La langue française

Enterré

Définitions du mot « enterré »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENTERRÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de enterrer*.
II.− Emploi adj.
A.− Mis en terre.
1. [Le subst. désigne une chose] Trésor enterré. Synon. enfoui.En entendant parler des sacs enterrés, il avait battu des paupières (Pourrat, Gaspard,1931, p. 222):
1. Les vieux ont encore vu, sur des pierres à demi enterrées, les anneaux de fer où l'on attachait autrefois les câbles des bateaux. Alain, Propos,1927, p. 739.
2. [Le subst. désigne un cadavre] Mort et enterré. Synon. enseveli inhumé.Le corps même du soldat est enterré à Westminster et personne ne s'occupe de lui (Bloch, Dest. du S.,1931, p. 153).Mais il est mort, votre oncle! Il est même enterré! lui dit-on (Van der Meersch, Invas. 14,1935, p. 223).
Emploi subst. Nous naissions à la vie avec des âmes écrasées, d'enterrés vivants (Drieu La Roch., Rêv. bourg.,1939, p. 296).
B.− P. métaph. ou au fig. Complètement disparu ou oublié; totalement terminé. Question, histoire enterrée. La doctrine du libre jugement est profondément enterrée (Alain, Propos,1929, p. 897).C'était une affaire enterrée (Queffélec, Recteur,1944, p. 144):
2. Quelle idée d'aller chercher au Portugal un passé mort et enterré quand le présent était si joyeusement vivace. Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 100.
Fréq. abs. littér. : 845. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 230, b) 1 619; xxes. : a) 1 477, b) 787.

Wiktionnaire

Forme de verbe

enterré \ɑ̃.te.ʁe\

  1. Participe passé masculin singulier de enterrer.

Adjectif

enterré

  1. Qui est sous terre.
  2. (Figuré)
    • C'est un homme enterré, c'est un homme tout à fait retiré du monde, ou tout à fait oublié.
    • Des vertus enterrées, des talents enterrés, des vertus, des talents qui sont dérobés à la connaissance du monde.
  3. Se dit d'un jardin dont la situation est trop basse et la vue bornée.
    • Une maison enterrée.
    • Un jardin enterré.

Forme de verbe

enterré \ɛ̃n̪.tɛˈre\

  1. Première personne du singulier du passé simple de l’indicatif du verbe irrégulier enterrar.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENTERRER. v. tr.
Enfouir, mettre dans la terre. Enterrer des oignons de tulipe. Quand on a arraché du plant, il faut l'enterrer promptement, de peur qu'il ne se sèche. Enterrer de l'argent dans une cave. Il signifie quelquefois, figurément, Tenir caché. Enterrer son secret. Enterrer ses talents. L'avare enterre ses trésors au lieu d'en jouir. Fig. et fam., Enterrer beaucoup d'argent en quelque endroit, Y dépenser beaucoup en remuements de terre. Son jardin lui a coûté trop d'argent, il y a enterré une fortune. Fig. et fam., dans le langage politique ou administratif, Enterrer une proposition, un projet, S'arranger de manière qu'ils n'aboutissent pas. Il signifie particulièrement Inhumer, mettre un corps en terre. Enterrer un homme, une femme, un enfant. Enterrer en terre sainte, dans un cimetière. Enterrer avec simplicité, avec pompe. Il fut enterré vivant. Fig. et fam., Enterrer quelqu'un, Vivre plus longtemps que lui. C'est un homme plein de vigueur, et qui nous enterrera tous. Le malade enterra son médecin. Fig. et fam., Enterrer le carnaval, Faire les dernières réjouissances du carnaval. On dit de même Enterrer la vie de garçon. Par extension, Être enterré sous les ruines d'un édifice, Être accablé par la chute d'un édifice. Se faire enterrer ou S'enterrer sous les ruines d'une place, Mourir en la défendant plutôt que de la rendre. En termes de Manège, S'enterrer se dit d'un Cheval qui porte la tête très basse. S'enterrer dans la province, dans son château, Quitter le monde pour vivre en province, à la campagne. S'enterrer tout vif, Se retirer entièrement du commerce du monde. Entrer dans un ordre aussi austère, c'est s'enterrer tout vif. Le participe passé

ENTERRÉ, ÉE, s'emploie adjectivement. C'est un homme enterré, C'est un homme tout à fait retiré du monde, ou, quelquefois, Tout à fait oublié. Des vertus enterrées, des talents enterrés, Des vertus, des talents qui sont dérobés à la connaissance du monde. Il se dit quelquefois d'une Maison, d'un jardin dont la situation est trop basse et la vue bornée. Une maison enterrée. Un jardin enterré.

Littré (1872-1877)

ENTERRÉ (an-tè-ré, rée) part. passé.
  • 1Mis dans la terre. Un trésor enterré et oublié.
  • 2Inhumé. Les morts enterrés après la bataille.
  • 3Recouvert comme d'un tas de terre. Enterré sous les décombres de la maison.
  • 4 Fig. Retiré, caché profondément et comme sous terre. Respecte au moins l'asile où je suis enterré, Voltaire, Olympie, III, 3. Ma fille aux déserts enterrée, Voltaire, Scythes, I, 3. Vos beaux jours enterrés sont perdus sans retour, Voltaire, ib. III, 1. Car quoique loin de tout, enterré dans ces lieux, Je suis toujours sensible aux biens de ma patrie, Gresset, Méchant, III, 9. Cette mère qui faisait si peu de figure, qui était si enterrée, que les gens même de son fils ne savaient pas sa demeure…, Marivaux, Marianne, 2e part. Je ne vois plus ni ta mère, ni… je suis enterré pour tout le monde, Courier, Lett. II, 155.

    Qui est dérobé à la connaissance. Qu'un homme si savant, un fameux médecin comme vous êtes, veuille se déguiser aux yeux du monde, et tenir enterrés les beaux talents qu'il a, Molière, Méd. malgré lui, I, 6. J'ai vu je ne sais combien de livres et de genres d'écrire enterrés avec leurs auteurs, ainsi que chez de certains peuples on enterre avec les morts les choses qui leur ont été les plus précieuses pendant leur vie, Fontenelle, Dial. 2, Morts mod.

  • 5Qui a, en parlant d'un lieu, une situation basse, une vue bornée. Cette habitation est tout à fait enterrée.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « enterré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enterré ɑ̃tɛre

Évolution historique de l’usage du mot « enterré »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enterré »

  • L'histoire sera restée secrète pendant plus de 20 ans. Dan Robinson, vétéran britannique, avait demandé dans son testament à être enterré à Cambes-en-Plaine, dans le Calvados, mais c'était "impossible" selon l'administration car il n'était pas mort au combat. Ses proches en ont décidé autrement. France Bleu, L'incroyable histoire de Dan Robinson, vétéran enterré en secret au cimetière britannique de Cambes-en-Plaine
  • Le jeune homme avait été retrouvé mort dans un garage en mars dernier et avait dû être enterré avant l’identification de son ADN. La famille n’a appris son décès qu’en début de semaine SudOuest.fr, Décédé pendant le confinement, un homme enterré sans que sa famille ne soit au courant
  • Le conseil d'Etat a rendu sa décision : il n'a reçu aucun des trois recours déposés par le département de la Dordogne, suivant ainsi les conclusions du rapporteur public. Conséquence : le projet est définitivement enterré. La déviation de Beynac ne verra pas le jour France Bleu, Dordogne : le conseil d'Etat enterre définitivement le projet de déviation de Beynac
  • Le dernier émir historique d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI), l’Algérien Abdelmalek Droukdel, 50 ans, a été enterré par les forces spéciales françaises une fois son corps « formellement identifié », dans le désert du nord du Mali. Et ce, sur le lieu même de l’opération qui a conduit, le 3 juin, à l’éliminer avec trois autres terroristes et à capturer un jeune Malien, chauffeur de son escorte. Un premier compte rendu de cet assaut a été fourni par l’état-major français jeudi 11 juin. Ce « succès majeur » a été confirmé le 5 juin par un Tweet de la ministre des armées, Florence Parly, après avoir été révélé par l’Agence France-Presse. Le Monde.fr, Les forces spéciales françaises ont tué et enterré le chef d’AQMI dans le désert du nord du Mali
  • L’Algérie a enterré dimanche, jour anniversaire de son indépendance, les restes de 24 combattants anticoloniaux remis par la France au carré des "martyrs". "Aujourd’hui est un grand jour. Pour moi, c’est le véritable jour de l’indépendance. Il s’agit des premiers Algériens qui se sont sacrifiés pour le pays. Sans eux, nous ne serions pas ici aujourd’hui", a déclaré Yamina, 83 ans, l’arrière petite-fille de Mokhtar Ben Kouider El Titraoui, l’un des 24 "martyrs". , Patrimoine culturel | L’Algérie enterre ses premiers "martyrs" anticoloniaux et veut des excuses de la France
  • "C’est une décision de bon sens", s’est réjoui Me Abratkiewicz lorsque la cour d’appel a rendu son arrêt dans l’affaire du corps enterré à Manduel. Son client n’ira pas aux assises pour meurtre mais pour coups mortels. Ce qui change singulièrement les peines encourues : 30 ans pour homicide, contre 15 pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. midilibre.fr, Corps enterré à Manduel dans le Gard : l’affaire serait jugée pour coups mortels - midilibre.fr

Traductions du mot « enterré »

Langue Traduction
Anglais buried
Espagnol enterrado
Italien sepolto
Allemand begraben
Chinois 埋葬
Arabe مدفون
Portugais enterrado
Russe похороненный
Japonais 埋められた
Basque ehortzi
Corse intarratu
Source : Google Translate API

Synonymes de « enterré »

Source : synonymes de enterré sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « enterré »

Enterré

Retour au sommaire ➦

Partager