La langue française

Essentialiser

Sommaire

  • Définitions du mot essentialiser
  • Étymologie de « essentialiser »
  • Phonétique de « essentialiser »
  • Évolution historique de l’usage du mot « essentialiser »
  • Citations contenant le mot « essentialiser »
  • Traductions du mot « essentialiser »

Définitions du mot essentialiser

Wiktionnaire

Verbe

essentialiser \ɛ.sɑ̃.sja.li.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Considérer du point de vue essentialiste.
    • L'activité qui consiste à essentialiser n'est donc pas l'apanage de l'État. — (Michael Herzfeld, L'intimité culturelle : poétique sociale de l'État nation, 2007)
    • Le tort de la philosophie, depuis Platon, est d'avoir cru pouvoir essentialiser le réel. — (Jean Beaufret, Introduction aux philosophies de l'existence : de Kierkegaard à Heidegger‎, 1971)
  2. Réduire un individu, une entité, à une seule de ses dimensions.
    • Les idéologues du choc des civilisations, qui essentialisent les identités, les cultures et les religions, n’ont que faire des incertitudes et des précautions d’une pensée complexe de cette crise multiforme, où les sursauts démocratiques côtoient des précipices sanglants. — (Edwy Plenel, Pour les musulmans, La Découverte, Paris, 2014, page 105)
    • Ettore Majorana… Ce nom sonne d’abord comme le surgissement d’une absence. Car cet homme-là a fini par s’essentialiser dans sa disparition, qu’il a orchestrée d’une façon telle qu’elle a éclipsé son existence. — (Étienne Klein, En cherchant Majorana, Gallimard, 2013, page 151)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « essentialiser »

(Sens 1) De essentialiste, avec le suffixe -iser.
(Sens 2) De essence.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « essentialiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
essentialiser ɛsɑ̃tjalize

Évolution historique de l’usage du mot « essentialiser »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « essentialiser »

  • Racistes, antiracistes, féministes, sexistes… Ils sont tous coupables d’essentialiser, c’est-à-dire d’enfermer leurs adversaires dans une identité figée, restreinte, inamovible. Pourquoi le concept d’essence est-il devenu si péjoratif ? France Culture, L’essentialisation
  • La Commission nationale consultative des droits de l’Homme a réaffirmé dimanche son hostilité aux statistiques ethniques, qui ne sont pour elle "pas des outils neutres", estimant que la reconnaissance par l’Etat de catégories ethniques ou raciales risquerait de les "essentialiser". , Société | Statistiques ethniques : Macron ne veut pas ouvrir le débat "à ce stade"
  • Certes le temps est venu de décoloniser les pensées, mais il est aussi important d’arrêter d’essentialiser les cultures africaines. Il y a une lecture romantique fondée sur une fiction d’une culture africaine éternelle aux caractéristiques irrémédiablement figées. L’Afrique est comme tous les continent, un espace ouvert avec des expressions culturelles plurielles fécondées au cours de l’histoire par plusieurs apports internes et externes. SenePlus, IL FAUT SAUVER LE MARCHE SANDAGA | SenePlus
  • Essentialiser, c’est réduire un individu à une seule de ses dimensions. Ainsi, un Français est blanc. Il n’est pas de gauche, de droite, râleur et/ou fier, il est blanc. Ce qui, avouons-le, est tout de même un peu court. Mais cette propension à essentialiser des individus dans le débat public vaut surtout pour la catégorie «musulmans». Les politiques ou certains intellectuels médiatiques, à l’image de Michel Onfray, nous parlent en effet des «musulmans» ou de la «communauté musulmane» comme d’un ensemble homogène. Un peu comme si tous les hommes et les femmes de culture musulmane étaient interchangeables, qu’ils avaient tous les mêmes opinions, la même façon de penser. C’est oublier un peu vite qu’un Français, par exemple, n’est pas que «catholique», que «musulman», ou uniquement «athée». Il est en même temps un père, un fils, un ingénieur, un chômeur, un passionné de musique, un fan de foot… Le Quotidien, Essentialiser est un danger | Le Quotidien
  • Pour lui, c'est l'idée d'essentialiser quelqu'un en fonction de sa couleur de peau qui est contestée. A propos des marches antiracistes de ces dernières semaines, il estime que les dirigeants n'entendent pas assez la colère, puisqu'ils “balayent ça en utilisant des gros mots comme 'séparatistes'”. “Ça montre foncièrement que la France n'est pas antiraciste”, conclut-il. Les Inrockuptibles, [Vidéo] Face à Léa Salamé, l'humoriste Fary se défend de “critiquer le communautarisme”
  • Il est donc pour le moins paradoxal et objectivement réactionnaire d'essentialiser la référence à la couleur de peau. Le monde n'oppose pas les hommes blancs et les hommes noirs, mais les exploités et les exploiteurs. La fonction d'exploiteur ou de colonisateur raciste n'est pas inscrite dans les chromosomes, pas plus que celle d'esclavagiste. Ne confondons pas l'être et le rôle, la peau et la chemise. Bien sûr, tout rapport social de domination met en présence des dominants et des dominés. Et cela peut conduire à de la haine, si l'on n'y prend pas garde. Il faut pourtant résister à toute dérive haineuse qui s'en prend aux personnes au lieu de mettre en cause un système. Sinon la lutte pour l'émancipation perd son sens. Elle se psychologise en ressentiment au lieu de se politiser en combattant les causes sociales de la domination. Marianne, Chronique intempestive : le monde en noir et blanc ? Lettre ouverte à Danièle Obono | Marianne

Traductions du mot « essentialiser »

Langue Traduction
Anglais essentialize
Espagnol esencializar
Italien essenzializzare
Allemand essentiell machen
Chinois 实质化
Arabe إضفاء الطابع الأساسي
Portugais essencializar
Russe эссенциализировать
Japonais 本質化する
Basque essentialize
Corse essenziale
Source : Google Translate API
Partager