La langue française

Freux

Définitions du mot « freux »

Trésor de la Langue Française informatisé

FREUX, subst. masc.

ORNITH. Oiseau tenant à la fois du corbeau et de la corneille noire, caractérisé par son bec étroit dont la base n'est pas garnie de plumes. On assure que les freux (espèces de corneilles), poussent plus loin l'esprit de justice (Michelet, Oiseau,1856, p. 220).
Prononc. et Orth. : [fʀø]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. Ca 1220 frox (Constant du Hamel, éd. Ch. Rostaing, 812) [sens discuté en même temps que l'étymol. ds Romania t. 70, pp. 145-162 et t. 71, pp. 247-252, 252-261]; fin xiiies. fru (G. de Bibbesworth, Traité, éd. A. Owen, 784). Probablement de l'a. b. frq. *hrôk, de même sens, cf. le m. néerl. roec « freux » (Verdam), a. h. all. hruoh « id. » (Graff t. 4, col. 1149-1150). Fréq. abs. littér. : 3. Bbg. Gamillscheg (E.). Étymologie du fr. freux « espèce de corneille ». Romania. 1950, t. 71, pp. 247-252. − Lecoy (F.). Étymologie du fr. freux. Romania. 1948/49, t. 70, pp. 145-162; 1950, t. 71, pp. 252-261. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 50, 294.

Wiktionnaire

Nom commun

freux \fʁø\ masculin invariable

  1. (Ornithologie) Variante de corbeau freux (oiseau).
    • J'ai vu plusieurs fois en été une volée de freux qui logeait et nichait depuis plus d'un siècle, à ce qu'on m'a assuré, dans des trous de rochers exposés au sud-ouest et où on ne pouvait atteindre à leurs nids que très difficilement et en se suspendant à des cordes. — (Georges Louis Leclerc, Ois. t. V, p. 81, dans POUGENS.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FREUX. n. m.
T. de Zoologie. Sorte de corbeau, à bec étroit, affilé et non garni de plumes.

Littré (1872-1877)

FREUX (freû ; l'x se lie : les freû-z et les corneilles) s. m.
  • Espèce de corbeau, dit aussi grolle. J'ai vu plusieurs fois en été une volée de freux qui logeait et nichait depuis plus d'un siècle, à ce qu'on m'a assuré, dans des trous de rochers exposés au sud-ouest et où on ne pouvait atteindre à leurs nids que très difficilement et en se suspendant à des cordes, Buffon, Ois. t. V, p. 81, dans POUGENS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

FREUX, s. m. cornix frugilega, (Hist. nat. Ornitholog.) oiseau qui ressemble presque entierement à la corneille : on les confond souvent, & on les appelle tous les deux du même nom de corneille. Celui qui a servi de sujet pour la description suivante pesoit une livre trois onces ; il avoit un pié & demi de longueur depuis la pointe du bec jusqu’à l’extrémité de la queue, & seulement un pié quatre pouces jusqu’au bout des ongles ; l’envergure étoit de trois piés. Cet oiseau n’a point de jabot ; mais la partie supérieure de l’œsophage est dilatée en forme de petit sac, dans lequel il porte la nourriture de ses petits : il enfonce son bec dans la terre pour chercher des vers, si profondément, qu’il détruit presque entierement les plumes qui entourent la racine du bec, & celles qui sont depuis la racine jusqu’aux yeux. La peau qui recouvre la base du bec est blanchâtre & farineuse. On distingue les freux des corneilles ordinaires, non-seulement par cette marque, mais encore parce qu’ils sont plus gros, parce que leurs plumes sont luisantes & qu’ils volent & nichent par troupes. Il y a dans chaque aîle vingt grandes plumes ; la quatrieme est la plus longue : le tuyau des petites plumes du milieu de l’aile qui recouvrent les grandes, est terminé par des soies ou des barbes. La queue a sept pouces de longueur ; elle est composée de douze plumes, dont les extérieures sont plus courtes que celles du milieu. Le bec a deux pouces & demi de longueur ; l’ouverture des narines est ronde, & la langue noire, cartilagineuse, & fourchue. L’ongle du doigt de derriere est long & fort : le doigt extérieur tient au doigt du milieu, comme dans la corneille. Le freux se nourrit de fruits ; c’est pourquoi on l’appelle frugilega & freux : quelquefois aussi il mange des vers de terre. Willug. Ornith. Voyez Oiseau. (I)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « freux »

Ménage le tire de frugilegus, qui cueille les fruits, mais la forme ne permet pas cette dérivation. Diez le fait venir du germanique : anc. haut all. hruoch, anglo-sax. hrôc ; anc. scand. hrôkr ; angl. rook, par changement de l'h en f, et, pour la finale, comme queux, de coquus. Il faut aussi rapprocher le bas-breton frâo, frâv, corneille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français frox, fru, de l'ancien bas francique *hrôk (cf. néerlandais roek), du proto-germanique *hrōkaz.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « freux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
freux frø

Évolution historique de l’usage du mot « freux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « freux »

  • Ce sont des corbeaux freux, Corvus frugilegus plus précisément. Ils fréquentent les espaces ouverts, parsemés d’arbres. Ils ne sont pas importunés par la présence des humains. , Edition Verdun | Le corbeau freux croaille en haut des arbres
  • Une colonie de corbeaux freux sème la panique parmi les agriculteurs de Saint-Nazaire-de-Pézan en petite Camargue. Les producteurs de melons sont la cible de cet oiseau qui a décidé d'élire domicile à proximité de ces maraîchers situés en zone Natura 2000. France 3 Occitanie, Près de Lunel : les corbeaux freux, cauchemar des producteurs de melons
  • En effet, une colonie de près de 300 corbeaux freux a pris l’habitude de piller les champs de melon de Saint Nazaire de Pézan, en piquant de leur gros bec les fruits pour se nourrir, les rendant ainsi impossibles à vendre. Le carnage s’étend sur plusieurs exploitations qui ont de lourdes pertes financières à cause de ces prédateurs. Chasse Passion, Une colonie de corbeaux freux prédate les champs de melons et les nids en Petite Camargue - Chasse Passion
  • Des riverains de la place du Tribunal, ainsi que Charles Helbling, représentant du groupe wissembourgeois de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) se sont offusqués, mercredi 22 avril, de la destruction de nids de corbeaux freux installés dans les platanes de la place. L’un d’eux évoque notamment « de jeunes oiseaux jetés au sol », d’autres auraient été « enfermés dans des sacs-poubelles ». Si le corbeau freux n’est pas une espèce protégée, mais a même tendance à proliférer dans les centres-villes, la loi interdit la destruction de nids en cette période de nidification. , Wissembourg | Des nids de corbeaux freux détruits au centre-ville

Images d'illustration du mot « freux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « freux »

Langue Traduction
Anglais rook
Espagnol torre
Italien torre
Allemand turm
Chinois
Arabe يخدع
Portugais torre
Russe ладья
Japonais ルーク
Basque dorrearen
Corse scogliu
Source : Google Translate API

Synonymes de « freux »

Source : synonymes de freux sur lebonsynonyme.fr

Freux

Retour au sommaire ➦

Partager