La langue française

Engeance

Définitions du mot « engeance »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENGEANCE, subst. fém.

A.− Vx. [En parlant d'animaux] Race, espèce. Ces canes sont d'une belle engeance (Ac.1798-1878).
B.− P. anal. et péj. [En parlant d'êtres humains] Vile, sale, maudite engeance; engeance du diable. Je citerai (...) l'engeance maudite des noirs et des demi-noirs (Marat, Pamphlets,1792, p. 215).Je promulgue la nécessité d'en finir avec l'abominable engeance de cette salope [la reine Victoria] (Bloy, Journal,1899, p. 375):
Les habitants avaient vite fait de distinguer parmi eux l'engeance des marchandeurs pour qui ils haussaient les prix avant de leur accorder un rabais. Guèvremont, Le Survenant,1945, p. 111.
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃ ʒ ɑ ̃:s]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1538 « race d'animaux domestiques » (Est., p. 363b); 2. 1560 « ensemble de gens de peu de valeur » (Bible, impr. A. Rebul, Mat. 3, 7 ds FEW t. 4, p. 642, s.v. indicare). Prob. dér. avec le suff. -ance* du rad. de l'a. fr. engier « accroître la puissance de quelqu'un » (ca 1190, Aspremont, 7060 ds T.-L.); surtout représenté sous la forme préfixée (a-1*) a. fr. aengier trans. « remplir, pourvoir », intrans. « croître, prospérer, pulluler » (cf. T.-L., Gdf.); d'orig. obsc., peut-être du lat. indicare « indiquer, révéler » (indiquer*), dans un sens modifié d'apr. [ovum] index, puis index, qui aurait désigné l'œuf ou l'objet en forme d'œuf que l'on plaçait dans un nid pour encourager les poules à pondre (cf. C. Michaëlis de Vasconcellos ds Z. rom. Philol., t. 29, pp. 607-617 et FEW, loc. cit.). Fréq. abs. littér. : 80. Bbg. Brunel (C.). Encore enge, engeance, enger. Romania. 1962, t. 83, pp. 520-522.

Wiktionnaire

Nom commun

engeance \ɑ̃.ʒɑ̃s\ féminin

  1. (Vieilli) Race ou espèce animale, en particulier des espèces de volatiles.
    • Ces canes, ces poules sont d’une belle engeance. — (Olivier de Serres, cité par Littré)
  2. (XVIe siècle) Progéniture ; enfants ; descendance.
    • S’il y a quelque loi vraiment naturelle, […] après le soin que chaque animal a de sa conservation, et de fuir ce qui nuit, l’affection que l’engendrant porte à son engeance, tient le second lieu en ce rang. — (Montaigne, Essais, II, 8, 1595)
    • Yohanân le Plongeur vociférait à l’adresse de l’efflanqué : « Engeance de vipère ! Sale porc ! » — (Éric-Emmanuel Schmitt, L’Évangile selon Pilate, Albin Michel, 2000. Prologue)
    • Le ministre de l’Intérieur alors en fonction, Brice Hortefeux, intervint néanmoins pour dire qu’il était prêt à changer le Code de la nationalité pour pouvoir déchoir un tel homme, et tous ceux de son engeance, de la citoyenneté française. — (Raphaël Liogier, Le mythe de l’islamisation, page 189, 2012, ISBN 9782021078848)
  3. (Par extension) Ensemble d’hommes ; catégorie ou sorte d’hommes.
    • Platon ne veut pas qu’on se marie avant les trente ans : mais il a raison de se moquer de ceux qui font les œuvres de mariage après cinquante-cinq ans : et condamne leur engeance indigne d’aliment et de vie. — (Montaigne, Essais, II, 8, 1595)
  4. (En mauvaise part) Catégorie de personnes jugées dignes de mépris ou détestables.
    • Il paraît que voici un homme d’esprit qui nous arrive de Naples, et je n’aime pas cette engeance. — (Stendhal, La Chartreuse de Parme, 1838)
    • […] ; voilà le cardinal de Noailles et l’engeance quenelliste écrasés sous les pieds du plus grand pontife qui ait paru sur la chaire de Rome. — (Abbé Wladimir Guettée, Histoire de l’Église de France, t. 11, Paris, Jules Renouard & Cie, 1856, p. 279)
    • Les comtes souverains de la Marche étaient le type de cette engeance oligarchique dont le génie unitaire de Louis XI, de Richelieu et de la Révolution ont purgé le sol national. — (Hippolyte Castille, Le Prince de Talleyrand, 1857)
    • — Malédiction ! s’écria Smytchkov. Ô engeance perfide des hommes ! — (Anton Tchekhov, Le roman d’une contrebasse, 1886, traduction Anne Coldefy-Faucard, Librio 698, 2004, E.J.L.)
    • Et combien appartiennent
      À cette triste engeance
      À ce troupeau de hyènes.

      — (Renaud Séchan, Rouge sang, 2006)
  5. (Figuré) Ensemble de choses que l’on méprise.
    • J’inventais même des phrases à l’interrogatif pour aller avec. Mais il y a longtemps que j’ai rendu la liberté à toute cette engeance. — (Samuel Beckett, Mercier et Camier, 1946. p. 147)

Forme de verbe

engeance \ɑ̃.ʒɑ̃s\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de engeancer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de engeancer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de engeancer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de engeancer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de engeancer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENGEANCE. n. f.
Espèce d'homme méprisable. Quelle maudite engeance! Débarrassez-moi de cette engeance.

Littré (1872-1877)

ENGEANCE (an-jan-s') s. f.
  • 1Race, en parlant de certains animaux domestiques. Ces canes, ces poules sont d'une belle engeance.

    Fig. La peur, la trahison, le meurtre, la vengeance, L'horrible désespoir et toute cette engeance De maux qu'on voit régner…, Régnier, Sat. VI.

  • 2 Par extension, il se dit des hommes. Du temps que les bêtes parlaient, Les lions entre autres voulaient être admis dans notre alliance ; Pourquoi non, puisque leur engeance Valait la nôtre en ce temps-là ? La Fontaine, Fabl. IV, 1. Ils y perdirent peu, puisque l'humaine engeance En aurait aussi bien croqué sa bonne part, La Fontaine, ib. x, 4. Elle jura par Pluton Que toute l'engeance humaine Serait bientôt du domaine Des déités de là-bas, La Fontaine, ib. VIII, 20.

    En mauvaise part. Ah ! sortez promptement, engeance de vipère, Tristan, Mort de Chrispe, IV, 4. Je crains plus que la mort cette engeance idolâtre De lutins importuns qu'engendre le théâtre, Rotrou, St-Genest, II, 3. Babillard, censeur et pédant, Sont en plus grand nombre qu'on pense ; Chacun des trois fait un peuple fort grand ; Le Créateur en a béni l'engeance, La Fontaine, Fabl. I, 19. Quand de ces médisants [les poëtes satiriques] l'engeance tout entière Irait la tête en bas rimer dans la rivière, Boileau, Sat. IX. De tous collatéraux l'engeance est trop maligne, Regnard, le Légataire, v, 8. Il conclut qu'Ituriel avait de bonnes raisons pour détruire toute cette engeance, Voltaire, Babouc.

    Il se dit parfois même d'une seule personne. Ah ! malheureuse engeance ! apanage du diable ! C'est toi qui m'as joué ce tour abominable, Regnard, Folies amour. I, 2.

REMARQUE

En Lorraine, on se sert très souvent d'engeance dans le sens d'embarras : J'aurais des difficultés, des procès, ce serait une belle engeance, toute une engeance.

HISTORIQUE

XVIe s. L'affection que l'engendrant porte à son engeance, Montaigne, II, 69. Ainsi choisi ce bestail, masle ou femelle, afin de le multiplier par engeance, De Serres, 279. Qui desire avoir des grands moutons et brebis, n'en doit tirer l'engeance de bestail trop jeune, De Serres, 317. De la deffiance vient la dissimulation, son engeance, Charron, Sagesse, p. 400, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « engeance »

Enger.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1538) Dérivé, avec le suffixe -ance de l’ancien français engier (« augmenter, accroître »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(Date à préciser) Déverbal de engencier (« agencer, ordonner, disposer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « engeance »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
engeance ɑ̃ʒɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « engeance »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « engeance »

  • La vision haute nous permet de chercher et de trouver ailleurs la raison de ce chaos. Si Trump joue le rôle de l’idiot utile, les démocrates et toute l’engeance qui les finance, jouent un rôle bien identique, aussi machiavélique. Dedefensa.org, Dedefensa.org | Ouverture libre | Les incendiaires
  • Vous expliquerez votre vision au père de M.Olivier Massonneaud, entre autres: soit ça le consolera , soit-c'est le plus probable-, il sera encore plus édifié sur l'engeance à laquelle nous avons affaire. L'Obs, Violences policières: Ruffin dénonce des mesures "cosmétiques"
  • On aime ces visages, on déteste celui-là ! Voyez-vous, le racisme, l’eugénisme, l’empathie, ça marche sur les robots aussi. Un scénario futuriste, mais pas tant que ça ! Beb Deum affiche en miroir, sur les murs de la gare et aux alentours, nos corps tatoués, "golemisés", customisés ! Un chemin tout tracé pour notre engeance cosmopolitisée qui se voudrait plus identifiée, individualisée parce qu’elle aura des apparences acidulées, esthétisées. Alors que, justement, elle sera prisonnière des pièges de la marchandisation consentie ! Mais on y est déjà, pas vrai ? De quoi je me MEL, Exposition Deb Deum le long des quais de la Seine, à Paris | De quoi je me MEL
  • « En ce moment ils découvrirent trente ou quarante moulins à vent qu’il y a dans cette plaine, et, dès que don Quichotte les vit, il dit à son écuyer : « La fortune conduit nos affaires mieux que ne pourrait y réussir notre désir même. Regarde, ami Sancho ; voilà devant nous au moins trente démesurés géants, auxquels je pense livrer bataille et ôter la vie à tous tant qu’ils sont. Avec leurs dépouilles, nous commencerons à nous enrichir ; car c’est prise de bonne guerre, et c’est grandement servir Dieu que de faire disparaître si mauvaise engeance de la face de la terre. Widoobiz, [Samedi, on lit] L’Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche - Miguel de Cervantes - Widoobiz

Images d'illustration du mot « engeance »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « engeance »

Langue Traduction
Anglais brood
Espagnol cría
Italien covata
Allemand brut
Chinois
Arabe الحضنة
Portugais ninhada
Russe выводок
Japonais ひな
Basque brood
Corse scossa
Source : Google Translate API

Synonymes de « engeance »

Source : synonymes de engeance sur lebonsynonyme.fr

Engeance

Retour au sommaire ➦

Partager