La langue française

Escopette

Définitions du mot « escopette »

Trésor de la Langue Française informatisé

ESCOPETTE, subst. fém.

A.− HIST. Arme à feu portative dont différents modèles à bouche évasée furent utilisés du xveau xviiiesiècle. (Quasi-)synon. tromblon.Le fanatisme de la Ligue (...) avait beaucoup contribué au relâchement. On s'était tout permis, parce qu'on avait manié l'escopette et porté le mousquet pour la bonne cause (Renan, Souv. enf.,1883, p. 201).
P. méton. Personne qui porte cette arme. Cette escopette corse s'appelle Bonaparte; connaissiez-vous ce gentilhomme? (D'Esparbès, Dern. lys,1898, p. 313).
B.− P. ext. [Dans des œuvres de ton picaresque ayant pour cadre les pays méditerranéens] Arme à feu portative de tout type, utilisée spéc. par les hors-la-loi. Synon. fusil, carabine.Il saisit alors son escopette, couche en joue Cazador qui fuit par la porte (Borel, Champavert,1833, p. 53).Piedigriggio a deux fils, qui (...) ont joué de l'escopette et tiennent le maquis à leur tour (A. Daudet, Nabab,1877, p. 232):
... et nous irons camper au bord de l'étang de Villachia (...) avant d'entreprendre, le lendemain matin, la double escalade du Mugo et de la Canda dans un décor à la Gustave Doré où l'on évoque les traditionnels bandits à escopette en embuscade derrière les roches. T'Serstevens, Itinéraire esp.,1963, p. 264.
Rem. Les dict. (Ac. 1798, 1835 et 1878), qui signalent le mot comme ,,vx``, mentionnent le dér. escopetterie, subst. fém. Salve, décharge de plusieurs escopettes, carabines, fusils ou mousquets. Une terrible escopetterie. La docum. atteste 2 emplois de ce mot p. compar. ou p. métaph. Y aura bataille à votre arrivée, sire, escopetterie de bourgeons (D'Esparbès, Roi, 1901, p. 123). Des rires éclataient, semblables à des escopetteries, des disputes se croisaient en tous sens, charriant, dans leurs flots précipités, des roulements d'ignominies et d'ordures (Huysmans, Marthe, 1876, p. 36).
Prononc. et Orth. : [εskɔpεt]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1516 escopette (Ordonnance de François Ier, mars ds Isambert, Recueil gén. des anciennes lois, t. 12, p. 50); considéré comme terme hist. dep. 1680 (Rich.). Empr. à l'ital. schioppetto, attesté dep. début xvies. (Guicciardini ds Tomm.-Bell.), dimin. de schioppio « sorte d'arquebuse », lui-même du lat. médiév. sclop(p)us « id. » (xives. ds Du Cange), lat. impérial stloppus « bruit que l'on fait en frappant sur une joue gonflée », d'orig. onomatopéique. Fréq. abs. littér. : 29. Bbg. Arveiller (R.). R. Ling. rom. 1971, t. 35, pp. 216-217 (s.v. escopetterie).Hope 1971, p. 189. − Quem. DDL t. 12.

Wiktionnaire

Nom commun 1

escopette \ɛs.kɔ.pɛt\ féminin

  1. (Histoire) (Militaire) Arme à feu, fusil ou carabine que l’on portait ordinairement en bandoulière.
    • Cette première balle pensa tuer le pilote, qui riposta d’un coup d’escopette. — (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
    • S’il accompagnait des voyageurs son escopette sur l’épaule, pas un voleur n’eût osé les arrêter, leurs valises eussent-elles été remplies de doublons. — (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, page 60)
    • Et rougeoyaient face à face la tour de Nesle, d’où le guet sortit l’escopette sur l’épaule, et la tour du Louvre, …. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Elle n’a conservé de la mère patrie que ses mœurs hospitalières, son intolérance religieuse, ses moines, ses guittareros et ses mendiants armés d’escopettes. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Le fanatisme de la Ligue, loin de servir à la règle des mœurs, avait beaucoup contribué au relâchement. On s’était tout permis, parce qu’on avait manié l’escopette et porté le mousquet pour la bonne cause. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 118.)

Nom commun 2

escopette \ɛs.kɔ.pɛt\ féminin

  1. Instrument dont on se sert pour évacuer l’eau ou les matières semi-liquides.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ESCOPETTE. n. f.
Arme à feu, espèce de fusil de guerre ou de carabine que l'on portait ordinairement en bandoulière.

Littré (1872-1877)

ESCOPETTE (è-sko-pè-t') s. f.
  • Arme à feu, espèce de carabine que l'on portait ordinairement en bandoulière. Une espèce de soldat qui, sur deux bâtons croisés, appuyait le bout d'une escopette qui me parut plus longue qu'une pique, et avec laquelle il me couchait en joue, Lesage, Gil Blas, I, 2.

    Sorte d'arquebuse dont la cavalerie française se servait sous le règne de Henri IV et de Louis XIV, et qui, dit-on, portait à cinq cents pas.

HISTORIQUE

XVIe s. Tué d'ung coup d'escouppette par un soldat, D'Aubigné, Hist. I, 94.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « escopette »

(Nom commun 1) (1516) De l’italien schioppetto, diminutif de schioppo (« arquebuse, fusil »).
(Nom commun 2) (Date à préciser) Composé de escope, écope et -ette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. escopeta ; ital. schioppetto, scoppietto, de l'italien schioppo, scoppio, bruit, explosion, arme à feu ; du latin stlopus ou sclopus, bruit que produit un coup sur les joues gonflées.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « escopette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
escopette ɛskɔpɛt

Évolution historique de l’usage du mot « escopette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « escopette »

  • Bah, ils ont qu'a demander de l'aide à certains ariégeois qui s'y connaissent bien en escopette ....ils vont vous arranger ça en 2 coups de (12) cuillère à pot ! ladepeche.fr, Aveyron : huit élevages attaqués par les vautours - ladepeche.fr
  • Oui, mais avant, les bergers avaient une escopette... lindependant.fr, Les éleveurs catalans ne veulent plus d'ours dans les Pyrénées - lindependant.fr
  • Ho ! Lala… Et ça continue de fabriquer des armes, de vendre de l’escopette, De la bombarde à glu, du satellite de surveillance, de la mitraillette, du char d’assaut à obus atomiqueDu zavion sniffeur et furtif, et ça s’étonne Que ça s’étripe un peu partout Club de Mediapart, Blues du blogueur | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « escopette »

Langue Traduction
Anglais escopette
Espagnol escopette
Italien escopette
Allemand escopette
Chinois 橡皮
Arabe اسكوبيت
Portugais escopeta
Russe escopette
Japonais escopette
Basque escopette
Corse escopette
Source : Google Translate API

Synonymes de « escopette »

Source : synonymes de escopette sur lebonsynonyme.fr

Escopette

Retour au sommaire ➦

Partager