La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « faire fausse route »

Faire fausse route

Définitions de « faire fausse route »

Wiktionnaire

Locution verbale - français

faire fausse route \fɛʁ fos ʁut\ (se conjugue → voir la conjugaison de faire)

  1. (Sens propre) Prendre la mauvaise direction.
    • La nuit venue nous fîmes fausse route, et le lendemain matin nous n’avions plus devant nous que l’immensité solitaire de l’Océan. — (Louis Garneray, Voyages, aventures et combats, 1886, chap. 14)
    • Enfin, je finis par m’arrêter, comprenant que j’avais fait fausse route et que j’avais dû dépasser le campement. — (Isabelle Eberhardt, Dans la dune dans Dans l’ombre chaude de l’Islam, 1921)
  2. (Figuré) Se tromper dans le raisonnement que l’on suit.
    • Il est évident que ce jeune homme précoce, positif, élégant, résolu, peut faire fausse route et passer à côté du bonheur sans s’en douter. Il aura, lui aussi, ses fantasmagories, et se créera des impossibilités. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 97)
    • Il tremblait de voir un si beau génie faire fausse route. — (Ernest Legouvé, Soixante ans de souvenirs, 1886, 1re partie, chap. 9)
    • Je crois que l’on fait fausse route en s’obstinant à fouiller le château. La solution est ailleurs. — (Maurice Leblanc, Arsène Lupin en prison dans Arsène Lupin gentleman-cambrioleur, Pierre Lafitte et Cie, 1907, page 58)
    • J’estime que ces auteurs font fausse route et que l’association ainsi conçue ne correspond à aucune réalité objective. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 119)
    • Je ne crois pas à ton enfer éternel, mais je sais ce que c’est que d’être un damné sur la terre, un réprouvé, un homme qui, où qu’il aille, fait fausse route ; un homme dont la route a toujours été fausse. — (François Mauriac, Le Nœud de vipères, Grasset, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 86)
  3. Avaler par la trachée artère.
    • Faire une fausse route.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « faire fausse route »

(Date à préciser) → voir faire, faux et route
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « faire fausse route »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
faire fausse route fɛr fos rut

Citations contenant le mot « faire fausse route »

  • Vous passez par des moments de découragement quand vous rédigez les premières pages d'un roman. Vous avez, chaque jour, l'impression de faire fausse route. De Patrick Modiano / Discours de réception de son prix Nobel de littérature
  • Quentin Fillon Maillet (vainqueur du sprint d'Otepää, jeudi) : « Je n'ai pas envie de considérer que j'ai déjà le gros Globe dans la poche. Partir avec l'idée que c'est déjà acquis, ce serait faire fausse route. J'aborde chaque course comme si c'était la première de la saison. J'ai envie de continuer sur cette belle lancée et pas me contenter d'assurer le globe. Il y a encore de belles choses à aller chercher comme le petit globe du sprint et de la mass start. J'espère avoir une belle collection à la fin de la saison. L'Équipe, Quentin Fillon Maillet, vainqueur du sprint d'Otepää : « Tout a été bien fait » - L'Équipe

Images d'illustration du mot « faire fausse route »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Faire fausse route

Retour au sommaire ➦

Partager