La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « entr'ouvrir »

Entr'ouvrir

Définitions de « entr'ouvrir »

Wiktionnaire

Verbe - français

entr’ouvrir \ɑ̃.tʁ‿u.vʁiʁ\ transitif ou réciproque 3e groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’entr’ouvrir)

  1. (Vieilli) Variante de entrouvrir.
    • […], autrement dit, ce ne sera qu’une fois l’irréparable accompli, que — […] — le G.Q.G. entr’ouvrira les yeux. — (Victor Margueritte, Au bord du gouffre Août–Septembre 1914, 1919)
    • La nuit, en entr’ouvrant les fenêtres camouflées du wagon, on pouvait voir les projecteurs coupant le ciel comme des couteaux. — (Alexandre Tchakovski, traduit par du russe par Julia et Georges Soria, C’était à Léningrad, 1951)
    • […] et, le rocher lui-même semble s’entr’ouvrir pour que des familles entières puissent trouver une retraite dans ses fentes étroites. — (Jean Louis Armand de Quatrefages de Bréau, L’Archipel de Chausey, souvenirs d’un Naturaliste, dans Revue des Deux Mondes, 1842, vol. 30)
    • Enfin il faisait si peu de vent que les bougies allumées sur la table à jouer montraient leurs flammes tranquilles, quoique les croisées fussent entr’ouvertes. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Avec le bord du quart, il m’entr’ouvrait les lèvres. Il n’y avait laissé qu’un doigt de liquide […] — (Henri Alleg, La Question, 1957)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ENTR'OUVRIR (an-trou-vrir) v. a.

Se conjugue comme ouvrir.

  • 1Ouvrir par disjonction. Des mers pour eux il entr'ouvrit les eaux, Racine, Athal. I, 4. La terre … nous paîra sa culture ; Ce bras, nerveux encore, est propre à l'entr'ouvrir, Ducis, Lear, II, 5.
  • 2Ouvrir à demi. Entr'ouvrir la porte. Ce prince en soupirant Avec assez de peine entr'ouvre un œil mourant, Corneille, Rodog. v, 4. Il entr'ouvre ses yeux à la lumière, Fénelon, Tél. v.

    Fig. Ninias en secret privé de la lumière Du trône où j'aspirais m'entr'ouvrait la barrière, Voltaire, Sémir. II, 4. La douleur lentement m'entr'ouvre le tombeau, Lamartine, Méd. I, 18.

  • 3S'entr'ouvrir, v. réfl. Être ouvert par disjonction. La terre s'entr'ouvrit. Le nuage descend, il s'arrête, il s'entr'ouvre, Corneille, Toison d'or, III, 6. Le ciel brille d'éclairs, s'entr'ouvre, et parmi nous Jette une sainte horreur qui nous rassure tous, Racine, Iphig. v, 6.

    S'ouvrir à demi. La porte s'entr'ouvrit.

HISTORIQUE

XIIe s. La dame ki fu en atente, Avoit le postic entr'ouvert, Lai d'Ignaurès.

XIIIe s. Le grant huis de la chambre Blancheflors entrouvrit, Berte, LXXXIX.

XVe s. Ha hay ! qui puet avoir osté Du monument et descouvert Le couvercle et entrouvert ? Resurrection de N. S. Mystère.

XVIe s. Quand les os s'eslochent, s'entr'ouvrent et entre-baaillent, sans toutesfois estre luxés, Paré, XIV, 1. Le ciel sembla s'entr'ouvrir, Amyot, Fab. 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « entr'ouvrir »

Entre, et ouvrir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) → voir entre- et ouvrir
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « entr'ouvrir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
entr'ouvrir ɑ̃truvrir

Traductions du mot « entr'ouvrir »

Langue Traduction
Anglais half open
Espagnol medio abierto
Italien mezzo aperto
Allemand halb offen
Chinois 半开
Arabe نصف مفتوح
Portugais meio aberto
Russe полуоткрытый
Japonais 半開き
Basque erdi zabalik
Corse mezu apertu
Source : Google Translate API

Synonymes de « entr'ouvrir »

Source : synonymes de entr'ouvrir sur lebonsynonyme.fr

Entr'ouvrir

Retour au sommaire ➦

Partager