La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « enterreur »

Enterreur

Définitions de « enterreur »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENTERREUR, subst. masc.

A.− Personne qui enterre. Enterreur de morts :
Je n'aime pas voir Ricord au chevet d'un malade. C'est l'enterreur officiel. Sa présence semble précipiter les décès. Goncourt, Journal,1878, p. 881.
B.− ZOOL. Insecte du genre nécrophore. Emploi adj. Un beau scarabée enterreur cuirassé d'or violet, qui est tombé par malheur sur le dos (Hugo, Rhin,1842, p. 309).
Prononc. : [ɑ ̃tε ʀ œ:ʀ]. Étymol. et Hist. 1. 1552 « celui qui enterre » (Ch. Estienne, Dict. Latinogallicum, 632ads Vaganay, Hist. fr. mod.); 2. 1842 zool. un beau scarabée enterreur (Hugo, loc. cit.). Dér. du rad. de enterrer*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 7.

Wiktionnaire

Nom commun - français

enterreur \ɑ̃.tɛ.ʁœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : enterreuse)

  1. Celui qui enterre.
    • Dans La Saison des loups, le personnel des loges se compose d’un enterreur, d’une ensevelisseuse, d’une nourrice, d’un charretier, d’un garde, d’un barbier et d’un prêtre. — (André-Noël Boichat, Bernard Clavel: un homme, une œuvre, 1994)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ENTERREUR (an-tè-reur) s. m.
  • Celui qui enterre. Voyez ces retraites [monastères] des pèlerins du bien mourir, des enterreurs de morts, Chateaubriand, Génie, IV, III, 3.

    Il s'emploie le plus souvent dans le style badin. Certain curé, grand enterreur de morts, Au chœur assis, récitait le service ; Certain frater, grand disséqueur de corps, Tout vis-à-vis chantait aussi l'office, Rousseau J.-B. Épigr. I, 18.

    Terme de zoologie. Un des noms vulgaires des différentes espèces du genre nécrophore [coléoptères], et principalement du nécrophore fossoyeur, dit aussi enfouisseur et fossoyeur.

HISTORIQUE

XVIe s. Enterreur, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « enterreur »

Enterrer ; provenç. enteraire ; espagn. enterratore.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du verbe enterrer avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « enterreur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enterreur ɑ̃tɛrœr

Évolution historique de l’usage du mot « enterreur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enterreur »

  • Faudrait poser la question a Buzyn et Jerome Salomon aussi l'enterreur! ladepeche.fr, Coronavirus : où sont passés les masques ? Quatre ministres en audition - ladepeche.fr

Traductions du mot « enterreur »

Langue Traduction
Anglais enterror
Espagnol enterror
Italien enterror
Allemand enterror
Chinois ent惑
Arabe enterror
Portugais enterror
Russe enterror
Japonais 間違い
Basque enterror
Corse enterror
Source : Google Translate API

Synonymes de « enterreur »

Source : synonymes de enterreur sur lebonsynonyme.fr

Enterreur

Retour au sommaire ➦

Partager