La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fripe »

Fripe

Définitions de « fripe »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRIPE1, FRIPPE, subst. fém.

A.− Arg. et pop. Nourriture, cuisine, mangeaille. Et ses toilettes donc, des guenilles dégoûtantes qu'une chiffonnière n'aurait pas ramassées! (...) Voilà où menaient l'amour de la fripe, les lichades et les gueuletons (Zola, Assommoir,1877, p. 701).Faire honneur à sa frippe, elle connaissait pas de plus beau compliment (Simonin, Touchez pas au grisbi,1953, p. 90).
Faire la fripe. Faire la cuisine. Si j'veux croûter, faut que j'fasse la fripe (Bruant1901, p. 425).
B.− Région. (notamment dans l'Ouest). Aliment que l'on tartine sur du pain (beurre, confiture, fromage). Ça mangera donc de la frippe, dit Nanon. En Anjou, la frippe, mot du lexique populaire, exprime l'accompagnement du pain, depuis le beurre étendu sur la tartine, frippe vulgaire, jusqu'aux confitures d'alleberge, la plus distinguée des frippes (Balzac, E. Grandet,1834, p. 86).
REM.
Fripe-sauce, subst. masc.,pop., vx. Goinfre, goulu; mauvais cuisinier (d'apr. Ac. 1835, 1878).
Prononc. : [fʀip]. Étymol. et Hist. 1655 « mangeaille » (David Ferrand, Muse Normande, IV, 259, 12 ds Glossaire de A. Heron : Où l'on rencontre aussi faire bonne fripe, faire la fripe). Déverbal de friper « avaler goulûment » 1545, J. Godard, Les Desguisez, V, 5 ds Anc. théâtre fr., t. 7, p. 461, peut-être de même orig. que friper* « défraîchir en chiffonnant ».

FRIPE2, subst. fém.

A.− Vieilli, pop. Chiffon, guenille; p. ext., synon. de vêtement. Et vous n'allez pas me laisser croire que vous n'employez ces fripes délicieuses que pour travailler au jardin (Duhamel, Suzanne,1941, p. 143).
B.− Fam., vx. [Employé comme appellatif familier] Assieds-toi là, ma vieille fripe (...) dit Leemans (A. Daudet, Rois en exil,1879, p. 340).
Prononc. et Orth. : [fʀip]. Attest. d'une forme frippe, v. p. ex. Valéry, Corresp. [avec Gide], 1891, p. 117. Étymol. et Hist. Fin xives. [ms.] « vieux vêtement » frepe (Roman de Renart, éd. M. Roques, branche I, 1575, var.); 1616 frippe (La Comédie des Proverbes, scène 5 ds Anc. théâtre fr., t. 9, p. 58 : ne voicy que des frippes propres à jouer une farce), considéré comme ,,vieux mot`` dans la lexicogr. du xixes. Du b. lat. faluppa, d'orig. inc., sans doute non lat. (Ern.-Meillet). Attesté dans une glose du xes. (TLL s.v., VI, 203) « fibres, filaments, petites choses sans valeur ». Le mot s'est conservé en ital. (DEI, s.v. faloppa) et dans le domaine ibéro-roman (Cor., s.v. harapo, v. aussi REW33173). Il se caractérise par la succession des consonnes f-l/r-p et des traitements vocaliques différents; ici le vocalisme originel est e [cf. encore les formes feupe, ferpe, (xiiies.-xives. ds T.-L.) et il paraît se maintenir dans certains dial. (cf. FEW t. 3, p. 396a) tandis que le i reste inexpliqué (cf. cependant friperie, FEW t. 3, p. 401a)]. Bbg. Quem. DDL t. 5.

Wiktionnaire

Nom commun 2 - français

fripe \fʁip\ féminin

  1. (Péjoratif) Vêtement usagé, voire à l’état de haillon.
    • S’il y a bien une chose que j’abhorre, c’est cette perversion des riches qui s’habillent comme des pauvres, avec des fripes qui pendouillent, des bonnets de laine grise, des chaussures de clochard et des chemises à fleurs sous des pulls fatigués. Non seulement c’est laid, mais c’est insultant ; rien n’est plus méprisable que le mépris des riches pour le désir des pauvres. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 303)
  2. (Par extension) Vêtement d’occasion, sans nuance péjorative.
    • Le marché de la fripe représente 1 milliard d’euros dans l'Hexagone. Les vêtements de seconde main sont très tendances. — (La Tunisie, paradis du business de la fripe, lci.fr, 13 novembre 2019)
    • Vous aimez les fringues et la déco ? Vous allez adorer les fripes et objets vintages importés des États-Unis par François Hugon, un Montbéliardais installé à New York depuis vingt et un ans. — (Françoise Jeanparis, La fripe new-yorkaise investit une boutique éphémère, estrepublicain.fr, 25 novembre 2019)
  3. (Par métonymie) Commerce des vêtements d’occasion.
    • La Douane tunisienne a annoncé avoir saisi 17.500Kg de vêtements de fripe, d’une valeur totale de 105.000 DT, dans trois entrepôts à Béja. — (Sabrine Hamouda, Contrebande : Saisie de 125 tonnes de vêtements de fripe à Beja, tunisienumerique.com, 23 juillet 2020)
    • Le Basque, leader français de la fripe en ligne, est en plein essor. L’entreprise a ouvert lundi 17 août sa 1ère boutique de 150 m² au centre commercial BAB2 à Anglet. — (Nicolas César, Anglet : Patatam lance une boutique de mode de seconde main et va créer 40 emplois, sudouest.fr, 19 août 2020)
  4. (Peinture) Défaut d'une peinture ou d'un vernis qui se rétracte au séchage.
    • Quand la fripe est légère , elle peut disparaître en l'exposant à la chaleur soit du soleil ou de l'étuve ; [...]. — (Arlot, Guide complet du peintre en voitures , Éd. Le mercure universel, Paris 1860)

Nom commun 1 - français

fripe \fʁip\ féminin

  1. (Vieilli) Tout ce qui se mange, en particulier ce qui se met sur une tartine, se mange avec du pain.
    • Dieu de Dieu ! il pleuvait drôlement sur sa mercerie, à cette belle blonde, cette cato qui tortillait tant son derrière, autrefois, dans sa belle boutique bleue. Voilà où menaient l’amour de la fripe, les lichades et les gueuletons. — (Émile Zola, L’Assommoir (1877), Charpentier, 1879, page 439)
    • Veux-tu pas manger ta fripe sans pain. — (Paul Martellière, Glossaire du Vendomois, Herluison, Orléans, 1893, page 138)
    • Ça lui cassait son coup avec cette Lulu qui l’y avait mené, non que les troquets où manger aient fait défaut dans Montmartre, mais il le sentait, cette bonne bandeuse et la fripe de la mère Anna, ça composait pour lui l’harmonie parfaite. — (Albert Simonin, Une balle dans le canon, Série noire, Gallimard, 1958, page 185)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRIPER. v. tr.
Chiffonner, défraîchir. Friper ses habits. Votre manteau est tout fripé. Vous avez fripé votre robe. Cette étoffe se fripe tout de suite. Par analogie, Un visage fripé.

Littré (1872-1877)

FRIPE (fri-p') s. f.
  • Populairement. Tout ce qui se mange.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fripe »

Voy. FRIPER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom 1) (XVIIe siècle) Déverbal du vieux verbe friper : « avaler goulument »[1], qui a aussi donné fripon.
(Nom 2) De l’ancien français frepe (« vieux vêtement »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fripe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fripe frip

Citations contenant le mot « fripe »

  • J'ai vu là-bas s'affaisser les peaux, les ventres, j'ai vu se friper les femmes, le délabrement des corps en accéléré, jusqu'au décharnement. De Marceline Loridan-Ivens / Et tu n'es pas revenu
  • Du mouvement Emmaüs, on connaît les communautés et l’hébergement social. Un peu moins sa branche insertion. À Reims, deux friperies proposent des contrats aux personnes les plus éloignées du marché du travail. Journal L'Union abonné, PHOTOS. Une journée à l’atelier-boutique Fripe Emmaüs à Reims
  • On a tous succombé à la tentation de commander un t-shirt à 35 euros en ligne après une pub alléchante. Tout ça pour le porter deux fois puis le laisser dormir au fond de votre placard. Parfois, vous croisez son regard en fouillant pour trouver une culotte, et vous avez honte de l’avoir abandonné. Pour régler ce problème de culpabilité, quoi de mieux que la friperie ? C’est un bon moyen de trouver des pièces uniques, moins chères, et qui ne contribuent pas au cycle infernal de la fast fashion. NEON, Friperie : 6 conseils pour bien chiner, trouver votre bonheur et devenir le roi de la fripe - NEON
  • Une nouvelle boutique entièrement dédiée à la fripe a ouvert ses portes à Roubaix samedi 12 décembre 2020. Chez Fripeur le Dauphin, les vêtements sont bon marché et de qualité. , Une grande friperie ouvre à Roubaix pour des vêtements à petits prix | Lille Actu
  • Dans le cadre d'un chantier d'insertion, Fripe Emmaüs contribue à la lutte contre l'exclusion sociale et professionnelle grâce à un atelier de récupération de textile. Chaque premier samedi du mois, l’association organise une grande vente thématique dans ses deux friperies à Reims : Fripe Emmaüs au 17 rue Gutenberg et Fripe et Chic au 17 avenue Nationale. Journal L'Union, Grande vente dans les 2 friperies Emmaüs samedi 9 janvier à Reims
  • "Ma mère a ouvert en 1976 cette boutique des années 60 dans un ancien local de surplus américain, se souvient sa fille, Brigitte Leitz, qui en 2007, a repris la main. À l’époque, elle était pionnière de la fripe à Toulouse". ladepeche.fr, Toulouse : "La mode et le cinéma ont fait Le Bonheur des Dames" - ladepeche.fr
  • Quand on pénètre la Vestiboutique de la Croix-Rouge, au centre-ville de Chauffailles, on arrive dans une vraie friperie. Les bénévoles veillent au respect des normes sanitaires tout en offrant un accueil joyeux et rassurant aux femmes, hommes et enfants, venus chercher leur bonheur dans les rayons. , Chauffailles | Croix Rouge. Fripe, entraide et économie solidaire à la Vestiboutique
  • Pour le shopping à Accra, une adresse revient sur toutes les lèvres : Kantamanto. Ce gigantesque marché aux fripes, situé en plein cœur du quartier d’affaires, propose vêtements, sacs et chaussures de seconde main à des prix défiant toute concurrence. En dépit du Covid-19, le quartier grouille de monde de 6 heures du matin à 18 heures le soir. Rien, pas même le soleil brûlant, ne dissuade revendeurs et clients de marchander devant les échoppes. De part et d’autres des ruelles larges comme une paire d’épaules, les machines à coudre s’activent sans interruption. « Quand les fripes arrivent ici, détaille Osei Bonsu, un quadragénaire originaire de Kumasi, la deuxième ville du pays, il faut les nettoyer et les réparer avant de les revendre. Je m’occupe de la couture avec les deux gars qui travaillent pour moi, et c’est ma femme qui revend les fripes sur le marché. » Le Monde.fr, Au marché de Kantamanto d’Accra, des fripes et du fric
  • C'est un endroit où l'on trouve des "pépites". Des "pépites" à petits-prix. Les friperies, elles ont de plus en plus la cote en Alsace. France Bleu, Des vêtements à petits prix dans les friperies Alsaciennes
  • L'association recycle tous les vêtements qui lui sont apportés. 20 % d'entre eux sont revendus, le reste est donné à diverses associations, en soutien aux SDF, aux hôpitaux ou, enfin, pour ce qui ne peut plus servir, cédé à une entreprise qui le transforme en isolant. La Refile, soutenue par la mairie et la région, fait également oeuvre pédagogique en proposant des cours de couture. A leur entrée comme à leur sortie de la friperie de la rue de Paris, les textiles sont pesés de façon à pouvoir évaluer la participation de l'association à l'effort national de recyclage. Deux tonnes de matières ont déjà transité par ses soins depuis son ouverture en septembre. Les Echos Executives, Mode : La seconde main séduit de plus en plus, Marketing et Vente

Traductions du mot « fripe »

Langue Traduction
Anglais thrift
Espagnol ahorro
Italien parsimonia
Allemand sparsamkeit
Chinois 节约
Arabe تقطير
Portugais economia
Russe бережливость
Japonais 倹約
Basque aurrezkia
Corse parodie
Source : Google Translate API

Synonymes de « fripe »

Source : synonymes de fripe sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fripe »

Fripe

Retour au sommaire ➦

Partager