La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fricotier »

Fricotier

Définitions de « fricotier »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRICOTIER, IÈRE, subst.

Fam., vieilli. Restaurateur. Le fricotier ou la fricotière éventrait d'un coup le pain que je lui confiais (Vallès, Réfract.,1865, p. 43).
Rem. Les dict. spéc. attestent fricotier dans l'arg. des bagnes au sens de « forçat travaillant à la cuisine ou à la cantine ». Des forçats en tablier sale circulaient (...). C'étaient les fricotiers (employés de la cantine) (A. Humbert, Mon bagne, 1880, chap. III, f. 6).
Prononc. : [fʀikɔtje], fém. [-tjε:ʀ]. Aucune transcr. ds les dictionnaires. Étymol. et Hist. 1. 1841 « forçat vendant des comestibles » (ds Esn.); cf. 1845 (Alhoy, Bagnes, p. 150); 2. 1865 pop. « restaurateur » (Vallès, loc. cit.). Dér. du rad. de fricoter*; suff. -ier*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

fricotier \fʁi.kɔ.tje\ masculin (pour une femme, on dit : fricotière)

  1. (Vieilli) Cuisinier qui n’apprête que des mets grossiers.
    • — Quoi? qu’est-ce à dire ? s’écria à son tour le Macabre. Arrive ici, vieux fricotier, et montre ton sale museau à la compagnie. Par la mort-diable ! s’il y a ici quelque supercherie et qu’un vil gâte-sauce ait usurpé les fonctions de maître-queux, je prétends faire de son cuir une écumoire. — (George Sand [Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant], Les Beaux Messieurs de Bois-Doré, tome II, chap. LV, Éditions Calmann-Lévy, Paris, 1879, page 142)
    • Ces jours-là, j’achetais deux sous de pain chez le boulanger et un sou de gras-double au fricotier. Le fricotier ou la fricotière éventrait d’un coup le pain que je lui confiais, piquait avec un trident de fourchette deux ou trois morceaux dans la poêle où ils nageaient au milieu d’un bain de graisse, les mettait dans les flancs du pain après les avoir saupoudrés de sel et arrosés de vinaigre, recevait les cinq centimes, et enfin je pouvais aller dîner. — (Jules Vallès, Les Réfractaires, Achille Faure libraire-éditeur, Paris, 1866, pages 45-46)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « fricotier »

(Date à préciser) De fricot avec le suffixe -ier.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fricotier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fricotier frikɔtie
fricotière frikɔtjɛr

Citations contenant le mot « fricotier »

  • Les travaux de petite fatigue, pour les forçats de bonne conduite, regroupent les tâches à accomplir pour la vie du bagne. « Lorsqu’il se conduit mieux encore, il peut obtenir des postes de plus en plus avantageux : de “payot” (écrivain de salles), “fricotier” (marchand), “fougonnier” (cuisinier), “garde-biton” (allumeur), “chaloupier” (ferreur), “barberot” (perruquier), “blanchisseur”, “servant” les hôpitaux (infirmier), canotier » (4). www.lamarseillaise.fr, [#MemoriaDauPaïs] Marseille : après les galères... la naissance du bagne

Traductions du mot « fricotier »

Langue Traduction
Anglais fricotier
Espagnol más friccionado
Italien fricotier
Allemand fricotier
Chinois 炸薯条
Arabe مقلي
Portugais fricotier
Russe пограничье
Japonais フリコティエ
Basque fricotier
Corse fricotier
Source : Google Translate API

Synonymes de « fricotier »

Source : synonymes de fricotier sur lebonsynonyme.fr

Fricotier

Retour au sommaire ➦

Partager