La langue française

Étalement

Sommaire

  • Définitions du mot étalement
  • Étymologie de « étalement »
  • Phonétique de « étalement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « étalement »
  • Citations contenant le mot « étalement »
  • Images d'illustration du mot « étalement »
  • Traductions du mot « étalement »
  • Synonymes de « étalement »

Définitions du mot étalement

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTALEMENT, subst. masc.

A.− Action d'étaler dans l'espace; résultat de cette action. Le suintement et l'étalement de la lymphe plastique sur une plaie récente (Littré).Pâte grasse et ductile, se prêtant aussi bien à l'accumulation qu'au mince étalement, léger et transparent (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 194).
B.− Action d'étendre sur une période plus ou moins longue ce qui naturellement ou logiquement porterait sur un temps très court; résultat de cette action. Étalement des livraisons, des paiements. Les plantes grimpantes (...) ajoutent au sentiment d'étalement des heures, de lenteur, de paresse et d'engourdissement voluptueux (Gide, Voy. Congo,1927, p. 816):
... les romans(...) avec leurs brusques contractions du temps suivies de longs étalements sont très exactement des souvenirs. Sartre, Sit. II,1948, p. 183.
Spéc. ADMIN. Étalement des vacances. Effort d'organisation des périodes de vacances en vue d'éviter la paralysie de l'économie, les concentrations de vacanciers, les fortes pointes de trafic notamment en juillet et en août, et pour obtenir une meilleure rentabilité des équipements d'accueil. (Cf. Tour. Fr., 1960, p. 17). MÉD. Étalement des doses. ,,Mode d'administration continue d'une dose sous un faible débit pendant un temps relativement long`` (Méd. biol. t. 2 1971). Cf. Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p. 165.
Rem. 1. Terme absent de l'Ac. et de DG. 2. Rob. signale l'emploi fig. (au sens fig. de « étalage »). Étalement de luxe, de richesses.
Prononc. : [etalmɑ ̃]. Étymol. et Hist. 1. 1609 estalemens plur. « fait d'être exposé à la vue » (J. P. Camus, Diversitez, t. 2, 359 vo); 1611 estallement « id.; action d'exposer à l'étal » (Cotgr.), attest. isolées; 2. 1864 « action d'étaler (dans l'espace) » (Littré); 3. 1927 dans le temps (Gide, loc. cit.). Dér. de étaler*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 25.

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉTALEMENT, subst. masc.

A.− Action d'étaler dans l'espace; résultat de cette action. Le suintement et l'étalement de la lymphe plastique sur une plaie récente (Littré).Pâte grasse et ductile, se prêtant aussi bien à l'accumulation qu'au mince étalement, léger et transparent (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 194).
B.− Action d'étendre sur une période plus ou moins longue ce qui naturellement ou logiquement porterait sur un temps très court; résultat de cette action. Étalement des livraisons, des paiements. Les plantes grimpantes (...) ajoutent au sentiment d'étalement des heures, de lenteur, de paresse et d'engourdissement voluptueux (Gide, Voy. Congo,1927, p. 816):
... les romans(...) avec leurs brusques contractions du temps suivies de longs étalements sont très exactement des souvenirs. Sartre, Sit. II,1948, p. 183.
Spéc. ADMIN. Étalement des vacances. Effort d'organisation des périodes de vacances en vue d'éviter la paralysie de l'économie, les concentrations de vacanciers, les fortes pointes de trafic notamment en juillet et en août, et pour obtenir une meilleure rentabilité des équipements d'accueil. (Cf. Tour. Fr., 1960, p. 17). MÉD. Étalement des doses. ,,Mode d'administration continue d'une dose sous un faible débit pendant un temps relativement long`` (Méd. biol. t. 2 1971). Cf. Ce que la Fr. a apporté à la méd., 1946, p. 165.
Rem. 1. Terme absent de l'Ac. et de DG. 2. Rob. signale l'emploi fig. (au sens fig. de « étalage »). Étalement de luxe, de richesses.
Prononc. : [etalmɑ ̃]. Étymol. et Hist. 1. 1609 estalemens plur. « fait d'être exposé à la vue » (J. P. Camus, Diversitez, t. 2, 359 vo); 1611 estallement « id.; action d'exposer à l'étal » (Cotgr.), attest. isolées; 2. 1864 « action d'étaler (dans l'espace) » (Littré); 3. 1927 dans le temps (Gide, loc. cit.). Dér. de étaler*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér. : 25.

Wiktionnaire

Nom commun

étalement \e.tal.mɑ̃\ masculin

  1. Disposition de ce qui est étalé.
    • Pour les bétons très fluides, on mesure le diamètre moyen (étalement) de la « flaque » de béton. Les bétons autoplaçants ont généralement un affaissement supérieur à 25 cm, et un étalement compris entre 60 et 70 cm (…). — (François de Larrard, Construire en béton: l'essentiel sur les matériaux, page 47, 2002)
    • Un étalement de feuilles de papier sur le sol.
    • L’étalement dans le temps d'une série de réformes.
    • Étalement urbain en périphérie des villes.
  2. Fait d’étaler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ÉTALEMENT (é-ta-le-man) s. m.
  • Action d'étaler. Le suintement et l'étalement de la lymphe plastique sur une plaie récente.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « étalement »

Du verbe étaler, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étaler 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « étalement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
étalement etalœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « étalement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « étalement »

  • En ce sens, la piste d’un étalement du remboursement de la « dette Covid », via le mécanisme de la Caisse d’amortissement de la dette sociale, étalé jusqu’en 2042 est sérieusement envisagé par le gouvernement, comme l’explique un article publié dans Les Echos. L’objectif de Bercy est simple : cantonner 150 milliards de la dette, en prolongeant la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) sur cette longue période. Comme l’explique l’article des Echos, « la France va connaître une situation qu’elle n’a connue durant le dernier siècle que lors des deux conflits mondiaux, durant lesquels le taux d’endettement avait franchi le seuil des 250 %. La situation est donc exceptionnelle, et le gouvernement est résolu à prendre des mesures qui le sont également ». Révolution Permanente, Un étalement de la dette jusqu'en 2042 ? Le gouvernement veut faire payer la crise aux travailleurs
  • Le PL propose de résoudre la crise décrétée de la construction en lançant de façon précipitée les « pépines » avant même d’avoir en main toutes les autorisations requises par la loi. C’est un rendez-vous manqué pour corriger les tentatives d’un meilleur contrôle de l’étalement urbain. The Conversation, Le projet de loi 61 : un financement public à l’étalement urbain
  • La Convention citoyenne pour le climat (CCC) souhaite lutter contre l’artificialisation des sols et l’étalement urbain en rendant plus attractive la vie dans les villes et les villages. Pour ce faire, les 150 membres souhaitent freiner rapidement l’étalement urbain et mettent la priorité sur l’exploitation de surfaces déjà artificialisées mais abandonnées. Il s’agit d’« interdire toute artificialisation des terres tant que des réhabilitations ou friches commerciales, artisanales ou industrielles sont possibles dans l’enveloppe urbaine existante ». Techniques de l'Ingénieur, Artificialisation des sols : au-delà du défi des friches | Techniques de l'Ingénieur
  • « Nous avons partagé dans ce cadre, cher Julien, deux combats que nous avons commencé à mener et que je continuerai, a-t-elle déclaré. Le combat du développement de la rénovation thermique des logements et des bâtiments. Tu l’as dit, à l’heure où les logements et les bâtiments sont la deuxième cause d’émission de gaz à effet de serre en France, à l’heure où 85 % du parc qui sera là en 2050 a déjà été construit (…) Et puis, nous avons mené ensemble le combat de la lutte contre l’artificialisation, de la lutte contre l’étalement urbain, de la lutte contre la bétonisation. Là aussi, c’est un enjeu extrêmement important que je continuerai à porter. » Business Immo - Le site de l'immobilier d'entreprise, Emmanuelle Wargon souhaite conjuguer « logement, développement urbain et écologie » - Business Immo
  • Le Plan Littoral 21 ambitionne de doper l'attractivité du littoral méditerranéen en Occitanie, menacée par le vieillissement des stations touristiques, l'inadaptation des infrastructures aux nouveaux usages, le risque d'étalement des équipements et le mitage du paysage, ou encore la pollution des lagunes et eaux marines. Il est doté d'un budget de 1 Md € (financés conjointement par l'État, la Région Occitanie et la Banque des Territoires) pour la période 2017-2020. La Tribune, Trois ans plus tard, quelles avancées pour le Plan Littoral 21 ?

Images d'illustration du mot « étalement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « étalement »

Langue Traduction
Anglais sprawl
Espagnol extensión
Italien distendersi
Allemand ausbreitung
Chinois 蔓延
Arabe الامتداد
Portugais espalhar
Russe растягиваться
Japonais スプロール
Basque sprawl
Corse spansione
Source : Google Translate API

Synonymes de « étalement »

Source : synonymes de étalement sur lebonsynonyme.fr
Partager