La langue française

Galimafrée

Sommaire

  • Définitions du mot galimafrée
  • Étymologie de « galimafrée »
  • Phonétique de « galimafrée »
  • Évolution historique de l’usage du mot « galimafrée »
  • Citations contenant le mot « galimafrée »
  • Traductions du mot « galimafrée »
  • Synonymes de « galimafrée »

Définitions du mot galimafrée

Trésor de la Langue Française informatisé

GALIMAFRÉE, subst. fém.

A. − Vx. Fricassée de viande :
Galimafrée (Entrée). Hachez la moitié d'un gigot cuit à la broche et l'assaisonnez comme un hachis, en y ajoutant de l'ognon (...). Coupez le reste du gigot par morceaux gros comme des noix. Faites cuire comme un hachis et servez. Audot, Cuisin. campagne et ville,1896, p. 614.
B. − P. ext., péj. Mets peu appétissant, composé de divers restes; repas copieux, indigeste, nourriture lourde. À cette même époque, fut institué l'usage des galimafrées et repas publics par quartiers (L. Daudet, Sylla,1922, p. 225).V. aussi andouillette ex.
P. métaph. Au point de vue des contumélies et des blasphèmes, des besognes sacrilèges et des galimafrées sensorielles, ce prêtre semble exorbitant (Huysmans, Là-bas, t. 2, 1891, p. 173).
Prononc. et Orth. : [galimafʀe]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1393 calimafree « sorte de sauce » (Ménagier, éd. SteBibliophile fr., t. 2, p. 233, 234); b) xves. [éd.] galimafrée « ragoût de diverses viandes » (Taillevent, Viandier, éd. J. Pichon et G. Vicaire, 70); 2. 1764, 31 août « met mal préparé, déplaisant » (Voltaire, Lettres Richelieu ds Littré). Prob. issu du croisement de l'a. fr. galer « s'amuser, mener joyeuse vie » (v. galant) et du pic. mafrer « manger beaucoup », lequel est empr. du m. néerl. moffelen « travailler des mâchoires » (cf. all. muffeln « mâchonner »); cf. FEW, t. 17, p. 480 a et b et Bl.-W.5

Wiktionnaire

Nom commun

galimafrée \ɡa.li.ma.fʁe\ féminin

  1. Hachis bien relevé.
    • Voici la recette de la galimafrée de veau.
  2. (Familier) Sorte de fricassée composée de restes de viande.
    • […] une tourbe de riboteurs qui venaient se repaître de galimafrées d’andouillettes et de tripes à la mode de Caen. — (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
  3. Mets mal préparé, déplaisant.
    • Tronchin l’a comdamné à ne manger que des légumes; Monsieur, a dit le duc de Lorges, je ne peux digérer votre galimafrée (Voltaire).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GALIMAFRÉE. n. f.
Sorte de fricassée composée de restes de viande. Il est familier.

Littré (1872-1877)

GALIMAFRÉE (ga-li-ma-frée) s. f.
  • Ragoût composé de restes de viandes. Une galimafrée le soir, du reste du dîner, D. Quichotte, dans LE ROUX, Dict. comique.

    Mets mal préparé, déplaisant. Tronchin l'a condamné à ne manger que des légumes ; Monsieur, a dit le duc de Lorges, je ne peux digérer votre galimafrée, Voltaire, Lett. Richelieu, 31 août, 1764.

HISTORIQUE

XIVe s. Calimafrée ou saulce paresseuse : Prenez de la moustarde et de la poudre de gingembre…, Ménagier, II, 5.

XVe s. Tout met en galimafrée, Lombart, Anglois, Alemant, François, Picart et Normant, C'est une chose faée, Orléans, Rondel, 61.

XVIe s. À tous coups vous prenez des mots que vous n'entendez pas pour des mots de cuisine, comme une galimaphrée pour un galimatias, etc. D'Aubigné, Faen. IV, 16. Quelque diversité d'herbes qu'il y ait, tout s'enveloppe sous le nom de salade ; de mesme, sous la consideration des noms, je m'en vay faire ici une galimafrée de divers articles, Montaigne, I, 343.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

GALIMAFRÉE. - ÉTYM. Ajoutez : J'ai dans le Dictionnaire laissé inconnue l'origine de ce mot. M. Darmesteter, Formation des mots composés en français, p. 113, y voit (la forme primordiale étant calimafrée) un composé d'une préposition péjorative cal, car, cali, cari (comp. califourchon, caliborgne), et un radical mafl ou mafr qui se retrouve dans le picard maflia ou mafia, gourmand, maflier ou mafier, ronger entre ses dents, et qui se rattache à l'ancien flamand maffelen, moffelen, agiter les joues ; mofel, dans le dialecte d'Aix-la-Chapelle, grosse bouchée ; mofele, manger à pleine bouche (comp. mufle). Cette conjecture est probable à cause de l'ancienne forme calimafrée. J'ai moi-même, au Dictionnaire, indiqué CA… comme préposition péjorative.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « galimafrée »

De galer (s’amuser) ( → voir galant ) et du picard mafrer (manger beaucoup).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Origine inconnue. Génev. galimaufrée. L'ancien anglais gallimaufrey vient du français.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « galimafrée »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
galimafrée galɛ̃afre

Évolution historique de l’usage du mot « galimafrée »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « galimafrée »

  • Comment parvenir à dire qu'un plat est déplaisant tout en étant un peu épais ? Une galimafrée. Sait-on encore qu'une poire fadette était non point un relevé des communications passées par un téléphone mobile, mais l'adjectif désignant une poire ou une pomme un peu fade sans l'être tout à fait pourtant. Une veste mal coupée aujourd'hui bouchonne, autrefois elle avait tendance à gongonner (faire des plis). Qui n'a jamais tenté d'emboiser son voisin (engager par des cajoleries quelqu'un à faire quelque chose) pour obtenir qu'il vous offre un café ou vous prête son radiateur de bureau ? Enfin, qui sait encore ce que s'emberlucoquer désigne ? S'entêter d'une idée. Navrance que ces mots ne soient plus dits. Le Point, Mots oubliés : navrance que le ciel s'emboucane - Le Point
  • Pour le plat principal, vous hésiterez entre le « brochet sauce verte », la « chaudumée » qui ressemble étrangement à notre pavé de saumon, la « galimafrée » à base d’agneau ou la « comminée de volaille » dont l’accompagnement sera la « purée de blettes » ou la « cretonnée de fèves » ainsi que la « sauce cameline » ou la « sauce jance ». , Recettes culinaires du Moyen Age

Traductions du mot « galimafrée »

Langue Traduction
Anglais galimafree
Espagnol galimafree
Italien galimafree
Allemand galimafree
Chinois 无galima
Arabe جاليمافري
Portugais galimafree
Russe galimafree
Japonais ガリマフリー
Basque galimafree
Corse galimafree
Source : Google Translate API

Synonymes de « galimafrée »

Source : synonymes de galimafrée sur lebonsynonyme.fr
Partager