La langue française

Fantasier

Définitions du mot « fantasier »

Trésor de la Langue Française informatisé

Fantasier, verbe trans.[Correspond à fantaisie A] . Imaginer, rêver quelque chose. Je ne veux pas oublier, effacer cette histoire de ma mémoire. L'ai-je fantasiée? (Arnoux, Paris,1939, p. 315).P. ext. Troubler par des rêveries. Il ne put fermer l'œil, soit qu'il n'eût point l'habitude de dormir hors de son lit, soit que le voisinage de jolies femmes lui fantasiât la cervelle (Gautier, Fracasse,1863, p. 36).Il me restait de la faiblesse et une espèce de vertige ensommeillé qui me fantasiait un peu l'entendement (Arnoux, Calendr. Fl.,1946, p. 122).Emploi pronom. Être égaré par son imagination. À l'âge de vingt-trois ans, Naudé nous paraît déjà dans ce livre ce qu'il sera toute sa vie, revenu et guéri de l'ambition des nouveautés où il s'était fantasié d'abord (Sainte-Beuve, Portr. littér.,t. 1, 1844, p. 477). [fɑ ̃tazje]. Je me fantasie [fɑ ̃tazi]. 1resattest. 1458 réfl. « se laisser aller à son imagination » (A. Greban, Myst. de la Passion, éd. O. Jodogne, 27100) 1660, Oudin, repris comme ,,vx`` dep. Trév. 1752; de l'a. m. fr. fantasie (fantaisie), dés. -er.

Wiktionnaire

Verbe

fantasier \fɑ̃.ta.zje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Désuet) Mettre dans sa fantaisie, imaginer.
    • On me fait fantasier le cerveau de souci — (RÉGNIER, Sat. VI)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

FANTASIER (fan-ta-zi-é), je fantasiais, nous fantasiions ; que je fantasie, que nous fantasiions v. a.
  • Mettre dans sa fantaisie, imaginer. On me fait fantasier le cerveau de souci, Régnier, Sat. VI. Comme il leur plut [au parlement] de se fantasier toutes choses sur mon sujet, j'étais exposé à la défiance des uns, à la frayeur des autres, Retz, IV, 163.

HISTORIQUE

XVIe s. La beauté : nous en fantasions les formes à nostre poste, Montaigne, II, 200. Il y a danger que nous fantasions des offices nouveaux pour excuser nostre negligence envers les naturels offices, Montaigne, III, 374.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fantasier »

(1361) De l’ancien français fantaisie (« imagination »), du latin phantasia (« fantôme, apparition, apparence »), lui-même issu du grec ancien φαντασία, phantasía. (XIIe siècle) .fantasie (« vision »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fantasier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fantasier fɑ̃tasie

Évolution historique de l’usage du mot « fantasier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « fantasier »

Langue Traduction
Anglais fantasy
Espagnol fantasía
Italien fantasia
Allemand fantasie
Chinois 幻想
Arabe خيال
Portugais fantasia
Russe фантазия
Japonais ファンタジー
Basque fantasia
Corse fantasia
Source : Google Translate API

Synonymes de « fantasier »

Source : synonymes de fantasier sur lebonsynonyme.fr

Fantasier

Retour au sommaire ➦

Partager