La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fallace »

Fallace

Définitions de « fallace »

Trésor de la Langue Française informatisé

FALLACE, subst. fém. et adj.

Vx et littér.
I.− Subst. fém. Duperie, tromperie. C'est un homme sans fraude et sans fallace (Ac.1835, 1878).Désir de vivre et d'être heureux leurre et fallace (Moréas, Cantil.,1886, p. 131).La fallace des miroirs (Régnier, Poèmes anc.,1890, p. 181).Le droit! ... Mot creux, duperie et fallace! (Richepin, Paradis,1894, p. 148).
II.− Adj. Trompeur; illusoire. Paroles fallaces, espoir fallace. Nous autres, artistes, craignons comme le diable lui-même toutes philosophies que la logique appareille, la logique n'étant que le mensonge suprême, la seule apparence, l'essence même de l'apparence fallace (Valéry, Corresp.[avec Gide], 1891, p. 142).
Prononc. et Orth. : [fal(l)as]. Ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. Ca 1223 « tromperie » (G. de Coincy, Mir. Notre Dame, éd. V. F. Kœnig, II Mir. 19, 435). Empr. au lat. class. fallacia « tromperie, fourberie, ruse ».

Wiktionnaire

Nom commun - français

fallace \fa.las\ féminin

  1. Tromperie, fourberie.
    • Un homme sans fraude ni fallace. — (Dictionnaire de l’Académie)
    • Elle lui mit au sein la ruse et la fallace. — (Mathurin Régnier, Satires VII)
    • L’attribution de propriété se transforme en imputation de valeur et détermination de « cause ». (Marx lui-même, malgré quelques énoncés sur le producteur collectif » travaille avec cette fallace, qu’il essaie de raffiner théoriquement le plus possible).— (Cornélius Castoriadis, Devant la Guerre, Œuvres complètes, Guerre et Théories de la Guerre,volume VI, Éditions du Sandre, page 196)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

FALLACE (fal-la-s') s. f.
  • Action de tromper en quelque mauvaise intention. Un homme sans fraude ni fallace, Dict. de l'Acad. Elle lui mit au sein la ruse et la fallace, Régnier, Sat. VII.

HISTORIQUE

XVe s. Et mena tellement le pape par ses dons et par ses fallaces qu'ils…, Froissart, I, I, 11.

XVIe s. Adonc voyant que par force ou fallace N'avoient pouvoir de gaigner cette place, Marot, J. p. 20, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fallace »

Provenç. et ital. fallacia ; espagn. falacia ; du lat. fallacia, de fallax, trompeur, de fallere, tromper (voy. FAILLIR, FALLOIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin fallacia, de fallax, « trompeur », de fallere, « tromper » (→ voir faillir et falloir).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fallace »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fallace falas

Citations contenant le mot « fallace »

  • Ç'aurait pu être « craque », « fallace », « infaux », « infausse » ou « intox ». Mais non, la très sérieuse commission d'enrichissement de la langue française en a décidé autrement. Les experts et les représentants qui francisent les termes venus de l'étranger ont travaillé d'arrache-pied. Après plusieurs mois de travail (si, si), c'est donc le néologisme formé d' « information » et « intoxication » qui a été retenu pour désigner les « Fake News ». L'ADN, Non, on ne pourra plus parler de « Fake News » - L'ADN
  • Tiré du Roland furieux de l’Arioste, Alcinamet en scène l’amante et guerrière Bradamante qui, masquée sous les traits du chevalier Ricciardo, vient sortir celui qu’elle aime, Roger, des griffes amoureuses de la fée maléfique Alcina. Circulation continue et multiforme des désirs — Oronte aime Morgane, qui aime Ricciardo, qui en réalité est Bradamante et aime d’un véritable amour Roger, qui lui-même aime d’un amour fallace Alcina —, retournements amoureux et découverte progressive et initiatique de ses sentiments réels et profonds sont au cœur d’un opéra qui fait la part belle au fantastique et au merveilleux. Et réussit la gageure, à travers un des personnages musicalement les mieux servis du compositeur, à nous faire partager la passion impérieuse, l’ire, le désespoir et l’abattement dans la défaite d’une sorcière amoureuse dont les sortilèges se déploient jusque dans le souvenir qu’elle nous laisse. Sceneweb, Serena Sinigaglia met en scène Alcina de Haendel
  • Les termes «gâcheur» et «dégraffitage» suivront avec autant de frénésie et débats. Jusqu'à l'adoption de la locution «information fallacieuse» et de son synonyme «infox». Deux termes préférés à l'anglicisme «fake news» et au terme «fallace», mot français du XVIe siècle qui faute d'usage dans la langue actuelle, n'a pas su remporter l'approbation de l'assemblée. LEFIGARO, «Calligraffiti», «infox»... les nouveaux mots de la Culture
  • ♫Giovanni Girolamo Kapsberger "Senso fallace" Johanette Zomer, soprano L’Arpeggiata, dir.Christina Pluhar Alpha 012 (2000) France Musique, Christina Pluhar, "Avec les tarentelles, nous avons ouvert la boîte de Pandore..." (3/5)

Traductions du mot « fallace »

Langue Traduction
Anglais fallacious
Espagnol erróneo
Italien fallace
Allemand trügerisch
Chinois 谬误的
Arabe خادع
Portugais falacioso
Russe ошибочный
Japonais 誤った
Basque erorikoa
Corse falazzu
Source : Google Translate API

Synonymes de « fallace »

Source : synonymes de fallace sur lebonsynonyme.fr

Fallace

Retour au sommaire ➦

Partager