailler dans la police, résumait à leur suite Sonia Fibleuil, c’est vivre avec des femmes et des hommes comme ces jeunes gens, de toutes origines, qui veulent d’abord agir par vocation. » Le Monde.fr, Pour attirer les candidats, la police ouvre son concours de gardien de la paix aux fonctionnaires
  • C'est une gardienne de la paix en fonction dans le 93 et adhérente d'Unité-SGP qui a déposé une plainte le 9 décembre. Le procureur de la République a ouvert une enquête préliminaire dès le lendemain. Il a confié la procédure à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN). La plaignante a fait état d'un comportement sexiste du mis en cause, de propos dégradants et de grossophobie. Plusieurs fonctionnaires ont apporté leur soutien à la jeune femme qui a dénoncé le délégué syndical. Le Point, Le patron d’Unité-SGP en Seine-Saint-Denis mis en cause pour harcèlement - Le Point
  • Interrogé sur son rapport avec la police, Jean-Luc Mélenchon a assuré qu’il n’était pas anti flic, « Je n’entretiens pas de haine anti flic » a-t-il expliqué. Pour le député insoumis, armer la police pendant les manifestation est une erreur. « Je souhaite désarmer la police dans les manifestations. Je suis contre les flashballs, les techniques d’encerclement, contre les grenades assourdissantes. Je suis contre parce qu’elles ne sont pas employées dans la plupart des pays civilisés » a-t-il comparé. « Il faut en revenir à une police gardienne de la paix. Une police non seulement acclamée mais aussi réclamée par le grand public, comme pendant la période Charlie où tout le monde applaudissait les flics » s’est-il souvenu. , Mélenchon estime que le soutien de Royal «est le bienvenu»
  • "Ma hantise, c'était quand même les épreuves physiques, notamment le parcours d'habileté motrice à réaliser dans un temps limité." Passer d'assistante sociale à gardienne de la paix : un grand écart ? "Pas du tout ! assure Laurie. "Mes compétences d'assistante sociale vont me servir : j'ai développé une grande écoute qui se révèle utile, notamment dans le cas de femmes victimes de violences", explique Laurie. Ses attentes ? "Que cette formation m'apporte les outils et les savoir-faire pour affronter les situations sur le terrain. C'est un métier à risques, j'en avais conscience avant même les attentats." L'Etudant, Une journée à l'école de police, avec les futurs gardiens de la paix - L'Etudiant
  • "Je ne suis pas sûre que ce soit judicieux d'envoyer les 'pious pious' sans expérience dans des quartiers difficiles, qui peuvent être amenés à devenir chef de bord en quelques mois, c'est prendre un risque", prévient Alexandra*, 33 ans, gardienne de la paix en banlieue parisienne. Formée à l'école de police de Sens (Yonne), elle a suivi l'ancien cursus de douze mois. Si elle approuve la nouvelle formule, et le passage plus long sur le terrain "dans le concret", elle relève tout de même que "huit mois, ça passe très vite". SudOuest.fr, Formation des policiers : depuis juin, moins d'école mais plus de "terrain"
  • Vendredi 19 juin, alors qu’elle revenait d’une mission de sécurisation des trains, une gardienne de la paix, membre de l'unité nationale d'escorte, de soutien et d'intervention (Unesi) de la police aux frontières, a subi cette prise de la part d’un de ses collègues, rapporte Le Parisien.  , Un policier blesse un de ses collègues avec une clé d’étranglement - La Roche sur Yon.maville.com
  • Une aide qui provient de la famille, mais également des psychologues qui participent à la formation de ces jeunes policiers. "On a vu différentes psys, on est très suivi, pas de souci pour ça", confie au micro d'Europe 1 Amélia, gardienne de la paix stagiaire. "On est l’abri de rien mais on essaie de prendre un maximum de précautions et d’en parler c’est très important." Car derrière chaque uniforme, il y a des femmes et des hommes souligne Gérald Darmanin, venu présider la cérémonie de sortie de la 261e promotion des gardiens de la paix. Europe 1, Suicides dans la police : à Roubaix, les jeunes policiers marqués par le malaise
  • La gardienne de la paix de 36 ans installée près d’Etrépagny, dans l’Eure, a un palmarès impressionnant. actu.fr, Eure. La pilote moto Audrey Rossat à l'assaut de Fort Boyard ce samedi 31 juillet | L'Impartial
  • Un gardien de la paix s’est, selon nos informations, lui aussi vu proposer un avertissement, devant une instance similaire à Bordeaux. C’est désormais au directeur général de la police, Frédéric Veaux, d’entériner ou non ces décisions. Une gardienne de la paix, malade, n’a quant à elle pas pu comparaître. leparisien.fr, Féminicide de Mérignac : avertissements et suspensions avec sursis pour cinq policiers mis en cause - Le Parisien
  • A l'époque, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, avait évoqué "une terrible injustice" lors de l'hommage rendu à cette gardienne de la paix de 49 ans, Marlène Castang, percutée par un 4x4 alors qu'elle sécurisait le site d'un accident sur la rocade d'Albi, au petit matin du 15 octobre 2018. "La mort de votre collègue Marlène Castang est une terrible injustice", avait-t-il déclaré, dénonçant le fait qu'elle ait été victime d'un "chauffard conduisant à vive allure sous l'emprise de produits stupéfiants". Europe 1, Policière mortellement percutée à Albi : l'automobiliste condamné à cinq ans de prison
  • Linda Kebbab est déléguée nationale de l'Unité SGP Police-FO. Elle a publié en 2020 aux éditions Stock Gardienne de la paix et de la révolte. LEFIGARO, «Comment lutter efficacement contre le suicide dans les rangs de la Police ?»
  • « Les policiers sont devenus des cibles », poursuit le père du major de promotion, policier lui aussi, « et la formation qu’ils suivent aujourd’hui vise notamment à leur faire prendre conscience qu’ils seront contraints de passer à l’action ». « Nous savons que le métier a changé, qu’il est plus compliqué, que nous sommes désormais plus exposés, surtout depuis les gilets jaunes et c’est sûr que les contraintes liées à la crise du Covid, avec les contrôles qui se profilent, ne vont pas faciliter les choses », lâche une jeune gardienne de la paix, l’une des 34 femmes de cette promotion de 120 élèves. , Montbéliard. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, vient faire l’éloge de la jeunesse à l’école de police de Montbéliard
  • Une gardienne de la paix a mis fin à ses jours avec son arme de service mercredi à l'Hôtel de police de Rouen, a indiqué dans la soirée la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de Seine-Maritime. La fonctionnaire de police, âgée de 50 ans, a commis son suicide vers 15h, a précisé la DDSP dans un communiqué. Europe 1, Une gardienne de la paix se suicide à l'Hôtel de police de Rouen
  • C'est une parole rare que livre "Vis ma vie de flic", qui vient d'être publié chez Hugo Doc. Celle de Juliette Alpha, gardienne de la paix en police-secours dans un arrondissement de Paris depuis cinq ans. Très présente sur Twitter, où elle est suivie par plus de 11 600 personnes, celle qui s'y décrit comme "flic de terrain ou poulette qui court après les méchants" livre le récit de ses missions et de certaines de ses interventions. Un jeu d'équilibriste entre le devoir de réserve de tout membre des forces de l'ordre et son attachement à sa liberté de ton. Entretien avec celle qui avait rejoint l'association MPC, mobilisation des policiers en colère, créée fin 2016.  France Culture, Moi, Juliette Alpha... Une policière raconte son quotidien
  • Après l’annonce des résultats des élections communales du 14 octobre, Fatima Ben Abbou n’en revenait pas : non seulement, le PTB obtenait six élus à Schaerbeek, mais en plus, avec 787 voix de préférence, elle était élue conseillère communale ! Une surprise pour cette gardienne de la paix de 51 ans au parcours atypique. Solidaire, Fatima Ben Abbou, gardienne de la paix… et de la solidarité | Solidaire
  • Son nom et son prénom, tagués en lettres noires, apparaissent clairement sur les murs. Depuis la nuit du dimanche 13 au lundi 14 juin, une gardienne de la paix, est nominativement insultée dans une dizaine de tags retrouvés sur les communes de Villeneuve-Saint-Georges, Limeil-Brévannes et Valenton. « Sale p… », « on va v… ta mère », « NTM (N… ta mère) »… apparaissent depuis plusieurs nuits sur les communes de la circonscription dans laquelle officie cette fonctionnaire du commissariat de Villeneuve-Saint-Georges. leparisien.fr, Villeneuve-Saint-Georges : une policière visée par des tags insultants - Le Parisien
  • La gardienne de la paix et syndicaliste Linda Kebbab publie un livre incisif sur l’institution policière. , Linda Kebbab, la révolte policière
  • Devant le tribunal de Paris où il était jugé fin de semaine, l’ex-adjoint de sécurité a demandé « pardon » aux parents de Gwladys Momier, cette jeune gardienne de la paix originaire d’Hérimoncourt mortellement touchée à la tête par son collègue après un tir accidentel. , Hérimoncourt (25). Par accident, il tire et tue sa collègue policière : deux ans de prison avec sursis
  • La gardienne de la paix et déléguée nationale du syndicat de police Unité SGP-FO, Linda Kebbab, publie son livre intitulé Gardienne de la paix et de la révolte, aux éditions Stock, ce mercredi 7 octobre. Invitée au micro de RTL, elle dénonce la politisation des services de police.  www.rtl.fr, Gilets jaunes : "Castaner n'a pas été à la hauteur", estime Linda Kebbab sur RTL
  • En première ligne du front médiatique depuis la crise des « gilets jaunes », la gardienne de la paix est la cible régulière d’insultes et de menaces sur les réseaux sociaux, et parfois même dans la rue. Traitée d’« Arabe de service » en juin dernier par le journaliste-militant (ou militant-journaliste) Taha Bouhafs, elle a porté plainte. « Un policier me racontait récemment s’être fait traiter de raciste par des bobos parisiens avant d’être remercié le lendemain par des parents de gamins de cité. » L'Obs, Linda Kebbab, l’une des rares femmes syndicalistes de la police
  • Selon des sources proches du dossier, la gardienne de la paix âgée de 39 ans était suspendue depuis le 12 novembre mais les faits qui lui sont reprochés sont plus anciens. L'administration lui reproche notamment la publication sur son compte Facebook de messages très hostiles visant Israël, les Etats-Unis et la France en 2014 et 2015. À cette époque, toujours sur le réseau social, elle aurait également affiché son soutien au Hamas et à une manifestation pro-palestinienne pourtant interdite par la PP. En 2015, elle avait fait l'objet d'un rappel à la loi par la justice.  LExpress.fr, Trois policiers parisiens menacés d'exclusion pour radicalisation islamiste - L'Express
  • Cette gardienne de la paix avait été particulièrement choquée par l'attentat de Magnanville, le 13 juin 2016, contre un couple de fonctionnaires du ministère de l'Intérieur. «Elle travaillait à la BAC de Mantes-la-Jolie à ce moment-là… Comme tous ses collègues, elle avait été très marquée. Viry-Chatillon, ce fut l'autre goutte d'eau, se souvient auprès de Libération Alexandre Langlois, représentant du syndicat policier Vigi Ministère de l'Intérieur. Elle était honnête, elle voulait vraiment faire changer l'institution.» Libération, Mort de Maggy Biskupski, policière en colère – Libération
  • Premièrement, l’avènement d’Internet amplifie la portée des évènements, c’est un élément essentiel qui change la donne à de nombreux égards. On ne compte plus les vidéos montrant des violences policières (présumées ou manifestes) publiées sur les réseaux sociaux et diffusées dans les médias… Ces images provoquent les indignations les plus extrêmes de manière instantanée et le principe de présomption d’innocence est rapidement bafoué. Le sentiment de révolte stimulé par ces images violentes sont souvent légitimes et compréhensibles, tant la brutalité policière envers des citoyens en dehors du cadre défini par la loi est inadmissible dans un Etat de droit, mais il faut savoir raison garder. La police, en tant que gardienne de la paix, est « dépositaire de l’autorité publique », elle a le droit d’utiliser la force dans certaines situations de façon proportionnelle au risque encouru, et dispose du fameux « monopole de la violence physique légitime » selon la définition reconnue du sociologue Max Weber. Néanmoins, ce qui est désigné comme « violences policières » ne relève justement pas de cette violence légitime. Le policier peut – puisqu’il est humain – commettre des erreurs et se rendre coupable d’abus d’autorité dans l’exercice de ses fonctions, parfois par manque de formation ou de sang-froid… Dès lors, la relation entre ceux qui sont censés protéger le peuple et ceux qui font partie du peuple se crispe. Le Monde Moderne, Pourquoi une telle « Haine » entre les gardiens de la paix et les « Misérables » ?
  • Pour cette jeune femme, bien connue dans la préfecture pour avoir fait les belles heures du Roc handball durant de longues années, c’est surtout une juste récompense d’une carrière en accéléré au sein de la police nationale. Titulaire d’un Master 2 en droit, elle a fait son entrée dans les commissariats en 2013 comme gardienne de la paix avant de réussir il y a deux ans l’exigeant concours d’officier (33 postes sur 3000 candidatures !). centrepresseaveyron.fr, Une Ruthénoise lieutenant de police défilera sur les Champs-Elysées pour le 14 juillet - centrepresseaveyron.fr
  • Un autre homme doit la vie à l’abnégation de policiers royannais. Un homme qui a voulu attenter à sa vie, trouvé gisant au cimetière Montperrier, une entaille dans le cou. La gardienne de la paix Sandra Bizy, le brigadier Fabrice Richard et l’adjoint de sécurité Axel Yale ont tout mis en œuvre pour stabiliser l’état de la victime avant sa prise en charge médicale. SudOuest.fr, Six policiers du commissariat de Royan honorés pour leurs actes de bravoure et de dévouement
  • « La formation pour devenir gardien de la paix était dure et les critères étaient élevés », se souvient-elle. « Une femme gardienne de la paix devait faire 1,75 mètre de haut et physiquement, c’était assez exigeant ». ONU Info, Policière de l’ONU : « un métier qui permet de changer l’avenir des femmes », selon Seynabou Diouf | ONU Info
  • Selon les premiers éléments de l'enquête, l'adjoint de sécurité se serait amusé avec une arme et aurait tiré accidentellement sur sa collègue, une gardienne de la paix de 28 ans, la blessant mortellement à la tête. LEFIGARO, Policière tuée accidentellement à Paris: son collègue mis en examen
  • Si elle a dans un premier temps couvert ses collègues en approuvant la rédaction du faux PV, la policière victime de violences a rapidement lâché le morceau auprès de la hiérarchie, déclenchant ainsi une enquête de l’IGPN. Le travail de la « police des polices », lancé dix jours après les faits, a révélé que la gardienne de la paix avait été victime d’autres collègues en 2019, confie une source proche du dossier. actu.fr, Hauts-de-Seine. Deux policiers de Vanves blessent une collègue et font accuser un innocent | Actu Hauts-de-Seine
  • «C’est le temps du recueillement, je garde ma colère pour plus tard…» Il est 14 heures ce dimanche devant le commissariat d’Avignon, la jeune femme, gardienne de la paix dans une commune du département, ne préfère pas donner son nom. «Quand on est policiers de nos jours, on ne se sent plus vraiment en sécurité, assure-t-elle. Et puis on s’en fout de mon nom, je suis venue par solidarité pour notre collègue, c’est à ce titre que je suis là, comme tous les autres.» Ils sont plusieurs milliers, entre 3 500 et 5 000, à s’être déplacés pour participer au temps d’hommage en mémoire d’Eric Masson, un brigadier de 36 ans tué mercredi derrière les remparts en plein centre-ville, lors d’un contrôle de routine sur un point de deal. Libération, Policier tué à Avignon : «Ce drame, on va en parler pendant quinze jours et on nous oubliera...» – Libération
  • VIDÉO. Un major de police comparaît pour viol sur une gardienne de la paix, lors d'un procès aux assises de Paris qui intervient... 10 ans après les faits. Le Point, Viol : la descente aux enfers d'une policière qui a porté plainte contre son supérieur - Le Point
  • L'homme de 28 ans, avait été décoré par le Ministère de l'intérieur, après avoir été agressé par des manifestants quai de Valmy à Paris. En marge d'une manifestation contre la loi travail, des casseurs avaient jeté un fumigène à l'intérieur d'un véhicule de police où il se trouvait en compagnie d'une gardienne de la paix. Sorti de la voiture qui prenait feu, il s'était courageusement défendu face à un casseur qui le frappait avec un bâton.  BFMTV, Kevin, le Kung Fu Cop, est devenu policier
  • Elle l’avait annoncé dans son livre « Gardienne de la paix et de la révolte », le voici. Linda Kebbab, déléguée nationale du syndicat SGP Police FO, lance, accompagnée de grands noms de la sécurité, un think tank nommé « Initiative sécurité intérieure », à près de 8 mois de l’élection présidentielle. Ce cercle de réflexion est « né du constat du déficit de propositions concrètes pour améliorer les conditions d’exercice des métiers de la sécurité et de la justice », ont expliqué, ce jeudi, lors d’une conférence de presse les sept membres fondateurs issus du terrain. leparisien.fr, «Initiative sécurité intérieure» : Fauvergue et Péchenard lancent un think tank «transpartisan» - Le Parisien
  • Des voitures de polices transformées en torches. Le 8 octobre 2016, 16 personnes avaient attaqué, pour certaines avec des cocktails Molotov, deux voitures de police stationnées près du quartier de la Grande Borne, une cité très sensible de l’Essonne. Dans une première voiture, un adjoint de sécurité de 28 ans et une gardienne de la paix de 39 ans avaient pris feu. Deux agents étaient parvenus à s’extirper de l’autre voiture et avaient été blessés plus légèrement. Public Senat, Viry-Châtillon : « Mediapart révèle que tout n’est pas blanc d’un côté et noir de l’autre », estime Jérôme Durain | Public Senat
  • Lorsqu'elle a compris que ce travail lui plaisait, Maina a donc passé la vitesse supérieure : elle commencera une formation de gardienne de la paix dès le mois de janvier. « Si vous avez le baccalauréat, vous pouvez vous présenter à ce concours sans passer par la case ADS, précise Maina, mais si vous êtes pris, vous signez un contrat d'engagement. Pour ma part, je voulais d'abord découvrir le métier avant de me lancer sur le long terme. » leparisien.fr, Comme Maina, devenez adjoint de sécurité en trois mois - Le Parisien
  • La gardienne de la paix participait à la sécurisation d'un accident ce lundi lorsqu'un 4 x 4 ayant perdu le contrôle est venu la percuter mortellement. Le Point, Albi : une policière qui sécurisait un accident tuée par une voiture - Le Point
  • Pour les Premières Nations y vivant, l’adoption de leur propre droit et moyen de résolution de conflits est un acte d’autodétermination, explique la directrice du projet et gardienne de la paix Chantell Barker. Elle ajoute que le projet est né afin de combattre la surreprésentation des personnes autochtones dans les prisons du Manitoba et de la région. Radio-Canada.ca, Des Premières Nations du Manitoba se doteront bientôt de leur propre droit criminel | Radio-Canada.ca
  • Lors du Nouvel an de 2018, deux policiers intervenant dans une fête de réveillon qui dégénérait à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) avaient été pris à partie. Une jeune gardienne de la paix de 25 ans avait été rouée de coups. Un peu plus loin, son supérieur, âgé de 48 ans, recevait un violent coup de poing au visage. BFMTV, Policiers agressés au Nouvel an 2018 à Champigny: prison ferme pour trois mineurs
  • C'est une affaire nébuleuse où s'entremêlent le suicide d'une jeune gardienne de la paix de 22 ans, un équipage de policiers en poste en Seine-Saint-Denis à la réputation sulfureuse et un voyou, connu pour trafic de stups, interpellé avec près de 500 000 euros en liquide. leparisien.fr, Seine-Saint-Denis : un trafiquant accuse des policiers d’avoir pioché dans son magot - Le Parisien
  • Mais aussi, la gardienne de la paix de 2ème grade Ngo Kouya Marguerite, le gardien de la paix 1er grade Ndjea Foaleng Jean Marie et le nommé Kamga William auteur de la vidéo. Actu Cameroun, Des policiers déférés au parquet d'instance administratif de Yaoundé
  • Le tribunal correctionnel de Metz a condamné, ce lundi 22 novembre, un Maxévillois de 21 ans à neuf mois d’emprisonnement, dont quatre fermes, pour avoir insulté et menacé, samedi 20 novembre, un chauffeur de bus, puis une gardienne de la paix. , Metz. Il insulte et menace un chauffeur de bus : quatre mois ferme
  • Linda Kebbab, gardienne de la paix, déléguée nationale et porte-parole d'Unité SGP-FO, auteure de "Gardienne de la paix et de la révolte" (éditions Stock), était l’invitée d’André Bercoff, mercredi 25 novembre, sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, "Bercoff dans tous ses états". Actualités et émissions (direct live, vidéo, podcast), Linda Kebbab : "Les migrants ont conscience que leur situation est ...
  • Deux policiers pris à partie par des fêtards, une jeune gardienne de la paix rouée de coups, une vidéo de la scène qui devient virale… Le tribunal correctionnel de Créteil (Val-de-Marne) revient, mardi, sur ce 31 décembre 2017 où, à Champigny-sur-Marne, une soirée du Nouvel an bondée a complètement dégénéré. leparisien.fr, Agression de deux policiers lors d’un Nouvel an à Champigny-sur-Marne : huit personnes au tribunal - Le Parisien
  • Perso, j'ai été victime d'une tentative d'orientation puis de manipulation de ma procédure par une gardienne de la paix, "petit chef", très dirigiste et imbue d'elle même . Grace à mon expérience, j'ai , contre son gré, relu et fais corriger (très difficilement) ma déposition et maintenant, j'attends la tournure que va prendre l'affaire avec le Procureur de la République. Enfin, j'attaquerais très certainement si là aussi, on essaie de me re-bananer ou d'enterrer le dossier. Enfin, à noter (fait important) que je suis policier à la retraite et que ce type d' "incompétents notoires" auréolés d'une certaine autorité (dont ils usent et abusent) sont largement protégés par une certaine hiérarchie" qui ne daigne même pas vous recevoir suite à un incident de ce genre ! Ce type de déviation ne frappent donc pas que le simple citoyen lambda... La preuve ! Je suis d'une autre génération et ces soit disant policiers qui agrémentent le Code de procédure pénale au gré de leurs humeurs et de la parcelle d'autorité qu'on leur confie, me font honte ! Perso : j'attends, avec mon Avocat, en toute sérénité et avec impatience la suite des évènements afin que la vérité éclate ... (preuves à l'appui). Néanmoins et fort heureusement d'autres Policiers travaillent bien mais ne cessent d'être salis et déconsidérés par ce genre d'individus sans foi ni loi. midilibre.fr, Une policière falsifie un PV et envoie un innocent en prison, "persuadée" qu'il est coupable - midilibre.fr

Images d'illustration du mot « gardienne de la paix »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Gardienne de la paix

Retour au sommaire ➦

Partager