La langue française

Équestre

Définitions du mot « équestre »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉQUESTRE, adj.

I.− HIST. ROMAINE. [En parlant de groupes sociaux] Des chevaliers (v. ce mot). Centurie, famille équestre. [Servius] créa douze centuries de chevaliers choisis parmi les plus riches plébéiens; ce fut l'origine de l'ordre équestre, qui fut dorénavant l'ordre riche de Rome (Fustel de Coul., Cité antique,1864, p. 421).
P. anal., HIST. MOD. [Dans des sociétés étrangères comportant un ordre de chevaliers] L'ordre équestre [en Suède et en Aragon], dont l'équivalent se trouve dans la Chambre des Communes en Angleterre, soutenait naturellement l'intérêt du peuple (Staël, Consid.,t. 1, 1817, p. 134).
II.− Usuel
A.− [En parlant d'une représentation] Qui représente un personnage à cheval. Statue équestre. Ce n'est pas [lady Charlotte Spencer, par Reynolds], à proprement parler un portrait équestre, car on ne voit guère que la tête et le poitrail du cheval (Gautier, Guide Louvre,1872,p. 310).À partir du XIVesiècle, les seigneurs de moyenne ou de petite extraction abandonnent le sceau équestre au profit du sceau à armes (L'Hist. et ses méth.,1961, p. 418):
La misérable chaîne Où viennent s'accrocher (...) Les médailles des vieux serviteurs Les colifichets du malheur Et la grande pièce de musée Le grand portrait équestre Le grand portrait en pied Le grand portrait de face de profil à cloche-pied (...). Prévert, Paroles,1946, p. 115.
Par brachylogie. [En parlant d'un personnage représenté par une statue] Représenté à cheval. Un monumental Louis XIV équestre se silhouette en or, lauré comme un César (Lorrain, Âmes automne,1898, p. 61).
B.− [En parlant de spectacle ou d'exercice sportif] Qui consiste en exercices d'équitation. Art, sport équestre; acrobatie équestre. Il adjoignit à ses jeux équestres une compagnie de danseurs de corde, de sauteurs, et même un clown (Hist. spect.,1965, p. 1521).
Rare. [En parlant d'une pers. ou de ses performances] Qui se manifeste dans la pratique de l'équitation; qui concerne la pratique de l'équitation sportive ou artistique. Mieux valait encore renoncer à toute prétention équestre, et ne point se rompre les reins (Ponson du Terr., Rocambole,t. 1, 1859, p. 592).Jamais pareil spectacle d'élégance équestre ne m'avait frappé (Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 214).Le « voltigeur » à cheval ou l'acrobate équestre (Hist. spect.,1965, p. 1523).
C.− [Dans un cont. parfois iron.] Qui fait du cheval, qui est vu à cheval. Pour lui, une fille noble est plus ou moins une blonde équestre qui a la moue de Marie-Antoinette et qui épouse un industriel (Lemaitre, Contemp.,1885, p. 346).[Zola] demandait dernièrement à Céard si en douze leçons il pourrait se tenir à cheval, de façon à faire un tour au bois. Ah! un Zola équestre, je ne le vois pas! (Goncourt, Journal,1889, p. 1076).
Prononc. et Orth. : [ekεstʀ ̥] pour les dict. mod. de Passy 1914 à Lar. Lang. fr. Mais les dict. plus anc. de Fér. 1768 à DG transcrivent [ekɥ εstʀ ̥] et Warn. 1968 donne encore cette prononc. à côté de la prononc. mod. mais avec la mention ,,parfois``. Dupré 1972, p. 870 recommande surtout d'éviter la prononc. [ekwεstʀ ̥]. Cf. équi-. Le mot est admis ds Ac. 1694-1932. Jusqu'à 1798 on souligne « l'u se prononce ». Étymol. et Hist. 1355 batailles equestres (Bersuire, Tite-Liv., ms. Ste-Gen., fo218bds Gdf. Compl.); 1762 ordre équestre (Ac.). Empr. au lat. class. equester, tris « de cheval; de cavalier » (pugna equestris) « de chevalier » (ordo equestris). Fréq. abs. littér. : 90. Bbg. Arickx (I.). Les Orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand. 1972, no3, p. 127.

Wiktionnaire

Adjectif

équestre \e.kɛstʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Équitation) Qui représente une personne à cheval.
    • Mais on peut diviser commodément les statues antiques en pédestres , équestres , & curules, c'est à dire, à pié, à cheval, & en char. — (Article STATUE de l’Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, sous la direction de Denis Diderot & Jean le Rond D'Alembert, Neufchastel : Samuel Faulche & Compagnie, 1765, vol.15, p.501)
    • Je cherchai vainement au-dessus de son portail la statue équestre de Louis XII. — (Alexandre Dumas, La Vendée après le 29 juillet, La Revue des Deux Mondes T.1, 1831)
  2. (Histoire) Qui concerne l’ordre des chevaliers.
    • L’ordre équestre de Rome, de Pologne.
  3. Relatif à l’équitation.
    • Sports équestres. Centre équestre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉQUESTRE. adj. des deux genres
. Qui représente une personne à cheval. Statue équestre, figure équestre. En termes d'Histoire, il signifie Qui concerne l'ordre des chevaliers. L'ordre équestre de Rome, de Pologne.

Littré (1872-1877)

ÉQUESTRE (é-kuè-str') adj.
  • 1Figure, statue équestre, figure, statue représentant une personne à cheval.

    Terme de diplomatique. Sceau équestre, sceau qui représente un cavalier.

  • 2 Terme d'histoire romaine. L'ordre équestre, l'ordre des chevaliers romains.

    On désigne aussi par là le corps des nobles servant à cheval.

    Rangs équestres, ceux qui étaient réservés aux chevaliers dans les théâtres romains.

  • 3Noblesse du second rang en Pologne.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ÉQUESTRE. Ajoutez :
4 Biens équestres, en Prusse, biens qui appartiennent aux chevaliers, aux nobles, Journ. offic. 16 nov. 1872, p. 7045, 1re col.
5Propre à la cavalerie. L'état de ruine de la population équestre, Bocher, Rapport à l'Assembl. nation. n° 1910, p. 31. La création et le perfectionnement des races équestres, ID. ib. p. 43.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « équestre »

Lat. equestris, de equus, cheval ; anc. haut-allem. ehu ; lithuan. aszua, jument ; zend. açpa ; pali, assa ; sanscrit, açva, qui vient lui-même de açu, rapide.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin equester dérivé de eques (« cavalier, chevalier »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « équestre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
équestre ekɛstr

Évolution historique de l’usage du mot « équestre »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « équestre »

  • Pour la première fois, une brigade équestre va longer le littoral héraultais pendant tout l’été. En effet, en période estivale, les effectifs de la gendarmerie sont renforcés dans la région et c’est le cas à Vias, près de Béziers, dans l’Hérault. France 3 Occitanie, Près de Béziers : découvrez la toute première brigade équestre de gendarmerie de Vias
  • Un accident s’est produit ce mercredi vers 15 heures dans un centre équestre de Mazières-Naresse, proche de Villeréal dans le nord du Lot-et-Garonne. Un enfant de 3 ans qui se trouvait installé sur la calèche d'un cheval en compagnie de ses parents, a été victime d’une lourde chute au sol. L’enfant était protégé par un casque, mais il a été grièvement blessé à la tête par un choc violent. Conscient, mais victime d’un traumatisme crânien, il a été médicalisé sur place par les pompiers et les médecins du SMUR. Le petit garçon a été évacué par hélicoptère aux urgences pédiatriques du CHU Pellegrin. Le maire de cette commune rurale s’est rendu sur place.   ladepeche.fr, Lot-et-Garonne : un enfant de 3 ans grièvement blessé après une chute dans un centre équestre - ladepeche.fr
  • Cette année est un peu compliquée. En plus, nous venons de commencer notre activité équestre l’an dernier ». , Des aides bienvenues pour les centres équestres touchés par la crise en Mayenne | Haut Anjou
  • Le centre équestre situé derrière l’hippodrome a trouvé un repreneur après la faillite du précédent propriétaire, ce n’est pas la première péripétie que vit ce site au grand dam de la municipalité. Le Messager, Divonne-les-Bains : la famille Trachsel reprend les rênes du centre équestre - Le Messager
  • Si vous êtes des randonneurs aguerris ou des promeneurs dominicaux, vous croiserez peut-être cette brigade montée en binôme au détour du sous-bois. La brigade équestre du Nord Franche-Comté comprend un effectif de 8 cavaliers (4 femmes et 4 hommes). , Environnement | Avec l’été, la brigade équestre de l’ONF reprend sa surveillance

Images d'illustration du mot « équestre »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « équestre »

Langue Traduction
Anglais equestrian
Espagnol ecuestre
Italien equestre
Allemand pferdesport
Chinois 马术
Arabe الفروسية
Portugais equestre
Russe наездник
Japonais 馬術
Basque hipika
Corse equestre
Source : Google Translate API

Synonymes de « équestre »

Source : synonymes de équestre sur lebonsynonyme.fr

Équestre

Retour au sommaire ➦

Partager