La langue française

Féminiser

Définitions du mot « féminiser »

Trésor de la Langue Française informatisé

FÉMINISER, verbe trans.

A.− Donner un caractère féminin à. Anton. masculiniser, viriliser.Si vous féminisez son idée du bonheur, de quel œil glacé notre roi regardera-t-il désormais madame de la Poule? (France, Chemise,1909, p. 202):
1. Une veste marron est fermée à la taille, et féminisée par un gros nœud en lainage écossais vert et marron. L'Œuvre,10 mars 1941.
Emploi pronom.
[Le suj. désigne une femme] Prendre un caractère, un aspect féminin plus marqué. Le front très dégagé (...) avait quelque chose de masculin, mais depuis qu'elle avait cessé de parler elle se féminisait (...) l'abandon de la volonté adoucissait ses traits (...) la fatigue les détendait (Malraux, Cond. hum.,1933, p. 212).
[Le suj. désigne une chose] Prendre un caractère féminin − ou considéré comme tel −, devenir féminin :
2. Si l'art se féminise et s'attendrit dans l'esprit des hommes, comme en témoignent toutes les œuvres de cet âge, la volonté se virilise et se tend dans le cœur des femmes. Faure, Hist. art,1912, p. 116.
En partic. [Le suj. désigne une profession] Comprendre − par rapport au nombre d'hommes exerçant la profession − une proportion de femmes qui va en augmentant :
3. Lorsqu'un emploi se dévalorise, il se féminise; les forteresses le plus jalousement gardées s'ouvrent pour y accueillir les femmes quand l'insuffisance des salaires fait déserter les hommes. Ainsi en fut-il de la magistrature en France... La Nef,oct. 1969, p. 33.
B.− [Le compl. d'obj. désigne un mâle] Provoquer, chez un mâle, l'apparition de caractères sexuels secondaires femelles ou féminins. Anton. masculiniser, viriliser.L'inversion chimique du sexe n'est pas définitive. Les jeunes poulets féminisés par action hormonale redeviennent mâles au bout de quelques mois (J. Rostand, La Vie et ses probl.,1939, p. 50).
Avec une connotation dépréc. [Le compl. d'obj. désigne un homme] Faire perdre, à un homme, sa masculinité, sa virilité; l'efféminer*. Cette éducation trop délicate le féminisera (Guérin1892) :
4. Il avait une longue barbe, des lorgnons; il communiait chaque dimanche et consacrait une bonne partie de ses loisirs à des œuvres sociales. Ses poils soyeux, ses vertus chrétiennes le féminisaient et le rabaissaient à mes yeux. Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 116.
Emploi pronom. Perdre plus ou moins son caractère d'homme, sa masculinité, sa virilité; s'efféminer. Ce beau garçon, sans se féminiser, au contraire, avait (...) quelque chose de simple, de bien, dans ses allures (Verlaine, Œuvres compl.,t. 4, L. Leclercq, 1886, p. 113).À se regarder, à laisser agir l'esprit de comparaison, il en vint à éprouver, de son côté, l'impression que lui-même se féminisait (Huysmans, À rebours,1884, p. 138).
C.− GRAMM. [Le compl. d'obj. désigne un subst.] Attribuer, à un substantif, le genre féminin. L'usage a féminisé des mots qui se terminent par un e muet, comme affaire, épigramme, étude, amulette, etc. (Ac.).Les femmes alors féminisaient tout ce qu'elles pouvaient [au temps de Vaugelas]. Elles faisaient le plus souvent Ouvrage du féminin (Sainte-Beuve, Nouv. lundi,t. 6, 1863, p. 369).
REM.
Féminisé, ée, part. passé et adj.a) Qui présente un caractère, un aspect considéré comme féminin. Dans notre littérature féminisée, son unanimisme [de Jules Romains] apparaît comme une nature puissamment et exclusivement mâle, où se mêlent la force dionysiaque et le priapisme rabelaisien. Les éléments de tendresse, de délicatesse ne sont pas donnés dans son être (Thibaudet, Réflex. litt.,1936, p. 145).b) [En parlant d'un homme ou d'un de ses caractères] Qui a plus ou moins perdu son caractère masculin, viril; qui est efféminé. Des voix flûtées et mouillées, des voix entre l'enfant et la femme, des voix d'hommes féminisées (Goncourt, Mme Gervaisais,1869, p. 87).Huysmans dit que les pédérastes ne se reconnaissent pas tant à l'invite de l'œil, à la tendance aux attouchements caressants, qu'à un certain aigu chantant et féminisé dans la voix (Goncourt, Journal,1889, p. 1090).
Prononc. et Orth. : [feminize], (il) féminise [femini:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1534 pronom. « s'employer comme féminin » (Fabri, L'Art de Rhetorique, L. II, p. 5 ds Hug.). Dér. du rad. du lat. femina (femme*); suff. -iser*. Fréq. abs. littér. : 17. Bbg. Mat. Louis-Philippe 1951, p. 317. − Quem. DDL t. 13.

Wiktionnaire

Verbe

féminiser transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Grammaire) Faire du genre féminin.
    • Feminiser. v. act. Terme factice dont on ſe ſert en parlant de l’affectation de ceux qui veulent rendre feminins des mots qui originairement ſont maſculins, comme affaire, navire, foudre, comète, &c. Le genie de noſtre langue est de feminiſer les mots autant que l’on peut. — (Antoine FuretièreDictionnaire universel contenant généralement tous les mots françois, tant vieux que modernes, et les termes de toutes les sciences et des arts, 1690 (posthume) → consulter cet ouvrage, article « Feminiser »)
    • Il y a deux genres, le genre noble, pour les hommes, et le genre non noble, pour les femmes et les animaux mâles ou femelles. En disant d'un lâche qu'il est une femme, on masculinise le mot femme; en disant d'une femme qu'elle est un homme, on féminise le mot homme. — (Chateaubriand, « Langues indiennes », dans Voyage en Amérique, en recueil dans les Œuvres complètes de Chateaubriand, tome 2 , Paris : chez Lefèvre, 1836, page 72)
    • Derrière la bannière de leur secrétaire perpétuel, Hélène Carrère d’Encausse – qui refuse de féminiser son titre (et d’en parler avec Le Monde) –, les sages du quai de Conti ne sont pas unanimes sur tous les aspects d’une hypothétique réforme. — (Raphaëlle Rérolle, Ecriture inclusive : malaise à l’Académie française, Le Monde. Mis en ligne le 13 décembre 2017)
    • Pas question de féminiser les dénominations professionnelles. […]. Pendant quelques années encore, on peut écrire sans rire que «le ministre est enceinte», c’est ce qu’on appelle une syllepse, le sens l’emportant sur l’accord grammatical. — (Claire Devarrieux, Faites entrer la préfète, dans Libération n°11658 du 22 novembre 2018, page 27 (2e colonne))


se féminiser transitif

  1. (Figuré) Prendre un extérieur féminin.
    • « Zazifié », le très prestigieux terme germanique s’apprivoisait, se féminisait. Il n'y aura sans doute jamais de roman de formation pour femmes : ça concerne la formation ritualisée des hommes, celle qui s'édifie de girons en girons, pour fabriquer un mannequin d'homme comme tous les autres. — (Catherine Clément, Bildoungue: une vie de Freud ?, éd. C. Bourgois, 1978, p. 13)
    • Son visage se féminise.
  2. (Par extension) Prendre le caractère féminin.
    • Pour que la comédie moderne achevât, en effet, de naître, il fallait qu'avant tout la comédie classique se féminisât'... en quelque sorte. Il fallait que la femme y jouât, comme personne morale, un rôle égal en importance à celui qu'elle joue dans la société. — (Ferdinand Brunetière, Les époques du théâtre français (1636-1850), Hachette, 1892, p. 239)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FÉMINISER. v. tr.
T. de Grammaire. Faire du genre féminin. L'usage a féminisé des mots qui se terminent par un e muet, comme Affaire, épigramme, étude, amulette, etc.

SE FÉMINISER signifie figurément Prendre un extérieur féminin. Son visage se féminise. Par extension, il signifie Prendre le caractère féminin. Les mœurs se féminisent.

Littré (1872-1877)

FÉMINISER (fé-mi-ni-zé) v. a.
  • 1 Terme de grammaire. Donner à un mot le genre féminin. [Dans la langue huronne] En disant d'une femme qu'elle est un homme, on féminise le mot homme, Chateaubriand, Amér. Langues indiennes.
  • 2Rendre efféminé. Féminiser les manières.
  • 3Se féminiser, v. réfl. Devenir efféminé. Ses manières se féminisent tous les jours.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « féminiser »

(Siècle à préciser) → voir féminin et -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Féminin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « féminiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
féminiser femɛ̃ize

Évolution historique de l’usage du mot « féminiser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « féminiser »

  • Autant d'arguments de poids pour miser sur la mixité... Mais pour féminiser davantage les professions STEM (sciences, technologies, ingénieries, mathématiques), encore faut-il remonter à la source du problème : celui d'une faible part des filles dans les filières scientifiques et technologiques. Ainsi, les filles ne représentent que 28 % des inscrits en école d'ingénieurs, même si ces dernières années le taux a progressé. La Tribune, Féminiser la tech : le champ des possibles
  • Fondée en 2013 par Anna Stépanoff, la Wild Code School veut féminiser les métiers liés à la cybersécurité. Un secteur qui compte 35% de postes non pourvus. Challenges, Cette formation veut féminiser la cybersécurité - Challenges
  • « Dès ce soir, dans un contexte particulier, nous nous mettons au travail. Les délégations ont été réparties, avec la volonté de féminiser plus encore le conseil, et notamment l’exécutif, dans la limite de ce qui nous était possible de faire suite aux élections. C’est un conseil également caractérisé par de la diversité. De... La Voix du Nord, Boulonnais : «La CAB va devoir revisiter ses projets», prévient Frédéric Cuvillier
  • Peut mieux faire. Les quotas mis en place depuis près de 10 ans ont permis de féminiser les conseils d'administration des entreprises du SBF 120. Mais pas les instances dirigeantes. Du moins pas encore.  Les Echos, Encore peu de femmes dans les comités exécutifs des entreprises cotées | Les Echos
  • Aussi, l’Insee confirme qu’elles ont un revenu 24 % inférieur à celui des hommes. « Leur plus jeune âge explique en partie cet écart. […] Si le non-salariat tend à se féminiser, ce phénomène est récent et s’est accéléré avec le régime de la micro-entreprise. » , Economie | En Bourgogne Franche-Comté, un tiers des entrepreneurs sont des femmes
  • Le 30 janvier prochain, au siège d’Expleo à Toulouse, des dizaines de personnes viendront assister à une présentation de l’entreprise. Celle-ci, qui s’appelait encore Assystem jusqu’en février 2019, propose ses services aux principaux acteurs industriels de l’aéronautique, l’automobile ou encore le spatial et emploie 5 000 collaborateurs en France. Puis, les personnes invitées pourront entendre des témoignages et participer à un job dating dans une ambiance conviviale. Avec une particularité : toutes sont des femmes. Cet événement fait partie en effet de toutes les initiatives d’Expleo pour féminiser ses équipes. "Les femmes ne sont pas forcément attirées par les métiers de l’industrie, déplore Karine Pizzolato, responsable recrutement dans le Sud-Ouest. Alors on fait témoigner des collaboratrices inspirantes pour parler de leur quotidien, leur responsabilité, susciter l’intérêt des candidates présentes et leur donner envie de nous rejoindre." ladepeche.fr, Toulouse. Quand Expleo essaie de féminiser l’industrie - ladepeche.fr
  • Il y a quelques mois, la jeune femme a lancé son entreprise de formation. Avec Elle Drone, elle tente de féminiser le milieu, encore majoritairement masculin. « Sur les groupes Facebook d’amateurs, il n’y a que des hommes », déplore Virginie, droniste amatrice de 43 ans. www.lamontagne.fr, Le pilotage de drone se décline au féminin à Laschamps (Puy-de-Dôme) - Saint-Genès-Champanelle (63122)
  • Stéphanie Tiberi et Alexandra Rieu du groupe Synergie regrettent que l'imaginaire collectif réserve aux hommes les métiers industriels. Elles préconisent plusieurs mesures pour féminiser l'industrie. Revue de détails. Les Echos, Opinion | Féminiser les métiers de l’industrie | Les Echos
  • Avec à peine plus de 10 % de femmes, les conseils d'administration tardent à se féminiser en Allemagne, faute de quotas contraignants. Les Echos, Entreprises : l'Allemagne à la traîne en matière de féminisation | Les Echos
  • De Sanna Marin, élue Premier Ministre de la Finlande à la congresswoman américaine Alexandria Ocasio Cortez, la lumière est faite récemment sur quelques figures de femmes en politique. Simple trompe l’œil? Qu'en est-il en réalité? Que signifie vraiment « féminiser » le pouvoir ? France Culture, Politique : une féminisation en trompe-l’œil - Ép. 1/4 - Genre : les arènes de l’inégalité
  • Les femmes vont prendre du poids au sein des instances dirigeantes des grandes entreprises néerlandaises. Après six ans de tergiversations et des mesures incitatives qui n'ont été qu'un coup d'épée dans l'eau, les députés néerlandais ont décidé de contraindre les entreprises cotées à se féminiser. Les Echos, Aux Pays-Bas, une loi oblige les grandes entreprises à se féminiser | Les Echos
  • Son remplaçant n’est pas encore connu mais RMC pourrait en profiter pour rajeunir et féminiser son antenne notoirement très masculine, en nommant à sa place la journaliste de BFMTV Apolline de Malherbe qui est déjà le joker de Jean-Jacques Bourdin.  CharenteLibre.fr, Bourdin quitte la matinale de RMC - Charente Libre.fr
  • [Reportage Numerama] L'université de Lyon 1 a refusé une attestation de réussite de thèse à deux ex-étudiantes qui souhaitent féminiser leur grade en passant de « docteur » à « doctoresse ». Cette situation montre à quel point il reste encore difficile pour les femmes d'être visibles dans les sciences et, en l'occurrence, dans les maths. Numerama, Une université refuse le terme « doctoresse » : pourquoi féminiser les titres scientifiques reste difficile
  • Les mots terminés par un « e » muet (« architecte ») ou un « o » (« impresario ») sont les plus faciles et, sauf quelques cas particuliers (« médecin »), les noms masculins terminés par une consonne se féminisent aisément en ajoutant un « e ». Idem pour les noms en « eur », qui peuvent se féminiser grâce au « e » (« docteure »), sauf lorsqu’un verbe correspond au mot (« chercheur-euse »). Le Monde.fr, L’Académie française se résout à la féminisation des noms de métiers
  • “Seuls les quotas permettront de féminiser davantage les différentes directions des entreprises en France”. Alors qu’1 Français sur 2 est d’accord avec cette affirmation, l’écart de perception entre les femmes et les hommes est d’autant plus marquant (62% des femmes vs. 43% des hommes). Forbes France, Féminisation Des Comex : Les Françaises Plus Favorables Aux Quotas Que Les Hommes | Forbes France
  • Le mot "autrice", féminin de "auteur", concentre à lui seul bon nombre de critiques, essentiellement sur la prétendue laideur du mot à l'oreille. "Le fait que ce soit laid, ça ne tient pas debout. Et mettre 'auteure' avec un 'e', c'est que l'on veut féminiser les fonctions mais que l'on ne veut pas que ça s'entende. On ne va pas féminiser en cachette !", défend Bernard Fripiat. "Qu'on mette 'autrice', on s'habituera. C'est plus cohérent. On dit bien actrice ou lectrice." Europe 1, "Féminiser la langue, ce n'est pas la tordre, c'est revenir à un usage naturel et ancien"
  • Après plusieurs décennies d'immobilisme, l'Académie Française s'apprête à féminiser le nom des métiers. Le 28 février prochain, la commission va rendre un rapport au sujet de cette épineuse question. Qu'est-ce que cela va concrètement changer au sein des entreprises? Le Figaro.fr, La féminisation du nom des métiers va être officiellement acceptée
  • « La Covid-19 » et non « le Covid-19 », la volonté de l'Académie française de féminiser l'appellation du « SARS-CoV-2 » fait sourire en Angleterre. Les Echos, Coronavirus : l'Académie française fait sourire | Les Echos
  • Le parlement a accepté une motion Verte demandant un effort accru pour féminiser le nom des rues. Tribune de Genève, La féminisation du nom des rues n'emballe pas la droite | Tribune de Genève
  • Voilà bien la déclaration que fait la ville de Genève à toutes les femmes de la cité. Et pour le prouver, elle n’hésite pas à investir 56 000 francs pour féminiser les panneaux de signalisation de la cité ! Pas tous, puisque la plupart des panneaux routiers sont du ressort de la Confédération, mais plus précisément les panneaux signalant un passage piéton. Fini le classique, avec une silhouette d’homme sur fond bleu traversant le passage, désormais, ce modèle sera complété par six nouveaux pictogrammes. , Insolite | Genève : 56 000 francs pour féminiser les panneaux de signalisation
  • Pour sa sortie en ville, Emily Ratajkowski a donc opté pour une veste de blazer à carreaux, longue et légèrement oversize. Une pièce à l’allure masculine, que le top américain a décidé de féminiser à l’aide d’une ceinture imprimée tigre, qui vient délicatement souligner sa taille. Associé à un jean brut et une paire de bottines noires, le blazer long devient la veste la plus facile à porter cet automne.   , Emily Ratajkowski : on copie son astuce facile pour féminiser son blazer - Elle
  • Les initiatives gouvernementales pour féminiser les métiers à la fin du XXe siècle ont suscité des réactions d’opposition de la part de certaines femmes. L’une d’elle, la sociologue Nathalie Heinich, défendant son titre de «chercheur» au CNRS, publiait en 2000 une intervention en la concluant ainsi: «Si donc, réflexion faite, je “résiste”, avec d’autres, à la féminisation des noms de métier, c’est parce que je milite pour le droit – authentiquement féministe, je le soutiens – à la pluralité identitaire: femme quand je le veux, et seulement quand je le veux.» Elle était ensuite contredite dans la même publication par différents linguistes, notamment Bernard Cerquiglini et Anne-Marie Houdebine. Slate.fr, Quand les femmes de pouvoir résistent à la féminisation | Slate.fr
  • Le métier d’enseignant attire majoritairement des femmes et la profession continue à se féminiser année après année. En Fédération Wallonie-Bruxelles, 97 % des instituteurs en maternelle sont des femmes. En primaire, elles occupent 82 % des postes et en secondaire, 63 %. , Le métier de prof continue à se féminiser: comment l'expliquer? - DH Les Sports+
  • Cette volonté de féminiser les titres d’occupation qui étaient épicènes agace Céline Labrosse. «Ce n’est pas nécessaire de dire factrice et metteuse en scène; le plus important, c’est qu’il y ait un déterminant – un, une.» L’auteure indique que 29% de ces titres sont épicènes, comme journaliste, notaire, bibliothécaire, médecin, etc. l-express.ca, Un français inclusif sans perdre son latin - l-express.ca
  • L'Académie freine des deux pieds pour féminiser les titres et fonctions. LExpress.fr, Féminisation des mots: "La langue française est elle-même un psychodrame" - L'Express
  • Lina Wertmuller, réputée pour ses satires de la société et des mœurs italiennes, était accompagnée par deux autres légendes du cinéma italien Sophia Loren et Isabella Rossellini, qui a traduit son appel à féminiser le nom de la prestigieuse récompense. « Elle aimerait que le prix s’appelle "Anna". Toutes les femmes ici présentes, s’il vous plaît, criez :"nous voulons Anna, un Oscar au féminin" », a lancé Isabella Rossellini devant une assistance où se pressaient des stars comme Leonardo DiCaprio, Tom Hanks, Quentin Tarantino, Eddie Murphy, Scarlett Johansson ou Jennifer Lopez. , Oscars : La réalisatrice italienne Lina Wertmüller plaide pour une féminisation du nom du prix en « Anna »
  • L'armée belge recrute. Elle souhaite engager 2035 militaires. La défense cherche à renouveler son personnel et à le féminiser aussi Et pour y arriver, l'armée va sur le terrain. Elle tente notamment de recruter dans un centre commercial à Liège. L’armée investit une surface commerciale dans une galerie pour séduire celles qui se font encore discrètes dans le milieu : les femmes. "On a des modes de fonctionnement qui sont complémentaires et c’est surtout cela qu’on recherche au sein de la Défense. On est persuadé que la présence de davantage de femmes va amener encore une autre dimension", précise Eric Croquet, le directeur du centre d’information de Liège en charge du recrutement.Moins de femmes en 2020 qu'en 2017Actuellement, la Défense compte près de 9 % de femmes dans ses rangs (2222 en 2020), un chiffre en baisse ces dernières années. En 2017, la proportion était de 12 %.Près d’un tiers de ces femmes s’engage dans la composante médicale. Sarah est intéressée par un poste au sein de la marine. "C’est physique, c’est peut-être pour ça qu’il n’y a pas beaucoup de femmes mais il faut avoir un peu de tout", juge-t-elle. RTL Info, L’armée recherche 2035 militaires et veut se FÉMINISER: elle recrute dans des centres commerciaux (vidéo) - RTL Info
  • Ce n’est pas parce que l’on féminisera les noms de métiers des femmes qu’elles seront plus respectées ou traitées à égalité avec les hommes, alors ne nous trompons pas de combat. Le féminisme à outrance pour tout et n’importe quoi ne fait pas avancer la cause des femmes. Le Figaro.fr, Féminisation des noms de métiers: ce qu'en pensent les femmes
  • " Pour figurer dans les premières places du classement, il fallait cette année continuer à féminiser ses instances dirigeantes ", souligne Floriane de Saint Pierre, la présidente d'Ethics & Boards. Car l'ensemble des entreprises du SBF 120 a poursuivi sa progression. " Si la féminisation des Top-100 n'a que peu augmenté pour atteindre une moyenne de 23,4 %, la part des femmes dans les comités exécutifs, qui n'avait pas évolué depuis 2016, s'est accrue de 3 points pour atteindre 18 % ", souligne la consultante. Et même s'il reste faible, le nombre des " numéro une " a lui aussi augmenté. Challenges, Pourquoi il faut féminiser les comex des grandes entreprises - Challenges
  • Cette docteure en informatique née en Algérie a un combat : féminiser les métiers de la sécurité informatique. Alors que la douzième édition du Forum international de la cybersécurité ouvre ses portes ce mardi, elle publie par l'intermédiaire de son association un « Guide des métiers, formations et opportunités de la cybersécurité » dans lequel des femmes de la filière racontent leur parcours. Rencontre. Les Echos, Nacira Salvan, femme de réseaux | Les Echos
  • Bien sûr, chaque entreprise du secteur IT doit prendre en main ses propres actions pour féminiser ses équipes. Repérer les profils intéressants sur les réseaux sociaux et organiser des événements de recrutement ou de networking destinés aux ingénieures est un premier effort. On peut aussi élargir le vivier des recrutements en sélectionnant des candidates sur leur potentiel plutôt que sur leur parcours académique et professionnel stricto sensu, puis les faire évoluer par des formations « maison ». L’effort dans ce domaine est payant, même si cela prend du temps ! Silicon, Cybersécurité : l’avenir passe par les femmes - Silicon

Traductions du mot « féminiser »

Langue Traduction
Anglais feminize
Espagnol feminizar
Italien feminize
Allemand feminisieren
Chinois 女性化
Arabe تأنيث
Portugais feminizar
Russe изнеживаться
Japonais 女性化する
Basque feminize
Corse feminizeghja
Source : Google Translate API

Synonymes de « féminiser »

Source : synonymes de féminiser sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « féminiser »

Féminiser

Retour au sommaire ➦

Partager