La langue française

Gaga

Sommaire

  • Définitions du mot gaga
  • Étymologie de « gaga »
  • Phonétique de « gaga »
  • Évolution historique de l’usage du mot « gaga »
  • Citations contenant le mot « gaga »
  • Traductions du mot « gaga »
  • Synonymes de « gaga »

Définitions du mot gaga

Trésor de la Langue Française informatisé

GAGA, subst. et adj.

Fam. (Personne, généralement âgée) dont les facultés intellectuelles sont presque éteintes; qui retombe en enfance. Un vieux gaga. Synon. gâteux (v. ce mot B).Les femmes, me disait un aimable homme, qui dans la suite devint gaga, les femmes sont maladroites (Barrès, Jardin Bérén.,1891, p. 19).On la laisse dans son coin. Du reste, elle est un peu gaga (Proust, Temps retr.,1922, p. 951) :
... quand il était devenu complètement gaga [it. ds le texte] de son état, il s'en était parfaitement rendu compte et en avait profité pour dire aux gens toutes les choses désagréables qu'il n'avait pu leur dire pendant toute sa vie. Goncourt, Journal,1895, p. 811.
P. ext. Imbécile. Barque (...) se moque de lui. On l'entend qui dit : « Gaga, maladif. » Mais il s'arrête dans son persiflage : − Après tout, on s'rait à sa place, q'on s'rait aussi con qu'lui (Barbusse, Feu,1916, p. 198).
Expr. Vol au gaga. Le vol au gaga, qui a pour victimes les personnes idiotes ou simplement affaiblies d'esprit (...) [vaguant] seules par les rues (Hogier-Grison, Monde où l'on vole,1887, p. 153).
REM.
Gagatisme, subst. masc.État de celui qui est gaga. Popelin me donnait des renseignements sur l'état de douce imbécillité, de gai gagatisme, dans lequel serait tombé Burty, ne trouvant plus ses mots, appelant Louis XV, « quinze, quinze », et s'amusant de son aphasie, de son déménagement de cervelle (Goncourt, Journal,1887, p. 724).
Prononc. : [gaga]. Étymol. et Hist. 1879 (A. Daudet, Rois en exil, éd. A. Fayart, p. 25 : D'affreux bourgeois qui ne comprennent pas que si la monarchie est condamnée, il vaut mieux qu'elle meure en combattant, roulée dans son drapeau, plutôt que de finir dans un fauteuil de ga-ga poussé par quelque Parlement). Onomatopée faite à l'imitation du bredouillement des personnes retombées en enfance; le rapprochement avec gâteux* n'est que secondaire. (Cf. FEW t. 4, p. 20b-21a; Bl.-W.5). Fréq. abs. littér. : 30.

Wiktionnaire

Adjectif 1

gaga \ɡa.ɡa\ masculin et féminin identiques

  1. Stéphanois.
    • Le patois utilisé, le parler gaga, relève de la zone du franco-provençal, et mêle l’occitan, dont la limite septentrionale touche aux bornes du pays stéphanois, au français. Il utilise des mots et des tournures incompréhensibles pour un étranger. — (Gérard Thermeau, André-Antoine Neyron, 1772-1854: essai biographique, Publications de l'Université de Saint-Étienne, 2003, p. 28)
    • Pour commencer, dit Luc, dans un joli minibus vert, le guide à l'accent gaga nous a emmenés, forcément, à Geoffroy-Guichard, qu'il a rebaptisé « le ventre de l’ASS ». — (Olivier Démoulin, Dieu créa le foot à Saint-Étienne, Allainville-aux-Bois : Grrr...Art Éditions, 2015, chap. 2)
    • Ainsi le patois gaga et le français régional gaga ont été influencés par les domaines linguistiques limitrophes du lyonnais et de l’occitan. — (Sophie-Anne Wipfler, Le gaga: Langue d'autrefois? Une étude linguistique synchrone (Das gaga: Sprache von damals? Eine synchrone linguistische Analyse), thèse de doctorat de philosophie, Universität Mannheim, 4 novembre 2019, p. 80)

Adjectif 2

gaga \ɡa.ɡa\

  1. (Familier) Sénile, gâteux.
    • Je m’habillai et tant bien que mal, je parvins à l’ascenseur, mais un peu gaga. — (Louis-Ferdinand Céline, Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932, éd. 1942, page 156)
  2. (Par extension) (Familier) Entiché, épris de quelqu’un ou de quelque chose, admiratif.
    • Née en 1950, ma marraine Dany fut hébergée cinq ans à temps complet, puis seulement aux vacances scolaires & rendit gaga le Maxime. — (Lionel Labosse, M&mnoux, Publibook, 2018, p. 345).

Nom commun 1

gaga \ɡa.ɡa\ masculin et féminin identiques

  1. (Auvergne) (Familier) Habitant de Saint-Étienne.
    • Les « gagas » fanas de leur équipe, on les entend jusque dans le centre. Ce n'est pas un stade périphérique, comme dans les villes où le foot est une distraction ou un commerce. Geoffroy- Guichard appartient à Saint-Etienne comme l'hôtel de ville ou l'église Saint-Ennemond. — (François Caviglioli, Un voyage en France : 1979-1980, Paris : Éditions du Seuil, 1981)
    • Et puis les émigrés de la Haute-Loire, descendus à « la marre » ou à la mine, en bassin stéphanois, aimaient bien quitter leur métallurgie, pour se refaire les poumons en « Haute Bigue ». Alors ces gagas avaient le choix : le départ en voiture vers Saleyron, près le Chambon-de-Tence, où siégeait l’œuvre des Marguerites. Un oasis, une diversion. — (Jean Peyrard, Haute-Loire d'autrefois, Éditions Horvath, 1982, p. 109)
    • Et si on appinche derrière, nous, St-Etienne fut une de ces villes. Elle avait profité comme un champignon sur un crassier.
      24000 gagas en 1800, 67000 en 1846, 93000 en 1866, 126000 en 1876, 136000 en 1896.
      — (Jean-Paul Chartron, « L'âme gagasse », dans Loire - Petites histoires en franc-parler : Le Cri du pillot, illustré par Clof, Action graphique éditeur, 1986)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « gaga »

(Adjectif 1, nom 1 & nom 2)) Via l’occitan gagas (« sobriquet des Stéphanois[1] »), du latin gagates (« jais »)[2]. Saint-Étienne doit son développement aux gisements de charbon.
(Adjectif 2, nom 3) (1879)[3] D’une onomatopée ga évoquant le parler d’une personne retombant dans l’enfance, sens renforcé par la consonance de mots comme gâteux et gâtisme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gaga »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gaga gaga

Évolution historique de l’usage du mot « gaga »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gaga »

  • Devient gaga, celui qui trace sa trajectoire en ligne droite. De Clément Pansaers / Ca ira - Mars 1921
  • — Lady Gaga (@ladygaga) May 11, 2020 TÊTU, Lady Gaga propose un jockstrap à l'effigie de son nouvel album - TÊTU
  • gaga thinks she can joke about ARTPOP someone tell her this isn’t funny this is my life pic.twitter.com/QAN8g5fKE7 virginradio.fr, Lady Gaga oublie Artpop, les fans le lui rappellent | virginradio.fr
  • — Lady Gaga (@ladygaga) August 25, 2019 TÊTU, Ce tweet étrange de Lady Gaga rend les fans complètement fous - TÊTU
  • NATURE - Kaikaia gaga, c’est le doux nom d’une nouvelle sauterelle qui a été découverte en Amérique Centrale, plus précisément au Nicaragua. Niveau style, cet insecte détonne autant que la personnalité qui a inspiré son nom, Lady Gaga. Le HuffPost, Lady Gaga a inspiré le nom d'un nouvel insecte étrange | Le HuffPost
  • Ecoutez RFM et assistez au feu d'artifice final de Lady gaga... à Las Vegas ! rfm.fr, Lady Gaga : Ecoutez RFM et assistez à son dernier show à Las Vegas !

Traductions du mot « gaga »

Langue Traduction
Anglais gaga
Espagnol gagá
Italien gaga
Allemand gaga
Chinois 加加
Arabe غاغا
Portugais gagá
Russe обалдевший
Japonais ガガ
Basque gaga
Corse gaga
Source : Google Translate API

Synonymes de « gaga »

Source : synonymes de gaga sur lebonsynonyme.fr
Partager