La langue française

Fixisme

Définitions du mot « fixisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

FIXISME, subst. masc.

A.− BIOL. Théorie selon laquelle les espèces vivantes sont immuables parce que dotées, dès l'origine, de tous les mécanismes nécessaires à leur mode de vie (d'apr. Husson 1970). Synon. créationnisme; anton. évolutionnisme, transformisme.Tout se passe dans la nature comme si un rigoureux fixisme était l'image de la vérité (Cuénot, Rostand, Introd. génét.,1936, p. 74).Un débat entre le fixisme personnifié par Cuvier (...) et l'évolutionnisme naissant représenté par Geoffroy (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 1; 1961, p. 491).
B.− GÉOL. ,,Théorie selon laquelle l'érosion a pu travailler sur la majeure partie des continents restés immobiles, depuis le Pliocène, par rapport à l'actuel niveau de la mer`` (George 1970).
C.− SC. HUM. Synon. de immobilisme.Ce qu'Emmanuel Herichon appelle fort justement de longues traditions de fixisme, d'idéalisme et d'anthropocentrisme d'origine théologique (P. Daixds Les Lettres fr.,6 nov. 1969, p. 21, col. 3).Vous avait-il [Louis Armand] persuadé de l'urgence qu'il y avait à en créer un [mot] nouveau, lorsqu'il déclarait à propos de l'Europe qu'il faut éviter tout « fixisme » paralysant (J.-J. Gautierds Le Monde,18 mai 1973, p. 22, col. 3).
Rem. Pour l'emploi en apic., v. infra étymol.
Prononc. : [fiksism̥]. Étymol. et Hist. 1922 biol. (Lar. univ.). Dér. de fixe*; suff. -isme*; dès 1894 comme terme d'apic. désignant une méthode d'élevage qui n'emploie pas les cadres mobiles (Alm. Hachette, 1895, 371b ds Quem. DDL t. 9). Bbg. Dub. Dér. 1962, p. 35.

Wiktionnaire

Nom commun

fixisme \fik.sism\ masculin

  1. (Géologie) Théorie selon laquelle il n’y a ni déplacement (par exemple que la stabilité des surfaces terrestres est considérée comme acquise pour toujours), ni transformation ni évolution...
  2. (Biologie) Théorie selon laquelle il n’y a ni transformation ni évolution des espèces végétales ou animales.
    • Sonia Kebaïli et Atf Azzouna se sont inspirés des travaux de Foucault et d'Astolfi pour proposer une démarche mise à l'épreuve dans la pratique dans 3 classes de lycée. Le choix des lycées s'est fait sur un critère social en allant d'un lycée populaire où le fixisme créationniste était mobilisé au départ par un élève sur cinq à des lycées plus privilégiés où il était nul ou très faible.— (Mathieu M., Peut-on désassujettir des élèves au créationnisme ?, Le Café pédagogique, le 16 juillet 2016)
  3. État d'une société où il est impossible de se mouvoir le long de l'échelle sociale.
    • Par touches successives, son manuscrit s'apparente à un traité sur la mobilité sociale, il est une ode au mouvement permanent, à la transgression du fixisme social et d'un certain ordre moral. — (Gilles Havard, L'Amérique fantôme, Flammarion Québec, 2019, p. 138)
  4. (Sciences humaines) Immobilisme.
    • En 2011, nous avions organisé les élections avant le 5 décembre parce qu’il y avait une sorte de fixisme encore. — (Florence Morice, « Aubin Minaku : en RDC, il ne faut pas “avoir un « fixisme » sur les dates” »8 septembre 2015)
  5. (Apiculture) Méthode d'élevage des abeilles, où elles sont libre de fixer elles-même leurs rayons.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « fixisme »

(XIXe siècle) De fixe avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fixisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fixisme fiksism

Évolution historique de l’usage du mot « fixisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fixisme »

  • Et sur le fond et sur la forme, la prise de position est d’un tel fixisme, d’une telle rigidité, d’un tel conservatisme, comparé à leur œuvre à chacune et chacun, que j’en reste abasourdi. Sur la forme, on se croit revenu au persiflage d’Ancien Régime lorsqu’au sein des petits salons aristocratiques, on croyait défendre la monarchie absolue en ridiculisant les philosophes qui demandaient l’abolition de l’esclavage… prise pour une utopie justicière et fanatique à l’époque. Sur le fond, c’est en grande partie faux, sur la personne de Colbert lui-même, à qui est accolée d’autorité l’expression de grand homme d’État. L'Humanité, Réponse aux maîtres de l’histoire : à quoi sert Colbert ? | L'Humanité
  • En faisant des recherches sur l’origine des espèces, Darwin n’est pas un précurseur. Beaucoup d’autres ont déjà travaillé sur la question. Dès l’Antiquité, deux théories ont tenté d’expliquer la genèse des espèces végétales et animales : le fixisme et l’évolutionnisme. Le fixisme, comme son nom l’indique, ne se pose pas beaucoup de questions. Tout ce qui est sur terre, depuis la Terre elle-même, les végétaux, les animaux et l’Homme lui-même ont été créés tels qu’on les appréhende. L’idée d’une évolution des êtres organisés, de leur transformations et divergences à partir d’une souche commune, remonte à l’Antiquité grecque. On retrouve ces idées évolutionnistes à la Renaissance mais sans plus.  Europe 1, Charles Darwin, l'histoire d'un naturaliste révolutionnaire
  • À partir du Moyen Âge, la vision grecque et romaine d’un processus créatif, d’une nature dynamique, change au profit d’une nature statique, créée par Dieu. Cela implique une hiérarchie : l’homme se place au-dessus de la nature. Il s’en retrouve donc exclu. À ce fixisme hérité des monothéismes succèdent d’autres conceptions, comme celles de Descartes ou de Darwin. Pour le premier, dans une vision très physicienne du monde, la nature est synonyme de cosmos ou de réalité : autrement dit, tout est nature – ce qui rend ce concept inutile. Darwin revient quant à lui à une vision plus dynamique d’une nature génératrice de changement et de nouveauté. S’inspirant des romantiques, il rejoint en partie une conception antique. Aucun des deux n’arrivera à imposer sa définition, ni à emporter de consensus. , « Il faut repenser la nature pour mieux la conserver »
  • En 2011, nous avions organisé les élections avant le 5 décembre parce qu’il y avait une sorte de fixisme encore. Après le 5, c’est le déluge. Et les élections étaient organisées dans des conditions logistiques assez difficiles. Puis il y a eu critiques. Nous allons, forts de l’expérience passée, agir autrement. RFI, Aubin Minaku: en RDC, il ne faut pas «avoir un "fixisme" sur les dates» - Invité Afrique
  • Si le projet de loi reconnaît cette dynamique, la rédaction reste fortement imprégnée de fixisme et s’inscrit donc à contre-courant des concepts de l’écologie scientifique. L’optique générale est de protéger l’existant des activités humaines, sans anticiper les changements à venir [10]. Or, l’une des principales difficultés rencontrées par le droit de l’environnement réside justement dans la prise en compte du changement. Le droit s’appuie sur des normes et ne peut s’appliquer au sens strict qu’à des systèmes en équilibre. En réglementant à propos de la nature, le droit présente inéluctablement une tendance au « fixisme ». La nature se voit ainsi protégée dans son état, mais, dès lors, condamnée à ne pas évoluer. Une loi par nécessité normative risque d’aller à l’encontre d’une gestion adaptative de la biodiversité et de conduire, paradoxalement, à une instabilité juridique chronique, en raison de la difficulté d’anticiper les dynamiques écologiques. En ajoutant encore de la complexité au mille-feuille juridique déjà existant (et souvent mal appliqué) la loi biodiversité peut aussi conduire à un immobilisme économique, ainsi qu’à une incompréhension des citoyens pour qui la nature deviendrait de plus en plus synonyme d’interdictions et de contraintes. Afis Science - Association française pour l’information scientifique, La loi biodiversité : la science instrumentalisée - Afis Science - Association française pour l’information scientifique

Traductions du mot « fixisme »

Langue Traduction
Anglais fixism
Espagnol fijismo
Italien fissismo
Allemand fixismus
Chinois 固执主义
Arabe الإصلاح
Portugais fixismo
Russe fixism
Japonais 固定主義
Basque fixismoari
Corse fixisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « fixisme »

Source : synonymes de fixisme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fixisme »

Fixisme

Retour au sommaire ➦

Partager